SHELLEY WINTERS

Vue 16900 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
18-08-1920, à East St. Louis, Illinois, États-Unis.

Date et lieu du décès:
14-01-2006, à Beverly Hills, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
Crise cardiaque à l'âge de 85 ans.

Nom de naissance:
Shirley Schrift.

État civil:
Marié en 1943 avec : PAUL MEYER - Divorcée en 1946.

Marié le 28 avril 1952 avec l'acteur et réalisateur : VITTORIO GASSMAN - divorcée en 1954.
Ils eurent une fille : Vittoria Gassman (1953)

Mariée le 04 mai 1957 avec l'acteur : ANTHONY FRANCIOSA - Divorcée en 1960.

Liaisons probable : William Holden, Marlon Brando, Clark Gable, Errol Flynn, Burt Lancaster.

Taille:
(1m63)

Commentaires: 1

Anecdotes

Son ex mari (Anthony Franciosa), vient de décédé le 19 janvier 2006, à la suite d'une crise cardiaque, quelques jours après elle.
Elle était vendeuse et modèle avant de débuter à Broadway.
Fille de : Jonas Schrift et de Rose Winter Schrift.
Sœur de : Blanche Schrift.

Hommage à SHELLEY WINTERS

Ajout de la vidéo le 08 décembre 2008 par Philippe de CinéMémorial.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Dès Détective privé, à 44 ans, Shelley Winters portait son âge et son gras double avec égal aplomb, et apportait une verve étonnante à se parodier elle-même ­ ce qui ne l'empêchait pas de se rajeunir de deux ans dans la vie. Dans ce film de Jack Smight, Fay Eastabrook est une vedette sur le retour fatalement accroc aux enchiladas mexicaines et aux doubles Martini. Paul Newman, qui joue Harper, le détective de Ross MacDonald, vient la relancer et prétend être un fan pour le besoin de l'enquête. Et Dieu sait que Fay, pas plus que Shelley, n'a jamais pu résister à un bel homme ­ même si son goût la portait plus sur les beaux basanés que sur les blonds aux yeux bleus, puisque deux de ses trois maris, Vittorio Gassman et Tony Franciosa, sans oublier Ricardo Montalban, le jardinier torse nu dans My Man and I, étaient de ce type. Cela ne l'a pas empêchée non plus de fricoter avec Burt Lancaster pendant deux ans.

Celle qu'on a envie de noyer. Née Shirley Schrift sur le mauvais côté de Saint Louis, dans le Missouri, puis grandissant à Brooklyn, elle vendait des journaux dès l'âge de 8 ans, passant ensuite de modèle à figurante de théâtre puis "sex pot", aussi bien sur les planches qu'au cinéma. C'est plus tard qu'elle cherchera à apprendre son métier d'actrice, en particulier chez Charles Laughton, qui lui fera surtout perdre le déplorable double accent de ses origines. Mais ironiquement, lorsqu'il la choisira en 1955 pour jouer Willa, la femme du prêcheur dans la Nuit du chasseur, il lui demandera de reprendre son accent plouc du Middle West.

Belle plante, Shelley n'a pas eu de mal à figurer partout où il fallait une blonde ou un décolleté. Derrière la caisse du café dans The Gangster, ou derrière le wagon de Winchester 73 lors de l'attaque d'Indiens (Jay C. Flippen en rougit encore, quand elle l'embrasse pour le remercier). Dès 1947, elle est la maîtresse de quelqu'un : Ronald Colman dans Othello de Cukor ; Barry Sullivan dans la version du Great Gatsby de Ted Nugent. Son rôle est plus conséquent dans Une place au soleil de George Stevens, avec son air résigné quand Monty Clift est debout dans la barque, hésitant à la noyer pour pouvoir convoler avec la riche héritière Liz Taylor. Tout Shelley est là, cette bonne volonté à jouer les femmes qu'on a envie d'étrangler, noyer, ou écraser.

