RICHARD HARRIS

Vue 9163 fois

Profession:
Acteur, réalisateur, scénariste et producteur irlandais.

Date et lieu de naissance:
01-10-1930, à Limerick, Irlande.

Date et lieu du décès:
25-10-2002, à Londres, Royaume-Uni.

Cause du décès:
De la maladie hodgkin à l'âge de 72 ans.

Nom de naissance:
Richard Saint-John Harris.

État civil:
Marié en 1957 avec : ELIZABETH REES - divorcé en 1969.
Ils eurent trois fils : Le réalisateur Damian Harris (1958), de l'acteur Jared Harris (1961) et de l'acteur Jamie Harris (1963).

Marié le 07 juillet 1974 avec : ANN TURKEL - divorcé en 1982.

Taille:
(1m85)

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à RICHARD HARRIS

Source : Spanish Films - Ajout de la vidéo le 04 août 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

Fils d'agriculteurs, Richard Saint-John Harris est né le cinquième d’un fratrie de neuf enfants le 1er octobre 1933 à Limerick, une ville située dans la province de Munster, au sud de l’Irlande, Il est de cette génération d'acteurs irlandais et britanniques turbulents comme entre autres Albert Finney, Richard Burton et Peter O’Toole, il était aussi connu en tant que play-boy et gros buveur,

Il est scolarisé dans une école de jésuites au Crescent College en Irlande mais les études ne l’intéressent pas vraiment, il préfère s’adonner au sport notamment où il excelle au rugby, il envisage une carrière sportive lorsqu’à dix-neuf ans, la tuberculose stoppe net son ambition. Dès lors il quitte sa terre natale et s’installe à Londres et suit une formation artistique à la London Academy of Music and Dramatic Art de Joan Littlewood. il débute rapidement sur scène dans des productions théâtrales du West End, et se voir gagner de bonnes critiques en jouant une pièce du dramaturge Arthur Miller «Vue du pont » au théâtre Workshop Théatre de Londres.

Tout en poursuivant sa carrière théâtrale il débute au cinéma en 1958 dans de petits rôles, il montre déjà un comportement très viril comme l'ordure de service dans «Cargaison dangereuse» de Michael Anderson aux cotés Gary Cooper ; et du même réalisateur un homme de main de James Cagney un leader de haut rang de l'IRA dans «L’épopée dans l’ombre» (1958) ; un rôle similaire dans «Les combattants de la nuit» (1960) de Tay Garnett avec Robert Mitchum il rejoint IRA pour lutter contre l'armée anglaise et libérer sa patrie . En 1959 il provoque les protestations de l' Église catholique pour son interprétation du jeune étudiant irlandais alcoolique dans «The ginger man» une mise en scène de Philip Wiseman, la pièce a fermée après trois représentations.

Citons aussi le marin rebelle dans «Les révoltés du Bounty» de Lewis Milestone avec Marlon Brando ; le pilote de bombardier australien qui démontre que larguer des bombes sur l'île de Navarone en raid aérien est impossible dans le mémorable film de Jack Lee Thompson «Les canons de Navarone » (1961) avec une pléiade de grands noms tels ; Gregory Peck, David Niven , Anthony Quinn ,Stanley Baker, Irène Papas, Gia Scala.

Athlétique et puissant avec un coté masochiste et très à l’aise dans des personnages hors du commun, il reste cantonné aux films d’actions on le voit dans diverses productions internationales. En 1963, il reçoit le prix d'interprétation au Festival de Cannes, ainsi qu'une double citation à l'Oscar et un British Academy Award, pour son rôle de joueur de rugby brutal dans «Le prix d'un homme» (1962) de Lindsay Anderson. Dans le film biblique «La bible» (1965) de John Huston, il est Caïn qui tue son frère Abel et condamné à errer sur la terre pour le restant de sa vie ; Anthony Mann signe un film de guerre énergique et captivant «Les héros de Telemark» (1965) aux cotés de Kirk Douglas il fait parti d'un commando pour détruire un usine de bombes atomiques allemande ; Joshua Logan lui offre le Golden Globe du meilleur acteur dans «Camelot» (1967) pour son rôle du roi Arthur , il est trahis par son ami Lancelot du Lac Franco Nero qui séduit Guenievre Vanessa Redgrave l'épouse du roi.

