SAL MINEO

Vue 18863 fois

Profession:
Acteur américain.

Date et lieu de naissance:
10-01-1939, à Harlem, New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
12-02-1976, à Hollywood, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
Poignardé à l'âge de 37 ans.

Nom de naissance:
Salvatore Mineo Jr. - Surnom : Jr.

État civil:
Orientation sexuel : Bisexuel.

Liaisons probable : Jill Haworth, Michael Mason, Rock Hudson (rumeur) et Peter Lawford (rumeur)

Taille:
(1m68)

Commentaires: 9

Anecdotes

John Lennon avait offert une récompense pour retrouver le tueur de Sal Mineo.


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à SAL MINEO

Source : basilnelson de Movie Legends - Ajout de la vidéo le 26 septembre 2011 par Philippe de CinéMémorial


Benjamin d’une fratrie de quatre enfants, Salvatore Mineo Jr. est né le 10 janvier 1939 dans le quartier Est de Harlem aux Etats-Unis. Fils d'une famille d'immigrés italiens, de Salvatore Mineo Sr. né en Italie et de son épouse Josephine (née Alvisi) d'origine italienne née aux Etats-Unis, des fabricants de cercueils installés dans le Bronx. Salvatore Jr. était le frère de l'actrice Sarina et des acteurs Michael et Victor Mineo.

Sal Mineo connaît une enfance pauvre et orageuse, trainant dans les petits gangs de rue, il finit par être arrêté pour vol à l’âge de dix ans Pour lui éviter la maison de redressement sa mère l'inscrit à l'école de danse et de théâtre à la Professional Children School.



Il n'a que douze ans lorsqu’il fait sa première apparition sur scène à Broadway dans « La rose tatouée » (1951) de Tennessee Williams avec Eli Wallach. Son talent précoce séduit les metteurs en scène de Broadway qui le choisissent pour jouer un rôle substantiel celui du jeune prince à Chulalongkorn face à Yul Brynner et Gertrude Lawrence dans la comédie musicale « Le Roi et moi » (1951) d'Oscar Hammerstein II.

Après quelques séries télévisées, il débute au grand écran devant les caméras de Joseph Pevney pour jouer un petit voyou, le rôle de Tony Curtis enfant, adulte Tony deviendra un redoutable chef de gang dans le drame policier « La police était au rendez-vous » (1954). Il enchaine en jouant le cadet Sylvester Dusik aux cotés de Charlton Heston dans le rôle titre « La petite guerre du major Benson » (1955) de Jerry Hooper.

Nicholas Ray le révèle au grand public avec son film culte « La fureur de vivre » (1955), le réalisateur brosse le portrait d’une génération en mal de vivre, Sal incarne Plato, un adolescent sensible et désespéré, qui idolâtre son ami Jim Stark (James Dean), menacés par un chef de bande (Corey Allen) ils sont entraînés dans une spirale de violence, Plato y perdra la vie, avec Nathalie Wood la petite amie de Jim. Pour sa performance émouvante et remarquable Sal Mineo à été nommé aux Oscars pour le meilleur acteur de soutien.

Il tient le même rôle celui du jeune délinquant Angelo, dans le drame social « Face au crime » (1956) de Don Siegel, il est recruté par Frankie (John Cassavetes) le chef du gang des Hornets, opposé à un gang rival où bagarres et règlements de compte sont leur quotidien.

Son physique typé lui permet de jouer un garçon mexicain, l’ami de Jett (James Dean) dans « Géant » (1955) de George Stevens, Bick (Rock Hudson) un baron du bétail du Texas épouse Leslie (Elizabeth Taylor), Jett son ouvrier mexicain sans instruction et laconique deviendra riche et puissant grâce à l’héritage d’un terrain contenant du pétrole, bientôt nait une rivalité entre Bick et Jett, les choses empirent, et un conflit éclate lorsque Jett tombe amoureux de Leslie.

Robert Wise signe « Marqué par la haine » (1956) , inspiré de la vie tumultueuse du boxeur Rocky Graziano, dans lequel Sal Mineo campe un jeune voyou au sein de la bande de Rocky Barbella (Paul Newman), un jeune délinquant qui écume les bas-quartiers de New York, Rocky doué pour la boxe deviendra champion du monde de boxe des poids moyens sous le nom de Rocky Graziano.

