IRENE WARE

Vue 269 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
06-11-1911, à Pelham dans le Westchester, dans l'État de New York aux Etats-Unis.

Date et lieu du décès:
11-03-1993, à Western Medical Center de Santa Ana à Orange, en Californie aux Etats-Unis.

Cause du décès:
D’une pneumonie à l'âge de 82 ans.

Nom de naissance:
Irene Catherine Ahlberg.

État civil:
Durant sa vie, elle s'est mariée à 2 reprises et mère de 2 enfants :

Mariée avec le scénariste : JOHN MEEHAN JR. (sans dates précises)
Ils ont eu deux enfants : John et Deirdre,

Elle convole ensuite avec le juge fédéral : FRED CAMPBELL (sans dates précises)

Taille:
(1m68)

Commentaires: 0

Anecdotes



photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à IRENE WARE.

Source de Movie Legends : - Ajout de la vidéo le 03 juin 2022 par Philippe de CinéMémorial

 

Irene Ware est née Irene Catherine Ahlberg le 6 novembre 1911 à Pelham dans le Westchester, dans l'État de New York aux Etats-Unis. Son père, Ernest Ahlberg, né en Suède dirigé un saloon et sa mère Anna (née Frey) une New yorkaise, travaillant comme agent immobilier.

A 18 ans elle démarre dans la vie professionnelle comme sténographe mais son ambition est tout autre. Ayant les atouts pour participer à un concours de beauté, à 18 ans, elle se rend à New York où elle est sacrée Miss Grand, puis Miss United States en 1929, et la même année elle remporte le titre de première dauphine et gagne 1 000 $ à un concours organisé à Galveston, au Texas.

Couronnée reine de beauté, ce titre lui permit d’entrer dans le monde du divertissement et de débuter scène dans une revue au Métropolitain Theatre de Boston en juillet 1929, et joue en tête d’affiche à Broadway dans les versions de 1930 et 1931 des revues Vanities d' Earl Carroll .

Elle déménage ensuite à Hollywood, et se voit offrir un contrat avec les Studios Fox Film Corporation qui la rebaptise Irene Ware.



En 1932 elle tourne son premier film avec Sidney Lanfield « Society Girl », non crédité au générique. Elle enchaîne avec un film fantastique « Chandu le magicien » (1932) de Marcel Varnel, le diabolique Roxor (Bela Lugosi) kidnappe un scientifique pour mettre au point un rayon de la mort pour détruire le monde, il enlève aussi la princesse Nadji (Irene Ware) la chérie de Chandu (Edmund Lowe) ce dernier par en Egypte combattre le machiavélique Roxor.

On la voit ensuite en prostituée dans un drame de science-fiction « Six heures à vivre » (1932) de William Dieterle où un diplomate (Warner Baxter) qui est ramené à la vie n'a que 6 heures pour trouver son assassin.

Malgré un début prometteur, un mélange de talent, de charisme et de sex-appeal, sa filmographie sera jalonnée principalement de films de série B ; en témoigne son rôle non crédité de show girl dans une comédie musicale « Moulin Rouge » (1934) de Sidney Lanfield avec Constance Bennett et Franchot Tone.



Dans une comédie musical romantique « King Kelly of the U.S.A » (1934) de Leonard Fields, un show man (Guy Robertson) arrive avec sa troupe de danseuses à Belgardia, il rencontre et tombe amoureux de la mystérieuse princesse Tania (Irène Ware) du royaume de Belgardia, mais la fille du roi est promise au prince Alexis, (William Orlamond) des complications s’ensuivent.

À l'expiration de son contrat en 1934 avec la Fox, elle signe un nouveau contrat avec Universal.

Lew Landers lui donne un rôle plus majeur avec « Le corbeau » (1935), le Dr Vollin, (Bela Lugosi) chirurgien de renom s'éprend de la jolie danseuse Jean (Irene Ware), la femme qu'il a sauvée à la suite d'un accident, mais il est repoussé par la famille de celle-ci, Dans un univers différent, une comédie romantique de Charles Lamont, « De faux prétextes » (1935) une histoire enjouée, celui d'une pauvre serveuse (Irene Ware) qui rencontre un playboy malchanceux et ruiné, (Sydney Blackmer) qui est sur le point de se suicider, elle le convainc d'arrêter et lui propose une idée folle, faire équipe avec elle pour obtenir de nouvelles richesses, comme voler le diamant d'une femme riche avec Betty Compson et Lucy Beaumont.

