TOD BROWNING

Vue 4303 fois

Profession:
Acteur, réalisateur, scénariste et producteur américain.

Date et lieu de naissance:
12-07-1880, à Louisville, Kentchuky, États-Unis.

Date et lieu du décès:
06-10-1962, à Hollywood. Californie, États-Unis.

Cause du décès:
D'un cancer de la gorge à l'âge de 82 ans.

Nom de naissance:
Charles Albert Browning.

État civil:
Marié en 1906 avec : AMY LOUISE STEVENS - Divorcé en 1910.

Marié le 09 juin 1911 avec : ALICE BROWNING (1887-1944)
jusqu'au décès d'Alice le 12 mai 1944.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Browning, Tod (1882-1962), cinéaste américain, ancien assistant de David Wark Griffith, réalisateur de nombreux films interprétés par Lon Chaney et devenu un spécialiste du film fantastique dès les années 1920.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Tod Browning, de son vrai nom Charles Albert Browning, naît le 12 juillet 1880 à Louisville, dans le Kentchuky.

Il est le second d'une famille de 3 enfants, il a un frère (Charles Leslie) et une soeur (Lydia Jane Fitzgerald).

Alors qu'il vit encore avec ses parents, il entend à travers une porte un enfant qui pleure juste à côté de sa mère dans une salle de bain. La mère avait noyée son nouveau-né sous prétexte qu'elle était trop pauvre pour pouvoir s'en occuper. Après avoir assisté à ce drame, Tod décide que jamais il n'aura d'enfant, de peur que sur un accès de folie il fasse ce qu'il a vu.

A 16 ans, il s'enfuit du collège pour suivre un cirque itinérant. Il y débute comme clown et contorsionniste.

En 1913, il joue dans une pièce burlesque "The Whirl of Mirth" qui rencontre un succès mitigé. En 1914, il passe en Californie et devient acteur burlesque à la Biographie. Il exerce divers métiers de cinéma avant d'être engagé comme assistant par D.W. Griffith.

En 1917, il réalise son 1er long métrage. Pendant 20 ans il ne s'arrêta plus de tourner. "Révoltée" (1920) le rend célèbre.

 

Tod Browning en compagnie de Lon Chaney.

 

En 1925, Irving Thalberg le prend sous contrat à la MGM. Il dirige Lon Chaney et de leur association va naître une certaine forme de mélodrame fort populaire, qui cultive le bizarre avec un grand sens poétique.

Leur premier film est "The Wicked Darling" (1919) dans lequel Chaney joue le rôle d'un truand. En 1925, après un série de films réalisés pour Universal et Gothic pictures et de sérieux problèmes d'alcoolisme, Browning réalise "The Unholy Three" et "Tod" avec Lon Chaney comme acteur principal.

Chaney joue par la suite dans plusieurs films de Browning : "The Blackbird" (1926), "The Road to Mandalay" (1926), "The Unknown" (1927), "London after Midnight" (1927), "The Big City" (1928), "West of Zanzibar" (1928) et "Where East is East" (1929).

Mais en 1930, Lon Chaney meurt d'un cancer de la gorge alors qu'ils projetaient de tourner ensemble la version sonore de "Dracula" : le film obtiendra un vif succès grâce à son remplaçant Bela Lugosi.

 

Les comédiens sur le tournage de : Freaks, La Monstrueuse Parade.

 

En 1932, Browning dirige son film le plus personnel : "Freaks, La Monstrueuse Parade" que le public boudera en raison de sa violence morale et de "marginalisme".

Le film met en scène des personnes dotées de malformations physiques : ces personnages sont considérés comme des monstres et font preuve de plus d'humanité que les êtres dits normaux. Il ne réalise par la suite que 4 films dont "Miracles For Sale" (1939) est le dernier.

