RENE GENIN

Vue 377 fois

Profession:
Acteur français.

Date et lieu de naissance:
25-01-1890, à Aix-en-Provence dans les Bouches-du-Rhône en France.

Date et lieu du décès:
24-10-1967, à Paris en France.

Cause du décès:
D'un cancer à l'âge de 77 ans.

Nom de naissance:
Prosper René Genin.

État civil:
?

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes



Jean Gabin et Rene Genin - Dans le film de 1938 : Quai des Brumes.


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à RENÉ GENIN.
Bande annonce du film de 1950 : Juliette ou la Clef des Songes

Ajout de la vidéo le 20 mai 2022 par Philippe de CinéMémorial

 

Fils d’André Genin, et de Marie (née Hermand), René Génin, est né à Aix-en-Provence dans les Bouches-du-Rhône le 25 janvier 1890. Il n’eut pas à hésiter longtemps sur le choix d’une profession, précipité sur scène à trois ans, il suit sur les routes du Midi, la troupe de ses parents, comédiens ambulants qui animaient les places des villes et villages à une époque où le théâtre était avant tout une distraction populaire et bien sûr, les farces paysannes y étaient plus prisées que les œuvres classiques, René écrira même des œuvrettes pour étoffer le répertoire de la compagnie.



Fin des années 20, il décide de monter à Paris, il aura tout le temps de peaufiner sur scène ses compositions les plus cocasses avant de débuter au cinéma et de connaître la consécration à l'âge de 41 ans.

Il débute dans les années 30 dans toute une série de courts métrages aux titres plus comiques que les films eux-mêmes comme « En zinc sec » (1931) de Louis Mercanton; « Gudule » (1933) de Pierre-Jean Ducis ; et en 1934 « Quatre à Troyes » de Pierre-Jean Ducis ; « Cocaïne » de Louis S. Licot ou encore « Le centenaire » où il prend un sacré coup de vieux.

René Genin va interpréter durant sa prolifique carrière une multitude de personnages populaires tels : le bon copain de Fernandel dans « Ferdinand le noceur » (1934) de René Sti où il essaie de vendre des pilules de jouvence ; puis affublé d’une perruque et d’une longue barbe blanche, (on lui donne facilement 70 ans), il incarne Louka le philosophe au milieu des marginaux qui peuplent « Les bas-fonds » (1936) de Jean Renoir, aux cotés de Jean Gabin dit Pépel, un cambrioleur avec Louis Jouvet et Suzy Prim.

Le Docteur Mollet dans « Quai des brumes » (1938) de Marcel Carné avec Jean Gabin et Michel Morgan; Démosthène dans « Ernest le rebelle » (1938) de Christian-Jaque, avec Fernandel ; le concierge dans « Le jour se lève » (1939) de Marcel Carné avec Jean Gabin et Arletty ; un mendiant dans « La charrette fantôme » (1939) de Julien Duvivier et fréquente la soupe populaire de l’Armée du Salut où on l’appelle le Père Eternel avec entre autres, Robert Le Vigan, Louis Jouvet et Pierre Fresnay.

Dans le classique « L'assassin habite au 21 » (1942) d’Henri-Georges Clouzot, il campe un ivrogne qui gagne à la loterie pour se faire aussitôt assassiner par le mystérieux Durand avec une pléiade de grands acteurs , Pierre Fresnay, Suzy Delair, Jean Tissier, Pierre Larquey et Noël Roquevert.



Maurice Marceau et Rene Genin - Dans le film de 1942 : L'Assassin Habite au 21.


La soutane lui convient parfaitement, il campe un curé de province dans « Mon oncle et mon curé » (1938) de Pierre Caron avec Pauline Carton et Alice Tissot ; l’abbé provençal dans « La chèvre d’or » (1942) de René Barberis avec Jean Murat et Yvette Lebon ; le curé Agnel dans « La bonne étoile » (1942) de Jean Boyer, avec Fernandel un pauvre pécheur amoureux de Janine Darcey, la nièce du pêcheur Baptistin (Édouard Delmont) ; le curé qui récite des Pater Noster dans «Adémaï bandit d’honneur» (1943) de Gilles Grangier avec Noël-Noël dans le rôle titre.

