STANLEY KRAMER

Vue 7116 fois

Profession:
Producteur, réalisateur et scénariste américain.

Date et lieu de naissance:
29-09-1913, à Brooklyn, New York, New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
19-02-2001, à Woodland Hills, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
D'une pneumonie à l'âge de 87 ans.

Nom de naissance:
Stanley Earl Kramer.

État civil:
Marié en 1945 avec l'actrice : MARILYN ERSKINE - mariage annulé après 3 mois en 1945.

Marié en 1950 avec : ANNE PEARCE KRAMER divorcée en 1963.
Ils eurent deux enfants.

Marié en 1965 avec l'actrice : KAREN SHARPE - jusqu'à son décès en 2001.
Ils eurent deux enfants.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

?

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Stanley Kramer est mort lundi à l'âge de 87 ans à Los Angeles, des suites d'une pneumonie, a annoncé une porte-parole de la maison de retraite du Fonds de cinéma et de télévision, où il s'était installé depuis un an avec sa femme.

Né le 29 septembre 1913 (la même année que Charles Trenet!) à New York, Stanley Kramer est engagé en 1933 à la MGM en qualité de monteur et d'associate producer; c'est après-guerre qu'il entame une brillante carrière de producteur en créant une compagnie indépendante, Screen Plays, au sein de laquelle il impose une politique de fictions engagées socialement, humanistes et «à message», avec des budgets modestes. Entre 1949 et 1955, il affiche à son palmarès des films de Mark Robson (Home of the Brave, le Champion), Fred Zinneman (The Men, Le Train sifflera trois fois), Edward Dmytryck (The Sniper, Ouragan sur le Caine)... La major hollywoodienne à laquelle il est associé pour la production, ne peut se satisfaire des succès d'estime de ces films. En 1955, le contrat est rompu et Kramer s'oriente vers un type de productions nettement plus commerciales et décide d'aborder lui-même la mise en scène.

On ne peut pas dire que son style se soit imposé au-delà des bonnes intentions qui le sous-tendaient, comme dans son film le plus fameux, Devine qui vient dîner ce soir (1967) avec Sidney Poitier, où la question du racisme antinoir est traité via la figure et les problèmes d'un jeune cadre afro-américain très propre sur lui. Sur le même sujet, Kramer a réalisé la Chaîne (1958), où deux prisonniers, l'un blanc (Tony Curtis), l'autre noir (Sidney Poitier déjà), doivent surmonter leurs antagonismes au cours de leur cavale.

Très virulents dans leur livre 50 ans de cinéma américain («indigent», «sinistre», «un des films les plus laids et ennuyeux jamais réalisés») à propos de Ship of Fools ­ La Nef des fous, 1965 ­, Jean-Pierre Coursodon et Bertrand Tavernier écrivent néanmoins à propos de Kramer: «Toujours à l'affût de grands sujets, il lui est arrivé une ou deux fois de tomber sur un thème assez fort pour retenir par son seul attrait intrinsèque l'intérêt du spectateur le moins sensible au style très académique du réalisateur», sauvant dans la bataille Jugement à Nuremberg (1961) et Procès de singe (Inherit the Wind, 1960). La dernière ligne droite de Kramer a été marquée par Un monde fou, fou, fou (1963), comédie avec une pléiade d'acteurs dont Buster Keaton, et RPM (1970) sur l'agitation étudiante.

 

Source : Didier Péron de la Libération - Mise à jouf le 10 novembre 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1998 - Prix King Vidor Memorial, Festival international du cinéma de San Luis Obispo, États-Unis.

1991 - Prix pour l’ensemble de sa carrière dans le cinéma aux Golden Laurel Awards, États-Unis.

1973 - Pour : L’OR NOIR DE L’OKLAHOMA - Prix d’Or, Festival international du cinéma de Moscou, Russie.

1971 - Pour : BLESS THE BEATS AND CHILDREN - Prix OCIC au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne.

1971 - Pour : BLESS THE BEATS AND CHILDREN - Prix Interfilm – Recommandation au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne.

1969 - Pour : DEVINE QUI VIENT DÎNER ? - Prix UN, British Academy Awards, Royaume-Uni.