Toujours cantonné dans ses rôles de jeunes délinquants, Thomas Carr lui donne le rôle dans principal dans « Dino le tueur » (1957), Dino Minetta, 17 ans vient de sortir d'une école de correction pour avoir participé à un meurtre à l'âge de 13 ans, lorsqu'il revient à la maison, les choses ne s'arrangent pas, le père est très violent et sa mère n'essaie pas de le comprendre, Tony qui admire son frère le persuade d'aider un gang du quartier à planifier un vol à main armée, malgré l’aide de son tuteur Brian Keith pour sa réinsertion, Dino va s’impliquer avec le gang pour le vol prévu d'une station-service.

En 1957, l’acteur fait une brève incursion dans la musique pop en enregistrant une quinzaine de singles de 1957 à 1958 dont son grand succès devenu disque d’or « Start Moving » s’est vendu à plus d’un million d'exemplaires.

Fin des années 50 Sal Mineo devenant un peu trop vieux pour jouer le type de rôle qui l'a rendu célèbre, casse son image de jeune voyou en jouant Taureau Blanc un indien Sioux dans « Tonka » (1956) de Lewis R. Foster, il capture un étalon aux yeux clairs et fougueux nommé Tonka (Le Grand) et parvient à le dresser. Contraint de s’en séparer, Tonka, désormais libre, tombe entre les mains du capitaine Keogh (Philip Carey) de la cavalerie américaine, ce dernier chevauche Tonka à la bataille de Little Big Horn face à la tribu de Taureau Blanc.

Don Weis, lui offre le rôle du célèbre batteur de jazz, Gene Krupa dans le biopic « the Gene Krupa story » (1959), Sal campe avec maestria la vie du légendaire batteur, mais petit à petit son succès l’entraine vers une vie de débauche, les femmes, les fêtes, la drogue et l'alcool, sa petite amie (Susan Kohner) le quitte, il finit par toucher le fond et pense au suicide avec ses partenaires James Darren et Susan Oliver.


Pour sa prestation d'un survivant juif de l'Holocauste dans « Exodus » (1960) d'Otto Preminger, il est gratifié d'un Golden Globe et d'un Laurel d’Or du meilleur second rôle masculin, le film évoque l'histoire de l'Exodus, le bateau qui amène des immigrants juifs en terre d'Israël sous la protection de Ari Ben Canaann, (Paul Newman) avec entre autres Eva Marie Saint, Peter Lawford et Jill Hawort.

Sur le tournage du film, Sal rencontre l'actrice d'origine anglaise Jill Hawort dans lequel ils dépeignaient de jeunes amoureux. (Selon le biographe de Mineo, Michael Gregg Michaud, Jill Haworth a annulé leurs fiançailles après l’avoir surpris en train de s'engager dans des relations sexuelles avec un homme. Ils restèrent des amis très proches jusqu'au décès de Sal Mineo qui n’a jamais démenti ce fait et assuma ouvertement par la suite sa bisexualité.

Dans le film d’aventure « Les fuyards de Zahrain » (1961) de Ronald Neame, l’histoire se déroule au Moyen-Orient où le chef nationaliste Sharif (Yul Brynner) doit être exécuté, il est libéré par ses partisans fanatiques, dont le cerveau de l'évasion Ahmed (Sal Mineo) un jeune étudiant musulman, aidé d’un américain (Jack Warden) et d’une brute sadique (Anthony Caruso), l’équipe s'enfuie à bord d'une ambulance prenant en otage l'infirmière (Madlyn Rhue).