Le curé du village dans « Le voyageur sans bagages », (1943) de Jean Anouilh avec Pierre Fresney et Blanchette Brunoy ; le père Maxence, surveillant malmené par les élèves échappés dans « La cage aux rossignols » (1944) de Jean Dréville qui cache son bon cœur sous un air bourru ; un clochard dans « La collection Ménard » (1944) de Bernard-Roland avec Lucien Baroux et Suzy Prim ; puis un cordonnier dans « Jéricho » (1945) de Henri Calef où il est pris en otage par la gestapo ; le patron d’un magasin de lingerie fine dans « Le beau voyage » ( 1947) de Louis Cuny avec Renée Saint-Cyr et Pierre Richard-Willm ; le gardien du tombeau dans « Les amants de Vérone » (1949) d'André Cayatte avec Serge Reggiani et Anouk Aimée ; un fossoyeur dans « Tête blonde » (1949) de Maurice Cam avec Jules Ferry.

On le revoit avec sa barbe blanche en cocher à l'esprit décalé qui conduit un fiacre au milieu des voitures dans « Sous le ciel de Paris » (1950) de Julien Duvivier avec Brigitte Auber et Paul Frankeur. Il joue à nouveau un curé dans « La table aux crevés » (1951) d'Henri Verneuil avec Fernandel, Maria Mauban et Andrex ; et le même rôle dans « Piédalu à Paris » (1951) de Jean Loubignac avec Ded Rysel et Armand Bernard ; le chef de la fanfare dans « Le boulanger de Valorgue » (1952) d'Henri Verneuil avec Fernandel ; le curé dans « La route Napoléon » (1953) de Jean Delannoy avec Pierre Fresnay ; le maire du village dans « Le mouton à cinq pattes » (1954) d’Henri Verneuil avec Fernandel et Louis de Funès.

Un greffier dans « Le dossier noir » (1955) d'André Cayatte avec Bernard Blier ; le père Nöel dans « Paris Palace-Hôtel » (1956) d' Henri Verneuil avec Françoise Arnoul et Charles Boyer ; Le père Burle le sourd du village dans « Crésus » (1960) de Jean Giono avec Fernandel et Rellys et termine sa filmographie aux cotés de Jean Poiret, Françis Blanche dans « Jaloux comme un tigre » (1964) de et avec Darry Cowl.



Line Noro, Guy Favières et René Génin - Dans le film de 1943 : Goupi Mains Rouges,


René Génin fut un savoureux représentant du petit peuple, sans être une grande vedette il fut un acteur attachant, un second rôle très populaire auprès du public sans démentir pendant près de vingt années.

On le voit pour la dernière fois à la télévision dans un épisode des « Les Cinq dernières minutes » où il campait l’homme à tout faire d’une institution scolaire racontant au commissaire Bourrel (Raymond Souplex) comment il a découvert le cadavre de son directeur.

L’acteur décède à l’âge de 77 ans d'un cancer le 24 octobre 1967 à Paris, il repose au cimetière Saint-Pierre d'Aix-en-Provence.

Source : Gary Richardson - Fait le 20 mai 2022 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie



Rene Genin et Sylvette Sauge - Dans le film de 1942 : L'Assassin Habite au 21.



135 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1964 - JALOUX COMME UN TIGRE

 

1964 - CENT BRIQUES ET DES TUILES

 

1963 - SALAMANDRE D'OR .LA

 

1963 - JUDEX

 

1962 - MON ONCLE DU TEXAS

 

1961 - CHAMBRE ARDENTE .LA

 

1960 - CRÉSUS

 

1960 - COCAGNE

 

1960 - CLASSE TOUS RISQUES

 

1959 - YEUX SANS VISAGE .LES

 

1958 - LOI C'EST LA LOI .LA

 

1956 - PARIS, PALACE HÔTEL

 

1956 - DÉSIR MÈNE LES HOMMES .LE

 

1955 - SI PARIS NOUS ÉTAIT CONTÉ

 

1955 - DOSSIER NOIR .LE

 

1954 - MOUTON À CINQ PATTES .LE

 

1954 - CASSE-COU, MADEMOISELLE

 

1954 - CADET ROUSSELLE

 

1953 - ROUTE NAPOLÉON .LA

 

1952 - SECRET D'UNE MÈRE .LE

 

1952 - QUAND TE TUES-TU ?

