LEO GORDON

Vue 432 fois

Profession:
Acteur et scénariste américain.

Date et lieu de naissance:
02-12-1922, à Brooklyn dans l’État York aux États-Unis.

Date et lieu du décès:
26-12-2000, à son domicile à Sunland, en Californie aux États-Unis.

Cause du décès:
Décédé pendant son sommeil, il avait des problèmes respiratoires à l’âge de 78 ans.

Nom de naissance:
Leo Vincent Gordon.

État civil:
Au cours de sa vie, il se maria à 1 reprises et père d'une fille :

Marié en 1950 avec l'actrice : LYNN CARTWRIGHT - Ils sont restés unis jusqu'au décès de l’acteur.
Ils ont eu une fille nommée Tara.

Taille:
(1m88)

Commentaires: 1

Anecdotes


Leo avec son épouse Lynn Cartwright.


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à LEO GORDON

Source : Spanish Films - Ajout de la vidéo le 09 septembre 2021 par Philippe de CinéMémorial


Leo Gordon est né à Brooklyn dans l’Etat York le 2 décembre 1922. Élevé par son père Leo Vincent Gordon Sr. dans une extrême pauvreté. Leo a grandi pendant la Grande Dépression. Il a quitté l'école très tôt pour travailler dans la construction et la démolition, puis a rejoint l'agence New Deal, le Civilian Conservation Corps, qui offre un emploi aux jeunes chômeurs dans laquelle il a participé à divers projets de travaux publics. Lors de l’entrée en guerre des Etats-Unis, il rejoint l'armée, mais acceptant mal cette discipline, il est libéré après deux ans de service et s'est retrouvé sans abri.

Arrivé en Californie, il tombe dans la délinquance. Au cours d’un vol à main armée, il a reçu une balle dans le ventre, il à été condamné à quatre ans de prison à la maison d’arrêt de San Quentin, où il s'est taillé une réputation de détenu hargneux et fauteur de troubles. Ce dur à cuire a lu presque tous les livres de la bibliothèque.


A sa sortie de prison, il profite des avantages qui sont accordés aux anciens militaires dans le cadre du GI Bill. Bien décidé à changer de vie, il fréquente l'Academy of Dramatic Arts de New York C’est dans ce lieu qu’il rencontre sa future épouse l'actrice Lynn Cartwright qui fera une carrière principalement à la télévision. Ils se sont mariés en 1950 et sont restés unis jusqu'au décès de l’acteur. Ils ont eu une fille nommée Tara.

C’est lors de la production« Darkness at Noon » (1951) de Sydney Kingsley dans laquelle il a remplacé Jack Palance qu’il est repéré par un agent hollywoodien. Audition réussie et contrat en poche, ce grand gaillard d'1,88m va trainer sa haute silhouette au physique musclé, les yeux bleus, le regard profond et glacé, combiné à une voix rauque dans plus de 70 films et plus de 110 séries ou téléfilms.

Premier entrée au cinéma en 1952 avec « Chine aventure » de Don Siegel, où il incarne un sergent de l'armée américaine. Rapidement l’acteur dessine sa personnalité cinématographique comme l’un des heavy les plus mémorables, où il perdra la vie d’une manière violente dans bon nombre de ses films. Dans le western « Hondo, l'homme du désert » (1953) de John Farrow, il est abattu à mort par John Wayne après que Leo ait tenté de lui tirer dans le dos ; il est tué dans la rue par Lex Barker après l'avoir mis au défi dans « La montagne jaune » (1954) de Jesse Hibbs avec Mala Powers et Howard Duff.

Don Siegel le sollicite à nouveau dans son film sur les prisons « Les révoltés de la cellule 11 » (1954) dont sa présence physique est saisissante, avec un autre sale type Neville Brand, le réalisateur aurait déclaré au sujet de Leo Gordon qu'il était (L'homme le plus terrifiant qu'il n’ai jamais rencontré).

