ROUBEN MAMOULIAN

Vue 2860 fois

Profession:
Réalisateur, scénariste et producteur américain d'origine Arménienne.

Date et lieu de naissance:
08-10-1897, à Tbilissi, en Géorgie.

Date et lieu du décès:
04-12-1987, à Woodland Hills, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
D'un arrêt cardiaque à l'âge de 90 ans.

Nom de naissance:
Rouben Mamoulian - Surnom : Mamoo.

État civil:
Marié en 1945 avec : AZADIA NEWMAN.

Taille:
(184 cm)

Commentaires: 0

Anecdotes

Fils d'un banquier et de sa mère, Vergine Kalantarian, était une actrice de théâtre arméniene à Tbilissi, en Géorgie.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à ROUBEN MAMOULIAN

 

 

Source de la vidéo : You Tube -- Ajout de la vidéo le 04 octobre 2012 par Philippe de CinéMémorial

 

 

 

Rouben Mamoulian naît le 8 octobre 1897 à Tbilissi, en Géorgie.

Fils d'un ancien colonel de l'armée russe devenu banquier et de l'actrice Vergine Mamoulian présidait la Société Dramatique de Tbilissi. D'origine arménienne et israélite, Rouben s'intéresse au spectacle, en particulier au théâtre.

Tiflis était l'un des principaux centres culturels de la Russie. Il fait ainsi la connaissance de metteurs en scène et d'acteurs qui furent toujours les bienvenus au domicile familial.

En 1905, Rouben suit ses parents à Paris où il fait ses études au lycée Montaigne. En 1910, toute la famille retourne à Tiflis et Rouben part à Moscou pour y étudier le droit criminel.

Sa passion le pousse à quitter l'université au profit des leçons d'art dramatique de Vakhtangov et de Stanislavsky. En 1918, il retourne à Tiflis et y organise sa propre troupe dramatique, jouant de courtes pièces et écrivant des critiques pour le journal local.

En 1920, sa soeur épouse un Anglais où il passera avec elle des vacances à Londres. Il s'éprend de la vie britannique et décide de rester à Londres où il fonde une compagnie dramatique avec des compatriotes émigrés. Il obtient un succès critique considérable en mettant en scène au théâtre Saint James la pièce "The Beating on the Door" (1922).

George Eastman lui demande de venir diriger son nouveau théâtre à Rochester. Il accepte et c'est le début d'une prestigieuse carrière théâtrale américaine où se succèdent des pièces telles que "Sister Beatrice" (1925), "He who gets slapped" (1926), "Porgy" (1927), Marco Millions" (1928)…

Parallèlement, il débute au cinéma en 1929 avec "Applause" avec Helen Morgan qu'il tourne intégralement à New York, fait rarissime pour l'époque puisque les studios étaient installés en Californie.

Les années 30 seront les plus prolifiques avec des films de légendes : "City Streets" (1931) avec Gary Cooper et Sylvia Sidney, "Dr Jekyll Et Mr Hyde" (1931) avec Fredric March et Miriam Hopkins, "The Song Of Songs" (1933) avec Marlène Dietrich et Brian Aherne, "La Reine Christinne" (1933) avec Greta Garbo et John Gilbert et "We Live Again" avec Ann Stern et Fredric March.

 

Photo du film : BECKY SHARP, avec Frances Dee.

 

En 1935, il met en scène "Becky Sharp" avec Miriam Hopkins, Frances Dee, Alison Skypworth et Billie Burke qui se trouve être le tout 1er film parlant en couleur.

En 1945, il épouse Azadia Newman jusqu'en 19??. Ils n'eurent aucun enfant.

En 1957, Mamoulian commence à travailler sur "Porgy And Bess" mais il s'entend mal avec le producteur Samuel Goldwyn et c'est Otto Preminger qui le remplace. Au casting, on retrouve Dorothy Dandridge et le film ne sortira qu'en 1959.

En 1958, Spyros Skouras et Walter Wanger décident de lui confier la réalisation de "Cléopâtre" (1963) avec Elizabeth Taylor, Richard Burton et Rex Harisson. Le tournage commence à Londres dans des conditions climatiques épouvantables, Elizabeth manque de mourir d'une pneumonie et Rouben abandonne finalement le film en janvier 1961. Joseph L. Mankiewicz le remplace et Mamoulian ne tournera plus après ce film.

Rouben Mamoulian est décédé le 4 décembre 1987 à Woodland Hills, en Californie.

 

Retrouvez son étoile au Walk of Fame au numéro 1707 sur Vine Street.

 

Quelque unes de ces citations :

"Je considère que la couleur doit être utilisé pour exprimer les émotions"

"La plus importante critique c'est le temps"

"L'improvisation est la naissance des amateurs"

 

 

Source : Vargen57 - Fait le 10 janvier 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1985 - Prix : Luchino Visconti - David di Donatello, Italie

1984 - Prix pour l'ensemble de sa carrière par l'association des critiques de films de Los Angeles, Éats-Unis.

1982 - Prix pour l'ensemble de sa carrière - Guilde des réalisateurs américains, Éats-Unis.

1937 - Pour : LE JOYEUX BANDIT - Prix NYFCC - Meilleur réalisateur - Cercle des Critiques de Films de New York, USA

1935 - Pour : BECKY SHARP - Prix du meilleur film en couleur - Festival du cinéma de Venise, Italie.