 

1952 - MINUTE DE VÉRITÉ .LA

 

1952 - FRUIT DÉFENDU .LE

 

1952 - ÉTERNEL ESPOIR

 

1952 - BRELAN D'AS

 

1952 - BOULANGER DE VALORGUE .LE

 

1951 - TABLE AUX CREVÉS .LA

 

1951 - PIÉDALU À PARIS

 

1951 - MONSIEUR OCTAVE

 

1951 - GARÇON SAUVAGE .LE

 

1951 - CHEMIN DE LA DROGUE .LE

 

1950 - AMANTS DE BRAS-MORT  .LES

 

1950 - TU M'AS SAUVÉ LA VIE

 

1950 - SOUS LE CIEL DE PARIS

 

1950 - JULIETTE OU LA CLÉ DES SONGES

 

1950 - DIEU A BESOIN DES HOMMES

 

1950 - CLOCHARD MILLIARDAIRE .LE

 

1950 - AIGUILLE ROUGE .L'

 

1949 - VAGABONDS DU RÊVE .LES

 

1949 - TRÉSOR DE CANTENAC .LE

 

1949 - TÊTE BLONDE

 

1949 - ATOMIQUE MONSIEUR PLACIDO .L'

 

1949 - AMOUR ET COMPAGNIE

 

1948 - PASSAGÈRE .LA

 

1948 - INCONNU D'UN SOIR .L'

 

1948 - FERME DES SEPT PÉCHÉS .LA

 

1948 - DIEUX DU DIMANCHE .LES

 

1948 - AMANTS DE VÉRONE .LES

 

1947 - VILLAGE PERDU .LE

 

1947 - AMANTS DU PONT SAINT-JEAN .LES

 

1946 - ROSE DE LA MER .LA

 

1946 - MAISON SOUS LA MER .LA

 

1946 - GOSSES MÈNENT L'ENQUÊTE .LES

 

1946 - BEAU VOYAGE .LE

 

1946 - BATEAU À SOUPE .LE

 

1945 - ROI DES RESQUILLEURS .LE

 

1945 - JÉRICHO

 

1945 - INVITÉ DE LA ONZIÈME HEURE .L'

 

1945 - AU PAYS DES CIGALES

 

1944 - PAMÉLA

 

1944 - CAVES DU MAJESTIC .LES

 

1944 - CAGE AUX ROSSIGNOLS .LA

 

1944 - AVENTURE EST AU COIN DE LA RUE .L'

 

1943 - VOYAGEUR SANS BAGAGES .LE

 

1943 - PIERRE ET JEAN

 

1943 - MON AMOUR EST PRÈS DE TOI

 

1943 - HOMME DE LONDRES .L'

 

1943 - DERNIER SOU .LE

 

1943 - COLLECTION MÉNARD .LA

 

1943 - ADÉMAÏ BANDIT D'HONNEUR

 

1943 - À LA BELLE FRÉGATE

 

1942 - PATRICIA

 

1942 - MOUSSAILLON .LE

 

1942 - LOI DU PRINTEMPS .LA

 

1942 - JOURNAL TOMBE À CINQ HEURES .LE

 

1942 - GOUPI MAINS-ROUGES

 

1942 - CHÈVRE D'OR .LA

 

1942 - BONNE ÉTOILE .LA

 

1942 - ASSASSIN HABITE AU 21 .L'

 

1941 - VALET MAÎTRE .LE

 

1941 - MADEMOISELLE SWING

 

1941 - FROMONT JEUNE ET RISLER AÎNÉ

 

1941 - FIÈVRES

 

1940 - UNTEL PÈRE ET FILS

 

1940 - RETOUR AU BONHEUR

 

1940 - PINOCCHIO

 

1940 - HOMME QUI CHERCHE LA VÉRITÉ .L'

 

1940 - COMÉDIE DU BONHEUR .LA

 

1939 - SUR LE PLANCHER DES VACHES

 

