RICHARD FLEISCHER

Vue 6438 fois

Profession:
Réalisateur et producteur américain.

Date et lieu de naissance:
08-12-1916, à Brooklyn, New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
25-03-2006, à Motion Picture and Television Hospital
de Woodland Hills à Los Angeles, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
Probablement de naturelle à l'âge de 89 ans.

Nom de naissance:
Richard O. Fleischer.

État civil:
Marié en 1944 avec : MARY DICKSON - jusqu'à son décès en 2006
Ils eurent trois enfants : Bruce (1945), Mark (1948) et Jane (1953).

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Fils du pionnier de l'animation : Max Fleischer (1883 - 1972), producteur de Popeye et Betty Boop.
Frère de Ruth Fleischer (1907 - 2001)

À l'annonce de son décès, le gouverneur de l'État de Californie, Arnold Schwarzenegger, avec qui il avait tourné, a rendu hommage à ce dernier, saluant une véritable légende d'Hollywood.

Parmi ses films, un de ceux qu'il préfère est également "L'Etrangleur de la place Rillington". "J'avais fait reconstruire dans le studio l'authentique maison du crime avec ses objets d'époque. Et même pour la scène de la pendaison, j'ai fait appel à un véritable bourreau", avait-il raconté au quotidien français Le Figaro.

 

Dernière mise à jour le 20 mars 2007.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Le cinéaste américain Richard Fleischer, un des piliers d'Hollywood dans les années 1950 à 1970, auteur d'une filmographie foisonnante, est mort samedi 25 mars à l'âge de 89 ans. Son fils Mark a rendu hommage aux efforts de ses parents pour soustraire leurs enfants à la folie d'Hollywood.

Dans 50 ans de cinéma américain, Jean-Pierre Coursodon et Bertrand Tavernier soulignent "le très grand soin qu'il a souvent apporté à l'élaboration formelle de ses films, notamment aux mouvements d'appareil, à la décoration, à la couleur" et à "certaines constantes thématiques (le motif du double et de la substitution)". S'il n'était pas considéré comme un auteur, Richard Fleischer était "beaucoup plus qu'un artisan".

Né à New York le 8 décembre 1916, Richard Fleischer était l'un des derniers réalisateurs américains à avoir fait carrière en gravissant les échelons du cinéma. Il était le fils de Max Fleischer, cinéaste d'animation avec son frère Dave, inventeur du Rotoscope (qui permet de transcrire en dessin animé une action préalablement filmée en vue réelle), créateur du fameux Koko le clown et surtout de Betty Boop et Popeye le Marin.

Bien que son père lui dise qu'il n'a "rien à faire à Hollywood", Richard Fleischer s'inscrit à une école d'art dramatique pour devenir acteur. Engagé comme monteur de films d'actualités pour la RKO, il réalise d'abord des courts métrages, puis des films de série B, enfin des films à gros budget avec grandes vedettes, passant en cours de route à la Fox et à la MGM.

Coursodon et Tavernier notent que ses premiers films ont la même sécheresse de ton, le même goût pour l'ellipse, le même sens de l'action, du décor naturel et des recherches formelles que ceux d'Anthony Mann, et repèrent chez lui une prédilection pour les décors étroits (voir l'oppressant huis clos de L'Etrangleur de la place Rillington, 1971), les lieux labyrinthiques, les jeux de reflets et de miroirs.

Trois films noirs sont des réussites : L'Assassin sans visage (1949), où le portrait-robot du serial killer est remplacé par un mannequin si ressemblant que certains protagonistes le prennent pour le criminel (récemment édité en DVD chez Montparnasse) ; L'Enigme du Chicago Express (1952), qui se passe presque entièrement dans un train et où il se penche sur l'absurde de la condition policière (son producteur, Howard Hughes, fut si impressionné qu'il voulut lui faire refaire le film avec un gros budget et des vedettes - Robert Mitchum et Jane Russell -, mais il ne céda pas) ; La Fille sur la balançoire (1955) est une étude criminelle où une jeune danseuse finit comme Lola Montès dans un music-hall.

Fleischer est un des pionniers du CinémaScope, notamment avec Les Tueurs dans la ville (1955), parabole sur la violence révélatrice de la manière dont il utilise le polar comme moyen d'investigation sociale. Passionné par l'étude de la psychologie des tueurs, Richard Fleischer s'intéresse aussi aux pathologies mentales engendrées par la guerre, dans Le Temps de la colère (1956), son seul film de guerre avec Tora ! Tora ! Tora !, une reconstitution de l'attaque de Pearl Harbor (cosignée avec T. Masuda et K. Fukasaku).

On lui doit la meilleure adaptation de Jules Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1954), pendant le tournage duquel il s'entend si bien avec Kirk Douglas que ce dernier s'endette pour lui permettre de réaliser son chef-d'oeuvre, Les Vikings (1958).

Outre l'emphase picturale qui transcende cette épopée pour laquelle il s'astreint à de minutieuses recherches historiques, on y repère ces sujets qui lui sont chers : la violence sauvage et la décadence d'une civilisation. Ce thème est perceptible dans Les Flics ne dorment pas la nuit (1972), chronique de la vie de deux policiers confrontés à la dégradation de la vie en ville, interprété par George Scott, que l'on retrouve avec le même charisme, mais cette fois en truand à la mélancolie morbide, dans Les Complices de la dernière chance (1972).

Richard Fleischer était aussi un solide directeur d'acteurs (Anthony Quinn dans Barabas , 1962, Henry Fonda dans L'Etrangleur de Boston, 1968), et aussi le réalisateur de deux films avec Orson Welles (Le Génie du mal et Drame dans un miroir), d'un étonnant western (Duel dans la boue).

