VICTOR MATURE

VICTOR MATURE

Vue 25863 fois

Profession:
Acteur américain.

Date et lieu de naissance:
29-01-1913, à Louisville, Kentucky, États-Unis.

Date et lieu du décès:
04-08-1999, à Rancho Santa Fe, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
D'un cancer à l'âge de 86 ans.

Nom de naissance:
Victor John Mature.

État civil:
Mariage annulé en 1940 avec l'actrice : FRANCES CHARLES.

Marié le 18 juin 1941 avec : MARTHA STEPHENSON KEMP - divorcé le : 10 février 1943.

Marié le 28 février 1948 avec : DOROTHY STANFORD BERRY - divorcé le 08 novembre 1955.

Marié le 27 septembre 1959 avec : ADRIENNE JOY URWICK - 06 juin 1969.

Marié en 1974 avec : LORETTA SABENA, jusqu'au décès de Victor en 1999.
Ils eurent une fille : Victoria, née en 1975.

Liaison avec l'actrice : RITA HAYWORTH.

Taille:
(190 cm)

Commentaires: 4

Anecdotes

Son père, Marcello Gelindo Maturi, était un aiguiseur de couteau né en 1877 à Pinzolo, en Tarente.

Après avoir quitté l'entreprise de son père, Victor Mature se lance dans le théâtre. En 1939, au cours d'une tournée, le producteur réalisateur Hal Roach le remarque sur scène. Cette rencontre lance sa carrière au cinéma.

Service militaire : Sous officier pendant la Seconde Guerre mondiale dans les Marines comme Garde Côte.

Mise à jour le 24 octobre 2007 par Philippe de CinéMémorial

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Spécialiste des rôles «musclés», l'acteur s'est éteint à 86 ans.

A quel point Victor Mature était-il mature ? On serait en droit de se le demander en repensant à certains de ses films tardifs: se parodiant lui-même dans le déconnant Le renard s'évade à trois heures, de Vittorio De Sica, ou laissant des sous-Beatles lui cavaler dans les cheveux comme autant de pellicules (les Monkees dans Head de Bob Rafelson). Et que dire d'un ex-symbole sexuel qui joue dans The Bandit of Zhobe? Sinon qu'il était de toute évidence «crazy like a fox», c'est-à-dire pas fou le frelon.

Acteur compétent (il a joué aux côtés de la grande Gertrude Lawrence sur une scène de Broadway, en collants roses et remportant un franc succès), il n'en disait pas moins: «Je me défends pour jouer, mais j'ai quelque chose que les autres n'ont pas.» Et il montrait son étonnante taille de guêpe (83 cm), ses 115 cm de tour de poitrine et ses biceps de 63 cm de circonférence. Un mètre quatre-vingt-dix de «gâteau de bœuf», pour parler comme un calendrier; les Times de New York et de Los Angeles ont tous deux titré Death of a Beefcake Actor, référence aux photos de pin-ups des années 40 et 50. Affolant berlingot sexuel pour l'époque, il revenait un peu cher en fond de teint à la Fox, vu qu'il était toujours plus ou moins jambes nues et dépoitraillé dans ses films. Car si Robert Mitchum a longtemps été pour la RKO «leur Jane Russell mâle» (ses propres termes), Mature fut le Betty Grable mâle de la Fox, avec laquelle il resta sous contrat dix-huit ans: lui et la blonde avaient le même tour de pectoraux, ce qui donne un aspect un peu grotesque aux quatre films qu'ils ont fait ensemble (de I Wake Up Screaming à Wabash Avenue). Il était souvent pris en sandwich entre elle et Carol Landis.

Maillot en peau de mammouth. Professionnellement, Mature a souvent opéré sous le signe de l'exotisme ou du Cro-Magnon, chose curieuse pour un Kentuckien d'extraction autrichienne: c'est déjà jambes nues qu'il fait ses débuts à l'écran, mais le maillot est en peau de mammouth (Tumak, l'homme des cavernes dans One Million B.C. d'Hal Roach). Avec son fez dans l'orientalisant Shanghai Gesture de Sternberg, il fait plus vamp que Gene Tierney. Il fait ensuite sa guerre sans moufter, dans les gardes-côtes et l'Atlantique Nord. John Ford le récompense à son retour en lui faisant jouer un Doc Holliday honnête mais guère crédible dans My Darling Clementine (Mature était néanmoins dans le ton de cette production résolument fabulatrice et rococo). L'après-guerre est sa meilleure période: il trouve ses plus beaux rôles en costume croisé et chapeau. Dans le Carrefour de la mort d'Henry Hathaway, il se laisse stoïquement voler ses scènes par «Tommy Udo», mais c'est la solidité de son jeu qui permet à Richard Widmark d'être si saisissant dans le sien. Il est tout aussi efficace dans la Proie, de Robert Siodmak.