1939 - POUR LE MAILLOT JAUNE

 

1939 - JOUR SE LÈVE .LE

 

1939 - JEUNES FILLES EN DÉTRESSE

 

1939 - FRIC-FRAC

 

1939 - DERNIÈRE JEUNESSE

 

1939 - CHARRETTE FANTÔME .LA

 

1938 - VIERGE FOLLE .LA

 

1938 - SOMMES-NOUS DÉFENDUS

 

1938 - RAPHAËL LE TATOUÉ

 

1938 - RAMUNTCHO

 

1938 - QUAI DES BRUMES .LE

 

1938 - PARADIS DE SATAN .LE

 

1938 - MON ONCLE ET MON CURÉ

 

1938 - ERNEST LE REBELLE

 

1938 - ENTRAÎNEUSE .L'

 

1938 - DISPARUS DE SAINT-AGIL .LES

 

1938 - ACCROCHE-COEUR .L'

 

1937 - ORAGE

 

1937 - NUITS DE PRINCES

 

1937 - NUITS DE FEU

 

1937 - JENNY

 

1937 - INNOCENT .L'

 

1937 - GRIBOUILLE

 

1937 - FRANÇOIS PREMIER

 

1937 - DRÔLE DE DRAME

 

1937 - DÉJEUNER DE SOLEIL .UN

 

1937 - DANSEUSE ROUGE .LA

 

1937 - CHOC EN RETOUR .LE

 

1937 - CARNET DE BAL .UN

 

1936 - VOUS N'AVEZ RIEN À DÉCLARER ?

 

1936 - MUTINÉS DE L'ELSENEUR .LES

 

1936 - JUMEAUX DE BRIGHTON .LES

 

1936 - HOMME DE NULLE PART .L'

 

1936 - BAS-FONDS .LES

 

1936 - 27 RUE DE LA PAIX

 

1935 - VERTIGE .LE

 

1935 - JIM LA HOULETTE

 

1935 - HAUT COMME TROIS POMMES

 

1935 - GAÎTÉS DE LA FINANCE .LES

 

1935 - FILLE À PAPA .UNE

 

1935 - FERDINAND LE NOCEUR

 

1935 - CRIME DE MONSIEUR LANGE .LE

 

1934 - CAVALIER LAFLEUR .LE

 

1933 - FUSÉE .LA

 

1933 - FIL À LA PATTE .UN

 

1931 - AMOUR À L'AMÉRICAINE .L'

 

20 COURTS MÉTRAGES
________________________________________

 

1948 - BIENFAITS DE MONSIEUR GANURE

 

1946 - PAVILLON DE LA FOLLE .LE

 

1944 - ENQUÊTE SUR LE 58 .L'
Réal : Jean Tedesco

 

1942 - APPEL DU STADE .L'
Réal : Marcel Martin

 

1937 - GAGNANT .LE

 

1936 - CROQUIGNOLLE .LES
Réal : Robert Péguy

 

1935 - MÉFIEZ-VOUS DES AMIS
Réal : Michel Einert

 

1935 - DEUX DOCTEURS .LES
Réal : Pierre-Jean Ducis

 

1935 - CRIME DE MONSIEUR PEGOTTE .LE

 

1935 - COLLIER DU GRAND DUC .LE
Réal : Robert Péguy

 

1935 - CLÉ DES CHAMPS .LA
Réal : Pierre-Jean Ducis

 

1934 - PETIT TROU PAS CHER .UN

 

1934 - COCAÏNE
Réal : Louis S. Licot

 

1934 - CENTENAIRE .LE

 

1931 - QUATRE À TROYES
Réal : Pierre-Jean Ducis

 

1931 - PRISON DE SAINT-CLOTHAIRE .LA
Réal : Pierre-Jean Ducis

 

1931 - GUDULE
Réal : Pierre-Jean Ducis

 

1931 - EN ZINC SEC
Réal : Louis Mercanton

 

1931 - DEUX PICON-GRENADINE
Réal : Pierre-Jean Ducis

 

1931 - DERNIER PREUX .LE
Réal : Jean-Pierre Ducis

 

_______________________ FIN ____________________

 

commentaires (0)