Il déménage avec son épouse à Malibu après avoir vendu leur maison de Beverly Hills. À la mort de son épouse, Tod vit en reclus. En 1946, il fait la connaissance du Docteur Harold Snow, jeune vétérinaire, qui se charge dans les années 1940 et 1950 de soigner ses 2 chiens : Toby et Dusty. Le couple Snow propose à Browning de vivre avec eux, ce qu'il finit par accepter.

Il consulte alors un médecin qui diagnostique un cancer du larynx. En juin 1962, Browning subit une ablation du larynx, ironie cruelle du destin pour un réalisateur de films muets.

Tod Browning meurt le 6 octobre 1962 d'un cancer de la gorge (comme son ami Lon Chanley) à Hollywood, en Californie.

 

Son empreinte d'immortalité repose au Walk of Fame, au 6225 Hollywood Boulevard.

 

 

Source : Vargen57 - Fait le 12 août 2012 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE

************************************

 

1939 - MIRACLES À VENDRE

 

1936 - POUPÉES DU DIABLE .LES

 

1935 - MARQUE DU VAMPIRE .LA

 

1933 - FAST WORKERS

 

1932 - MONSTRUEUSE PARADE .LA

 

1931 - HOMME DE FER .L'

 

1931 - DRACULA

 

1930 - RÉVOLTÉS .LES

 

1929 - TREIZIÈME CHAISE .LA

 

1929 - LOIN VERS L'EST

 

1929 - ROUTE DE MANDALAY .LA

 

1928 - BIG CITY .THE

 

1928 - TALION .LE

 

1927 - LONDRES APRÈS MINUIT

 

1927 - INCONNU .L'

 

1927 - MORSURE .LA

 

1926 - ROUTE DE MANDALAY .LA

 

1926 - OISEAU NOIR .L'

 

1925 - CLUB DES TROIS .LE

 

1925 - SORCIÈRE .LA

 

1925 - DOLLAR DOWN

 

1924 - FEMME DANGEREUSE .UNE

 

1924 - SILK STOCKING SAL

 

1923 - WHITE TIGER

 

1923 - DAY OF FAITH .THE

 

1923 - DRIFTING

 

1922 - SOUS DEUX DRAPEAUX

 

1922 - WISE KID .THE

 

1922 - MAN UNDER COVER

 

1921 - NO WOMAN KNOWS

 

1920 - VIRGIN OF STAMBOUL .THE

 

1920 - OUTSIDE THE LAW

 

1920 - RÉVOLTÉS .LES

 

1919 - FLEUR SANS TACHE .UNE

 

1919 - UNPAINTED WOMAN .THE

 

1919 - PETAL ON THE CURRENT .THE

 

1919 - MOTHER AND THE LAW .THE

 

1919 - EXQUISITE THIEF .THE

 

1919 - BONNIE, BONNIE LASSIE

 

1918 - WHICH WOMAN ?

 

1918 - LEGION OF DEATH .THE

 

1918 - EYES OF MYSTERY .THE

 

1918 - DECIDING KISS .THE

 

1918 - BRAZEN BEAUTY .THE

 

1918 - SET FREE

 

1918 - REVENGE

 

1917 - JURY OF FATE .THE

 

1917 - PEGGY, THE WILL O' THE WISP

 

1917 - JIM BLUDSO

 

1917 - HANDS UP !

 

1917 - A LOVE SUBLIME

 

1916 - FATAL GLASS OF BEER .THE

 

1916 - SUNSHINE DAD

 

1916 - INTOLÉRANCE

 

1916 - EVERYBODY'S DOING IT

 

1916 - ATTA BOY'S LAST RACE

 

1915 - ETHEL'S NEW DRESS

 

1915 - ETHEL'S FIRST CASE

 

1915 - ETHEL'S DOGGONE LUCK

 

1915 - BILL GIVES A SMOKER

 

1915 - A COSTLY EXCHANGE

 

1914 - BY THE SUN'S RAYS

 

commentaires (0)