RAYMOND AIMOS

Vue 13930 fois

Profession:
Acteur français.

Date et lieu de naissance:
04-02-1889, à La Fère, Aisne, France.

Date et lieu du décès:
22-08-1944, à Paris, France.

Cause du décès:
il mourut tragiquement lors de la libération de Paris dans des circonstances toujours inexpliquées le 20 août 1944.

Nom de naissance:
Raymond Caudurier - Raymond Arthur Caudrilliers - Autre nom parfois utilisé : Aimos, ou Aymos.

État civil:
?

Taille:
?

Commentaires: 2

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à RAYMOND AIMOS
Bande annonce : LA BELLE ÉQUIPE

Ajout de la vidéo le 23 juin 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

Raymond Arthur Caudrilliers est né le 28 mars 1891 à La Fere dans le département de l’Aisne . Il a un frère aîné Robert un pionnier de la photographie. Malgré un avenir tout tracé dans l'horlogerie-bijouterie de son père Arthur Joseph Caudrilliers et de Blanche Armance (née Cloïs) sa mère, Raymond préfère le spectacle et devient artiste lyrique sous le nom de Aimos . On découvre sa présence en 1911 comme figurant dans un western camarguais son premier film muet «Pendaison à Jefferson City» de Jean Durand sur les débuts difficiles de la vie de l'Ouest américain. Avec le même réalisateur, de 1912 à 1914 il participe à une série de courts-métrages burlesques, autour du personnage d'Onésime interprété par Ernest Bourbon . En juin 1923, Aimos qui vit encore avec sa mère , épouse Pauline Madeleine Botté.

C’est au début des années 30 que sa carrière d’acteur décolle véritablement, sa gouaille, sa mine chafouine, son regard malicieux , son aspect dégingandé et son immense coeur d'or en font le titi parisien par excellence. Plus naïf que Julien Carette moins roublard que Raymond Buissieres, il incarnera toujours des personnages au grand cœur, modestes, déshérités, paumés, à la dérive, des personnages « de copains à la vie à la mort». Il traversa ainsi les années 30 avec une centaine de films à son actif en une seule décennie, on le voit au générique de quelques chefs-d’œuvre et grands classiques avec bien sûr des nanars mais aussi quelques joyaux qui aujourd’hui font encore la joie des cinéphiles .

On le remarque en ptit gars du milieu dans « Sous les toits de Paris» (1930) de René Clair avec Albert Préjean , Il apparait en joueur de belote dans «Accusée, levez-vous » (1930) de Maurice Tourneur avec Gaby Morlay et André Roanne . il s’impose aux cotés de Pierre Blanchar et Charles Vanel entre autres, comme le poilu Fouillard lors de la Première Guerre mondiale dans «Les croix de bois» (1931) de Raymond Bernard. Avec le physique du brave type on lui compose des rôles sur mesure tout en finesse tels : celui du matelot dans «L’étoile de Valencia» (1933) de Serge de Poligny, aux cotés de Jean Gabin ; celui du brave mendiant dans un monde de riches dans «Le dernier milliardaire» (1934) de René Clair avec Renée Saint-Cyr ; le légionnaire Marcel Mulot aux cotés de Jean Gabin dans «La bandera» de Julien Duvivier avec une belle distribution dont Annabella , Robert Le Vigan , Pierre Renoir , Viviane Romance etc ..C’est ensuite le chef-d’œuvre de Julien Duvivier qui marquent l’année 1936 avec «La belle équipe » cinq copains chomeurs gagnent le gros lot de la loterie nationale, Aimos dit Tintin, Jean Gabin, Charles Vanel, Rafael Medina et Charles Dora, construisent une guiguette au bord de l’eau, mais la solidarité du groupe est fragile.

Par la suite il reçoit des surnoms un peu loufoques comme celui de la ficelle dans «Chéri-Bibi» (1937) de Léon Mathot avec Pierre Fresney, celui de Dix de der dans «Titin des Martigues» (1937) de René Pujol avec Alibert dans le rôle titre ; de Quart Vittel dans «Quai des brumes» (1938) de Marcel Carné avec Jean Gabin et Michel Morgan ; de Marche toujours dans «La route enchantée» (1938), de Pierre Caron avec Charles Trenet ou encore Agénor dans «Ils étaient neuf célibataires» (1939) de Sacha Guitry ; Cupidon le clochard aux cotés de Raimu dans «Monsieur La Souris» (1942) de Georges Lacombe ; Raymond le raccourci dans «Le mort ne reçoit plus» (1942) de Jean Tarride avec Jules Berry.