Il campe le chef d’une bande de tueurs, où à la fin d'un combat dans un saloon, il est écrasé par des débris après que Randolph Scott l'ait renversé contre un pilier de soutien dans « Dix hommes à abattre » (1955) de H. Bruce Humberstone ; il meurt d’une mort violente par Rod Cameron qui a découvert que Gordon envoyé des armes aux Indiens dans « Le passage de Santa Fe » (1955) de William Witney avec John Payne et Faith Domergue ; il est abattu d'une flèche dans le dos par un guerrier Sioux, lors de la bataille de Little Big Horn dans « La mission du capitaine Benson » (1956) de Joseph H. Lewis avec Randolph Scott, Michael Pate, Harry Carey Jr et Barbara Hale.

Il retrouve Don Siegel dans son film noir « L'ennemi publique » (1957), Mickey Rooney dit Baby Face Nelson, devient un gangster violent et meurtrier lorsqu'il devient le chef du gang du criminel John Dillinger (Leo Gordon) après la mort de celui-ci, Mickey sera tué par sa petite amie (Carolyn Jones). Toujours dans la violence Leo Gordon incarne le fameux bandit Quantrill dans « Les pillards du Kansas » (1958) d'Edward Bernds, avec sa bande il attaque un important arsenal nordiste soutenu par des scènes d’une violence impressionnante.


Rhonda Fleming et Leo Gordon - Dans le film de 1955 : Le Mariage est pour demain


L'acteur n'a pas joué que des méchants, il a aussi joué un rôle plus humain dans « Le visiteur nocturne » (1961) de Roger Corman dans le rôle de Sam Griffin, un homme qui disperse une émeute raciale dans une petite ville du sud. Selon la rumeur : lors de l’impressionnante scène de la croix brûlée, la production aurait reçut de nombreuses menaces et l’équipe quitta les lieux immédiatement après le tournage.

Mais un an plus tard, il est de retour dans son moule de brutes épaisses, de salopards comme dans l'aventure de « Tarzan aux Indes » (1962) de John Guillermin, il est jeté du haut d'une falaise lors d'un combat avec Jock Mahoney dans le rôle titre : la même mort brutale; dans « Les Rois du soleil » de Jack Lee Thompson il est Hunac Ceel qui avec ses barbares avides de sang, il envahit les territoires des Mayas au Mexique, il est jeté du haut d’une pyramide par le Chef indien Aigle Noir (Yul Brynner) qui perdra lui aussi la vie.

Il est victime d’une tentative de lynchage dans « Le grand McLintock » (1963) de Andrew V. McLaglen avec John Wayne et Maureen O'Hara ; autre mort horrible mais dans un rôle honorable dans « Le ranch maudit » (1966) de Joseph Pevney, il est mutilé à mort par un grizzli en voulant sauver un enfant, avec Clint Walker et Martha Hyer.

Il côtoie Lino Ventura dans le polar français « L'arme à gauche » (1964) de Claude Sautet, il campe le chef d'une bande de trafiquants d'armes, il est abattu par Lino; le shérif Henderson décidé à en découdre, face à John Cassavetes et sa bande de motards qui sèment la panique dans sa ville dans « Les anges de l'enfer » (1967) de Daniel Haller.

Puis il est Bolek un mercenaire dans le film d’action « Les baroudeurs » (1969) de Peter Collinson avec les principaux protagonistes Tony Curtis, Charles Bronson et Michèle Mercier ; il ne fait que passer dans le western spaghetti de Tonino Valerii « Mon nom est Personne » (1973) le temps d’agoniser face à Fonda avec Terence Hill dans le rôle titre et Geoffrey Lewis.

Les années suivantes, il prête son visage inquiétant et buriné dans l’univers des films fantastique ou d’horreur et compose quelques personnages fantasques, comme dans « Le complexe Lucifer » (1978) de James T. Flocker ; « L'aube sauvage » (1984) de Simon Nuchtern ; « Samedi 14 strikes back » (1988) de Howard R. Cohen et dans le film de science fiction « Alienator » (1989) de Fred Olen Ray.

Leo Gordon était aussi scénariste, il a écrit pour les séries telles que : Bonanza ; Gunsmoke ; Maverick ; et quelques longs métrages, Black Patch (1957) ; Hot Car Girl (1958) ; Escorte verser l'Oregon (1959) ; The Wasp Woman (1959) ; Attack Of The Giant Leeches (1959) ; Bounty Killer (1965) et Tobrouk, commando pour l'enfer. (1966), il a aussi écrit plusieurs romans, dont l'historique Western Powderkeg.