Elle jouait l'abnégation ou les femmes insupportables avec un égal talent : dans le Coup de l'escalier (Robert Wise), elle rend fou Robert Ryan par sa gentillesse et son dévouement. Elle était pareillement touchante et horripilante dans la Peur au ventre, reprise de High Sierra, et selon le scénariste des deux films (W. R. Burnett), Winters et Palance formaient le couple "le plus horrible du cinéma". Dans Lolita, elle jouait bravement et brillamment la mère. Kubrick, qui l'avait choisie à la fois pour son physique plantureux, un peu blet, et ses prétentions énervantes, avait pris soin, durant le tournage, de la confiner dans le camp adverse, face au clan des "jeunes", Sue Lyons, Kubrick et son producteur James B. Harris, et même Mason. Son jeu n'en est que meilleur, même si elle a dû souffrir. A ce stade, Winters avait rejoint l'Actor's Studio ­ autre motif d'ostracisme. Déjà sur la Nuit du chasseur, son insistance pour trouver ses motivations, ou pour faire de nouvelles prises, rendait chèvres Laughton et Mitchum. "Je comprenais le prêcheur...", disait ce dernier, faisant allusion à ses penchants exterminateurs, et l'on retrouve d'ailleurs Willa Harper au fond de la rivière, dans un tacot. Laughton, quant à lui, a été jusqu'à la gifler. L'actrice a pris ça comme une rasade de gin, sans tiquer, passant immédiatement à autre chose. Shelley tout craché.

Nature de gargouille. Elle a remporté deux oscars, un pour le Journal d'Anne Frank, où elle jouait une épouse négligée, l'autre pour A Patch of Blue, où elle faisait la marâtre d'une jeune aveugle. Elle n'a jamais cessé de jouer, malgré ses caroncules et son tour de taille ­ allant jusqu'à faire une ancienne championne de natation dans l'Aventure du Poséidon ("Dans l'eau j'ai l'air plus mince.") Elle assumait sa nature de gargouille, restant totalement humaine. Même quand elle jouait Ma Baker dans Bloody Mama, où elle gardait son fils cadet Robert De Niro dans son lit, pour usage interne. Ou quand elle faisait du savon avec les cadavres de ses voisins dans l'incomparable Gran Bollito de Mauro Bolognini.

Pour le reste, s'étant elle-même répandue sur deux autobiographies et d'innombrables talk-shows, elle nous en voudrait si on n'essayait pas d'énumérer ses prises de guerre : John Ireland sur le tournage de la Rivière rouge, Errol Flynn, Sterling Hayden, William Holden, Sean Connery, Burt Lancaster et Farley Granger.

 

Source : Philippe Garnier de la Libération - Fait le 08 décembre 2008 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1998 - Prix pour l'ensemble de sa carrière exceptionnelle, Festival du cinéma d'Hollywood, États-Unis.

1977 - Pour : Un bourgeois tout petit, petit - David Spécial pour son interprétation, Italie.

1973 - Pour : L'AVENTURE DU POSEÏDON - Golden Globe du meilleur second rôle féminin de cinéma, États-Unis.

1966 - Pour : UN COIN DE CIEL BLEU - Oscar du meilleur second rôle féminin, États-Unis.

1965 - Pour : UN COIN DE CIEL BLEU - Laurel d'Or du meilleur second rôle féminin, États-Unis.

1965 - Pour : UN COIN DE CIEL BLEU - Prix KCFCC du meilleur second rôle féminin, Kansas City Film Critics Circle Awards, États-Unis

1960 - Pour : LE JOURNAL D'ANNE FRANK - Oscar du meilleur second rôle féminin, États-Unis.

1960 - Pour : LE JOURNAL D'ANNE FRANK - Laurel d'Or du meilleur second rôle féminin, États-Unis.

1954 - Pour : LA TOUR DES AMBITIEUX - Prix spécial du jury pour l'ensemble de la distribution du film, Festival du cinéma de Venise, Italie.

Filmographie

 

117 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1999 - BOMBA .LA
Réal+Scén : Giulio Base

 

1999 - GIDÉON

 

1996 - PORTRAIT DE FEMME
Réal : Jane Campion

 

1995 - RAGING ANGELS
Alan Smithee et Bryan England

 

1995 - MRS. MUNCK
Réal+Scén : Diane Ladd

 

1995 - BACKFIRE !

