SESSUE HAYAKAWA

Vue 1119 fois

Profession:
Acteur japonais.

Date et lieu de naissance:
10-06-1889, à Nanaura à Chiba au Japon.

Date et lieu du décès:
23-11-1973, à Tokyo au Japon.

Cause du décès:
D'une thrombose cérébrale à l'âge de 84 ans.

Nom de naissance:
Kintaro Hayakawa.

État civil:
Marié en mai 1914 avec l'actrice japonaise : TSURU AOKI - Jusqu'au décès de l'actrice le 18-10-1961.
Le couple a donné naissance à trois enfants : Yukio, Yoshiko et Fujiko, Sessue ne s'est jamais remarié.

Taille:
(1m71)

Commentaires: 0

Anecdotes


Sessue Hayakawa et son épouse Tsuri Aoki


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à SESSUE HAYAKAWA

Source : Cinéma Tyler - Ajout de la vidéo le 18 décembre 2021 par Philippe de CinéMémorial


Sessue Kintarô Hayakawa naît dans une fratrie de cinq frères et soeurs, le 10 juin 1889, dans la petite ville de Nanaura au Japon. Fils du gouverneur de la province de Chiba au Japon et un membre d'une famille aristocratique de la classe des samouraïs. Le jeune Sessue voulait suivre les traces de son père et devenir officier de carrière dans la marine japonaise, mais il a été rejeté de l'Ecole Navale en raison d'un accident de plongée (un tympan perforé). Devant cet échec et la honte que son père qui lui faisait ressentir, Sessue a tenté de mettre fin à ses jours en se poignardant plus de 30 fois dans l'abdomen. C'est grâce à son chien qui aboyait sans cesse que son père a utilisé une hache pour enfoncer la porte, et lui sauva la vie.


Sessue Hayakawa dans le film de 1960 : Les Robinsons des mers du sud


Après s'être remis de sa tentative de suicide, en 1911, il quitte le Japon pour s'installer à Chicago, pour y étudier l'économie et obtient un diplôme d'économie politique à l'Université de Chicago.

Mais, très vite il se sent attiré par le théâtre. Il débute d'abord comme amateur au théâtre Japonais de Los Angeles puis comme professionnel. Alors qu'il interprétait la pièce « The Typhoon » avec la comédienne Tsuru Aoki (sa future épouse). Il est remarqué par le cinéaste Thomas H. Ince qui recherche un acteur d'apparence exotique pour jouer les figurants dans ses films.

Devenu Sessue Hayakawa, son épouse déjà célèbre, le présente au cinéaste Reginald Barker qui le dirige dans le mélodrame social « La colère des dieux » (1914) il campe un marin dont la scène de la catastrophe est très impressionnante pour l'époque.

Du même réalisateur Sessue enchaîne avec « Le typhon » (1914) il est Tokorama un espion stationné à Paris, il met sa mission secrète en danger quand il commence une histoire d'amour avec une actrice (Gladys Brockwell), mais soudain elle le rejette et l'insulte au point qu'il l'étrangle, il perdra aussi la vie.

Cecil B. DeMille le sollicite pour « Forfaiture » (1915) pour régler ses dettes de jeux, une femme (Edith Hardy) mariée, mondaine, séduisante, frivole et assez dépensière emprunte de l'argent à un japonais (Sessue), mais quand il exige en retour qu'elle se donne à lui, elle refuse, il la marque au fer rouge.

Sessue Hayakawa deviendra la première star du cinéma muet d'origine asiatique à Hollywood, se spécialisant dans les drames, il joue en s'affranchissant totalement de la pantomime grimaçante des acteurs de l'époque. Il peut être le bel amant, jeune et racé, un prince ou encore un détective astucieux, il fut l'un des acteurs les mieux payés d'Hollywood, du jamais vu pour un acteur asiatique.

Mais par la suite, victime du racisme anti-japonais, il est chassé des Etats-Unis, dès lors il se rend en Europe, notamment en France et tourne pour Jean Delannoy « Macao, l'enfer du jeu » (1939), Erich von Stroheim, un aventurier trafiquant d'armes, se rend à Macao en compagnie d'une actrice française (Mireille Balin) il y rencontre Wing Tchaï (Sessue Haykawa), qui dissimule des activités scélérates sous des apparences respectables.

Dans « Patrouille blanche » (1942) de Christian Chamborant, il campe un mercenaire asiatique qui est chargé de faire sauter un barrage hydroélectrique qui pourrait menacer le profit des riches pétroliers avec Paul Azais, Robert le Vigan et Junie Astor.


Sessue Hayakawa dans le film de 1957 : Le pont de la riviàre Kwaï


Les hostilités terminées en 1949, Sessue retourne aux USA, et donne la réplique à Humphrey Bogart dans « Tokyo Joe » il est le Baron Kimura un ancien chef de la police secrète japonaise il est suspecté de trafic de contrebande.

