JOE E BROWN

Vue 737 fois

Profession:
Acteur américain.

Date et lieu de naissance:
28-07-1892, à Holgate dans l'Ohio aux États-Unis.

Date et lieu du décès:
06-07-1973, à Brentwood en Californie aux États-Unis.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 80 ans.

Nom de naissance:
Joseph Evans Brown.

État civil:
Marié le 24 décembre 1915 avec : KATHRYN FRANCIS McGRAW (1892-1977) - Jusqu'au décès de Joe en 1973
Ils eurent quatre enfants.

Taille:
(1m71)

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à JOE E BROWN

Source : Cinema Astra - Ajout de la vidéo le 29 janvier 2021 par Philippe de CinéMémorial

 

En 1902, à l'âge de neuf ans, Joe E. Brown a quitté son Holgate natif, en Ohio, à se joindre à une troupe d'acrobates appel Cinq Astons Marvelous, qui fait le tour du États-Unis l'exploitation de ses premières compétences athlétiques dans des spectacles de cirque et aussi il assiste en même temps le circuit de vaudeville. en 1906 il est retourné à Toledo (Ohio) et depuis quelques années, il se consacre à la carrière sportive, devenir joueur base-ball, mais une blessure à la jambe l'a forcé à renoncer à un contrat prometteur avec New York Yankees. Prendre une carrière artistique, Brown est devenu une star du vaudeville et le sexe burlesque, ses débuts à Broadway en 1918 avec le spectacle écouter Lester, qui a été suivi Jim Jam Jems, ce qui lui a fait une star de la scène, Greenwich Village Follies et capitaine Jinks (Elu meilleur musical la saison théâtrale 1925-1926).

en 1928 Il a atterri au cinéma et l'année suivante, il a signé un contrat avec le producteur Warner Brothers, où il se spécialise dans la comédie de genre, l'interprétation du bon gag de fabrication qui utilise au mieux son masque en caoutchouc dall'imperturbabile et la grande bouche et son caractère innocent et le pays, dans des comédies musicales et des films comme Avec le spectacle (1929) sortie (1929) tenir Tout (1930) et Chanson de l'Ouest (1930). Son talent d'athlète et son passé sportif fait de lui un interprète idéal d'une trilogie sur le baseball: Pompier, sauvez mon enfant (1932), Où il a personnifié un joueur de Saint Louis Cardinals, Elmer le Grand (1933) et alibi Ike (1935), Tous deux habillés le rôle d'un joueur de Chicago Cubs. Dans la même année, il a fait face pour la première fois et seulement un rôle Shakespeare tel interprète splendide du caractère de Francis Flute (l'un des courtisans d'Athènes James Cagney et Frank McHugh) en Le Songe d'une nuit d'été (1935), Mise en scène max Reinhardt et William Dieterle, rôle pour lequel il a reçu d'excellentes critiques.

En dépit des critiques élogieuses, Brown est revenu à la comédie habituelle abstraite et clownesques et, 1937, il a quitté Warner Brothers pour signer un contrat avec le producteur indépendant David Loew, mais sa carrière a décliné progressivement vers des comédies plus modestes et petit budget B-movie. Pendant les années de Guerre mondiale sans relâche, il engage son fort talent au service de spectacles pour les troupes américaines sur le front de la guerre, la participation - entre autres - aux initiatives du Hollywood Canteen (Les clubs de divertissement pour les soldats en congé, fondée en Hollywood de Bette Davis et John Garfield) Et faire de longs voyages vers l'avant et dans les hôpitaux militaires, l'expérience racontée dans le livre Vos enfants et le mien, publié en 1944. Après la guerre, il a continué le travail sur le grand écran, ce qui démontre d'excellentes compétences en tant qu'acteur dramatique Les années tendres (1948), et sur la scène, gagner un Tony Award en 1948 pour sa performance agissant dans la comédie Harvey. Il est apparu plus tard dans la version cinématographique de la comédie musicale show Boat (1951), Où un Personnifiés mémorable capitaine Andy Hawks. en 1956 Il a fait extraordinaire apparition Tour du monde en quatre-vingts jours (1956), Dans la partie d'un pittoresque d'un stationmaster citoyen du Nebraska, que Phileas Fogg (David Niven) Rencontre lors de ses pérégrinations aventureuses à travers le monde. Dans la même année, l'acteur a publié son autobiographie, intitulée Le rire est une chose merveilleuse, écrit en collaboration avec Ralph Hancock.

