YVETTE MIMIEUX

Vue 597 fois

Profession:
Actrice, (scénariste et productrice pour la TV américaine.

Date et lieu de naissance:
08-01-1942, à Los Angeles en Californie, aux États-Unis.

Date et lieu du décès:
18-01-2022, à Bel Air en Californie, aux États-Unis.

Cause du décès:
De mort naturelle pendant son sommeil à l'âge de 80 ans.

Nom de naissance:
Yvette Carmen Mimieux.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 3 reprises et eut 0 enfant :

Mariée en décembre 1959, avec : EVAN HARLAND ENGBER - Divorcée en 19??
Mariée le 04 novembre 1972, avec le réalisateur : STANLEY DONEN - Divorcée le 13 janvier 1985.
Mariée le 20 décembre 1986, avec le magnat de l'immobilier : HOWARD RUBY - Mariée jusqu'au décès de l'actrice en2022.

Taille:
(1m63)

Commentaires: 0

Anecdotes

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à YVETTE MIMIEUX

Ajout de la vidéo le 21 janvier 2022 par Philippe de CinéMémorial


Une beauté éclatante de part son origine franco-mexicaine, son père René Antoine Mimieux était français et sa mère Maria del Carmen-Montemayor était mexicaine. Yvette Carmen Mimieux, blonde aux yeux bleus et au charme innocent a vu le jour le 8 janvier 1942 à Los Angeles en Californie. Elle a deux frères Amparo et Edouard et une sœur nommée Gloria Rita.

On ne sait pas grand-chose sur l’enfance et la jeunesse de la future actrice. On sait juste qu’elle a grandit à Hollywood, qu’elle a fréquenté le lycée Hollywood High School et que dès son plus jeune âge elle avait une passion tout particulière pour le théâtre.


En 1957, elle a l'opportunité de participer à un concours de beauté comme jury principal le chanteur Elvis Presley qui cherchait de jolies filles pour jouer un petit rôle en bikini dans son prochain film « Jailhouse Rock », bien qu'elle a atteint la finale elle n’a pas été retenue, le King l'a félicitée pour son apparence et son charisme, lui citant qu'elle avait un bel avenir dans le show-business.

(Selon certaine sources) l’adolescente a été découverte par le publiciste hollywoodien, Jim Byron qui raconte l'histoire dans un article de l'Associated Press, affirmant qu'il était dans un hélicoptère lorsqu'il a vue la jeune fille faire de l'équitation avec un ami, il atterrit et lui donna sa carte de visite et une offre pour participer au cinéma.

Elle saisit cette chance. Jim Byron a commencé à faire connaître sa nouvelle recrue en la faisant participer à des concours de beauté locaux, où elle a remporté avec succès plusieurs titres de la région de Los Angeles. Elle fit aussi du mannequinat et se retrouve plusieurs fois en couverture du magazine Life.

Nanti de cette notoriété, parallèlement à 16 ans, elle fait ses premiers pas sur les plateaux de télévision jouant un épisode dans les séries « One Step Beyond » (1958) et « Yancy Derringer » (1959).

Recrutée par la MGM, en 1960, Charles F. Haas l’engage dans le drame juvénile délinquant « Les jeunes terreurs » elle est Lorinda aux cotés de Terry Moore et Mickey Rooney qui enquête sur la mort mystérieuse de son fils dans une école militaire.

Elle enchaine en tête d’affiche avec un film de science-fiction « La machine à explorer le temps » (1960) George (Rod Taylor) inventeur de la machine, se retrouve dans un monde apocalyptique, Weena, (Yvette Mimieux) une femme des cavernes du peuple, les Elois, est kidnappée par les Morlocks, des monstres mi-hommes, mi-singes qui vivent sous terre, et se nourrissent des petits êtres les Elois, elle est sauvée de justesse par George. Une prestation honorable et remarquée qui voit sa carrière propulsé vers de plus hauts sommets.

Henry Levin qui lui offre un rôle sensible et d’une intense gravité, dans un drame sur les aventures amoureuses de quatre adolescentes dans « Ces folles filles d’Eve « (1960), Mélanie (Yvette Mimieux), 18 ans ,en vacances avec trois copines (Dolores Hart, Connie Francis, et Paula Prentiss) font la fête en Floride, Mélanie insouciante, commet l'erreur de boire trop, elle est agressée et se fait violer dans un motel , la robe déchirée, l'air désemparé, voulant mourir, elle marche sur la route et se fait renversée par une voiture ses amis la retrouve à l'hôpital.


Richard Chamberlain et Yvette Mimieux - Dans le film de 1964 : L'Amour est Merveilleux


Elle joue avec la même intensité dans le drame de guerre « Les quatre cavaliers de l’apocalypse » (1960 ) de Vincent Minnelli, dans le Paris occupé par les Allemands, Chi Chi et Laurier (Yvette Mimieux et Ingrid Thulin) deux figures de la résistance française sont torturées et assassinées par la Gestapo, avec entre autres Glenn Ford et Charles Boyer.

