ROBERT ALDA

Vue 8615 fois

Profession:
Acteur américain.

Date et lieu de naissance:
26-02-1914, à New York, État de New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
03-05-1986, à Los Angeles, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
D'une thrombose cérébrale à l'âge de 72 ans.

Nom de naissance:
Alphonso Giuseppe Giovanni Roberto D'Abruzzo.

État civil:
Au cours de sa vie, il se maria à 2 reprises et eut 2 enfants :

Marié le 31 décembre 1931 avec : JOSEPHINE (JOAN) BROWNE - Divorcé le 19 novembre 1957.
Ils eurent un fils, l'acteur : Alan Alda, née en 1936.

Marié 21 décembre 1957 avec : FLORA MARTINO - jusqu'au décès de Robert en 1986.
Ils eurent un fils, l'acteur : Antony Alda, né en 1956, décédé en 2009.
Père du comédien Alan Alda et Antony Alda, et grand père de Beatrice Alda, Eve Alda Coffey et Elizabeth Alda.

Taille:
(1m80)

Commentaires: 0

Anecdotes


Robert Alda et Ida Lupino - Dans le film de 1946 : L'Homme que j'aime.


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à ROBERT ALDA.

Ajout de la vidéo le 07 janvier 2022 par Philippe de CinéMémorial


Robert Alda est né Alphonso Giuseppe Giovanni Roberto D'Abruzzo, le 26 février 1914 à New York aux Etats-Unis. Fils d’Antonio D'Abruzzo, un barbier originaire de la province de Bénévent en Italie et de Frances Tumillo, venus s'installer aux Etats-Unis au début des années 10. Il a grandi à New York avec son frère Vincent et sa sœur Anne.

Il fréquente le prestigieux Stuyvesant High School. Après avoir obtenu son diplôme, passionné de théâtre il avait l’intention d’évoluer dans le show-business, mais ses parents s’opposèrent fermement à sa vocation.


Ne voulant pas les décevoir, il trouve un emploi comme dessinateur dans un cabinet d'architectes tout en suivant des cours du soir en architecture à l'Université de New York. Cependant au milieu des années 30 lorsqu'il s'est inscrit et a remporté un concours de talents, sa vocation architecturale s’est évaporée.

Il est entré dans le vaudeville en tant que chanteur et danseur, et apparaît dès 1935 sur scène dans les stations balnéaires de Borscht Belt dans les montagnes Catskill au nord de la ville de New York, où il se produit dans des pièces comme entre autres: « Waiting for Lefty », « Garçon d'or », Des souris et des hommes » « Le facteur sonne toujours deux fois », « L'amour d'un étranger » « Le chanteur de jazz ». Il a également travaillé à la radio jusqu’en 1938.

Il reçoit de très bonnes critiques pour sa première prestation au grand écran où il personnifie le compositeur George Gershwin dans le biopic musical « Rhapsody in Blue » (1945) d’Irving Rapper qui relate la relation tumultueuse du compositeur avec la chanteuse Julie Adams interprétée par Joan Leslie avec au casting Alexis Smith et Julie Bishop.

Busby Berkeley réunit à nouveau le couple dans la comédie musicale « Cinderella Jones » (1945), la chanteuse Judy Jones (Joan Leslie) pour récupérer l’héritage de son oncle elle doit épouser un génie intellectuel, Jones abandonne son petit ami, le chef d'orchestre Tommy Coles ( Robert Alda), et s'inscrit dans une université d'élite pour super-intelligents mais elle a du mal à gagner le cœur d'un professeur fringant (William Prince).

Après s'être illustré dans le musical, il accède à un registre plus grave, notamment avec le thriller d'espionnage « Cape et poignard » (1946) de Fritz Lang, des partisans italiens Gina et Pinkie (Lilli Palmer et Robert Alda) aident un scientifique (Gary Cooper) envoyé par l'OSS à libérer un scientifique atomique détenu par des nazis.

Dans le thriller fantastique « La bête aux cinq doigts » (1946) de Robert Florey, Conrad Ryler (Robert Alda), est amoureux de Julie (Andréa King) l'infirmière de Francis Ingram (Victor Francen) un pianiste paralysé d'une main, Ingram décède d'une mort brutale à la suite d’une chute dans l’escalier, depuis des évènements violents vont se succéder, avec le mystérieux et fourbe, Peter Lorre qui joue son secrétaire.

Vincent Sherman signe un mélodrame tendu et intense « L’amant sans visage » (1946) un père de famille (Kent Smith) entame une liaison avec Nora (Ann Sheridan) une chanteuse de boîte de nuit tenu par Dinardo (Robert Alda), Vincent ne sachant pas comment demander le divorce, simule sa propre mort, mais les circonstances troublantes de sa mort font l'objet d'une enquête, avec Rosemary DeCamp son épouse.



Alan avec son père Robert Alda.


