DAVID JANSSEN

Vue 15471 fois

Profession:
Acteur américain.

Date et lieu de naissance:
27-03-1930, à Naponee, Nebraska, États-Unis.

Date et lieu du décès:
13-02-1980, à Malibu, Californie, États-Unis.
Enterré au cimetière commémoratif de Hillside à Culver City, en Californie.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 49 ans.

Nom de naissance:
David Harold Meyer. - Surnom : Davey

État civil:
Au cours de sa vie, il se maria à 2 reprises et n'eut pas d'enfant :

Marié en 1958 avec : ELLIE GRAHAM - Divorcé en 1973.

Marié en 1975 avec l'actrice : DANI CRAYNE GRECO - jusqu'au décès de David en 1980.

Liaison en 1968 avec l'actrice : ROSEMARY FORSYTH - jusqu'en 1971

Taille:
(1m83)

Commentaires: 3

Anecdotes


David avec sa première femme : Ellie Graham


Fils d'Harold Edward Meyer, un banquier, né le 12 mai 1906 et décédé le 4 novembre 1990 et sa mère Bernice Janssen, née le 11 mai 1910 et décédée le 26 novembre 1995.

Également deux soeurs : l'actrice : Jill Janssen, née en 1945 et l'actrice : Teri Janssen, née en 1942.

Fit ses études à : Fairfax High School, Los Angeles en Californie.

Sa mère et ses deux soeurs participèrent au premier épisode "Le fugitif" en 1963.

Pendant son service militaire David Janssen se lie d'amitié avec les recrues tel que : Martin Milner et Clint Eastwood.

Connu pour avoir un esprit vif, son sens de l'humour, malheureusement, à l'écran il était rarement utilisé à son plein potentiel.

Sa vie était aussi, la chanson, la photographie, il aimait piloté et adorait les chevaux de courses et une variété d'autres intérêts dans sa courte vie.

Fait le 21 février 2010 par Philippe de CinéMémorial.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à DAVID JANSSEN, extrait de sa vie, presenté par sa mère : Bernice

Source de la vidéo : FilmsRreel sur You-Tube - Ajout de la vidéo le 21 février 2010 par Philippe de CinéMémorial

Fils unique d’un banquier Harold Edward Meyer, et de Berniece Mae (née Graf) une actrice, et une Ziegfield Follies Girl. David Janssen est né David Meyer, le 27 mars 1930 dans la petite ville de Naponne dans le Nebraska aux Etats-Unis.

En 1942 sa mère, divorcée se remarie avec Eugène Ashley Janssen et la famille part s'installer à Hollywood. Il a une demi-sœur Teri née en 1942 et plus tard Jill rejoindra la fratrie en 1945, les deux filles deviendront actrices également. Leur petite enfance ne sera pas des plus heureuses, souvent laissés seuls à cause des obligations professionnelles de sa mère et (selon certaines sources David passa quatre ans dans un orphelinat).


Il fait ses études la Fairfax High School, et intègre ensuite l’Université de Californie à Los Angeles, où il excelle dans diverses catégories sportives notamment le basket-ball et l'athlétisme. Parallèlement, il prend des cours de claquettes et de musique.

Cependant le jeune garçon d’1m83 rêve de faire carrière dans le sport, mais une blessure au genou, lors d’un saut à la perche, le fait renoncer à une carrière d'athlète de haut niveau. Dès lors encouragé par sa mère, il se consacre à la vocation de comédien. Il fait de la figuration dans la comédie musicale « La fée blanche » (1945) de William A. Seiter avec Sonja Henie, et joue le frère de Johnny Weissmuller dans le film d'aventures « La jungle en feu » (1946).

Pour la petite histoire, au début des années 50, la 20th Century Fox lui propose un contrat cinématographique à la condition qu'il accepte une opération visant à rectifier la position de ses oreilles décollées, David refusa de se plier à cette exigence et se tourna vers Universal qui ne lui imposait aucune clause similaire.

En 1952, David Janssen va enchainer une poignée de films dans lesquels on lui offre que des rôles mineurs. Son apprentissage est interrompu l’année suivante lorsque l'armée l'appelle. Stationné à la base de Fort Ord dans le nord de la Californie, il revient à la vie civile avec le grade de caporal.

