ROBERT WALKER

Vue 4650 fois

Profession:
Acteur américain.

Date et lieu de naissance:
13-10-1918, à Salt Lake City, Utah, États-Unis.

Date et lieu du décès:
27-08-1951, à Pacific Palisades, Californie, États-Unis.
il est enterré au cimetière d'Ogden City, dans l'Utah.

Cause du décès:
D'une insuffisance respiratoire à l'âge de 32 ans.

Nom de naissance:
Robert Hudson Walker.

État civil:
Marié le 02 janvier 1939 avec l’actrice : JENNIFER JONES (1919-2009)
Divorcé en mars 1944.

Ils eurent deux enfants : Robert Jr. (14-04-1940) et Michael (1941–2007).

Marié le 08 juillet 1948 avec la fille du réalisateur John Ford : BARBARA FORD (1922-1985)
Le mariage est annulé au bout de 6 mois.

Marié le 25 juillet 1950 avec : HANNA LANDY (1925–2008)
Jusqu'au décès de Robert en 1951.

Taille:
(183 cm)

Commentaires: 1

Anecdotes

?

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à ROBERT WALKER

 

 

Source de la vidéo : Movie Legends -- Ajout de la vidéo le 01 septembre 2012 par Philippe de CinéMémorial

 

 

 

Robert Walker naît le 13 octobre 1918 à Salt Lake City, dans l’Utah.

Il monte sur les planches alors qu’il étudie à l’École Navale de San Diego, et fait preuve d’un talent prometteur. En 1938, avec l’aide financière d’une tante, il s’inscrit à l’Académie d’Art Dramatique de New York.

En 1939, il rencontre Phyllis Isley, la future Jennifer Jones, dont il tombe follement amoureux. Ils obtiennent un contrat à la radio alors que leur parvient d’Hollywood l’offre de venir faire un bout d’essai.

Le 02 janvier 1939, il épouse l’actrice Jennifer Jones (1919-2009) jusqu’en mars 1944. Ils eurent 2 enfants : Robert Jr (1940-) et Michael (1941-).

Phyllis joue dans quelques films alors que Robert n’obtient que des rôles de figuration. Le couple revient à New York et ont leurs 2 enfants. En 1942, il reviennent tenter leur chance à Hollywood et signent, Jennifer signe avec David O. Selznick et Robert avec la MGM.

Robert parvient à se faire remarquer dans quelques films de guerre où il incarne le jeune Américain type engagé dans le conflit comme dans »Bataan » (1943) avec Robert Taylor et »Trente Secondes Sur Tokyo » (1944) de Mervyn LeRoy avec Van Johnson et Robert Mitchum.

Aussi, il déroche un second rôle dans l’adaptation de la biographie de « Madame Curie » (1943) avec Greer Garson et Walter Pidgeon et « Depuis Ton Départ » (1944) avec Jennifer Jones alors qu’ils sont en procédure de divorce.

 

Photo avec Jennifer et leurs deux fils.

 

De tempérament fragile, Robert sombre dans l’alcoolisme et la dépression. Cependant, sa carrière n’en souffre pas trop : il joue merveilleusement dans « L’Horloge » (1945) de Vincente Minnelli avec Judy Garland pour partenaire, puis il incarne le compositeur Jerome Kern dans « La Pluie Qui Chante » (1947) avec une playade de stars ou encore dans «Passion Immortelle » (1947) de Clarence Brown avec le couple Hepburn-Tracy qui connaissent tous un grand succès.

En 1948, il se marie avec Barbara Ford (1922-1985), fille du réalisateur John Ford, mais le mariage est annullé au bout de 6 mois.

La santé mentale de l’acteur décline de manière fourdroyante, le départ de son grand amour Jennifer l’a traumatisé au point qu’il fait preuves de frasques. Il est notamment arrêté pour conduite en état d’ivresse, internement psychiatrique en clinique pour une cure de désintoxication d’un an.

À sa sortie en 1948, les studios lui font toujours confiance et joue dans ses derniers films : « La Vallée De La Vengeance » (1951) avec Burt Lancaster et Sally Forrest ou encore « L’Inconnu Du Nord-Express » (1951) où il incarne Bruno, l’inquiétant psychopathe au regard ambigu et au sourire charmeur.

Pendant le tournage de « My Son John » (1952) de Leo McCarey avec Van Heflin, Robert Walker se sent mal et meurt peu après de complications respiratoires. Le film sera terminé par une doublure.

Robert Walker est décédé d’une insuffisance respiratoire due à l’absorption trop importante de sédatifs le 28 août 1951 à Los Angeles, en Californie.

Il est enterré au cimetière de Washington Heights Memorial Park à Ogden.

Son fils Robert entama à son tour une carrière de comédien mais n’a jamais obtenu la popularité de son père.

Retrouvez son étoile au Walk of Fame au numéro 1707 sur Vine Street

Une de ces citations :

« Ma vie personnelle a été complètement détruite par l’obssession de David O. Selnick pour mon épouse. Que puis-je faire face à un homme de pouvoir ? »

 

Source : Vargen57 - Fait le 05 septembre 2012 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

29 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

1951 - VALLÉE DE LA VENGEANCE .LA

 

1951 - MON FILS JOHN
Réal : Leo McCarey

 

1951 - INCONNU DU NORD-EXPRESS .L'

 

1949 - SKIPPER SURPRISED HIS WIFE .THE
Réal : Elliott Nugent

 

1949 - J'AI TROIS AMOURS

 

1949 - MON VÉRITABLE AMOUR

 

1948 - CAPRICE DE VÉNUS .UN

 

1947 - AU CARREFOUR DU SIÈCLE

 

1947 - PASSION IMMORTELLE

 

1946 - VOULEZ-VOUS M'AIMER ?

 

1946 - PLUIE QUI CHANTE .LA

 

1945 - WHAT NEXT, CORPORAL HARGROVE

 

1945 - SAILOR TAKES A WIFE .THE 1947 - PASSION IMMORTELLE

 

 

1945 - PRINCESSE ET LE GROOM .LA

 

1946 - MAÎTRE DE LA PRAIRIE .LE

 

1945 - HORLOGE .L'

 

1944 - TRENTE SECONDES SUR TOKYO

 

1944 - SEE HERE, PRIVATE HARGROVE
Réal : Wesley Ruggles

 

1944 - DEPUIS TON DÉPART

 

1943 - MADAME CURIE

 

1943 - BATAAN

 

1941 - I'LL SELL MY LIFE
Réal : Elmer Clifton

 

1940 - LONE WOLF STRIKES .THE
Réal : Sidney Salkow

 

1939 - WINTER CARNIVAL

 

1939 - THESE GLAMOUR GIRLS
Réal : S. Sylvan Simon

 

1939 - LAISSEZ-NOUS VIVRE

 

1939 - DANCING CO-ED

 

1937 - GUNSMOKE RANCH

 

1936 - TWO-FISTED GENTLEMAN
Réal : Gordon Wiles

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (1)

hugongerard

29-09-2012 15:50:30

C ' est assez enervant , je regardes assez souvent son fils Robert jouait dans des séries tv et son nom crédité au generique de certaines de ces séries est Robert Walker au lieu de Robert Walker jr une erreur qu il faudrait corriger une bonne fois pour toute , car le père Robert Walker est mort en 1956 .