Mais après ce film, ne recevant plus d’offre et se sentant éprouvé par sa perte soudaine de popularité, il se tourne vers le théâtre notamment avec « Something About a Soldier » (1962) de Ernest Kinoy jouant un jeune soldat idéaliste dans un camp d'entraînement de l'armée, et à la télévision où il apparaîtra dans une quarantaine de séries jusqu’en 1976. On peut citer en exemple ; le GI Vinnick recherché pour meurtre dans « Combat! » (1966) de Robert Altman ; le Président Gamal Zaki dans le drame policier Griff (1973) de Larry Cohen; Rachman Habib, l'assistant d'un chef consulaire meurtrier d'un pays du Moyen-Orient, dans l'épisode de Columbo « Un cas d'immunité » (1975) de Richard Levinson avec Peter Falk ; il dépeint un chef de culte dans les banlieues difficiles de Los Angelès dans la série « Section 4 » (1975) de Shawn Ryan.

C’est John Ford, qui le relance en 1963 pour camper un indien rebelle dans le western « Les Cheyennes » le capitaine Thomas Archer (Richard Widmark), un officier déchiré entre son devoir de soldat et son humanisme vis à vis des cheyennes est chargé à contrecœur de les pourchasser, Chemise Rouge (Sal Mineo) est le premier à tirer sur la cavalerie, avec les acteurs principaux, Carroll Baker, Dolores del Rio, Ricardo Montalban et Gilbert Roland.

Puis Joseph Cates l’engage dans un thriller psychologique « Qui a tué l'ours en peluche ? » (1965) de Joseph Cates, Norah (Juliet Prowse), disc-jockey dans une boîte de nuit, vit seule dans son appartement, elle reçoit une série d'appels téléphoniques obscènes et appel la police, repéré, l'appelant est en fait Lawrence Sherman ( Sal Mineo), un serveur dans la discothèque où travaille Norah, un jeune homme psychotique, voyeur qui l'observe dans son intimité, Lawrence finit par attaquer Norah et la violer violemment. Les policiers finiront par l'abattre.

Malgré que Sal Mineo s’est investi à fond dans ce rôle complexe et difficile, sa carrière resta sur la pente descendante. Après deux propositions sans rôle intéressant, en 1969, il met en scène et joue dans la pièce très controversée du dramaturge canadien John Herbert, « Fortune and Men's Eyes », il est Smitty, envoyé en prison pour trafic de drogue qui devient un chef de prison brutal, un huis-clos carcéral comportant des scènes de nudité et de rapports sexuels entre hommes avec les principaux protagonistes Wendell Burton et Michael Greer et Danny Freedman.

Pour son dernier rôle au grand écran il campe le chimpanzé le Dr. Milo dans le troisième volet de la saga « Les évadés de la planète des singes » (1971) de Don Taylor, avec Kim Hunter et Roddy McDonald.

Et puis c’est le drame, dans la nuit du 12 février 1976, Sal rentre chez lui après une répétition de la pièce « PS Your Cat Is Dead », après avoir garé sa voiture près de son appartement à West Hollywood, il est poignardé au cœur par un vagabond de 17 ans nommé Lionel Ray Williams, ce dernier arrêté et reconnu coupable fut condamné à la réclusion à perpétuité. Lors de son procès l’assassin reconnaît qu’il ne savait pas qui il était, il était simplement intéressé par de l'argent pour se payer de la drogue. Il obtient finalement une libération conditionnelle au début des années 1990.



Sal Mineo, James Dean, Natalie Wood - Dans le film de 1955 : La Fureur de Vivre


Sal Mineo repose à 37 ans près de son frère Michael au cimetière Gate of Heaven à Hawthorne, New York.

Source : Gary Richardson - Fait le 13 février 2022 par Philippe de CinéMémorial.


SES RÉCOMPENSES :


1961 - Pour le film : EXODUS - Globe d'Or - Meilleur second rôle masculin - Golden Globes, États-Unis.
1961 - Pour le film : EXODUS - Laurel d'Or - Meilleur second rôle masculin - Laurel Awards, États-Unis.

Filmographie


Sal Mineo, James Dean, Natalie Wood - Dans le film de 1955 : La Fureur de Vivre


21 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
________________________________

1971 - ÉVADÉS DE LA PLANÈTE DES SINGES .LES

 

1969 - EIGHTY STEPS TO JONAH

 

1967 - KRAKATOA, À L'EST DE JAVA

 

1965 - WHO KILLED TEDDY BEAR ?

