CLAUDINE AUGER

Vue 5697 fois

Profession:
Dame de théâtre et actrice française.

Date et lieu de naissance:
26-04-1941, à Paris 5éme, France.

Date et lieu du décès:
18-12-2019, à Paris, France.

Cause du décès:
Des suites d'une longue maladie à l'âge de 78 ans.

Nom de naissance:
Claudine Nicole Yvonne Oger.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 2 reprises et mére d'une fille :

Mariée le 04 février 1959 avec le réalisateur : PIERRE GASPARD-HUIT - Divorcée en 1969.

Mariée le 20 avril 1984 avec : PETER BRENT - Jusqu'à son décès en 2008.
Ils eurent une fille : JESSICA CLAUDINE BRENT, née le 14 avril 1991.

Ex-compagne du réalisateur : JACQUES DERAY.

Taille:
(1m73)

Commentaires: 0

Anecdotes

Claudine Auger et Roman Polanski lors de la remise du prix Scopus en 2008 au palais Brongniart à Paris.

Elue Miss France en 1958, Claudine Auger devient mannequin et joue de petits rôles dans plusieurs films. Elle complète sa formation en suivant les cours d'art dramatique de René Simon et de Robert Manuel avant d'entrer au Conservatoire.

À l'âge de 18 ans, elle a épousé le scénariste-réalisateur de 43 ans Pierre Gaspard-Huit, et il l'a fait joué dans plusieurs de ses films.

Elle a donné naissance à son premier enfant à 49 ans, sa fille Jessica Claudine Brent, née le 14 avril 1991. Le père est son deuxième mari, l'homme d'affaires Peter Brent, décédé en 2008.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à CLAUDINE AUGER
Bande annonce su film "OPÉRATION TONNERRE"

Ajout de la vidéo le 20 décembre 2019 par Philippe de CinéMémorial

Fille de René Gabriel Oger, un architecte et de Camille (née) Lesage, Claudine Nicole Yvonne Oger est née le 26 avril 1941 à Paris, Elle est diplômée du Collège de Sainte Jeanne d'Arc et du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de France.

Très tôt elle suit les cours de théâtre au Cours Simon et de Robert Manuel avant d'entrer au Conservatoire. Elle a participé à l’aventure du TNP de Jean Vilar, travaillant aussi beaucoup avec Jean Meyer.

Nantie d'une beauté classique, d’un beau sourire et des yeux de biche qui lui confère un charme indéniable Claudine Auger commence une carrière de mannequin. A 16 ans elle remporte le concours de Miss Cinémonde, qui lui permet de représenter son pays au concours de Miss Monde en 1958, elle est élue la première Dauphine.

Auréolée de ses titres de beauté, dotée d’un visage équilibré, avec un troublant regard de Vénus, et cette infime coquetterie qui s’ajoutait à son charme, le cinéma lui ouvre ses portes. C’est Pierre Gaspard-Huit qui lui offre son premier rôle mais non crédité dans le drame « Christine » (1958) aux cotés de Romy Schneider et Alain Delon. Tombée amoureuse sur le tournage, elle épouse le réalisateur en 1959 mais après 10 ans de vie commune ils se séparent.

Cette même année, de et avec Jean Cocteau dans le rôle du poète qui traverse le temps, elle interprète la déesse Minerve dans le biopic « Le testament d'Orphée » avec Jean Marais dans le rôle d’Œdipe et Maria Casarès la princesse.

Reconnue en tant qu'actrice et non plus comme simple reine de beauté, Claudine Auger se voit sollicité au théâtre, jouant les célèbres pièces du dramaturge Molière dont : « L’Avare » (1960) suivi en 1961 de « L’Impromptu de Versailles »; « L’Étourdi » ; « Le Misanthrope de Molière » ; « Le Dépit amoureux » ; « Les femmes savantes » (1962) tous sur une mise en scène de Jean Meyer au Théâtre du Palais Royal. Elle rejoue au Festival d’Avignon « L’Avare » de Molière en 1962 et en 1963 dans « La guerre de Troie n’aura pas lieu » de Jean Giraudoux, deux mises en scène Jean Vilar.

Elle retrouve Jean Marais qui incarne d’Artagnan dans le film inspiré librement de la légende de « L'homme au masque de fer» (1962) d’Henri Decoin qui lui confie le rôle de la noble Isabelle de Saint-Marc.

En 1963 sous la direction du réalisateur italien Mario Camerini elle est Amrita face à une secte de fanatiques hindous dans « Kali Yug, le mystère du temple hindou » et sa suite « Kali Yug, déesse de la vengeance » au cours d’un combat, Amrita y perd la vie, avec Klaus Kinski, Lex Barker, Paul Guers et Senta Berger.