1968 - Prix Eddie d’Or du réalisateur producteur de l’année par l’American Cinema Editors, Los Angeles, États-Unis.

1968 - Pour : DEVINE QUI VIENT DÎNER ? - David de la meilleure production étrangère, Prix David di Donatello, Italie.

1962 - Prix Irving G. Thalberg Memorial, Academy Awards, États-Unis.

1962 - Pour : JUGEMENT À NUREMBERG - David du meilleur film étranger, Prix David di Donatello, Italie.

1962 - Pour : JUGEMENT À NUREMBERG - Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, États-Unis.

1962 - Pour : JUGEMENT À NUREMBERG - Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film étranger par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie.

1961 - Pour : JUGEMENT À NUREMBERG - Bodil du meilleur film américain, Copenhague, Danemark.

1961 - Prix spécial, Golden Globe, Los angeles, États-Unis.

1961 - Pour : LE DERNIER RIVAGE - Prix du Ruban Bleu pour le meilleur film étranger, Blue Ribbon Awards, okyo, Japon.

1960 - Pour : PROCÈS DE SINGE - Prix du Jeune Cinéma, Festival international du cinéma de Berlin, Allemagne.

1960 - Pour : LE DERNIER RIVAGE - Prix UN, British Academy Awards, Royaume-Uni.

1959 - Pour : LA CHAÎNE - Bodil du meilleur film américain, Copenhague Danemark.

1958 - Pour : LA CHAÎNE - Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le Cercle des Critiques de Cinéma de New York, États-Unis.

 

Filmographie

 

39 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1978 - COUREUR TRÉBUCHE .LE
(Uniquement réalisateur)
Avec Dick Van Dyke, Kathleen Quinlan, Maureen Stapleton, Ray Bolger, Tammy Grimes, Beau Bridges

 

1977 - THÉORIE DES DOMINOS .LA

 

1973 - OR NOIR DE L'OKLAHOMA .L'

 

1971 - BLESS THE BEATS AND CHILDREN
(Uniquement réalisateur et producteur)
Avec Bill Mumy, Barry Robins, Miles Chapin, Darel Glaser, Bob Kramer

 

1970 - R.P.M.

 

1969 - SECRET DE SANTA VITTORIA .LE

 

1967 - DEVINE QUI VIENT DÎNER ?

 

1965 - NEF DES FOUS .LA

 

1964 - MERCENAIRE DE MINUIT .LE

 

1963 - MONDE FOU, FOU, FOU, FOU .UN

 

1962 - ENFANT ATTEND .UN

 

1962 - PRESSURE POINT

 

1961 - JUGEMENT À NUREMBERG

 

1960 - PROCÈS DE SINGE
Autre Titre : LE SOUFFLE DE LA HAINE
(Uniquement réalisateur et producteur)
Avec Spencer Tracy, Fredric March, Gene Kelly, Dick York, Donna Anderson, Harry Morgan, Claude Akins

 

1959 - DERNIER RIVAGE .LE

 

1958 - CHAÎNE .LA
(Uniquement réalisateur et producteur)
Avec Tony Curtis, Sidney Poitier, Theodore Bikel, Charles McGraw, Lon Chaney Jr., King Donovan, Claude Akins

 

1956 - ORGUEIL ET PASSION

 

1955 - POUR QUE VIVENT LES HOMMES

 

1954 - ÉQUIPÉE SAUVAGE .L'

 

1954 - OURAGAN SUR LE CAINE

 

1953 - 5,000 DOIGTS DU DR. T .LES
(Uniquement producteur)
De Roy Rowland
Avec Peter Lind Hayes, Mary Healy, Hans Conried, Tommy Rettig, John Heasley, Robert Heasley, Noel Cravat

 

1953 - JONGLEUR .LE
Autre Titre : RENDEZ-VOUS AVEC LA PEUR
(Uniquement producteur)
D'Edward Dmytryk
Avec Kirk Douglas, Milly Vitale, Paul Stewart, Joseph Walsh, Alf Kjellin

 

1952 - MEMBER OF THE WEDDING .THE

 

1952 - SACRÉ PRINTEMPS

 