Pour Jean Negulesco dans le drame de Guerre « Captive à Bornéo » (1950), il campe le terrible Colonel Suga où un groupe de civils européens est capturé par la marine impériale japonaise durant la Guerre du Pacifique, s'éparée de son mari (Patric Knowles), Agnès (Claudette Colbert), est internée avec son fils dans un camp de prisonniers pour femmes jusqu'à la défaite de l'Empire du Japon en 1945, elle y subira diverses humiliations dont une tentative de viol.

Puis c'est la consécration, avec « Le pont de la rivière Kwai » (1957) de David Lean où il campe l'odieux colonel Saito, qui ordonne la construction d'un pont par des officiers prisonniers avec les principaux protagonistes Alec Guinness William Holden et Jack Hawkins. Pour sa prestation Sessue Hayakawa sera nommé à l'Oscar du meilleur acteur, il ne remporte pas mais obtient le Prix NBR du meilleur second rôle masculin par la National Board of Review, USA. C'est Alec Guinness qui remportera l'Oscar du meilleur acteur.

Il tourne encore quelques films dont « Les Robinson des mers du Sud » (1958) il est Kuala un chef pirate. Dans une histoire authentique « Saïpan / Au seuil de l'éternité » (1960) de Phil Karlson, il campe le Général Matsui lors de la Seconde Guerre mondiale, après l'attaque de Pearl Harbor, le jeune Guy Gabaldon interprété par Jeffrey Hunter intègre le corps des Marines et s'illustre en 1944 durant la bataille de Saipan.

Et pour son dernier film « La grande vague » (1962) de Ken Annakin, il est le patriarche d'un village connu sous le nom de Vieux Maître qui prédit un raz de marée mais il n'est pas écouté et le village est détruit.

En 1966, il est récompensé par l'Ordre du Soleil Levant pour sa contribution aux échanges culturels internationaux. Sessue Hayakawa demeure l'un des rares acteurs Asiatiques à avoir gagné un statut de superstar au cinéma américain.


Sessue Hayakawa et Humphrey Bogart dans le film de 1949 : Tokyo Joe


En 1914, il épouse Tsuru Aoki, ils restèrent unis jusqu'au décès de l'actrice en 1961, le couple a donné naissance à trois enfants : Yukio, Yoshiko et Fujiko, Sessue ne s'est jamais remarié, Après le décès de son épouse Sessue s'éloigne du cinéma et devient moine bouddhiste zen.

L'acteur décède à Tokyo d'une thrombose cérébrale le 23 novembre 1973 à l'âge de 84 ans.

Source : Gary Richardson - Fait le 18 décembre 2021 par Philippe de CinéMémorial.

RÉCOMPENSE :

1957 - Pour le film : LE PONT DE LA RIVIÈRE KWAI - Prix NBR - Meilleur second rôle masculin par la National Board of Review, États-Unis.


Filmographie


Sessue Hayakawa, Andy Ho, Milton Reid, Larry Taylor dans le film de 1960 : Les Robinsons des mers du sud

83 LONGS MÉTRAGES
________________________________

 

1962 - BIG WAVE .THE
Réal. : Tad Danielewski

 

1960 - ROBINSONS DES MERS DU SUD .LES

 

1960 - SAÏPAN

 

1959 - VERTES DEMEURES

 

1958 - KID EN KIMONO .LE

 

1957 - PONT DE LA RIVIÈRE KWAÏ .LE

 

1955 - MAISON DE BAMBOU

 

1952 - MISÉRABLES .LES
Réal. : Daisuke Itô & Masahiro Makino

 

1952 - HIGEGI NO SHOGUN YAMASHITA YASUMUBI
Réal. : Kiyoshi Saeki

 

1950 - CAPTIVES À BORNÉO

 

1949 - TOKYO JOE

 

1946 - QUARTIER CHINOIS

 

1946 - CABARET DU GRAND LARGE .LE

 

1943 - SOLEIL DE MINUIT .LE

 

1942 - MALARIA

 

1941 - PATROUILLE BLANCHE

 

1939 - MACAO, L'ENFER DU JEU

 

1937 - YOSHIWARA

 

1937 - TEMPÊTE SUR L'ASIE

 

1937 - FORFAITURE

 

1936 - TOKJIN OCKICHI
Réal. : Taizo Fujishima

 

1931 - FILLE DU DRAGON .LA

 

1924 - SEN YAN'S DEVOTION
Réal. : A.E. Coleby

 

1924 - GREAT PRINCE SHAN
Réal. : A.E. Coleby

 

1924 - DANGER LINE .THE
Réal. : Edouard-Emile Violet

 

1923 - J'AI TUÉ !
Réal. : Roger Lion

 

1923 - BATAILLE .LA
Réal. : Edouard-Emile Violet

 

1922 - VERMILLION PENCIL .THE
Réal. : Norman Dawn

 