Leo Gordon fut, entre autres, l’équivalent d’un Jack Palance ou d’un Neuville Brand, des acteurs d’une présence intense jouant des personnages effrayants, rarement sympathiques. Tout le contraire hors écran comme quoi !!.

Après une brève maladie, l’acteur décède dans son sommeil à son domicile à Sunland, en Californie, le 26 décembre 2000 à l’âge de 78 ans pour insuffisance respiratoire et de la broncho-pneumopathie chronique obstructive. . Il repose au cimetière Hollywood Forever à Santa Monica...


Mickey Rooney et Leo Gordon, dans le film de 1957 : L'Ennemi public


Source : Gary Richardson - Fait le 09 septembre 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie


Leo Gordon, dans le film de 1965 : L'arme à Gauche.


72 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
___________________________

 

1994 - MAVERICK

 

1990 - BOSS .THE

 

1990 - ALIENATOR

 

1989 - BIG TOP PEE WEE

 

1988 - SAMEDI LE 14 : 2E PARTIE

 

1987 - GARBAGE PAIL KIDS MOVIE .THE

 

1984 - AUBE SAUVAGE .L'

 

1982 - TYGRA, LA GLACE ET LE FEU

 

1979 - BOG

 

1978 - LUCIFER COMPLEX .THE

 

1978 - HITLER'S SON

 

1976 - NASHVILLE GIRL

 

1976 - DERNIER DES GÉANTS .LE

 

1973 - MON NOM EST PERSONNE

 

1973 - BONNIE'S KIDS

 

1970 - BAROUDEURS .LES

 

1968 - PISTOLERO DE L'ENFER .LE

 

1967 - HOSTILE GUNS

 

1967 - FAR OUT WEST .THE

 

1967 - ANGES DE L'ENFER .LES

 

1967 - AFFAIRE AL CAPONE .L'

 

1966 - TOBROUK

 

1966 - NUIT DU GRIZZLY .LA

 

1966 - BEAU GESTE LE BAROUDEUR

 

1965 - GIRLS ON THE BEACH .THE

 

1965 - ARME À GAUCHE .L'

 

1964 - CHATTE AU FOUET .LA

 

1963 - ROIS DU SOLEIL .LES

 

1963 - MALÉDICTION D'ARKHAM .LA

 

1963 - GRAND MCLINTOCK .LE

 

1962 - TARZAN AUX INDES

 

1962 - NUN AND THE SERGEANT .THE

 

1961 - VISITEUR NOCTURNE .LE

 

1960 - TUEUR SOLITAIRE .LE

 

1959 - VIOLENCE AU KANSAS

 

1958 - TÉMOIN DOIT ÊTRE ASSASSINÉ .LE

 

1958 - PILLARDS DU KANSAS .LES

 

1958 - ÉTOILE BRISÉE .L'

 

1958 - ESCORTE POUR L'OREGON

 

1958 - CRY BABY KILLER .THE

 

1958 - CHASSE AUX VISAGES PALES .LA

 

1957 - VIOLENCE DANS LA VALLÉE

 

1957 - VILLE DE LA VENGEANCE .LA

 

1957 - SECRET DES EAUX MORTES .LE

 

1957 - SALAIRE DU DIABLE .LE

 

1957 - NOTORIOUS MR. MONKS .THE

 

1957 - HOMME AU BANDEAU NOIR .L'

 

1957 - ENNEMI PUBLIC .L'

 

1956 - RENDEZ-VOUS DE HONG KONG .LE

 

1956 - OR ET L'AMOUR .L'

 

1956 - MISSION DU CAPITAINE BENSON .LA

 

1956 - LOI DES GANGS .LA

 

1956 - JOHNNY CONCHO

 

1956 - HOMME QUI EN SAVAIT TROP .L'

 

1956 - CRÉPUSCULE SANGLANT

 

1955 - TEX, LE JUSTICIER

 

1955 - SEVEN ANGRY MEN

 

1955 - PASSAGE DE SANTA FÉ .LE

 