 

1995 - JURY DUTY
Réal : John Fontenberry

 

1995 - HEAVY

 

1994 - A CENTURY OF CINEMA

 

1993 - SILENCE DES JAMBONS .LE

 

1993 - PICKLE .THE

 

1992 - À LA RECHERCHE DE BOBBY FISCHER

 

1991 - AMOUR DE PROF .UN

 

1990 - TOUCH OF A STRANGER
Réal : Brad M. Gilbert

 

1989 - AN UNREMARKABLE LIFE
Réal : Amin Q. Chaudhri

 

1988 - PURPLE PEOPLE EATER
Réal+Scén : Linda Shayne

 

1985 - DÉJÀ VU

 

1985 - WITCHFIRE
Réal+Scén : Vincent J. Privitera

 

1985 - VERY CLOSE QUARTERS
Réal+Scén : Vladimir Rif

 

1985 - DELTA FORCE

 

1984 - ELLIE
Réal : Peter Wittman
Scén : Glenn Allen Smith

 

1984 - OVER THE BROOKLYN BRIDGE

 

1983 - FANNY HILL
Réal : Gerry O'Hara

 

1981 - MY MOTHER, MY DAUGHTER
Réal : ?

 

1981 - LOOPING
Réal : Walter Bockmayer et Rolf Bührmann

 

1981 - OPÉRATION SAUVETAGE

 

1979 - MAGICIEN DE LUBLIN .LE

 

1979 - VISITEUR MALÉFIQUE .LE

 

1979 - CITÉ EN FEU

 

1978 - ROI DES GITANS .LE
Réal+Scén : Frank Pierson

 

1977 - MIMI BLUETTE...
Réal : Carlo Di Palma

 

1977 - GRAN BOLLITO

 

1977 - PETER ET ELLIOTT LE DRAGON

 

1977 - BOURGEOIS TOUT PETIT, PETIT .UN

 

1976 - TENTACULES

 

1976 - NEXT STOP, GREENWICH VILLAGE

 

1976 - LOCATAIRE .LE

 

1975 - VEINARD .LE

 

1974 - COUP DE DEUX MILLIARDS DE DOLLARS .UN
Réal+Scén : Menahem Golan

 

1974 - VOYAGE DE LA PEUR .LE

 

1973 - POOR PRETTY EDDIE
Réal : Richard Robinson

 

1973 - DYNAMITE JONES
Réal : Jack Starrett

 

1973 - CHOSES DE L'AMOUR .LES

 

1973 - AVENTURE DU POSÉIDON .L'

 

1972 - SOMETHING TO HIDE

 

1971 - WHAT'S THE MATTER WITH HELEN

 

1971 - QUI A TUÉ TANTE ROO ?
Réal : Curtis Harrington

 

1970 - ET POURTANT ON S'AIME

 

1970 - BLOODY MAMA

 

1969 - FILLE AUX MAINS SANGLANTES .LA
Réal : Bernard Girard

 

1970 - INDIEN .L'

 

1969 - ARTHUR ! ARTHUR !

 

1968 - TROUPES DE LA COLÈRE .LES
Réal : Barry Shear

 

1968 - BUENA SERA, MADAME CAMPBELL

 

1968 - CHASSEURS DE SCALPS .LES

 

1967 - ENTER LAUGHING

 

1966 - ALFIE, LE DRAGUEUR

 

1966 - TROIS SOEURS .LES

 

1965 - DÉTECTIVE PRIVÉ

 

1965 - PLUS GRANDE HISTOIRE JAMAIS CONTÉE .LA

 

1965 - COIN DE CIEL BLEU .UN
Réal+Scén : Guy Green

 

1964 - MAISON DE MADAME ADLER .LA

 

1963 - DEUX RIVALES .LES

 

1963 - BALCON .LE

 

1963 - DIVAN DE L'INFIDÉLITÉ .LE

 

1962 - LOLITA

 

1962 - LIAISONS COUPABLES .LES

 

1961 - TEMPS DU CHÂTIMENT .LE

 

1960 - ÉTRANGE DESTIN DE NICKY ROMANO .L'

 

1959 - JOURNAL D'ANNE FRANK .LE

 

1959 - COUP DE L'ESCALIER .LE

 

1955 - TRÉSOR DE PANCHO VILLA .LE

 

1955 - PEUR AU VENTRE .LA

 

1955 - NUIT DU CHASSEUR .LA

 

1955 - GRAND COUTEAU .LE

 

1955 - FILLE COMME ÇA .UNE

 

1954 - TENNESSEE CHAMP

 

1954 - MAMBO

 

1954 - FILLE DE PLAISIR

 

1954 - FILS POUR DOROTHY .UN
Réal : Muriel Box

 