Elle prouve la profondeur de son talent avec un rôle poignant et difficile dans « Lumière sur la piazza » (1961) de Guy Green, Clara, une américaine de 26 ans, handicapée mentale, passe ses vacances d'été à Florence avec sa mère (Olivia de Havilland), Clara rencontre et tombe amoureuse d'un jeune Italien nommé Fabrizio (George Hamilton) malgré la réticence des parents face à cet handicap, les deux amoureux se marient dans une église de Florence.

Dans le dramatique et tragique « Le seigneur d’Hawaii » (1962) de Guy Green, elle est Sloan la sœur de Charlton Heston, surnommé le roi, un puissant propriétaire d'une plantation d'ananas, un tyran hypocrite et raciste, bien qu'il a une maîtresse chinoise (France Nuyen), il refuse que sa jeune sœur épouse un beau Hawaïen de sang pur (Georges Chakiris) avec James Darren et Aline Mac Mahon.

Encore un sujet grave avec le drame familial « Le tumulte » (1962) de George Roy Hill, Julian (Dean Martin) et son épouse Lily (Yvette Mimieux) quittent Chicago pour rendre visite à ses deux sœurs célibataires, Carrie et Anna, (Géraldine Page et Wendy Hiller) mais la jalousie de Lily manipulée par Carrie la sœur de Julian, qui a des sentiments incestueux pour son frère, menace de détruire toute la famille.

Alex Segal relate les difficultés d'un jeune couple dans le drame romantique « L’amour est merveilleux », Carl un étudiant en droit (Richard Chamberlain) épouse Annie (Yvette Mimieux), malgré les vigoureuses protestations de son père, (Arthur Kennedy) qui lui refuse toute aide financière, Carl et Annie peinent dans les premières années de leur mariage, pour améliorer leur quotidien, Annie fait du babysitting et Carl travaille en plus comme veilleur de nuit, mais quand Annie tombe enceinte, cela met le couple en désarroi.

En 1964, elle est acclamée par les critiques pour son rôle d’infirmière souffrant d'épilepsie, dans deux épisodes de la série télévisée « Le jeune Docteur Kildare » de James Komack, interprété par Richard Chamberlain.

Dans l'excellent film d'action de Jack Cardiff « Le dernier train du Katanga » (1967), une unité de mercenaires dirigée par Rod Taylor et Jim Brown voyage dans un train à vapeur à travers le Congo, avec la double tâche de sauver les civils menacés par les rebelles et de retrouver une cache de diamants en cours de route, ils récupèrent Claire (Yvette Mimieux), la seule survivante d'un raid sanglant de la rébellion Simba, Claire tombe amoureuse de Rod Taylor. Elle campe un agent de la CIA, dans « Opération traquenard » (1969) de Tay Garnett, aidé d'un prisonnier (Christopher George) elle est déterminée a réussir sa mission sauver un scientifique retenu prisonnier par un dictateur sur une île des Caraïbes mais la mission n’est pas simple.

Au tournant des années 70, l’actrice partage son activité cinématographique entre le grand et le petit écran: dans la série télévisée policière « Le jeu le plus meurtrier » elle campe une jeune et brillante criminologue avec ses deux co-équipiers (Ralph Bellamy et George Maharis,) ils prennent en charge que des affaires très médiatisées.

Elle interprète d'une manière saisissante une hôtesse de l’air en chef dans le film catastrophe de John Guillermim « Alerte à la bombe » (1971), lors d'un vol de routine, O'Hara, le commandant de bord (Charlton Heston) et son équipe sont menacés par un pirate (James Brolin) lorsque l'avion atterrit, O'Hara parvient à éloigner le pirate de l'air qui se tue sur sa propre grenade.

Dans le film de science-fiction « L’odyssée sous la mer » (1973) de Donald Petrie, où suite à un tremblement de terre, une équipe de scientifiques dont le plongeur en chef MacKay ( Ernest Borgnine ) et le docteur Leah Jansen (Yvette Mimieux), dirigée le commandant Adrian Blake (Ben Gazzara) sont envoyés à la rescousse des océanautes piégés dans une station sous-marine, ils vont découvrir et lutter contre un incroyable écosystème peuplé de poissons monstrueux et surdimensionnés.

Comme scénariste, Yvette Mimieux écrit l'histoire du téléfilm « Hit Lady » en 1974 réalisé par Tracy Keenan Wynn dans lequel elle tient le rôle d'une jeune artiste Angela de Vries, qui à temps partiel devient un assassin sans remords pour un syndicat, citons aussi en 1984, elle co-écrit l'histoire et produit le film « Amour obsessionnel » celui d'une femme amoureuse qui harcelle par un fantasme tordu une star de télévision (Simon MacCorkindale).