Puis il campe l’inquiétant barman Andy dans un hôtel louche dans le thriller « Homicide » (1948) de Felix Jacove pour le lieutenant de police Robert Douglas, Andy est responsable du meurtre de Clifton (Warren Douglas), la scène du combat dans le désert entre le lieutenant et Robert Alda est un moment fort du film.

Dans l’exotique « Tarzan et la belle esclave » (1950) de Lee Sholem interprété par Lex Barker et Jane (Vanessa Marron), Robert Alda est Neil un chasseur de gros gibiers souvent enivré qui s’accoquine avec une infirmière métisse capricieuse (Denise Darcel).

Il est tout aussi remarquable dans la comédie légère avec « Two guys and a guy » (1951) d'Alfred E. Green, un couple de chanteurs Deke et Della (Robert Alda et Janis Paige) co-anime une émission télévisée hebdomadaire à New York, mais une tension met en péril leurs relations personnelles et professionnelles, Della veut adopter un enfant, Deke ne le veux pas, après bien des quiproquos tout finira par s'arranger.

Dès les années 50, il ralentit son activité cinématographique au profit du théâtre, il fait ses débuts à Broadway avec entre autre le rôle du chanteur Sky Masterson dans « Guys and Dolls » avec Isabel Bigley et Vivian Blaine, et fait de nombreuses tournées à travers le monde, dont en Italie, en Sicile, pour « La Mistress of Raggio di Luna ».

Il campe le maestro Giovanni Dora dans le musical franco-italien « La belle des belles » (1955) de Robert Z. Leonard, Lina Cavalieri, (Gina Lollobrigida) une petite chanteuse de café concert devient une célèbre chanteuse d'opéra, avec Vittorio Gassman et Anne Vernon.

En 1960, Robert Alda s'installe en Italie, pendant 15 ans. Il est à l'affiche du film historique « La vallée des pharaons » (1960) de Fernando Cerchio, il campe l'architecte Inuni au service du Pharaon Nemorat (Corrado Pani) avec Debra Paget son épouse; puis Ataulf le chef des Wisigoths face aux légions romaines dans « La vengeance des barbares (1960) de Giuseppe Vari avec Anthony Steel et Daniela Rocca ; le vice-gouverneur Gomez dans le film d’aventures « Ils étaient treize flibustiers » (1960) de Steno avec Pier Angeli, Aldo Ray et Philippe Clay qui s'unissent pour piller un bateau transportant des richesses.

Il revient aux États-Unis pour jouer dans « La main du diable » (1961) de William J. Hole Jr., il est hanté par les visions d'une belle femme (Linda Christian), quand enfin il la rencontre, il se retrouve impliqué dans un culte vaudou, sous la menace d'un dieu maléfique et de sorcelleries démoniaques. Profitant d’un passage à New York, il monte sur les planches de Broadway dans les comédies « Qu'est-ce qui fait courir Sammy? » (1964-1965) ; « Ma fille, ton fils « (1969) et « Le Front Page » (1969-1970).

De retour en Italie, dans une libre adaptation de la vie du comte Alessandro di Cagliostro, Robert Alda personnifie le Pape Clement XIII dans le biopic « Cagliostro » (1973) de Daniele Pettinari avec Curd Jürgens le futur Pape Clement XIV ; le père Michael dans le cauchemardesque « La maison de l’exorcisme » (1975) de Mario Bava avec Elke Sommer l'envoutée et Telly Savalas le diable.


Dans un drame familial « Amour doux-amer » (1976) de David Miller, Ben et Claire (Robert Alda et Lana Turner) sont à l'étranger quand leur fille Patricia enceinte et Michael se marie, à leur retour Claire est choquée de découvrir que le père de Michael est son ancien amant et que leur aventure avait abouti à la naissance de Patricia, Michael et Patricia sont demi-frère et sœur, la situation devient alors dramatique.

Robert Alda est apparu dans plus de 70 séries télévisées, citons entre autres ; « Secret File, U.S.A » (1955); « Alfred Hitchcock présente » (1959); « L'homme de fer » (1967/69); « Mission impossible » (1970); deux épisodes (1975/80) de la série « M.A.S.H. » avec son fils Alan qui tient le rôle principal; « L'homme-araignée » (1978); « L'incroyable Hulk » (1978/79) et termine avec la série « Amanda's » (1983.

Robert Alda fut marié en 1931 avec Joan Browne, une ancienne Miss de New York, de leur union nait un fils, Alan, acteur, réalisateur et scénariste de cinéma et de théâtre ils divorcent en 1957, et se remarie la même année avec l'actrice Flora Martino ils eurent un fils, Anthony, également devenu acteur. Ils restèrent uni jusqu’au décès de l’acteur le 3 mai 1986, à l'âge de 72 ans, suite à un accident vasculaire cérébral. Il repose au jardin de l'Ascension, au cimetière Forest Lawn, à Glendale en Californie…

Source : Gary Richardson - Fait le 07 janvier 2022 par Philippe de CinéMémorial.