1955 - MARIAGE EST POUR DEMAIN .LE

 

1955 - HOMME AU FUSIL .L'

 

1955 - DIX HOMMES À ABATTRE

 

1955 - CONQUÉRANT .LE

 

1954 - SIGNE DU PAÏEN .LE

 

1954 - RÉVOLTÉS DE LA CELLULE 11 .LES

 

1954 - PRISON DE BAMBOU .LA

 

1954 - MONTAGNE JAUNE .LA

 

1954 - ÉGYPTIEN .L'

 

1953 - PERLE NOIRE .LA

 

1953 - HONDO, L'HOMME DU DÉSERT

 

1953 - CITÉ DES TUEURS .LA

 

1953 - BATAILLE SANS MERCI

 

1952 - CHINA VENTURE

 

COMME SCÉNARISTE :
____________________________________________

 

1970 - BAROUDEURS .LES

 

1969 - ALL THE LOVING COUPLES

 

1966 - TOBROUK

 

1966 - OPÉRATION DIABOLIQUE .L'

 

1965 - CHASSEUR DE PRIMES

 

1963 - HALLUCINÉ .L'

 

1962 - TOUR DE LONDRES .LA

 

1961 - CAT BURGLAR .THE

 

1960 - VALLEY OF THE REDWOODS

 

1960 - FEMME GUÊPE .LA

 

1959 - BONANZA

 

1959 - ATTAQUE DES SANGSUES GÉANTES .L'

 

1958 - HOT CAR GIRL

 

1958 - ESCORTE POUR L'OREGON

 

1958 - CRY BABY KILLER .THE

 

1957 - HOMME AU BANDEAU NOIR .L'

 

SA PARTICIPATION PARTIELLE POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1994 - ADVENTURES OF YOUNG INDIANA JONES : HOLLYWOOD FOLLIES .THE
Téléfilm de Michael Schultz

 

1988 - WAR AND REMEMBRANCE
Série télévisée de Dan Curtis

 

1985 - ALL AMERICAN COWBOY .The
Téléfilm de Howell Upchurch

 

1983 - SOUFFLE DE LA GUERRE .LE

 

1983 - COMBAT DE CANDY LIGHTNER .LE

 

1980 - RAGE !
Téléfilm de William A. Graham

 

1979 - SHÉRIF, FAIS-MOI PEUR

 

1975 - CÔTE SAUVAGE .LA
Série télévisée de Douglas Heyes

 

1974 - PETITE MAISON DANS LA PRAIRIE .LA

 

1971 - POURSUITE .LA
Téléfilm de Earl Bellamy

 

1971 - OPÉRATION DANGER
Série télévisée de Glen A. Larson

 

1970 - SHÉRIF À NEW YORK .UN

 

1969 - LONELY PROFESSION .THE

 

1968 - BANNIS .LES
Série télévisée de Ben Brady

 

1967 - GRAND CHAPARRAL .LE
Série télévisée de David Dortort

 

1966 - TARZAN
Série télévisée de Alex Nicol

 

1962 - VIRGINIEN .LE

 

1958 - BRONCO

 

1957 - PERRY MASON
Série télévisée de Erle Stanley Gardner

 

1957 - MAVERICK
Série télévisée de Roy Huggins

 

1955 - FURY
Série télévisée de Ray Nazarro

 

1954 - LASSIE
Série télévisée de William Beaudine

 

1954 - HISTOIRES DU SIÈCLE DERNIER
Série télévisée de William Witney

_______________________FIN_____________________

commentaires (1)

hugongerard

10-09-2021 09:38:11

Léo Gordon est aussi apparu dans 2 autres séries tv telles que : Les rues de San Francisco épisode intitulé : 30 ans de services avec Karl Malden et Michael Douglas épisode pilote 1 de la saison 1 suivi de 2 épisodes de la série : Les incorruptibles intitulés : La guerre des gang a Saint-Louis encore un rôle de méchant il y jouait Willie l homme de main de Dink Conway ( David Brian) puis mon froussard favori il y jouait le rôle de Pops Guntry un boxeur avec Robert Stack , Jack Warden , Madlyn Rhue et Néhémia Persoff .