En 1959 Brown a joué le personnage avec lequel aujourd'hui est universellement rappeler que millionnaire Osgood Fielding ingénu II dans le célèbre jeu Certains l'aiment chaud (1959) de Billy Wilder. L'acteur selon des séquences de séduction irrésistible et danse par paires avec Jack Lemmon, le bassiste déguisé en femme qui prend la fausse identité de Daphné et tomber en amour avec lui le millionnaire. Brown a contribué à une finale inoubliable du film, en disant candeur naïve avec la célèbre blague "Personne est parfait« Conclut que le film. Après cet exploit, par lequel il a obtenu une place bien méritée parmi les grands acteurs de la personnalité du cinéma hollywoodien, Brown est apparu encore en deux courtes performances dans les films Un monde fou (1963) de Stanley Kramer et La Comédie de Terrors (1963) de Jacques Tourneur, et elle se retira de la scène.

INTIMITÉ
Brown a épousé Kathryn Francis à McGraw 1915 et ils eurent deux fils, Don Evan, né en 1916, LeRoy et Joe, né en 1918. Plus tard, le couple a adopté deux enfants, Mary Katharine Ann, née en 1930 et Kathryn Francis, né en 1934. Le fils aîné de Don, capitaine Armée États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été tué au combat en 1942 l'avion qu'il pilotait. Le second fils Joe (mort 2010), Il a hérité pour le baseball, la passion de son père pendant vingt ans, le directeur général de l'équipe de Pittsburgh Pirates. Joe E. Brown maintenu en vie l'intérêt pour le sport tout au long de sa vie, en compétition en tant que journaliste de radio New York Yankees en 1953, devenir président Poney Baseball et Softball de 1953 un 1964 et de promouvoir activement le baseball avec la jeune génération. L'acteur est mort d'une crise cardiaque en 1973, trois semaines avant quatre-vingt-unième anniversaire.

Source : Boowiki - Fait le 29 janvier 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

53 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

 

1963 - MONDE FOU, FOU, FOU, FOU .UN

 

1963 - COMÉDIE DE LA TERREUR .LA

 

1959 - CERTAINS L'AIMENT CHAUD

 

1956 - TOUR DU MONDE EN 80 JOURS .LE

 

1951 - SHOW BOAT

 

1947 - TENDER YEARS
Réal. : Harold D. Schuster

 

1944 - PIN-UP GIRL

 

1943 - CASANOVA IN BURLESQUE
Réal. : Leslie Goodwins

 

1943 - BLUFFEUR .LE

 

1942 - JUDY, ESPIONNE IMPROVISÉE

 

1942 - FERME TA GRANDE GUEULE !

 

1942 - CHAMPION IMPROVISÉ .LE
Réal : Frank R. Strayer

 

1940 - JOE, LE ROI DES GANGSTERS
Réal. : Edward Sedgwick

 

1939 - MILLE DOLLARS À TOUCHDOWN

 

1939 - CHASSE AUX FANTÔMES .LA
Réal : Edward Sedgwick

 

1938 - TROMPE LA MORT

 

1938 - GLADIATEUR .LE

 

1937 - MATCH AUX ÉTOILES

 

1937 - JOYEUX REPORTER
Réal. : Edward Sedgwick

 

1937 - FIT FOR A KING

 