Filmographie



30 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
________________________________

 

1978 - RENARD DE BROOKLYN .LE

 

1977 - C'EST TOUJOURS OUI QUAND ELLES DISENT NON

 

1976 - BITTERSWEET LOVE

 

1976 - ALLÔ MADAME

 

1976 - WON TON TON LE CHIEN QUI SAUVA HOLLYWOOD

 

1973 - SERPENT .LE

 

1973 - LISA ET LE DIABLE

 

1969 - GIRL WHO KNEW TOO MUCH .THE

 

1967 - ALL WOMAN

 

1961 - DEVIL'S HAND .THE

 

1962 - TO TO ET PEPPINO, SÉPARÉS À BERLIN

 

1962 - IL ÉTAIT TROIS FLIBUSTIERS

 

1961 - FORCE OF IMPULSE

 

1960 - VALLÉE DES PHARAONS .LA

 

1960 - VENGEANCE DES BARBARES .LA

 

1960 - DE LA RÉSERVE .UN

 

1959 - MIRAGE DE LA VIE

 

1955 - ASSIGNMENT ABROAD

 

1955 - BELLE DES BELLES .LA

 

1951 - DEUX FILLES ET UN GARÇON

 

1951 - MR. UNIVERSE

 

1950 - TARZAN ET LA BELLE ESCLAVE

 

1949 - BUREAU DES HOMICIDES

 

1948 - CAVALCADE D'AVRIL

 

1947 - AMANT SANS VISAGE .L'

 

1946 - HOMME QUE J'AIME .L'

 

1946 - BÊTE AUX CINQ DOIGTS .LA

 

1946 - CAPE ET POIGNARD

 

1946 - CINDERELLA JONES

 

1945 - RHAPSODIE EN BLEU

 

19 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1981 - CODE RED

 

1981 - DES JOURS ET DES VIES - DAYS OF OUR LIVES
Série TV de 1965 et est assuré jusqu'en 2013.)
D'Allan Chase, Ted Corday et Irna Phillips - Avec Frances Reid, John Clarke

 

1980 - LUCY MOVES TO NBC
Téléfilm - Avec Lucille Ball, Johnny Carson, Gloria DeHaven, Bob Hope, Gene Kelly, Donald O'Connor

 

1979 - EXPRESS TO TERROR
Série TV de Dan Curtis - Avec Broderick Crawford, George Hamilton, Steve Lawrence

 

1979 - BUT MOTHER !
MR. RIGHT
Téléfilm de Jack Shea
Avec Dena Dietrich, Amy Johnston, Gloria LeRoy

 

1979 - SUPERTRAIN
Série TV de Rodney Amateau et Barry Crane
Avec Edward Andrews, Patrick Collins, Ilene Graff, George Hamilton

 

1978 - RIPOSTE DE L'HOMME-ARAIGNÉE .LA
SPIDER-MAN STRIKES BACK
Téléfilm de Ron Satlof
Avec Nicholas Hammond, Robert F. Simon, Chip Fields

 

1978 - FAME
Téléfilm de Marc Daniels
Avec Richard Benjamin, Raf Vallone, Joe Bennett

 

1978 - GREATEST HEROES OF THE BIBLE
Série TV - 4 épisodes en 510 Mn. De James L. Conway - Avec Julie Adams, William Adler, Lew Ayres

 

1978 - DE PARFAITS GENTILSHOMMES
PERFECT GENTLEMEN

Téléfilm de Jackie Cooper - Avec Lauren Bacall, Ruth Gordon, Sandy Dennis

 

1975 - LAST HOURS BEFORE MORNING
Téléfilm de Joseph Hardy - Avec Ed Lauter, Thalmus Rasulala, George Murdock, Rhonda Fleming

 

1973 - POLICE STORY

 

1955 - ROBERT ALDA SHOW .THE
Série TV

 

1956 - CAN DO
Série TV
Avec Robert Alda

 

1955 - SECRET FILE, U.S.A.
Série TV d'Arthur Dreifuss - Avec Alan Alda, Kay Callard, Ton van Duinhoven

 

1953 - PERSONALITY PUZZLE
Série TV - Avec Robert Alda

 

1953 - WHAT'S YOUR BID
Série TV - Avec Leonard Rosen, John Reed King, Dick Shepard, Roslyn Woods

 

- 1951 - PREMIERE
Téléfilm
Avec Isabel Bigley, Arthur Godfrey, Sam Levenson, Frank Stanton, Ed Sullivan

 

1951 - LOVE OF LIFE
Mini série TV de 1951-1980 - De Roy Windsor - Avec : Peggy McCay, Bonnie Bartlett, Audrey Peters, Ron Tomme

 

1950 - BOPULAR DEMAND
Série TV - Avec Arlene Francis, Bern Bennett

 

_______________________ FIN _____________________

 

commentaires (0)