En 1969, il remporte un Wrangler de Bronze pour son interprétation dans «Un homme nommé Cheval » d' Elliott Silverstein, il campe un aristocrate anglais enlevé par les Indiens apprend à vivre avec eux dans des conditions extrêmes il subit d’effroyables tortures (épreuves auxquelles l’acteur semblait presque prendre du plaisir) , le succès du premier volet en appelle deux autres en 1976 Irvin Kershner signe le deuxième opus «La revanche d’un homme appelé Cheval» et en 1983 la boucle se ferme avec « Le triomphe d’un homme nommé Cheval» dans ce dernier volet, il apporte son soutien aux Indiens qui l'on autrefois accueilli et qui aujourd'hui sont menacés par des colons blancs qui veulent l'or de leur territoire.

Il montre une remarquable composition dans le film d’aventure de Richard C. Sarafian «Le convoi sauvage» (1971) un trappeur bléssé par un grizzly est rongé par le froid et la faim ; il enchaîne avec «La rose et la flèche» (1975) de Richard Lester, il est Richard Cœur de Lion avec Sean Connery en Robin des bois, Audrey Hepburn Lady Marianne et Robert Shaw le shérif de Nottingham. De nouveau dans l’action pour un rôle très musclé avec «Orca» (1976) de Michael Anderson celui du capitaine Nolan qui décide de tuer un épaulard, blessant une femelle épaulard qui met bas, le male prend le bateau en chasse et obtiendra sa vengeance. Citons encore deux rôles marquants vers la fin de sa carrière celui d'un chasseur de primes qui se fait tabasser par le shérif sadique joué par Gene Hackman, dans «Impitoyable» (1991) de et avec Clint Eastwood et l'empereur de Rome Marc Aurèle dans « Gladiateur» (1999) de Ridley Scott avec Russell Crowe dans le rôle du gladiateur Maximus.

Richard Harris termine sa carrière en interprétant Albus Dumbledore le directeur de l’école de sorcellerie dans deux films des aventures de Harry Potter «Harry Potter à l'école des sorciers» (2000) de Chris Colombus et «La chambre des secrets» (2002).

Richard Harris était une personnalité complexe qui donna à ses personnages une dimension souvent ambiguë, il était poète à ses heures, avec un talent inconnu comme chanteur, il passa aussi devant la caméra pour deux films. Il fut marié deux fois en 1957 avec l'actrice Elizabeth Rees avec laquelle il a eu trois garçons mais le couple se sépare en 1969, il convole en deuxième noce en 1974 avec l’actrice Ann Turkel et divorcé en 1982.

Richard s’éteint le 25 octobre 2002, à Londres, victime de la maladie de Hodgkin, une affection tumorale des ganglions.

Source : Gary Richardson - Fait le 04 août 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

69 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

2002 - SAN GIOVANNI : L'APOCALISSE
Réal : Raffaele Mertes

 

2002 - KAENA : LA PROPHETIE
Titre Orig. : Keana : The prophety
Dessin animé de Chris Delaporte et Pascal Pinon
Uniquement sa voix

 

2002 - HARRY POTTER ET LA CHAMBRE DES SECRETS

 

2001 - PEARL .THE
Réal : Alfredo Zacharias Jr.

 

2001 - MY KINGDOM
Réal : Don Boyd

 

2001 - VENGEANCE DE MONTE-CRISTO .LA

 

2001 - HARRY POTTER À L'ÉCOLE DES SORCIERS

 

2000 - ROYAL WAY .THE
Réal : Andrei Konchalovsky

 

1999 - TO WALK WITH LIONS
Réal : Carl Shultz

 

1999 - GLADIATEUR

 

1998 - THIS IS THE SEA
Réal : Mary McGuckian

 

1998 - GRIZZLY FALLS
Réal : Stewart Raffill

 

1998 - BARBIER DE SIBÉRIE .LE

 

1996 - THAT DARN CAT
Réal : Bob Spiers
Uniquement producteur associé

 

1995 - PLEURE, O PAYS BIEN-AIMÉ

 

1996 - SMILLA ET L'AMOUR DE LA NEIGE

 