1922 - FIVE DAYS TO LIVE
Réal. : Norman Dawn

 

1921 - WHERE LIGHTS ARE LOW
Réal. : Colin Campbell

 

1921 - ROSES NOIRES .LES
Réal. : Colin Campbell

 

1921 - FIRST BORN .THE
Réal. : Colin Campbell

 

1921 - DEVIN DU FAUBOURG .LE
Réal. : Colin Campbell

 

1920 - LI TING LANG
Réal. : Charles Swickard

 

1920 - DEVIL'S CLAIM .THE
Réal. : Charles Swickard

 

1920 - BRAND OF LOPEZ .THE
Réal. : Joseph De Grasse

 

1920 - BEGGAR PRINCE .THE
Réal. : William Worthington

 

1920 - AN ARABIAN KNIGHT
Réal. : Charles Swickard

 

1919 - PRINCE MYSTÉRIEUX .LE
Réal. : William Worthington

 

1919 - MAN BENEATH .THE
Réal. : William Worthington

 

1919 - LOTUS D'OR .LE
Réal. : William Worthington

 

1919 - LOCKED LIPS
Réal. : William C. Dowlan

 

1919 - HIS DEBT
Réal. : William Worthington

 

1919 - GRAY HORIZON .THE
Réal. : William Worthington

 

1919 - DRAGON PAINTER .THE
Réal. : William Worthington

 

1919 - COURAGEOUS COWARD .THE
Réal. : William Worthington

 

1919 - BONDS OF HONOR
Réal. : William Worthington

 

1918 - VOIX DU SANG .LA

 

1918 - TEMPLE DU SILENCE .LE
Réal. : James Young

 

1918 - FILS D'AMIRAL
Réal. : William Worthington

 

1918 - BRAVEST WAY .THE
Réal. : George Melford

 

1918 - BLESSURE QUI SAUVE .LA
Réal. : George Melford

 

1918 - AMOUR DE GEISHA
Réal. : William Worthington

 

1917 - SOUPÇON TRAGIQUE
Réal. : William C. DeMille

 

1917 - SECRET GAME .THE
Réal. : William C. DeMille

 

1917 - HARA KIRI
Réal. : William C. DeMille

 

1917 - FORBIDDEN PATHS
Réal. : Robert Thornby

 

1917 - EL JAGUAR
Réal. : Marshall Neilan

 

1917 - EACH TO HIS KIND
Réal. : Edward Le Saint

 

1917 - DRAME AU PAYS DE L'IVOIRE .UN
Réal. : James Young

 

1917 - BOUTEILLE ENCHANTÉE .LA
Réal. : Marshall

 

1916 - VICTORIA CROSS .THE
Réal. : Edward Le Saint

 

1916 - OEIL POUR OEIL
Réal. : George Melford

 

1916 - HONORABLE FRIEND .THE
Réal. : Edward Le Saint

 

1916 - ÂMES D'ÉTRANGERS
Réal. : Frank Reicher

 

1916 - ÂME DE KURU SAN .L'
Réal. : Edward Le Saint

 

1915 - TEMPTATION
Réal. : Cecil B. DeMille

 

1915 - SECRET SIN .THE
Réal. : Frank Reicher

 

1915 - RELIC OF OLD JAPAN .THE
Réal. : Reginald Barker

 

1915 - FORFAITURE

 

1915 - FAMINE .THE
Réal. : Reginald Baker

 

1915 - CLUE .THE
Réal. : James Neill & Frank Reicher

 

1915 - CHINATOWN MYSTERY
Réal. : Reginald Barker

 

1915 - AFTER FIVE

 

1914 - VIGIL .THE
Réal. : George Osborne

 

1914 - TYPHOON .THE
Réal. : Reginald Barker

 

1914 - TRAGEDIE OF THE ORIENT
Réal. : Reginald Barker

 

1914 - MIMI SAN
Réal. : Reginald Barker

 

1914 - LAST OF THE LINE .THE
Réal. : Thomas H. Ince

 

1914 - GEISHA .THE
Réal. : Reginald Barker

 

1914 - COLÈRE DES DIEUX .LA
Réal. : Reginald Barker

 

1914 - AMBASSADOR'S ENVOY .THE
Réal. : Thomas H. Ince

 

1913 - HATEFUL GOD .THE
Réal. : Thomas H. Ince


4 COURTS MÉTRAGES, 1 DOCUMENTAIRE et 1 DESSIN ANIMÉ
__________________________________________


 

1966 - DAYDREAMER .THE

 

1965 - DÉESSES DE L'ÉCRAN .LES

 

1932 - RUNNING HOLLYWOOD

 

1931 - VOYAGE AUTOUR DU MONDE

 

1930 - MAN WHO LAUGHED LAST .THE
Court Métrage

 

1922 - NIGHT LIFE IN HOLLYWOOD
Court Métrage de Fred Caldwell & Jack Pratt

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)