Mature a fait des westerns, la plupart exécrables, même quand il joue le chef Crazy Horse. Il n'est crédible qu'en homme des bois dans la Charge des Tuniques bleues, curieux film nocturne d'Anthony Mann dans lequel Mature, brute avinée en daim et castor, n'a de cesse qu'il ne porte une tunique de soldat. Autrement, il n'est tout simplement pas crédible sur un cheval. Lui-même déclarait être «la plus grande fraude de Hollywood», fuyant toute forme d'exercice ou de danger physique. Mitchum maintenait qu'il réclamait un escabeau pour monter à cheval, et juste pour les gros plans. Il était toujours doublé autrement. Tournant son premier péplum pour DeMille, Samson et Dalila, il refusa de jouer une scène avec un vieux lion nommé Jackie. «Mais il n'a plus de dents!», plaidait C.B. Selon la légende, l'acteur répliqua: «I don't even want to be gummed to death» (je ne tiens même pas à me faire sucer à mort).

Victor Mature s'est souvenu du principe que lui a inculqué son père, qui fit fortune dans la réfrigération: «Laisse-les croire que t'es plus con qu'eux, tu gagneras beaucoup d'argent.» Astucieux dans ses investissements, frugal dans son train de vie, il réussit à faire fortune tout en se mariant et divorçant cinq fois, prenant sa retraite à 46 ans, au bout de 55 films. Et il ne s'est jamais pris au sérieux. Se voyant refuser une carte de membre au Bel Air Country Club, à l'époque interdit aux Juifs et aux acteurs, Victor Mature protesta: «Je ne suis pas acteur, d'ailleurs j'ai dix-sept films et un album plein de critiques pour le prouver.» Une anecdote si irrésistible que Budd Boetticher la raconte à propos de Randolph Scott.

Sur la piste des nanars. Il reste qu'on a l'impression d'avoir vu tous les films de Victor Mature en séances du jeudi «Jeunesse et Familles» à l'ABC ou au Royal local. D'où, peut-être, notre éternelle affection: l'Egyptien de Curtiz, la Tunique ou sa suite, les Gladiateurs; les Inconnus dans la ville (bon film de Fleisher). En 1958, il est capitaine sur un C-47 dans le film testament de Frank Borzage, China Doll, pas tout à fait à la hauteur de ce qu'on lui demande (le sublime). Bientôt Mature s'internationalise, comme Hollywood: trois films avec Terence Young en Angleterre, puis les délices de Capoue en Italie, avec Orson Welles sur la piste des nanars: les Tartares, Hannibal, etc.

Mature s'est d'ailleurs éteint dimanche alors qu'il passait les Alpes avec ses éléphants sur l'écran Scope de l'Egyptian Theater: Hannibal, abusivement inclus dans une rétrospective Ulmer (le film est de Bragalia). Ce qui importe peu, puisque le film est une sombre merde. Mature est là en touriste, biceps sertis d'or, cuisses nues, mono-rictus et dents éclatantes. Il est prêt pour l'autoparodie qu'il tournera six ans après avec De Sica. Pendant quarante ans, il a habité en vue du trou numéro 9 du terrain de golf de Rancho Santa Fe, au sud de Los Angeles, se consacrant à son sport préféré et à la gastronomie. Celui qui est sorti avec Lana Turner et Rita Hayworth ne voulait plus parler de tout cela. Hollywood a toujours ri de lui (lui le premier), mais il a aussi ri le dernier.

Source : Philippe Garnier pour la Libération.