1996 - TROJAN EDDIE

 

1994 - SAVAGE HEARTS
Réal : Mark Ezra

 

1993 - GARDIEN DES ESPRITS .LE
Titre Orig. : Silent tongue
Réal : Sam Shepard

 

1993 - BRAS DE FER AVEC HEMINGWAY

 

1991 - JEUX DE GUERRE
Titre Orig. : Patriot games
Réal : Phillip Noyce

 

1991 - IMPITOYABLE

 

1990 - CHAMP .LE

 

1989 - OPÉRA DE QUAT'SOUS .L'
Titre Orig. : Mack the knife
Réal : Menahem Golan

 

1989 - ROI DU VENT .LE

 

1988 - TRAPPOLA DIABOLICA
Titre Orig. : Strike commando 2
Réal : Bruno Mattei

 

1985 - MARTIN'S DAY
Réal : Alan Gibson

 

1984 - WETHERBY
Réal : David Hare

 

1983 - TRIOMPHE D'UN HOMME NOMMÉ CHEVAL .LE
Titre Orig. : Triumph of a man called Horse
Réal : John Hough

 

1981 - TARZAN, L'HOMME SINGE

 

1980 - HIGHPOINT
Réal : Peter Carter

 

1979 - RAVAGERS
Réal : Richard Compton

 

1979 - AU-DELÀ DE CETTE LIMITE VOTRE BILLET N'EST PLUS VALABLE

 

1979 - DANNY TRAVIS

 

1978 - PUTSCH DES MERCENAIRES .LE
Titre Orig. : A game for vultures
Réal : James Fargo

 

1977 - OIES SAUVAGES .LES

 

1977 - VOYAGES DE GULLIVER .LES
Titre Orig. : Gulliver's travel
Réal : Peter Hunt

 

1977 - OR ÉTAIT AU RENDEZ-VOUS .L'

 

1977 - ORCA

 

1976 - PONT DE CASSANDRA .LE

 

1976 - REVANCHE D'UN HOMME NOMMÉ CHEVAL .LA

 

1975 - HOMME VOIT ROUGE .UN

 

1976 - ROSE ET LA FLÈCHE .LA

 

1975 - ECHOES OF A SUMMER
Réal : Don Taylor

 

1974 - TERREUR SUR LE BRITANNIC

 

1974 - REFROIDI À 99 %

 

1973 - SHÉRIF NE PARDONNE PAS .LE

 

1971 - CONVOI SAUVAGE .LE
Titre Orig. : Man in the wilderness
Réal : Richard C. Sarafian

 

1970 - CROMWELL

 

1970 - BLOOMFIELD

 

1969 - HOMME NOMMÉ CHEVAL .UN
Titre Orig. : A man called Horse
Réal : Elliott Silverstein

 

1968 - TRAÎTRE SUR COMMANDE

 

1967 - CAMELOT

 

1967 - OPÉRATION CAPRICE

 

1966 - HAWAÏ

 

1966 - ALL NIGHT LONG
Réal : Basil Dearden

 

1966 - BIBLE .LA

 

1965 - MAJOR DUNDEE

 

1965 - HÉROS DE TÉLÉMARK .LES

 

1964 - LATIN LOVER
Titre Orig. : I tre volti
Réal : Franco Indovina, Michelangelo Antonioni et Mauro Bolognini

 

1964 - DÉSERT ROUGE .LE

 

1963 - PRIX D'UN HOMME .LE

 

1962 - RÉVOLTÉS DU BOUNTY .LES

 

1961 - CANONS DE NAVARONE .LES

 

1960 - PATROUILLE PERDUE

 

1960 - COMBATTANTS DE LA NUIT .LES
Titre Orig. : A terrible beauty
Réal : Tay Garnett

 

1959 - ÉPOPÉE DANS L'OMBRE .L'

 

1959 - CARGAISON DANGEREUSE

 

1958 - ALIVE AND KICKING
Réal : Cyril Frankel

 

1 COURT MÉTRAGE ET 1 DOCUMENTAIRE
____________________________________________

1972 - TODAY MEXICO TOMORROW THE WORLD
Court métrage

 

1967 - CIRCLE .THE
Documentaire de Mort Ransen

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)