Coté vie privée ; Aimos divorça en 1938 de Pauline Madeleine Botté épousé en 1923 et va vivre à Chennevières sur Marne avec sa mère et Renée Lefèvre, présentée parfois comme son épouse mais avec laquelle il ne semble pas s’être marié, aucun acte civil fait foi d’un mariage … Pendant l’Occupation, Aimos ouvrit un restaurant en 1940 rue Montmartre « L’œuvre des gosses d’Aimos » pour nourrir les enfants nécessiteux, Charles Trenet y chanta devant un parterre de spectateurs invités à mettre la main à la poche pour aider son œuvre.

Son dernier film « Bifur 3» fut tourné en partie en 1939, il fut arrêté pour cause de guerre et fut considéré comme un film maudit: l'actrice principale, Annie Vernay tomba malade sur le bateau qui l'emportait vers Hollywood et mourut.

du typhus à l'âge de dix-neuf ans, l'autre actrice vedette du film, Conchita Monténégro était retournée dans son Espagne natale et ne souhaitait pas revenir en France tourner les scènes manquantes, en 1944, le réalisateur Maurice Cam reprend le tournage avec d'autres actrices Martine Carole et Ariane Borg, mais Aimos que l'on voit au début du film mourut tragiquement à Paris dans des circonstances toujours inexpliquées le 20 août 1944, il était engagé dans les FFI lors des combats pour la Libération de Paris. Sa femme resta sans nouvelles durant plusieurs jours, le corps d' Aimos n'ayant pas été immédiatement identifié. Ce personnage au grand cœur apprécié de tous pour sa simplicité entra au Panthéon des acteurs de l’âge d’or du cinéma Français.

Source : Gary Richardson - Fait le 23 juin 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

97 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1944 - BIFUR 3

 

1944 - MORT NE REÇOIT PLUS .LE

 

1943 - PETITES DU QUAI AUX FLEURS .LES

 

1943 - LUMIÈRE D'ÉTÉ

 

1943 - À LA BELLE FRÉGATE

 

1942 - COUP DE FEU DANS LA NUIT

 

1942 - APPEL DU BLED .L'

 

1942 - MONSIEUR LA SOURIS

 

1942 - FEMME QUE J'AI LE PLUS AIMÉE .LA

 

1942 - PENSION JONAS

 

1940 - CEUX DU CIEL

 

1940 - FAUSSE ALERTE

 

1940 - ROI DES GALÉJEURS .LE

 

1940 - ÉMIGRANTE .L'

 

1939 - YOUNG MAN'S FANCY

 

1939 - TROIS TAMBOURS .LES

 

1939 - MA TANTE DICTATEUR

 

1939 - FEU DE PAILLE .LE

 

1939 - EMBUSCADE .L'

 

1939 - DE MAYERLING À SARAJEVO

 

1939 - DÉDÉ LA MUSIQUE

 

1939 - CAFÉ DU PORT .LE

 

1939 - SIDI-BRAHIM

 

1939 - ILS ÉTAIENT NEUF CÉLIBATAIRES

 

1939 - MONDE TREMBLERA .LE

 

1939 - PARADIS DES VOLEURS .LE

 

1939 - DÉSERTEUR .LE

 

1939 - RAPPEL IMMÉDIAT

 

1939 - GANGSTERS DU CHÂTEAU D'IF .LES

 

1939 - MON CURÉ CHEZ LES RICHES

 

1938 - RAPHAËL LE TATOUÉ

 

1938 - THÉRÈSE MARTIN

 

1938 - JAVA .UNE

 

1938 - ACCORD FINAL

 

1938 - ALERTE EN MÉDITERRANÉE

 

1938 - GOSSE EN OR .UN

 

1938 - ENFANT DE TROUPE .L'

 

1938 - BOSSEMANS ET COPPENOLLE

 

1938 - CAPITAINE BENOÎT .LE

 

1938 - CEUX DE DEMAIN

 

1938 - MAISON DU MALTAIS .LA

 

1938 - ROIS DE LA FLOTTE .LES

 

1938 - SOMMES-NOUS DÉFENDUS ?