 

Filmographie

 

55 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1979 - ARME AU POING .L'

 

1976 - WON TON TON LE CHIEN QUI SAUVA HOLLYWOOD

 

1972 - EVERY LITTLE CROOK AND NANNY

 

1968 - HEAD

 

1965 - RENARD S'ÉVADE À TROIS HEURES .LE

 

1960 - TARTARES .LES

 

1959 - ANNIBAL

 

1959 - TOMBOUCTOU

 

1959 - CIRQUE FANTASTIQUE .LE

 

1958 - CHARGE DU 7E LANCIERS .LA

 

1958 - BRIGADE DES BÉRETS NOIRS .LA

 

1958 - ESCORTE POUR L'OREGON

 

1958 - CHINA DOLL

 

1957 - POLICE INTERNATIONALE

 

1957 - TRAFIQUANTS DE NUIT .LES

 

1956 - ZARAK LE VALEUREUX

 

1956 - SAFARI

 

1956 - OPÉRATION REQUINS

 

1955 - INCONNUS DANS LA VILLE .LES

 

1955 - CHARGE DES TUNIQUES BLEUES .LA

 

1955 - GRAND CHEF .LE

 

1954 - VOYAGE AU-DELÀ DES VIVANTS

 

1954 - ÉGYPTIEN .L'

 

1953 - GLADIATEURS .LES

 

1953 - PRINCE DE BAGDAD .LE

 

1954 - MISSION PÉRILLEUSE

 

1953 - RETOUR DE L'AMOUR .LE

 

1953 - BRIGADE GLORIEUSE .LA

 

1953 - TUNIQUE .LA

 

1952 - SOMETHING FOR THE BIRDS

 

1952 - PREMIÈRE SIRÈNE .LA

 

1952 - ANDROCLÈS ET LE LION

 

1952 - SCANDALE À LAS VEGAS

 

1951 - JEUX CLANDESTINS

 

1950 - I'LL GET BY

 

1950 - CORPS DU DÉLIT .LE

 

1950 - RUE DE LA GAIETÉ .LA

 

1949 - VIE FACILE .LA

 

1949 - SAMSON ET DALILA

 

1949 - ANGE ENDIABLÉ .L'

 

1948 - PROIE .LA

 

1948 - MASSACRE À FURNACE CREEK

 

1947 - CARREFOUR DE LA MORT .LE

 

1946 - ROSE DU CRIME .LA

 

1946 - POURSUITE INFERNALE .LA

 

1942 - SWING AU COEUR

 

1942 - FILLES DES ÎLES

 

1942 - SEVEN DAYS’ LEAVE

 

1942 - MON AMIE SALLY

 

1941 - QUI A TUÉ VICKY LYNN ?

 

1941 - SHANGHAI

 

1941 - NO, NO, NANETTE

 

1940 - CAPITAINE CASSE-COU

 

1940 - TUMAK, FILS DE LA JUNGLE

 

1939 - ROI DES REPORTERS .LE

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (4)

monsellier

15-08-2012 12:46:12

mr garnier ne vous déplaise victor mature était un bon acteur qui a bercé ma jeunesse dans les salles obscures et qui continu maintenant sur dvd tout le monde n'est pas comme vous,un grand intellectuel qui prèfaire les films d'auteurs ou l'on se fait ch... à sans sous de l'heure christian monsellier

hugongerard

28-03-2013 10:01:09

Pas d ' accord avec ce que prétendent certains encyclopedistes en affirmant que c est : La poursuite infernale de John Ford qui l ' avait propulsé au sommet , Victor Mature a connu la popularité avec les peplums tels que : Samson et Dalila film qui propulsa Hedy Lamarr aussi au sommet de star , la tunique de Koster suivi des gladiateurs de Daves ( 1954) .

claudius

21-10-2013 19:09:39

Bravo pour christian Monsellier. Je n'aurais pas sus mieux dire. A moi aussi il a bercé mon enfance. Depuis j'éssais de collectionner tous ses films (Dvd ou K7). Il ne m'en manque plus que 5 ou 6 dont le superbe Zarak ainsi que Opération requins. Si vous les avez ??

edmond

20-08-2015 03:55:49

Cet acteur étant né en janvier 1813 er décédé en août 1999 ,il avait donc 86 ans lors de son décès. Or vous indiquez au début de sa biographie qu'il avait 84 ans ! Une correction s'impose à mon avis