Sans doute son film le plus connu, prémonitoire est Soleil vert (1973), avec Charlton Heston, film qui est une anticipation écologiste assez saisissante.

 

Source : Jean-Luc Douin - Le Monde. - refait le 11 juillet 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1995 - Prix special pour sa carrière - Academy of Science Fiction, Fantasy & Horror Films, États-Unis.

1974 - Pour : SOLEIL VERT - Grand prix - Festival International du Film Fantastique d'Avoriaz, France.

1948 - Pour : DESIGN FOR DEATH - Oscar - Meilleur documentaire - Academy Awards, États-Unis.

Filmographie

 

69 RÉALISATIONS
_________________________________

 

1987 - MILLION DOLLAR MYSTERY

 

1985 - KALIDOR, LA LÉGENDE DU TALISMAN

 

1984 - CONAN LE DESTRUCTEUR

 

1983 - FORCE DE VAINCRE .LA

 

1983 - AMITYVILLE 3

 

1980 - CHANTEUR DE JAZZ .LE

 

1979 - ASHANTI

 

1977 - PRINCE ET LE PAUVRE .LE

 

1976 - INCROYABLE SARAH

 

1975 - MANDINGO

 

1974 - DU SANG DANS LA POUSSIÈRE

 

1974 - MONSIEUR MAJESTYK

 

1973 - DON ANGELO EST MORT

 

1973 - SOLEIL VERT

 

1972 - FLICS NE DORMENT PAS LA NUIT .LES

 

1971 - COMPLICES DE LA DERNIÈRE CHANCE .LES

 

1971 - ÉTRANGLEUR DE LA PLACE RILLINGTON .L'

 

1970 - TORA, TORA, TORA

 

1970 - TERREUR AVEUGLE

 

1968 - CHE

 

1968 - ÉTRANGLEUR DE BOSTON .L'

 

1967 - EXTRAVAGANT DOCTEUR DOLITTLE .L'

 

1966 - VOYAGE FANTASTIQUE .LE

 

1962 - BARRABAS

 

1960 - GRAND RISQUE .LE

 

1960 - DRAME DANS UN MIROIR

 

1958 - GÉNIE DU MAL .LE

 

1958 - VIKINGS .LES

 

1958 - DUEL DANS LA BOUE

 

1956 - TEMPS DE LA COLÈRE .LE

 

1956 - BANDIDO CABALLERO

 

1955 - FILLE SUR LA BALANÇOIRE .LA

 

1955 - INCONNUS DANS LA VILLE .LES

 

1954 - 20.000 LIEUES SOUS LES MERS

 

1953 - ARÈNE .L'

 

1952 - SACRÉ PRINTEMPS

 

1952 - ÉNIGME DU CHICAGO EXPRESS .L'

 

1950 - ARMORED CAR ROBBERY

 

1949 - TRAQUENARD .LE

 

1949 - PIGEON D’ARGILE .LE

 

1949 - ASSASSIN SANS VISAGE .L'

 

1948 - SO THIS IS NEW YORK

 

1948 - BODYGUARD

 

1947 - MON CHIEN ET MOI

 

1946 - ENFANT DU DIVORCE

 

10 COURTS MÉTRAGES et 14 DOCUMENTAIRES
____________________________________________

2005 - CINEASTES CONTRA MAGNATS
Documentaire de Carlos Benpar

 

2004 - HOLLYWOOD LEGENDEN

 

2003 - MAKING OF '20,000 LEAGUES UNDER THE SEA
Documentaire

 

2002 - DARKNESS AT HIGH NOON : THE CARL FOREMAN DOCUMENTS
Documentaire de Lionel Chetwynd

 

2002 - DARKNESS AT HIGH NOON : THE CARL FOREMAN DOCUMENTS
Documentaire

 

2001 - MURDER BY NUMBERS
Documentaire de Paul Carlin, Mike Hodges

 

2001 - WALT : THE MAN BEHIND THE MYTH
Documentaire pour la TV

 

1997 - REALITY TRIP .THE
Documentaire pour la TV

 

1989 - CALL FROM SPACE
Court métrage de Richard Fleischer

 

1982 - CINÉMA CINÉMAS
Documentaire pour la TV

 

1967 - THINK TWENTIETH
Documentaire et court métrage de Richard Fleischer

 

1949 - MAKE MINE LAUGHS
Documentaire de Richard Fleischer et Hal Yates

 

1948 - FLICKER FLASHBACKS N° 7
Court métrage - Réal+Prod : Richard Fleischer

 

1948 - FLICKER FLASHBACKS N° 6
Court métrage - Réal+Prod : Richard Fleischer

 

1948 - FLICKER FLASHBACKS N° 5
Court métrage - Réal+Prod : Richard Fleischer

 

1948 - FLICKER FLASHBACKS N° 4
Court métrage - Réal+Prod : Richard Fleischer

 

1948 - FLICKER FLASHBACKS N° 3
Court métrage - Réal+Prod : Richard Fleischer

 

1948 - FLICKER FLASHBACKS N° 2
Court métrage - Réal+Prod : Richard Fleischer

 

1947 - FLICKER FLASHBACKS N° 1
Court métrage - Réal+Prod : Richard Fleischer

 

1947 - MR. BELL
Court métrage de Richard Fleischer

 

1947 - DESIGN FOR DEATH
Documentaire de Richard Fleischer

 

1944 - MEMO FOR JOE
Documentaire et court métrage de Richard Fleischer

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)