PIERRE GRANIER-DEFERRE

Vue 7515 fois

Profession:
Réalisateur, scénariste et assistant-réalisateur français.

Date et lieu de naissance:
22-07-1927, à Paris, 9ème arrondissement, France.

Date et lieu du décès:
16-11-2007, à Paris, France.

Cause du décès:
De mort naturelle à l'âge de 80 ans.

Nom de naissance:
Pierre Julien Granier-Deferre.

État civil:
Marié en 1967 avec l'actrice : SUSAN HAMPSHIRE, divorcé en 1974.
Ils eurent un fils : Christopher Granier-Deferre.

Marié avec l'actrice et artiste de cirque : ANNIE FRATELLINI
Ils eurent une fille : Valérie.

Marié avec : DENISE LEVÉ
Ils eurent un fils, le réalisateur : Denys.

Marié avec : ISABEL GARCIA DE HERREROS.
Ils deux enfants : Celia et Marie.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Débute au cinéma comme assistant-monteur sur "Les dernières vacances" de Roger Leenhardt. Puis travaille comme assistant-réalisateur avec divers cinéastes : Denys de la Patelière, Georges Lampin, Marcel Carné, François Villiers.

Pierre Granier-Deferre réalise son premier grand film en 1962, voit la naissance de la Nouvelle Vague qui ne lui convient pas et signera pas moins de 25 longs métrages dans les trente années qui suivent.

Il fait alors tourner toutes les stars du temps, Gabin, Signoret, Delon, Lino Ventura, Romy Schneider, Piccoli, Noiret, Rochefort ou Nathalie Baye, des vedettes dont il disait : "Je travaille avec des stars pour mieux me cacher derrière elle".

Son inspiration c'est dans l'œuvre de Georges Simenon que Granier-Deferre semble avoir trouvé le cadre réaliste et l'atmosphère feutrée qui correspondent le mieux à ses visions créatrices. Les quatre films qu'il en a tirés, Le Chat, La Veuve Couderc, Le Train et L'Étoile du Nord figurent en effet parmi ses meilleurs aux côtés de ceux que lui a inspirés l'écrivain Jean-Marc Roberts, Une étrange affaire d'après Affaires étrangères, et L'Ami de Vincent.

C'est Pascal Jardin (1934-1982) qui écrivit, avec Granier-Deferre, les adaptations de La Veuve Couderc, Le chat et Le Train. Avec ces trois films, les meilleurs d'une imposante filmographie, ce scénariste, également écrivain, laissera la trace d'un artisan précis et sûr pour restituer la couleur et l'ambiance d'une époque. Robert Enrico sut aussi tirer parti de cette sensibilité avec Le Vieux fusil (1975).

Nathalie Baye a reçu le César du meilleur second rôle féminin en 1982 pour son interprétation dans un autre de ses films, "Une étrange affaire" (1981), dans lequel jouaient également Michel Piccoli et Gérard Lanvin. Ce film a également obtenu le prix Louis Delluc.

Pierre Granier-Deferre a reçu un César pour son film "Une étrange affaire" avec Nathalie Baye, Michel Piccoli et Gérard Lanvin.

Lauréat du Prix Louis Delluc en 1981

Par delà les histoires qu'il met en scène, tirées souvent de romans comme ceux d'Alphonse Boudard, René Fallet, Drieu la Rochelle, Jean-Marc Roberts et surtout Simenon qu'il adorait, le cinéaste s'intéresse à l'affrontement psychologique des personnages, l'ambiguïté des comportements.

Le réalisateur avait également tourné pour la télévision plusieurs épisodes de Maigret, avec Bruno Crémer.

Granier-Deferre était un homme plein de "pudeur et de discrétion, à l'image de ses films", raconte son fils. Incollable en foot et en cyclisme qu'il regardait à la télévision, il menait une "vie ascétique" et avait été très touché par les disparitions de ses anciens camarades scénaristes, Pascal Jardin, Michel Grisolia ou Christopher Frank.

Mise à jour le 17 NOVEMBRE 2007 par Philippe de CinéMémorial.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à PIERRE GRANIER-DEFERRE dans un extrait "ADIEU POULET"

Fait le 17 novembre 2007
Mise à jour le 20 octobre 2008 par Philippe de CinéMémorial.