Elle impose sa personnalité magnétique devant Raquel Welch, Faye Dunaway et Julie Christie pour incarner le rôle de Domino, l'alliée de James Bond l'agent 007 interprété par Sean Connery, dans le film d’espionnage de Terence Young « Opération tonnerre » (1965). Frondeuse et sensuelle, ses apparitions en maillot de bain blanc et noir et en combi short blanc, aux entrent dans la légende, un rôle légendaire qui la propulse au sommet de sa carrière et qui la consacre la première French Bond Girl.

Après ce succès, sa carrière se poursuit notamment en Italie où elle joue souvent des rôles épicés. Elle incarne Maddalena aux pouvoirs démoniaques dans « Belfagor le Magnifique » (1966) une comédie fantastique de Ettore Scola avec Vittorio Gassman dans le rôle titre et Mickey Rooney jouant Adramalek, un diable retors et facétieux. Dans la comédie à l'italienne « Jeux d'Adultes » (1967) de Nanni Loy, Marco (Nino Manfredi) marié quatre enfants, suite aux problèmes engendrés par l'éducation des enfants et de son épouse dépréssive (Leslie Caron), il entame une liaison avec une collègue de travail (Claudine Auger), mais Marco se rend compte qu'il aime encore son épouse et revient vers sa famille. Suivi de «Le bâtard» (1968) un thriller de Duccio Tessari, elle donne la réplique à deux frères, Giuliano Gemma un braqueur de banque sans pitié qui se fait voler son butin par son de frère (Klaus Kinski) avec Rita Hayworth leur mère pochtronne accro au whisky.

Elle participe également à la vague des films d’horreur italiens, elle partage la vedette avec deux futures Bond Girl, Barbara Bouchet et Barbara Bach, dans « La tarentule à ventre noir » (1971) de Paolo Cavara , elle est soupçonnée d’être l’auteur de crimes horribles dans son salon de massage ; puis elle campe la diabolique Renata à la beauté fragile dans « La baie sanglante » (1971) de Mario Bava avec les principaux protagonistes Luigi Pistilli, Isa Miranda et Laura Betti.

Dès son retour en France, elle joue avec grâce dans les films de Jacques Deray qui lui offre un rôle sensible et tragique dans « Un peu de soleil dans l’eau froide » (1971) celui de Nathalie une femme mariée amoureuse d'un jeune homme dépressif (Marc Porel) mais se sentant abandonnée, elle loue une chambre d'hôtel et se suicide en avalant des somnifères. Elle retrouve le cinéaste en 1975, pour le policier « Flic story » elle est la petite amie de Jean-Louis Trintignant, un dangereux criminel avec Alain Delon, l’inspecteur Roger Borniche ; puis pour Jacques Deray, elle campe une espionne dans le thriller « Un papillon sur l'épaule » (1978) où elle côtoie Lino Ventura, Jean Bouise, Paul Crauchet et Nicole Garcia.

Dans une comédie franchouillarde, « L’associé » (1979) de René Gainville, elle est l’épouse de Michel Serrault, le timide Julien Pardot, un modeste dessinateur dans une agence de publicité, critiqué pour son manque de punch, il est finalement congédié, convaincu d'avoir le sens des affaires, il monte un cabinet financier sans plus de succès, avec comme partenaires Daniel Prévost et Catherine Alric.

A partir des décennies 80/90, Claudine Auger tourne davantage pour le petit écran et avec parcimonie au grand écran. La quarantaine passée, l’âge lui permet de jouer les rôles de mère comme dans le film érotique « Les exploits d’un jeune Don Juan » (1986) de Gianfranco Mingozzi, jouant la mère de Fabrice Josso dans le rôle titre. Dans « L'amour d'une femme » (1987) de Nelo Risi, elle campe la mère de Gabriella (Laura Morante), une jeune milanaise de 25 ans souffrant d'un traumatisme psychologique est mariée à un homme d'âge moyen, (Ivan Desny) qui par le passé a été l'amant de sa mère.

Avec « Les vaisseaux du cœur » (1988), Andrew Birkin nous livre une histoire d'amour passionnée mais compliquée de deux jeunes ados, Claudine Auger tient le rôle difficile de la mère de (Greta Scacchi) une jeune fille de 17 ans qui vit des moments torrides auprès d’un jeune marin (Vincent D'Onofrio) mais lui refuse le mariage.

Citons encore le film étrange de Luca Verdone « La bocca » (1990), dans la noble famille Rospigliosi, des personnages insolites habitent une ancienne demeure toscane, il y a entre autres Véronica (Claudine Auger), la mère à moitié folle qui cache son fils Giulio du monde extérieur, car il est sourd et muet, et vit comme un sauvage.

Après son divorce avec le réalisateur Pierre Gaspard-Huit en 1969, quinze ans plus tard elle épouse l'homme d'affaires britannique Peter Brent, le couple a eu un enfant, Jessica Claudine née en 1991, ils restèrent unis jusqu’au décès de son mari en 2008.

Claudine Auger, qui accéda à la notoriété internationale en devenant la première James Bond girl française s'éteint le 18 décembre 2019 suite à une longue maladie à l'âge de 78 ans. Elle repose au cimetière du Montparnasse à Paris.