Charles Lamont lui donne le rôle principal dans le policier « L’heure sombre » (1936), elle est Elsa, son oncle est retrouvé assassiné, les suspects ne manquent pas, l'enquête menée par le détective Paul Bernard ( Berton Churchill ) piétine, mais petit à petit les choses commencent à devenir sombres pour Elsa, lorsque l'arme du crime et un déguisement sont retrouvés dans sa chambre. Elle est Edith la sœur d'un gangster (James Bush) dans « O’Malley of the mounted » (1936) le policier O’Malley de la Gendarmerie canadienne (George O’Brien) infiltre un gang qui terrorise la région, mais il fait l’erreur de tomber amoureux d’Edith.



George O'Brien et Irene Ware - Dans le film de 1935 : Whispering Smith Speaks'.


Frank R. Strayer signe un policier assez violent « Meurtre à Glen Athol » (1936) de Frank R. Strayer, un détective célèbre (John Miljan) est invité à une soirée chic dans un élégant manoir, en fin de soirée, il se retrouve impliqué avec des gangsters, du chantage et des meurtres, la mystérieuse Jane (Irene Ware) a ses propres secrets, mais une personne aussi jolie ne peut être coupable !.

Fin des années 30 sa carrière est pratiquement terminer, elle ne tourne plus que quatre films obtient un rôle de soutient dans le film policier « Outside the three-mile limit » (1940), de Lewis D. Collins où elle accompagne l'agent du gouvernement Conway (Jack Holt) qui enquête sur un trafic de fausse monnaie sur un navire de jeu.

A 29 ans elle décide de tout quitter pour élever ses deux enfants, John et Deirdre issu de son mariage (sans dates précises) avec le scénariste américain John Meehan Jr, qui a remporté trois Oscars pour son travail, puis convole avec le juge fédéral Fred Campbell… Irene Ware décède d’une pneumonie le 11 mars 1993 à l'âge de 82 ans, au Western Medical Center de Santa Ana à Orange, en Californie…

 

Source : Gary Richardson - Fait le 03 juin 2022 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie


28 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1939 - OUTSIDE THE THREE-MILE LIMIT
Réal : Lewis D. Collins

 

1938 - NO PARKING

 

1938 - AROUND THE TOWN
Réal : Herbert Smith

 

1937 - LIVE WIRE .THE
Réal : Herbert Brenon

 

1936 - O'MALLEY OF THE MOUNTED
Réal : David Howard

 

1936 - MURDER AT GLEN ATHOL
Réal : Frank R. Strayer

 

1936 - IN PARIS, A.W.O.L.
Réal : Roland D. Reed

 

1936 - CHERCHEUSES D'OR 1937

 

1936 - AGENT FÉDÉRAL .L'

 

1935 - WHISPERING SMITH SPEAKS

 

1935 - RENDEZVOUS AT MIDNIGHT
Réal : Christy Cabanne

 

1935 - NIGHT LIFE OF THE GODS .THE
Réal : Lowell Sherman

 

1935 - HAPPINESS C.O.D.
Réal : Charles Lamont

 

1935 - FALSE PRETENSES
Réal : Charles Lamont

 

1935 - DARK HOUR .THE

 

1935 - CORBEAU .LE

 

1935 - CHEERS OF THE CROWD
Réal : Vin Moore

 

1934 - YOU BELONG TO ME

 

1934 - MOULIN ROUGE
Réal : Sidney Lanfield

 

1934 - LET’S TALK IT OVER
Réal : Kurt Neumann

 

1934 - KING KELLY OF THE U.S.A.
Réal : Leonard Fields

 

1934 - AMOURS DE CELLINI .LES

 

1933 - HUMANITY
Réal : John Francis Dillon

 

1933 - FLIRTEUSE

 

1933 - AMOUR TRIOMPHANT .L'

 

1932 - SOCIETY GIRL

 

1932 - SIX HEURES À VIVRE

 

1932 - CHANDU LE MAGICIEN

 

_______________________ FIN ____________________

 

commentaires (0)