 

1938 - ULTIMATUM

 

1938 - GOSSE DE RICHE

 

1938 - KATIA

 

1938 - GRISOU

 

1938 - ROUTE ENCHANTÉE .LA

 

1938 - QUAI DES BRUMES .LE

 

1938 - TEMPÊTE SUR L'ASIE

 

1937 - ALOHA, LE CHANT DES ÎLES

 

1937 - ARSÈNE LUPIN DÉTECTIVE

 

1937 - TITIN DES MARTIGUES

 

1937 - MENSONGE DE NINA PETROVNA .LE

 

1937 - APPEL DE LA VIE .L'

 

1937 - CHÉRI-BIBI

 

1937 - FEU !

 

1937 - FILLE DE LA MADELON .LA

 

1936 - À NOUS DEUX, MADAME LA VIE

 

1936 - HOMME À ABATTRE .L'

 

1936 - BRIGADE EN JUPONS .LA

 

1936 - REINE DES RESQUILLEUSES .LA

 

1936 - BATELIERS DE LA VOLGA .LES

 

1936 - MUTINÉS DE L'ELSENEUR .LES

 

1936 - COURRIER SUD

 

1936 - HOMME DU JOUR .L'

 

1936 - GRAND REFRAIN .LE

 

1936 - HOMME SANS COEUR .L'

 

1936 - PUITS EN FLAMMES

 

1936 - SOUS LES YEUX D'OCCIDENT

 

1936 - GOLEM .LE

 

1936 - GAIS LURONS .LES

 

1936 - BELLE ÉQUIPE .LA

 

1936 - MAYERLING

 

1935 - AMANTS TERRIBLES .LES

 

1935 - AMANTS ET VOLEURS

 

1935 - YEUX NOIRS .LES

 

1935 - BANDERA .LA

 

1935 - BARCAROLLE

 

1935 - ÉQUIPAGE .L'

 

1935 - SOUS LA GRIFFE

 

1934 - NUIT DE MAI

 

1934 - PAQUEBOT TENACITY .LE

 

1934 - JUSTIN DE MARSEILLE

 

1934 - MIROIR AUX ALOUETTES .LE

 

1934 - DERNIER MILLIARDAIRE .LE

 

1934 - SECRET DES WORONZEFF .LE

 

1933 - CERTAIN MONSIEUR GRANT .UN

 

1933 - GARNISON AMOUREUSE .LA

 

1933 - ÉTOILE DE VALENCIA .L'

 

1933 - AU BOUT DU MONDE

 

1932 - CHAMPION DU RÉGIMENT .LE

 

1932 - QUATORZE JUILLET

 

1932 - PAS DE FEMMES

 

1932 - RIVAUX DE LA PISTE

 

1932 - AS DU TURF .LES

 

1931 - MISTIGRI

 

1931 - CROIX DE BOIS .LES

 

1930 - ACCUSÉE, LEVEZ-VOUS !

 

1930 - SOUS LES TOITS DE PARIS

 

1922 - VINGT ANS APRÈS

 

 

7 COURTS MÉTRAGES:
____________________________________________

1937 - GAGNANT .LE
Court métrage d'Yves Allégret
avec Sylvia Bataille

 

1935 - BONNE AFFAIRE .UNE
Court métrage de Victor de Fast
Avec Paul Azaïs

 

1935 - SOIRÉE DE GALA
Court métrage de Victor de Fast
Avec Paul Azaïs

 

1934 - TAXI DE MINUIT .LE

 

1912 - ONÉSIME A UN DUEL À L'AMÉRICAIN

 

1912 - ONÉSIME ET LE NOURRISON

 

1911 - PENDAISON À JEFFERSON CITY

 

________________________________________________

 

commentaires (2)

Malandain

23-11-2017 12:18:00

Raymond Arthur Caudrilliers le deuxième nom de naissance sur son acte est ( Aimos ) Né le 28 mars 1891 - La Fère, 02304, Haut-de-France, Aisne, France