Source : Gary Richardson - Fait le 08 octobre 2021 par Philippe de CinéMémorial.


Filmographie

55 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1994 - LOS HOMBRES SIEMPRE MIENTEN

 

1992 - VAISSEAUX DU COEUR .LES

 

1990 - BOCCA .LA

 

1988 - FEMME DE MES AMOURS .LA

 

1987 - UN AMORE DI DONNA

 

1986 - EXPLOITS D'UN JEUNE DON JUAN .LES

 

1985 - REPENTANT .LE

 

1984 - ÉTRANGÈRE .L'

 

1980 - PRÊTE-MOI TA FEMME

 

1980 - FANTASTICA

 

1980 - PANIQUE AU CASINO

 

1979 - VOYAGE AVEC ANITA

 

1979 - LANGOUSTE AU PETIT DÉJEUNER .UNE

 

1979 - ASSOCIÉ .L'

 

1978 - PAPILLON SUR L'ÉPAULE .UN

 

1978 - MYSTÈRE DU TRIANGLE DES BERMUDES .LE

 

1976 - CUANDO LOS MARIDOS IBAN A LA GUERRA

 

1976 - AMOUR PAIN ET MARMELADES

 

1975 - INTRÉPIDE .L'

 

1975 - IL COLPACIO

 

1975 - FLIC STORY

 

1974 - ORDRES SONT LES ORDRES .LES

 

1974 - BORSALINO & CO.

 

1973 - DYNAMITE EST BONNE À BOIRE .LA

 

1971 - TARENTULE AU VENTRE NOIR .LA

 

1971 - PEU DE SOLEIL DANS L'EAU FROIDE .UN

 

1971 - MEURTRES AU SOLEIL

 

1971 - BAIE SANGLANTE .LA

 

1970 - EQUINOZIO

 

1969 - OISEAUX D'AMOUR

 

1969 - COME TI CHIAMI, AMORE MIO ?

 

1968 - PAS FOLLES, LES MIGNONNES

 

1968 - ET SI ON FAISAIT L'AMOUR ?

 

1968 - BÂTARD .LE

 

1968 - ESCALATION

 

1967 - JEUX D'ADULTES

 

1967 - JEU DE MASSACRE

 

1967 - FLAMMES SUR L'ADRIATIQUE

 

1966 - OPÉRATION SAN GENNARO

 

1966 - HOMME DE MARRAKECH .L'

 

1966 - BELFAGOR LE MAGNIFIQUE

 

1966 - FANTASTIQUE HISTOIRE VRAIE D'EDDIE CHAPMAN .LA

 

1965 - OPÉRATION TONNERRE

 

1964 - YOYO

 

1964 - KALI YUG, DÉESSE DE LA VENGEANCE

 

1964 - ILLÉGITIME DÉFENSE

 

1964 - CERTAIN DÉSIR .UN

 

1963 - KALI YUG, LE MYSTÈRE DU TEMPLE HINDOU

 

1963 - À LA FRANÇAISE

 

1963 - MYSTÈRE DU TEMPLE HINDOU .LE

 

1962 - SEPT PÉCHÉS CAPITAUX .LES

 

1962 - MASQUE DE FER .LE

 

1960 - TERRAIN VAGUE

 

1960 - MOUTONS DE PANURGE .LES

 

1959 - TESTAMENT D'ORPHÉE .LE

 

1958 - CHRISTINE

 

21 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

 

1998 - ROUGE ET LE NOIR .LE
Téléfilm

 

1995 - ORAGE IMMOBILE .UN
Téléfilm

 

1994 - OMBRE DU SOIR .L'
Téléfilm

 

1994 - MEMOIRS OF SHERLOCK HOLMES
Série TV

 

1990 - MAFIA 5 - MORT À PALERME .LA
Série TV

 

1990 - HAUTE TENSION
Série TV

 

1988 - UNA GRANDE STORIA D'AMORE
Téléfilm

 

1987 - QUI C'EST CE GARÇON ?
Série TV

 

1984 - MAN WHO MARRIED A FRENCH WIFE .THE
Téléfilm

 

1984 - LIEUTENANT DU DIABLE .LE
Téléfilm

 

1984 - PIOVRA .LA

 

1983 - DIE GOLDENEN SCHUHE
Série TV

 

1983 - CREDO
Téléfilm

 

1982 - SECRETS DE LA PRINCESSE DE CADIGNAN .LES
Téléfilm

 

1982 - BBC2 PLAYHOUSE
Série TV

 

1981 - GREAT PERFORMANCES
Série TV

 

1978 - NASSE .LA
Téléfilm

 

1977 - SPIA - IL CASO PHILBY
Téléfilm

 

1974 - OISEAUX DE MEIJI JINGU .LES
Série TV

 

1972 - MÉDECINS D'AUJOURD'HUI
Série TV

 

1961 - THÉÂTRE DE LA JEUNESSE .LE
Série TV

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)