STANLEY DONEN

Vue 739 fois

Profession:
Réalisateur, producteur et chorégraphe américain.

Date et lieu de naissance:
13-04-1924, à Columbia, Caroline du Sud, États-Unis.

Date et lieu du décès:
21-02-2019, à New York, État de New York, États-Unis.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 94 ans.

Nom de naissance:
Stanley Donen - Surnom : Le roi des comédies musicales.

État civil:
Stanley Donen s'est marié à 5 reprises

- JEANNE COYNE (1923-1973) du 14 avril 1948 jusqu’en 1949

- MARION MARSHALL (1929–2018)) du 20 mai 1952 jusqu’en 1959. Ils ont 2 enfants.

- MARGARET ADELLE DILLINGHAM de 1960 à 1971. Ils ont un enfant.

- YVETTE MIMIEUX (1942-) du 4 novembre 1972 jusqu’au 13 janvier 1985

- PAMELA BRADEN de 1990 à 1994

Père de Peter Donen, Joshua Donen et Mark Donen.

Son fils Peter, naît de son union avec Marion Marshall, naît en 1953 est décédé le 31 décembre 2003 à Los Angeles d’une crise cardiaque.

Son autre fils Joshua est actuellement producteur de films.

Taille:
(1m73)

Commentaires: 0

Anecdotes

Stanley Donen naît à Columbia de Mordecai Moses Donen, gérant d'un magasin de robes, et de Helen Cohen, fille de bijoutier.

Il commence à 10 ans une carrière de danseur en poursuivant ses études secondaires à Columbia. À 16 ans, après avoir achevé ses études à l'Université de Caroline du Sud, il débute à Broadway dans Pal Joey et se lie d'amitié avec Gene Kelly. Il joue dans Best Food Forwards: Gene Kelly en est la vedette et le chorégraphe. En 1942-43, il devient son collaborateur à Hollywood: leur originalité se trouve et dans les chorégraphies innovantes et dans des scénarios plus réalistes.

Avec une filmographie proportionnellement restreinte d'une trentaine de films, Stanley Donen n'en a pas moins marqué profondément l'histoire du cinéma américain, notamment dans le domaine de la comédie musicale; il réalise chez MGM , sous la houlette du producteur Arthur Freed, Un jour à New York et Chantons sous la pluie (Singin' in the rain) en 1952, devenu l'icône du genre. La collaboration s'arrêtera avec l'échec de Beau fixe sur New York. Son Charade (1963) est également un des fleurons de la comédie policière.
En 1998, il reçoit un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à STANLEY DONEN

Ajout de la vidéo le 25 février 2019 par Philippe de CinéMémorial

 

Stanley Donen naît le 13 avril 1924 à Columbia, en Caroline du Sud.

Il apprend à danser pendant sa scolarité tout en se produisant dans les théâtres locaux.

Il interrompt ses études afin de poursuivre une carrière théâtrale et débute à l’âge de 19 ans comme choriste dans « Pal Joey » dont la vedette est Gene Kelly, son aîné de 9 ans et le metteur en scène George Abbot.

A partir de 1943, Stanley se consacre essentiellement au cinéma, il collabore avec Gene Kelly à la chorégraphie de « La Reine De Broadway » (1944) et avec Rita Hayworth et Eve Arden. Une seconde fois pour la création du fameux numéro de danse avec Jerry, la souris, dans « Escale A Hollywood » (1945).

En 1949, la chance tourne enfin grace à son ami Gene Kelly, où ils collaborent avec « Match D’Amour » (1949) avec Frank Sinatra. L’inspiration de la nouvelle équipe, associée au producteur Arthur Freed, semble entièrement dominer l’ensemble et se révéler décisive pour l’évolution du genre : Stanley et Gene sont les auteurs de l’histoire originale et chorégraphes.

Gene Kelly obtient le rôle principal et Frank Sinatra le second. Dès lors, le spectacle pénètre dans la vie, éclate du cadre trop étroit du théâtre à l’italienne et se libère des intrigues de coulisses.

Les acteurs chantent et dansent dans les lieux les moins propices à cet effet : « Un Jour à New York » (1949) tourné la même année en décors naturels en est la preuve. Ce film, comme bon nombre de comédies musicales est avant tout le produit de toute une équipe.

Cette fusion devait être à l’origine de la réussite d’un genre que le trio porta à son apogée avec le fameux « Chantons Sous La Pluie » (1953), chef-d’oeuvre incontesté, et « Beau Fixe Sur New York » (1955) avec Cyd Charisse incuant quelques-uns des plus étonnants numéros musicaux jamais réalisés.

La fin des années 50 marqua la fin de ce genre et en 1957, Donen retrouve Fred Astaire pour « Drôle De Frimousse » avec Audrey Hepburn. « Damn Yankees » (1958) sera le dernier film musical tourné par Donen.

Son éloignement du style musical qui tient également à son peu de goût pour les adaptations et la difficulté de trouver des sujets originaux lui permit de s’exercer à la comédie charmante où dominent l’humour et la sophistication comme le célbrissime « Charade » (1963) avec Cary Grant et Audrey Hepurn, au film d’espionnage avec « Arabesque » (1966) avec Gregory Peck et Sophia Loren et au drame psychologique « L’Escalier » (1969) avec Rex Harrison.

En 1978, il tourne un film testamentaire « Folie-Folie », un hommage au double programme d’avant-guerre, puis c’est « Saturne 3 (1980) avec Kirk Douglas.

Son dernier film date de 1984 « La Faute A Rio » avec Michael Caine.

Depuis 1986, il travaille pour les séries TV mais que de manières occasionnels.

Stanley Donen meurt d'une crise cardiaque le 21 février 2019 à l'âge de 94 ans

Fait le 25 janvier 2019 par Philippe de CinéMémorial.

 

SES RÉCOMPENSES :

2004 - LION D’OR pour sa carrière au festival du cinéma de Venise, Italie.

2002 - Prix TABLEAU DES GOUVERNEURS par la société des directeurs de la photographie américains, États-Unis.

2000 - Prix OPUS par la société musicale des compositeurs, auteurs et éditeurs de cinéma et de télévision, États-Unis.

1999 - Prix pour l’ensemble de sa carrière de réalisateur - Festival du cinéma de Palm Beach, États-Unis.

1999 - Prix JOSEPH PLATEAU pour l’ensemble de sa carrière - Festival du cinéma des Flandres, Belgique.

1999 - Prix EDDIE D’OR du réalisateur de l’année par le guilde des monteurs de cinéma américains, États-Unis.

1998 - OSCAR D’HONNEUR aux Academy Awards, États-Unis.

1995 - Prix BILLY WILDER par la National Board of Review, États-Unis.

1995 - Prix AKIRA KUROSAWA pour l’ensemble de sa carrière - Festival du cinéma de San Francisco, États-Unis.

1989 - Prix pour l’ensemble de sa carrière par l’association des critiques de cinéma de Los Angeles, États-Unis.

1967 - Pour le film : VOYAGE À DEUX - Coquille d’Or - Festival international du cinéma de San Sebastian, Espagne.