Michael Miller lui offre un rôle grave et tragique dans le thriller « La prison du viol » (1975) celui de Dinah (Yvette Mimieux), qui se fait voler sa voiture et sa carte d'identité par des auto-stoppeurs, incapable d'établir son identité, elle est jetée en prison, où elle tue le gardien sadique qui l'a violée, Dinah s'échappe avec un compagnon de cellule (Tommy Lee Jones), en fuite, ils sont poursuivi par le shérif Dempsey (Severn Darden).

En 1980, elle met fin a sa carrière au grand écran au profit de la petite lucarne jusqu’en 1992. Citons l’histoire de son dernier film, un étrange thriller « Le cercle du pouvoir » (1980) de Bobby Roth, Yvette Mimieux incarne Bianca la directrice générale d’une société géante appelée Mystique où des cadres supérieurs sont tenus de passer un week-end avec Bianca dans un hôtel, où ils sont soumis à une pression psychologique.


Barry Sullivan, Yvette Mimieux, Olivia de Havilland - Dans le film de 1962 : Lumière sur la Piazza


Après avoir quitter la profession, Yvette Mimieux a suivi des cours d'archéologie, a fondé une entreprise basée sur l'art populaire haïtien, a voyagé jusqu'à l'île de Pâques, et devient une femme d'affaires prospère dans le secteur de l’immobilier suite à son troisième mariages en décembre 1986, avec Howard Ruby co-fondateur et président de la société Oakwood Worldwide qui fournit des appartements meublés ; ils restèrent unis jusqu'au décès de l'actrice de causes non connue, le 18 janvier 2022 à Bel Air en Californie, aux États-Unis.


Source : Gary Richardson - Fait le 21 janvier 2022 par Philippe de CinéMémorial.


Filmographie

25 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
________________________________

 

1981 - CERCLE DU POUVOIR .LE

 

1979 - TROU NOIR .LE

 

1976 - PRISON DU VIOL .LA

 

1975 - VOYAGEUR DE LA PEUR .LE

 

1973 - ODYSSÉE SOUS LA MER .L'

 

1971 - ALERTE À LA BOMBE

 

1970 - OPÉRATION TRAQUENARD

 

1968 - COMMENT SÉDUIRE UN PLAY-BOY

 

1967 - PICASSO SUMMER .THE

 

1967 - GROS COUP À PAMPELUNE

 

1967 - DERNIER TRAIN DU KATANGA .LE

 

1966 - MONKEYS GO HOME

 

1965 - RÉCOMPENSE .LA

 

1964 - AMOUR TOUJOURS

 

1964 - AMOUR EST MERVEILLEUX .L'

 

1963 - TUMULTE .LE

 

1962 - AMOURS ENCHANTÉES .LES

 

1962 - SEIGNEUR D'HAWAII .LE

 

1961 - QUATRE CAVALIERS DE L'APOCALYPSE .LES

 

1961 - LUMIÈRE SUR LA PIAZZA

 

1960 - PLATINUM HIGH SCHOOL

 

1960 - MACHINE À EXPLORER LE TEMPS .LA

 

1960 - CES FOLLES FILLES D'EVE

 

1960 - CELUI PAR QUI LE SCANDALE ARRIVE
Scènes coupées au montage

 

1958 - CERTAIN SOURIRE .UN

 

18 PARTICIPATION POUR LA TÉLÉVISION
_____________________________________

 

1992 - LADY BOSS

 

1990 - PERRY MASON : NOSTALGIE MEURTRIÈRE

 

1986 - FIFTH MISSILE .THE
Téléfilm

 

1984 - OBSESSIVE LOVE
Téléfilm

 

1983 - ÉQUIPE DE NUIT

 

1982 - AMOURS PERDUES .LES

 

1979 - GRANDE COLLISION .LA

 

1978 - OUTSIDE CHANCE
Téléfilm

 

1978 - CHIENS DE L'ENFER .LES

 

1977 - RANSOM FOR ALICE
Téléfilm

 

1977 - CROISIÈRE S'AMUSE .LA

 

1977 - BÊTE DES NEIGES .LA

 

1976 - BELL, BOOK AND CANDLE
Téléfilm

 

1975 - LEGEND OF VALENTINO .THE
Téléfilm

 

1974 - HIT LADY
Téléfilm

 

1971 - DEATH TAKES A HOLIDAY
Téléfilm

 

1971 - BLACK NOON
Téléfilm

 

1964 - JEUNE DOCTEUR KILDARE .LE
Série TV

 

_______________________ FIN _____________________

 

commentaires (0)