 

1965 - PLUS GRANDE HISTOIRE JAMAIS CONTÉE .LA

 

1964 - CHEYENNES .LES

 

1962 - FUYARDS DE ZAHRAIN .LES

 

1961 - JOUR LE PLUS LONG .LE

 

1960 - EXODUS

 

1959 - DÉCHAÎNÉS .LES

 

1959 - VIE ARDENTE DE GENE KRUPA .LA

 

1958 - TONKA

 

1958 - GRAINE DE RÉVOLTE

 

1957 - DINO
 

1956 - ROCK, PRETTY BABY
 

1956 - MARQUÉ PAR LA HAINE

 

1956 - GÉANT

 

1956 - FACE AU CRIME

 

1955 - FUREUR DE VIVRE .LA

 

1955 - GUERRE PRIVÉE DU MAJOR BENSON .LA

 

1955 - POLICE ÉTAIT AU RENDEZ VOUS .LA

 

1 DOCUMENTAIRE.
____________________________________________


1975 - JAMES DEAN, THE FIRST AMERICAN TEENAGER
Réal+Scén : Ray Connolly

 

53 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1976 - JOE FORRESTER
Épisode : THE ANSWER

 

1976 - ELLERY QUEEN, À PLUME ET À SANG
Épisode : THE ADVENTURE OF THE WARY WITNESS

 

1975 - POLICE STORY
Épisode : THE TEST OF BROTHERHOOD

 

1975 - POLICE STORY
Épisode : THE HUNTERS (1974)

 

1975 - COLUMBO
Téléfilm - Épisode : A CASE OF IMMUNITY

 

1975 - SECTION 4 - S.W.A.T.
Épisode : DEADLY TIDE
Épisode : A COVEN OF KILLERS

 

1975 - HARRY O
Épisode : ELEGY FOR A COP
Épisode : SUCH DUST AS DREAMS ARE MADE ON

 

1975 - HAWAÏ, POLICE D'ÉTAT
Épisode : HIT GUN FOR SALE
Épisode : THE JINN WHO CLEARS THE WAY (1972)
Épisode : TIGER BY THE TAIL (1968)

 

1974 - TENAFLY
Épisode : MAN RUNNING

 

1973 - GRIFF
Épisode : MARKED FOR MURDER

 

1973 - HARRY O

 

1972 - FAMILY RICO .THE
Téléfilm - Réal : Paul Wendkos

 

1971 - DAN AUGUST
Épisode : THE WORST CRIME

 

1971 - IMMORTEL .L'
Épisode : SANCTUARY

 

1971 - MY THREE SONS
Épisode : THE LIBERTY BELL

 

1971 - HOW TO STEAL AN AIRPLANE
Téléfilm - Réal : Leslie H. Martinson

 

1971 - IN SEARCH OF AMERICA
Téléfilm - Réal : Paul Bogart

 

1970 - CHALLENGERS .THE
Téléfilm - Réal : Leslie H. Martinson

 

1970 - MISSION: IMPOSSIBLE
Épisode : FLIP SIDE

 

1968 - RÈGLES DU JEU .LES

 

1967 - BOB HOPE PRESENTS THE CHRYSLER THEATRE
Épisode : A SONG CALLED REVENGE

 

1967 - HOMME EN FUITE .L'

 

1966 - COMBAT !
Épisode : THE BROTHERS (1966)
Épisode : NOTHING TO LOSE (1966)
Épisode : THE HARD WAY BACK (1964)

 

1966 - COURT MARTIAL
Épisode : THE HOUSE WHERE HE LIVED

 

1966 - MATCH CONTRE LA VIE
Épisode : SEQUESTRO: Partie 1 et Partie 2

 

1966 - HOMME NOMMÉ KIOWA JONES .UN
Téléfilm - Réal : Alex March

 

1965 - MONA McCLUSKEY

 

1965 - HOMME À LA ROLLS .L'
Épisode : WHO KILLED THE RABBIT'S HUSBAND ?