1937 - DRÔLE D'ÉQUIPE

 

1936 - POLO JOE

 

1936 - PASSE-PARTOUT
Réal. : Ray Enright

 

1936 - HÉROS MALGRÉ LUI

 

1935 - SONGE D'UNE NUIT D'ÉTÉ .LE

 

1935 - DANS LE DÉCOR
Réal. : Busby Berkeley

 

1935 - ALIBI IKE

 

1934 - FINE ÉQUIPE .LA

 

1934 - CIRQUE EN FOLIE .LE
Réal : Ray Enright

 

1934 - A VERY HONORABLE GUY

 

1933 - SON OF A SAILOR

 

1933 - ELMER, THE GREAT

 

1932 - YOU SAID A MOUTHFUL

 

1932 - TENDERFOOT .THE

 

1932 - FIREMAN, SAVE MY CHILD

 

1931 - SIT TIGHT

 

1931 - LOCAL BOY MAKES GOOD

 

1931 - BROADMINDED

 

1930 - TOP SPEED

 

1930 - MAYBE IT'S LOVE

 

1930 - GOING WILD

 

1930 - FIANCÉE EN LOTERIE .UNE

 

1929 - SONG OF THE WEST
Réal. : Ray Enright

 

1929 - SALLY

 

1929 - REVUE EN FOLIE .LA

 

1929 - PAINTED FACES
Réal. : Albert S. Rogell

 

1929 - MY LADY’S PAST
Réal. : Albert Ray

 

1929 - HOLD EVERYTHING
Réal. : Roy Del Ruth

 

1928 - TAKE ME HOME
Réal. : Marshall Neilan

 

1928 - LUMIÈRES DE GLOIRE
Réal. : Albert Ray

 

1928 - GOSSE DU CIRQUE .LE
Réal. : George B. Seitz

 

1928 - DERNIÈRE ILLUSION
Réal. : Ralph Ince

 

1927 - CROOKS CAN’T WIN
Réal. : George M. Arthur

 

13 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

 

1964 - PLUS GRAND SPECTACLE SUR TERRE .LE
Série TV - épisode 1x30

 

1964 - CHRISTOPHERS .LE
Série TV de 1956 à 1964 - 2 épisodes

 

1962 - ROUTE 66
Série TV - épisode 3x2

 

1961 - WESTINGHOUSE APERÇU THEATER
Série TV - Un épisode

 

1960 - SALON ANN SOTHERN .LE
Série TV - épisode 2x19

 

1956 - ORIGINAUX GENERAL ELECTRIC SUMMER
Série TV - épisode 1x3

 

1956 - GENERAL ELECTRIC THEATEr
Série TV - épisode 4x34

 

1956 - CHOIX POPULAIRE
Série TV - épisode 1x30

 

1955 - SCHLITZ PLAYHOUSE OF STARS
Série TV, épisode 4x45

 

1955 - EDDIE CANTOR COMEDY THEATER
Série TV - épisode 1x17

 

1955 - ADMINISTRATION ÉCRAN PLAYHOUSE
Série TV - épisode 1x12

 

1952 - BUICK CIRQUE HOUR .LA
Série TV - Un épisode

 

1951 - SHOWTIME, U.S.A.
Série TV - Un épisode

 

SES COURTS MÉTRAGES ET DOCUMENTAIRES.
____________________________________________

 

1955 - SCREEN SNAPSHOTS : PLAYTIME IN HOLLYWOOD

 

1944 - MEMO FOR JOE

 

1944 - HOLLYWOOD CANTEEN

 

1941 - HEDDA HOPPER’S HOLLYWOOD NO. 2

 

1940 - SCREEN SNAPSHOTS SERIES 19, No. 6

 

1939 - HOLLYWOOD HOBBIES

 

1939 - SCREEN SNAPSHOTS SERIES 18, NO. 9

 

1937 - HOLLYWOOD PARTY

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)