De retour sur les plateaux, en 1955, il côtoie quelques grandes figures tels : Victor Mature, le chef des sioux Crasy Horse dans le western « Le Grand Chef » de George Sherman où il campe le Lt. Colin Cartwright; Audie Murphy jouant son propre rôle et David le Lieutenant Lee dans le film de guerre « Je reviens de l’enfer » de Jesse Hibbs ; un jeune lieutenant aux cotés de Charlton Heston dans le rôle titre « La petite guerre du major Benson » de Jerry Hooper ; Tony Curtis en jeune boxeur dans « La jungle des hommes » de Jerry Hooper ; Faith Domergue, la déesse Cobra dans le film d’horreur « Le culte du cobra » de Francis D. Lyon, il est l'un des six GI américains qui violent une cérémonie hindoue, ils sont pourchassés par une belle femme qui a le pouvoir de se transformer en cobra ; un marine engagé dans la guerre du Pacifique avec entre autres Jeff Chandler et George Nader dans « Brisants humains » (1956) de Joseph Pevney.

En 1957, il obtient son premier grand rôle grâce à l'acteur producteur Dick Powell qui lui confie le rôle d’un ancien policier devenu détective privé dans la série télévisée « Richard Diamond private détective » une série de 77 épisodes qui prendra fin en 1959. Fort de ce nouvel élan, il revient au cinéma en 1960 et se voit proposer des rôles plus ambitieux.

Citons le thriller « Vingt plus deux » (1960) de Joseph M. Newman, il campe un détective privé qui découvre un monde étrange d'usurpations d'identité et de duplicité lorsque qu'il enquête sur une secrétaire d'un fan-club de stars de cinéma brutalement assassinée avec Jeanne Crain et Dina Merrill ; suivi du rôle d’un parieur dans le rôle titre « Roi des années folles, l'histoire d'Arnold Rothstein » de Joseph M. Newman où pendant la prohibition, il s'élève petit à petit pour devenir l'une des figures majeures du crime organisé avec Dianne Foster, Diana Dors et Mickey Rooney.


Jeanne Crain et David Janssen - Dans le film de 1961 : Twenty Plus Two.


Il poursuit dans son domaine de prédilection avec un policier assez angoissant dans « Le cercle de feu » (1961) d’Andrew L. Stone, où trois jeunes délinquants (Joyce Taylor, Frank Gorshin et Joel Marston), réussissent à kidnapper le shérif lancé à leurs trousses (David Janssen) et s'en servent comme guide dans la forêt de l'Oregon mais Frank en fuyant met le feu à la forêt, seul la fille et le shérif s’en sortiront.

Puis c’est la consécration en 1963, David Janssen accepte la proposition du producteur Quinn Martin pour interpréter le rôle principal de la série « Le fugitif », le docteur Richard Kimble, un pédiatre accusé à tort du meurtre de sa femme n’a de cesse que de rechercher son assassin un manchot, une série de 120 épisodes qui connait un succès considérable, qui bat tous les records d’audience et qui dépasse les frontières de l’Amérique pour atteindre l’Europe, notamment en France dès 1967 sur France 2 .

En 1967 la série terminée il revient au cinéma et pour la énième fois, il reprend le rôle d’un sergent de police dans « L’assassin est-il coupable? » (1966) de Buzz Kulik où il abat un homme qui pointait un pistolet dans sa direction, l'arme n'étant pas retrouvée, il est suspecté de meurtre, il va tenter d'élucider l'affaire. Puis campe un correspondant de guerre dans « Les bérets verts » (1967) un film de guerre à gros budget de et avec John Wayne, le colonel Kirby, est envoyé au Vietnam, avec deux unités d’élite pour combattre les forces communistes du Nord.

Il débute les années 70 dans le rôle du tueur « Macho Callahan » de Bernard L. Kowalski, où échappé d'une prison de l'armée il part à la recherche de celui qui l'a fait enfermer, en chemin, il tue un officier sudiste, dont la veuve Alexandra (Jean Seberg) offre une récompense d'un millier de dollars à celui qui le retrouvera mort ou vif ; un agent secret américain dans « Warhead » (1974) de John O’Connor, qui en plein conflit israélo arabe, il reçoit la mission de retrouver et de détruire l'arme fatale que détiennent des terroristes.



David Janssen et Joyce Taylor - Dans le film de 1961 : Le cercle de feu


David Janssen n’en oublie pas pour autant le petit écran dans quelques téléfilms ; on le voit en pilote d'un avion de ligne faisant face à un tueur surexcité à bord dans « Panique en plein ciel » (1976) de Robert Butler ; le mari alcoolique d'Angie Dickinson, dans « Un homme sensible, passionné » (1977) de John Newland, en époux désabusé qui simule son propre suicide, laissant son épouse Stefanie Powers désemparée dans « Nulle part où courir » (1978) de Richard Lang. Et pour son dernier film au grand écran, il incarne un vieux millionnaire dans « SOS Titanic » (1980) un film catastrophe co-réalisé avec William Hale.