 

1964 - HAUTE TENSION
Épisode : THE WORLD I WANT

 

1964 - DR. KILDARE
Épisode : TOMORROW IS A FICKLE GIRL

 

1963 - PLUS GRAND CHAPITEAU DU MONDE .LE
Épisode : THE LOSER

 

1962 - DUPONT SHOW OF THE WEEK .THE
Épisode : A SOUND OF HUNTING

 

1961 - CRY VENGEANCE !
Téléfilm - Réal : Franklin J. Schaffner

 

1958 - PURSUIT
Épisode : THE VENGEANCE

 

1958 - THE DUPONT SHOW OF THE MONTH
Épisode : ALADDIN

 

1957 - KRAFT TELEVISION THEATRE
Épisode : BAREFOOT SOLDIER
Épisode : DRUMMER MAN

 

1956 - CLIMAX! - CLIMAX MYSTERY THEATER
Épisode : ISLAND IN THE CITY

 

1956 - ALCOA HOUR .THE
Épisode : THE MAGIC HORN

 

1956 - CHOIX DE... .LE
Épisode : THE DREAM

 

1956 - STUDIO ONE
Épisode : DINO

 

1955 - PHILCO TELEVISION PLAYHOUSE .THE
Épisode : THE TREES

 

1955 - BIG TOWN
Épisode : JUVENILE GANGS

 

1954 - JANET DEAN, REGISTERED NURSE
Épisode : JOSE GARCIA

 

1953 - LOOK UP AND LIVE
Épisode : NOTHING TO DO

 

1953 - CAVALCADE OF AMERICA
Épisode : ALADDIN

 

1952 - HALLMARK TELEVISION PLAYHOUSE
Épisode : A WOMAN FOR THE AGES
Épisode : THE VISION OF FATHER FLANAGAN

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (9)

mineo francois

15-08-2008 19:16:29

bonjour je m'appelle francois mineo je vit en france a marseille ,il s'avere que sal mineo est mon oncle son pere a quitte la sicile il ya tres longtemts car il etait des navigateurs mon grand pere ma tres souvent parler ce ses freres qui ont eu des enfants en autre sal bon tout cela est un peu long a raconte mais si cette histoire vous intersse je peux vous en dire plus sur le passe de cette famille qui est la mienne francois mineo 150 rue breteuil 13006 marseille

the day to date

18-12-2008 20:52:29

passionnant de plus en plus en plus passionnant

cecile

16-03-2009 23:44:42

je suis vraiment folle de tout c film votre frere michel m en parle souvent quand on se voit mes il ne s ait pas qui je suis :ecrit moi francois pour me parler de tes ailleuils biz je t admire cecile

jeremy mineo

26-06-2009 02:42:26

je sui 1 mineo jai d origine siciliene sa fai bizard de voir sa

mineo francois

11-08-2009 22:41:51

bonjour a vous tous ,je suis le cousin de sal mineo ,j'ai decider de vous parler de lui car il etait exceptionel ,d'une gentillesse à vous couper le souffle , il avait une soif de vivre, il souffrait de reconnaissance , sa famille avaient quitté la sicile très jeune et pour lui l'italie c'était tout le cinéma et le théatre fuent pour lui un moment d'exeption, il avait un grand respect pour se famille nous parlons souvent de lui et il nous manque énormément. Que paix est son âme. A tout les gens sensible qui ont aimé voir les films de mon cousin, Sal Mineo, je les remercie de l'aimer et l'adorer je vous propose de me rejoindre sur http://facebook.com// françois mineo . A bientot

mineo francois

05-12-2009 19:53:05

bonjour je voudrais apporter une correction mon adresse email : fmbois@wanadoo.fr

francois mineo

27-04-2011 12:06:36

moi je croi que sal mineo etait quelqun de la famille a mon grand pere qui s'apelle francois mineo comme moi en gros ,mineo francois et jeremy mineo vous ete de ma famille

Hélène JOURDAN

25-06-2012 18:10:04

Très jeune, j'avais été marquée par la personnalité originale et prenante de Sal Mineo, en particulier dans "Les Cheyennes" et "la Fureur de vivre" Un destin, hélas, dramatique. Hommage à sa mémoire

david

04-04-2015 10:57:24

ce mec est juste geant ;) une legende du cinema! assassiné lachement par un déséquilibré mais ce qu'on retient c'est sa carriere de theatre exceptionnel au coté d'autre legende et pareille pour le grand ecrant !