 

Alors que certains cinéastes laissent à leurs vedettes la bride sur le cou, Pierre Granier-Deferre affronte sans complexe les "monstres sacrés " et leur impose d'aller quérir au plus profond d'eux-mêmes la vérité de leurs personnages. Ainsi fit Jean Gabin qui trouva sous sa direction deux de ses meilleurs rôles. Puissant propriétaire terrien dans La Horse (1970), petit rentier aigri dans Le Chat (1971), le comédien fut invité à taire ses légendaires "coups de gueule".
En 1979, Alain Delon produit Le Toubib (1979) et demande à celui qui, dans La Veuve Couderc (1972), lui avait fait vivre une idylle avec une paysanne sur le retour (Simone Signoret), de le dépouiller de sa cuirasse mythique de flic ou de voyou pour mettre à nu les blessures de l'âme d'un médecin militaire sevré d'amour. Obtenant de la star un jeu retenu et sensible, Granier-Deferre prouve, une fois encore, qu'il est un grand directeur d'acteurs.

Rapports de force

"Je lutte contre le numéro d'acteur. Heureusement, les comédiens détiennent souvent la faculté de prendre à leur metteur en scène certaines de ses caractéristiques, c'est-à-dire qu'ils se gomment eux-mêmes face à ma pudeur et à ma discrétion." Ainsi Granier-Deferre, avec sa modestie coutumière, abandonne-t-il à ses acteurs tout le mérite de leur prestation. Avec la même humilité, le cinéaste affirme n'avoir aucun message à transmettre et préférer se couler dans l'univers d'un écrivain selon ses préoccupations du moment et ses envies narratives. Granier-Deferre, dans presque tous ses films, joue d'infinies variations sur la fable du loup et de l'agneau, dénonçant ceux qui disposent d'un pouvoir et l'exercent à l'encontre de ceux qui n'en ont pas. Ce sont à l'échelle de la société, les politiciens corrompus, La Race des seigneurs (1974), Adieu Poulet (1975) ; le fascisme et la guerre, Le Train (1973), Une femme à sa fenêtre (1976), Le Toubib ; l'autorité morale ou hiérarchique, Une étrange affaire (1981), qui tirent les ficelles et ne laissent aucune chance aux faibles. Mais ces rapports de force empoisonnent aussi les relations entre individus : dans le couple, Le Chat, La Cage (1975) ; entre amis : L'Ami de Vincent (1983) ; dans la cellule familiale, La Horse.

Pudique, discret, Granier-Deferre décrit ces combats acharnés sans pathos. C'est pourquoi certaines de ses images font si mal : comme celle du visage ensanglanté d'une jeune femme (Le Toubib), nouvelle victime des horreurs de la guerre alors qu'elle portait le si beau nom d'Harmony...

Source : Les Maîtres du cinéma français.

Filmographie

 

53 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

2006 - PASSAGER DE L'ÉTÉ .LE

 

1994 - PETIT GARÇON .LE

 

1992 - VOIX .LA

 

1992 - ARCHIPEL

 

1990 - AUTRICHIENNE .L'

 

1988 - COULEUR DU VENT .LA

 

1987 - NOYADE INTERDITE

 

1986 - COURS PRIVÉ

 

1985 - HOMME AUX YEUX D'ARGENT .L'

 

1983 - AMI DE VINCENT .L'

 

1981 - ÉTOILE DU NORD .L'

 

1981 - ÉTRANGE AFFAIRE .UNE

 

1979 - TOUBIB .LE

 

1976 - FEMME À SA FENÊTRE .UNE

 

1975 - ADIEU POULET

 

1975 - CAGE .LA

 

1973 - RACE DES SEIGNEURS .LA

 

1973 - TRAIN .LE

 

1972 - FILS .LE

 

1971 - VEUVE COUDERC .LA

 

1971 - CHAT .LE

 

1970 - HORSE .LA

 

1967 - GRAND DADAIS .LE

 

1965 - MÉTAMORPHOSE DES CLOPORTES .LA

 

1965 - PARIS AU MOIS D'AOÛT

 

1963 - AVENTURES DE SALAVIN .LES

 

1961 - PETIT GARÇON DE L'ASCENSEUR .LE

 

1960 - OURS .L'

 

1960 - TAXI POUR TOBROUK .UN

 

1959 - RUE DES PRAIRIES

 

1959 - GUEULE COMME LA MIENNE .UNE

 

1959 - YEUX DE L'AMOUR .LES

 

1958 - GRANDES FAMILLES .LES

 

1958 - EN LÉGITIME DÉFENSE

 

1958 - ET TA SOEUR

 

1958 - FAUVE EST LÂCHÉ .LE

 

1957 - À PIED, À CHEVAL ET EN VOITURE

 

1956 - CRIME ET CHÂTIMENT

 

1956 - CAS DU DOCTEUR LAURENT .LE

 

1955 - ÉVADÉS .LES

 

1954 - AIR DE PARIS .L'

 

1954 - PAPA, MAMAN, LA BONNE ET MOI...