1954 - BRIGADE HÉROÏQUE .LA

 

1954 - TOUR DES AMBITIEUX .LA

 

1952 - PASSAGE INTERDIT

 

1952 - FEMME SANS LOI .LA

 

1952 - APPEL D'UN INCONNU .L'

 

1951 - QUATRIEME ISSUE .LA
Réal : George Sherman

 

1951 - QUAND TU ME SOURIS

 

1951 - PLACE AU SOLEIL .UNE

 

1951 - MENACE DANS LA NUIT

 

1950 - BISTRO DU PÉCHÉ .LE

 

1950 - SYMPHONIE EN 6-35

 

1950 - WINCHESTER 73

 

1950 - FEMME SANS LOI

 

1949 - PRIX DU SILENCE .LE

 

1949 - JOHNNY LE MOUCHARD

 

1948 - FAUX PAS .LE

 

1948 - PROIE .LA

 

1948 - HAUTE PÈGRE

 

1948 - RIVIÈRE ROUGE .LA

 

1947 - OTHELLO

 

1947 - NOUVELLE ORLEANS
Réal : Arthur Lubin

 

1947 - LIVING IN A BIG WAY

 

1947 - MC COY AUX POINGS D'ACIER

 

1947 - GANGSTER PAS COMME LES AUTRES .UN

 

1946 - TWO SMART PEOPLE

 

1945 - ESCAPE IN THE FOG

 

1945 - DANCING IN MANHATTAN
Réal : Henry Levin

 

1945 - ALADIN ET LA LAMPE MERVEILLEUSE

 

1945 - CETTE NUIT ET TOUJOURS

 

1944 - NINE GIRLS

 

1944 - SHE'S A SOLDIER TOO

 

1944 - SAILOR'S HOLIDAY
Réal : William A. Berke

 

1944 - TWO-MAN SUBMARINE
Réal : Lew Landers

 

1944 - RACKET MAN .THE

 

1944 - COUP DE FOUDRE

 

1944 - REINE DE BROADWAY .LA

 

1944 - KNICKERBOCKER HOLIDAY

 

1943 - CHANCE D'ÊTRE FEMME .LA

3 DOCUMENTAIRES
____________________________________________

1990 - SUPERSTAR : THE LIFE AND TIMES OF ANDY WARHOL
Documentaire de Chuck Workman

1987 - MARILYN MONROE : BEYOND THE LEGEND
Documentaire de Gene Feldman et Suzette Winter

1984 - GEORGE STEVENS : A FILMMAKER'S JOURNEY
Documentaire de George Stevens Jr.

 

SA PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

2001 - SHELLEY WINTERS : FULL DISCLOSURE
Téléfilm - Documentaire de Selina Lin

 

2001 - MARILYN MONROE : THE FINAL DAYS
Téléfilm - Documentaire de Patty Ivins Specht

 

2000 - ON CUKOR
Téléfilm - Documentaire de Robert Trachtenberg

 

1992 - PLEURE PAS MA BELLE
Téléfilm de Michel Andrieu

 

1996 - MARLON BRANDO : THE WILD ONE
Téléfilm - Documentaire de Paul Joyce

 

1988 - ROSEANNE
Série TV Créée : Matt Williams

 

1985 - ALICE AU PAYS DES MERVEILLES
Téléfilm de Harry Harris

 

1983 - EMMA AND GRANDPA ON THE FARM
Téléfilm

 

1979 - TERREUR À BORD
Série TV de Douglas Heyes

 

1978 - ROMAN D'ELVIS .LE

 

1978 - INITIATION OF SARAH .THE
Téléfilm de Robert Day

 

1974 - REQUIEM POUR UN PIGEON
Téléfilm de Paul Krasny

 

1974 - SEX SYMBOL .THE
Téléfilm de David Lowell Rich

 

1973 - DEVIL'S DAUGHTER .THE
Téléfilm de Jeannot Szwarc

 

1972 - ADVENTURES OF NICK CARTER
Téléfilm de Paul Krasny

 

1971 - REVENGE
Téléfilm de Jud Taylor

 

1971 - A DEATH OF INNOCENCE
Téléfilm de Paul Wendkos

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (1)

ivo

11-11-2008 00:52:31

Fekicitations, très complet....Continuéz, continuéz toujors.