Côté vie privée ; (selon certaines sources, si l’acteur se montrait épanoui lors de ses tournages, en période de repos, il semblait dépressif et se réfugiait dans l’alcool). Il fut marié pendant douze ans à Ellie Graham, après leur divorce en 1973 il épouse en 1975 l'actrice Dani Grayne qui lui apportera une certaine sérénité sans avoir pu vraiment le libérer de ses angoisses permanentes. Il décéda prématurément d'une crise cardiaque suite à un abus d'alcool le 13 février 1980 à l'âge de 49 ans dans sa maison en bord de mer de Malibu. Selon le coroner de Los Angeles, Thomas Noguchi, il a décelé des niveaux élevés de morphine, de cocaïne et d'alcool dans le corps de Janssen. Il repose au cimetière de Hillside Memorial Park à Culver City, en Californie…

SES RÉCOMPENSES :


1966 - Meilleure popularité de la star masculine pour les Photoplay Awards, États-Unis.

1961 - Prix du : Laurel d’Or - Meilleure nouvelle personnalité masculine - Laurel Awards, États-Unis.


Source : Gary Richardson - Fait le 06 novembre 2021 par Philippe de CinéMémorial.


Filmographie


John Wayne et David Janssen - Dans le film de 1968 : Les bérets verts


44 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________


1980 - INCHON !

 

1979 - S.O.S. TITANIC

 

1977 - OR ÉTAIT AU RENDEZ-VOUS .L'

 

1977 - LOI DE LA C.I.A. .LA

 

1976 - SWISS CONSPIRACY .THE

 

1976 - TUEUR DANS LA FOULE .UN

 

1976 - WARHEAD

 

1975 - FOIS NE SUFFIT PAS .UNE

 

1970 - MACHO CALLAHAN

 

1969 - WHERE IT'S AT

 

1969 - NAUFRAGÉS DE L'ESPACE .LES

 

1969 - GENERATION

 

1968 - SOULIERS DE SAINT-PIERRE .LES

 

1968 - BÉRETS VERTS .LES

 

1966 - ASSASSIN EST-IL COUPABLE .L'

 

1963 - MES SIX AMOURS ET MON CHIEN

 

1961 - KING OF THE ROARING 20'S

 

1961 - ÉTAU SE RESSERRE .L'

 

1961 - DONDI

 

1960 - CERCLE DE FEU .LE

 

1960 - TWENTY PLUS TWO

 

1960 - SAÏPAN

 

1958 - ESCADRILLE LAFAYETTE

 

1956 - PÈRE IMPROVISÉ .UN

 

1956 - TÊTE BRÛLÉE

 

1956 - NE DITES JAMAIS ADIEU

 

1956 - DERNIÈRES HEURES D'UN BANDIT .LES

 

1956 - FRANCIS DÉTECTIVE

 

1956 - BRISANTS HUMAINS .LE

 

1955 - TOUT CE QUE LE CIEL PERMET

 

1955 - CULTE DU COBRA .LE

 

1955 - JUNGLE DES HOMMES .LA

 

1955 - GUERRE PRIVÉE DU MAJOR BENSON .LA

 

1955 - FRANCIS DANS LA MARINE

 

1955 - GRAND CHEF .LE

 

1954 - ENFER DES HOMMES .L'

 

1952 - DEUX DÉGOURDIS À TOKYO

 

1952 - PASSAGE INTERDIT

 

1952 - NO ROOM FOR THE GROOM

 

1952 - BOUCANIERS DE LA JAMAÏQUE .LES

 

1952 - FRANCIS CHEZ LES CADETS

 

1952 - BONZO GOES TO COLLEGE

 

1946 - MARAIS EN FEU .LE

 

1945 - FÉE BLANCHE .LA

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (3)

hugongerard

22-02-2010 17:44:56

Il demeure immortellement célèbre grâce à seul rôle , celui du Dr Richard Kimble de la série le fugitif dont Andrew Davis en tira un remake avec Harrison Ford , reprenant ce rôle , un des rares remakes de séries tv , bien adaptée telle qu ' elle a été conçue comme dans la série .

Bob de Laval

25-07-2011 20:44:58

Excellent, le commentaire, c'est exactement la vérité : un des rares remakes fidèles à la série télévisée (je crois que j'ai vu toutes les adaptations cinéma des séries des années 60). Regardez Mission impossible, ils ont détruit le concept et inventé une histoire abracadabrante où le personnage joué par Jon Voight, qui interprète Jim Phelps le rôle de Peter Graves dans la série, trahit son équipe : c'est Nul. Tandis que dans Le Fugitif, c'est rigoureusement fidèle, avec de nouveaux moyens financiers, bien sûr... D'ailleurs Peter Graves n'est pas un imbécile, il refusa le rôle de Jim Phelps traître disant que son rôle avait été perverti... C'est tout dire. Paix à son âme !!!

hugongerard

22-01-2012 11:51:47

Merci Bob.