 

1953 - OEIL EN COULISSE .L'

 

1953 - VILLAGE MAGIQUE .LE

 

1953 - PORTRAIT DE SON PÈRE .LE

 

1952 - ELLE ET MOI

 

1952 - BELLE MENTALITÉ

 

1952 - ALLO, JE T'AIME !

 

1951 - AGENCE MATRIMONIALE

 

1951 - NUIT EST MON ROYAUME .LA

 

1951 - CHACUN SON TOUR

 

1951 - ROI DES CAMELOTS .LE

 

1950 - SANS LAISSER D'ADRESSE

 

2 COURTS MÉTRAGES ET 3 DOCUMENTAIRES
____________________________________________

2002 - COMPOSITEURS / RÉALISATEURS, DIALOGUE IMPOSSIBLE ?
Documentaire de François Perrot

 

2002 - MICHEL AUDIARD OU LE MYSTÈRE DU TRIANGLE DES BERMUDES
Documentaire de François-Régis Jeanne et Stéphane Roux

 

2001 - GABIN, GUEULE D'AMOUR
Documentaire pour la TV - De Michel Viotte
Uniquement participation

 

1953 - FÊTE ENCHANTÉE .LA

Court Métrage de Pierre Granier-Deferre

 

1950 - TERREUR EN OKLAHOMA - Court Métrage - D'André Heinrich et Paul Paviot

 

16 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

2004 - SCRUPULES DE MAIGRET .LES
Téléfilm de Pierre Joassin
Uniquement scénario et l'adaptation

 

2003 - MAIGRET : SIGNÉ PICPUS
Téléfilm de Jacques Fansten
Uniquement scénario et l'adaptation

 

2003 - MAIGRET ET LA PRINCESSE
Téléfilm de Laurent Heynemann
Uniquement scénario

 

2002 - MAIGRET À L'ÉCOLE
Téléfilm d'Yves de Chalonge
Uniquement scénario

 

2002 - MAIGRET ET LE FOU DE SAINTE CLOTILDE
Téléfilm de Claudio Tonetti
Uniquement scénario et l'adaptation

 

2002 - MAIGRET ET LE MARCHAND DE VIN
Téléfilm de Christian de Chalonge
Uniquement scénario

 

2001 - MAIGRET ET LA FENÊTRE OUVERTE
Téléfilm
Uniquement réalisation, scénario et dialogue

 

2000 - MAIGRET VOIT DOUBLE
Téléfilm de François Luciani
Uniquement scénario

 

2000 - MAIGRET CHEZ LES RICHES
Téléfilm de Denys Granier-Deferre
Uniquement scénario et le dialogue

 

1999 - MAIGRET : UN MEURTRE DE PREMIÈRE CLASSE
Téléfilm de Christian de Chalonge
Uniquement scénario et le dialogue

1999 - MAIGRET : MEURTRE DANS UN JARDIN POTAGER
Téléfilm d'Edwin Baily
Uniquement scénario et l'adaptation

 

1999 - MAIGRET : MADAME QUATRE ET SES ENFANTS
Téléfilm de Philippe Bérenger
Uniquement scénario et le dialogue

 

1997 - MAIGRET ET L'ENFANT DE CHŒUR
Téléfilm - Uniquement réalisation, scénario et dialogue

 

1996 - DERNIÈRE FÊTE .LA
Téléfilm - Uniquement réalisation et scénario

1995 - MAIGRET ET LA VENTE À LA BOUGIE
Téléfilm - Uniquement réalisation, scénario et l'adaptation

 

1990 - MOI, GÉNÉRAL DE GAULLE...

 

1979 - HISTOIRES INSOLITES
Série TV - Épisodes : Tu comprends ça, soldat ?
Uniquement réalisation

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)