ROSEMARY DECAMP

Vue 1432 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
14-11-1910, à Prescott en Arizona, aux États-Unis.

Date et lieu du décès:
20-02-2001, à Torrence, Los Angeles, California, aux États-Unis.

Cause du décès:
Des suites d'une pneumonie à l'âge de 90 ans.

Nom de naissance:
Rosemary Shirley DeCamp.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 1 reprises et mère de 4 enfants :

Mariée le 28 juin 1941 avec : JOHN ASHTON SHIDLER (1911-1997) - Jusqu'au décès de John en août 1997.
Ils eurent quatre enfants.

Taille:
(1m59)

Commentaires: 0

Anecdotes


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Fille aînée de Margaret Elizabeth (née Hinman) et de William Valentine DeCamp, Rosemary Shirley DeCamp voit le jour le 14 novembre 1910, à Prescott en Arizona où elle y passe son enfance avec son frère Jerry. C'est au Mills College de San Francisco spécialisé dans l'enseignement des arts qu'elle obtient son diplôme et une maîtrise de la langue.


Elle enseigne le langage de l'art dramatique et le théâtre pendant un an, puis rejoint New York et devient critique de théâtre. Ses relations lui permettent de décrocher un petit rôle à Broadway.

C'est à la radio que Rosemary se fit d'abord connaître, on entend sa voix pour la première fois en 1937 dans une longue série radiophonique intitulée « Dr. Christian » elle interprète le rôle de Judy Price, l'infirmière du Dr interprété par Jean Hersholt, une série qui sera adaptée à la télévision en 1956.

Dès 1940, la Warner Bros lui ouvre ses portes, le grand public va découvrir une fille d'une trentaine d'années, qui sous son apparence juvénile, porte un maquillage épais, pour jouer les mères pas plus âgée que ses partenaires. En témoigne son rôle de Messua, la mère adoptive de Mowgli (Sabu) dans l'adaptation cinématographique de « Le livre de la jungle » (1942) de Zoltan Korda avec Joseph Calleia ; dans « La glorieuse parade » (1942), Michael Curtiz l'invite à jouer Nellie la mère de James Gagney qui interprète dans un biopic musical la vie de l'artiste George M. Cohan, avec Walter Huston et Joan Leslie, à signaler que James Gagney sera gratifié de l'Oscar du meilleur acteur.

Elle enchaine une comédie musicale sur fond de guerre « C'est ça l'armée » (1943) de Michael Curtiz elle est la mère du lieutenant Ronald Reagan ; puis la mère de Robert Alda dans une biographie fictive du compositeur et musicien américain George Gershwin « Rhapsodie en bleu » (1945) d'Irving Rapper qui relate la vie tumultueuse du compositeur avec la chanteuse Julie Adams, interprétée par Joan Leslie.


Elizabeth Taylor, Leon Ames, Van Johnson et Rosemary DeCamp - Dans le film de 1950 : Le Chevalier de Bacchus


Elle joue une épouse bafouée dans le mélodrame noir « L'amant sans visage » (1946) de Vincent Sherman, son mari (Kent Smith) las de sa vie conjugale, entame une liaison avec la chanteuse de boîte de nuit Nora Prentiss (Ann Sheridan) pour éviter le divorce , il va simuler sa propre mort en profitant du décès de son associé ; à contre emploi dans la comédie populaire de Irvin Brecher « Monsieur tout le monde » (1948) elle campe l'épouse de William Bendix, qui voit ses difficultés financières s'améliorer lorsque sa fille est fiancée au patron de son usine ce qui provoque de l'animosité parmi ses collègues.

Elle revient aux rôles maternels avec Mama Miller, la mère de June Haver qui atteindra la célébrité à Broadway dans le film musical « Le grand tourbillon » (1949) de David Butler avec Jack Donahue ; la mère de Marjorie (Doris Day) qui commence une relation amoureuse avec un étudiant (Gordon MacRae) et sa suite en 1952 « La maîtresse de papa » de David Butler où suite à un quiproquo, on soupçonne le père de famille (Leon Ames) d'avoir une liaison avec une actrice française. A noter que Rosemary avait à peine 11 ans de plus que Doris Day.