1952 - TRAIN SIFFLERA TROIS FOIS .LE

 

1952 - CIEL DE LIT .LE
Autre Titre : LE LIT NUPTIAL
(Uniquement producteur)
D'Irving Reis et John Hubley
Avec Rex Harrison, Lilli Palmer

 

1952 - HOMME A L'AFFUT .L'

 

1952 - EIGHT IRON MEN

 

1951 - MORT D’UN COMMIS VOYAGEUR .LA

 

1951 - MES SIX FORÇATS
(Uniquement producteur)
D'Hugo Fregonese
Avec Millard Mitchell, Gilbert Roland, John Beal, Marshall Thompson, Alf Kjellin, Harry Morgan

 

1950 - CYRANO DE BERGERAC

 

1950 - C'ÉTAIT DES HOMMES
(Uniquement producteur)
De Fred Zinnemann
Avec Marlon Brando, Teresa Wright, Everett Sloane, Jack Webb, Richard Erdman, Arthur Jurado

 

1949 - CHAMPION .LE

 

1949 - DEMEURE DES BRAVES .LA

 

1948 - SO THIS IS NEW YORK
(Uniquement producteur)
De Richard Fleischer
Avec Henry Morgan, Rudy Vallee, Bill Goodwin, Hugh Herbert, Leo Gorcey, Virginia Grey

 

1942 - ENVOUTÉ .L'

 

1941 - AINSI FINIT NOTRE NUIT

 

1933 - FLYING DOWN TO RIO
(Uniquement assistant producteur non crédité)
De Thornton Freeland
Avec Dolores del Rio, Gene Raymond, Raul Roulien, Ginger Rogers, Fred Astaire

 

1933 - GRANDE DAME D'UN JOUR .LA

 

7 DOCUMENTAIRES
____________________________________________

2000 - SIDNEY POITIER : ONE BRIGHT LIGHT
(Documentaire biographique pour la télé - en 55 Min. - Simple apparition dans son propre rôle)
De Lee Grant

 

1997 - HUMPHREY BOGART : YOU MUST TEMEMBER THIS...
(Documentaire pour la télé en 55 Min. - Simple apparition dans son propre rôle)
De Chris Hunt

 

1991 - SOMETHING A LITTLE LESS SERIOUS : A TRIBUTE TO 'IT'S A MAD MAD MAD MAD WORLD
(Documentaire pour la télé de 61 Min. - Simple apparition dans son propre rôle)
De Ronnie Johnson

 

1990 - VIVIEN LEIGH : SCARLETT & BEYOND
(Documentaire pour la télé de 46 Min. - Simple apparition dans son propre rôle)
De Gene Feldman

 

1986 - SPENCER TRACY LEGACY : A TRIBUTE BY KATHARINE HEPBURN .THE
(Documentaire pour la télé de 87 Min. - Simple apparition dans son propre rôle)
De David Heeley

 

1981 - STARRING KATHARINE HEPBURN
(Documentaire biographique de 120 Min. - Simple apparition dans son propre rôle)
De David Heeley

 

1968 - SOPHIA : A SELF-PORTRAIT
(Documentaire de 52 Min. - Simple apparition dans son propre rôle)
De Mel Stuart et Robert Abel
Avec Joseph Campanella (narrateur)

 

3 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1975 - JUDGEMENT : THE COURT MARTIAL OF LIEUTENANT WILLIAM CALLEY
Téléfilm - Uniquement réalisateur et producteur.
Avec Tony Musante, Richard Basehart, Olive Clark, Harrison Ford, Linda Haynes, Bo Hopkins

 

1974 - JUDGEMENT : THE COURT MARTIAL OF THE TIGER OF MALAYA - GENERAL YAMASHITA
Téléfilm - Uniquement réalisateur et producteur)
Avec Peter Strauss, Michael McGuire, William Devane

 

1974 - JUDGEMENT : THE TRIAL OF JULIUS AND ETHEL ROSENBERG
Téléfilm - Uniquement réalisateur et producteur)
Avec Danny Goldman, Harold Gould, Jack Grapes, Kathryn Jackson, David Spielberg, Brenda Vaccaro

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)