Sa filmographie commence à se refermer au milieu des années cinquante où les quelques rôles qu'elle obtient sont sans grand intérêt. On peut citer son rôle de Hilda Zorba dans un film d'épouvante « Thirteen ghosts » (1960) de William Castle, la famille Zorba hérite d'une grande demeure, mais la maison est hantée, 12 fantômes épouvantables sèment la panique et pour sortir vivant de cette maison, il faut trouver le treizième fantôme. Rosemary mettra 21 ans avant de revenir au grand écran pour interpréter la tante Lucille dans le film d'horreur « Saturday the 14th » (1981) de Howard R. Cohen.

Très présente sur les plateaux de télévision, elle participe à une cinquantaine de séries jusqu'en 1989. Citons entre autres : la série « La vie de Riley » elle est Peg Riley l'épouse de Jackie Gleason dans les aventures de la famille Riley dans 26 épisodes de 1949 à 1950 ; la série comique « The Bob Cummings Show « diffusée de 1955 à 1959 une série de 173 épisodes dans laquelle elle joue la soeur acerbe et gouvernante de Bob incarné par Robert Cummings un photographe célibataire coureur de jupons. En 1962, elle campe une belle sudiste malhonnête dans la sitcom de la NBC, « Ensign O'Toole » avec Dean Jones.

Rosemary DeCamp à reçu le prix «Mère de distinction» par l'Institut des relations familiales qui glorifie la maternité américaine dans ses représentations cinématographiques.


L'actrice fut mariée au juge municipal d'Inglewood, John Ashton Shidler, de 1941 jusqu'au décès de son mari en 1998, quatre filles naissent de cette union. Rosemary DeCamp est décédée le 20 février 2001, des suites d'une pneumonie à Torrance à l'âge de 90 ans, incinéré ses cendres ont été remise à l'une de ses filles …

Source : Gary Richardson - Fait le 14 août 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie


John Garlfield et Rosemary DeCamp - Dans le film de 1945 : La route des Ténèbres.


38 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
____________________________

 

1981 - SAMEDI LE 14

 

1970 - TORA ! TORA ! TORA !

 

1960 - 13 FANTÔMES

 

1955 - AVENTURE FANTASTIQUE .L'

 

1955 - STRATEGIC AIR COMMAND

 

1953 - ROUTE DU SUCCÈS .LA

 

1953 - MAÎTRESSE DE PAPA .LA

 

1953 - MAIN STREET TO BROADWAY

 

1952 - TRÉSOR DE LA VALLÉE PERDUE .LE

 

1951 - INEXORABLE ENQUÊTE .L'

 

1951 - COEURS ENCHAÎNÉS

 

1951 - BAL DU PRINTEMPS .LE

 

1950 - CHEVALIER DE BACCHUS .LE

 

1949 - GRAND TOURBILLON .LE

 

1949 - FAMILLE TOUTE SIMPLE .UNE

 

1948 - NIGHT UNTO NIGHT

 

1947 - SA PLUS BELLE CONQUÊTE

 

1947 - AMANT SANS VISAGE .L'

 

1946 - TWO GUYS FROM MILWAUKEE

 

1946 - MARIAGE MODERNE

 

1945 - WEEK-END AU WALDORF

 

1945 - TOO YOUNG TO KNOW

 

1945 - ROUTE DES TÉNÈBRES .LA

 

1945 - RHAPSODIE EN BLEU

 

1945 - MERRY MONAHANS .THE

 

1945 - DU SANG DANS LE SOLEIL

 

1945 - DANGER SIGNAL

 

1944 - PRACTICALLY YOURS

 

1944 - CAVALCADE MUSICALE

 

1943 - C'EST ÇA L'ARMÉE

 

1943 - CITÉ SANS HOMMES .LA

 

1942 - SMITH OF MINNESOTA

 

1942 - YEUX DANS LES TÉNÈBRES .LES

 

1942 - COMMANDO FRAPPE À L'AUBE .LE

 

1942 - LIVRE DE LA JUNGLE .LE

 

1942 - GLORIEUSE PARADE .LA

 

1941 - PAR LA PORTE D'OR

 

1941 - AU REVOIR MADEMOISELLE BISHOP

 

SES COURTS MÉTRAGES:
______________________________

 

1955 - MAN ON A BUS
Court Métrage de Joseph H. Lewis

 

1954 - SCREEN SNAPSHOTS : HOLLYWOOD STARS ON PARADE
Court Métrage de Ralph Staub

 

1952 - SCREEN SNAPSHOTS 5852 : HOLLYWOOD NIGHT AT 21 CLUB
Court Métrage de Ralph Staub

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)