PIERRE CRESSOY

Vue 5236 fois

Profession:
Acteur français.

Date et lieu de naissance:
25-03-1924, à Vendôme, dans le Loir-et-Cher, France.

Date et lieu du décès:
31-10-1980, à u centre de pneumologie de Gorbio, dans les Alpes-Maritimes, France.

Cause du décès:
D'un cancer du poumon à l'âge de 56 ans.

Nom de naissance:
Pierre Jules Lazare Cresson. - Également sous le nom de : Peter Cross.

État civil:
Il fut longtemps le compagnon de l’actrice Hélène Rémy qui consacra l'essentiel de sa carrière au cinéma italien.

Après leur rupture, il épousa Françoise Mafranc et le couple se retira à Juan-les-Pins.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes


Pierre Cressoy et Brigitte Bardot


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à PIERRE CRESSOY

Ajout de la vidéo le 08 mai 2018 par Philippe de CinéMémorial


Pierre Jules Lazare Cresson est né le 25 mars 1924 à Vendôme dans le Loir-et-Cher. Après sa terminale au lycée Henri IV de Paris, et son baccalauréat en poche, Pierre Cressoy commence par suivre des études de médecine pour faire plaisir à son père, un attaché militaire.


Mais bien vite, il décroche et décide de s'inscrire au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, où il suit l’enseignement de Maurice Escande et d'André Brunot. Il effectue ses débuts au théâtre en 1944 avec « Andromaque » de Racine ; « Fédérigo » de R. Laporte, suivi de « Je vivrai un grand amour », « Cent sept minutes » deux pièces de Stève Passeur ; où encore « Du côté de chez Proust » de Curzio Malaparte. Il se fait davantage remarquer avec un rôle majeur celui de « L'Aiglon » (1945) de Maurice Lehmann d’après l’œuvre d’Edmond Rostand.

Sa prestance et son physique solide de jeune premier, attire l’attention des producteurs . Léon Mathot lui offre son premier rôle au grand écran dans un drame de jalousie « La dernière chevauchée » (1946) avec Mireille Balin et Jacques Dumesnil ; puis du même réalisateur, il campe un officier de la marine, dans « Le dolmen tragique » (1947) avec Michèle Philippe, André Alerme et Paulette Dubost.

C’est son rôle de pilote des forces aériennes françaises libres affecté à de périlleuses missions, dans le film de guerre « Le grand cirque « (1949) de Georges Péclet qui le révèle réellement au grand public.

Il enchaine en jouant le prince d'Austrasie dans « Banco de prince » (1950) un film comico-sentimental réalisé par Michel Dulud avec Jacqueline Pierreux, Lucien Baroux et Yves Furet le faux prince. Suivi du drame sur la prostitution « Les compagnes de la nuit » (1953) de Ralph Habib, Olga (Françoise Arnoul) une fille-mère qui rêve de fonder une famille avec le brave Paul (Pierre Cressoy), est harcelée par Jo, (Raymond Pellegrin) un proxénète qui la terrorise afin d'en faire une de ses filles, il provoque un accident dont Paul est victime.

En 1952, la Paramount l'appelle à Hollywood, mise à part une apparition dans le science fiction « La guerre des mondes » (1952) de Byron Haskin qui ne lui apporte rien de concret, il décide de se rendre en Italie et rejoindre les studios de Cinecittà alors en plein essor.

Sollicité, par le réalisateur C.L. Bragalglia pour son film de cape et d'épée « A la pointe de l'épée » (1952), il incarne le sinistre Don Sebastiano, à la tête d'une province, où il exploite honteusement les habitants, avec Frank Latimore et Milly Vitale. En 1953, Duilio Coletti adapte à l’écran un fait réel de la Deuxième Guerre mondiale « Panique à Gibraltar », où un groupe d’hommes de la marine italienne, encadrés par le commandant Silvani (Pierre Cressoy) doivent fixer une torpille sous les bateaux britanniques en rade d'Alexandrie., la mission réussit mais Silvani est capturé.

Dans le mélodrame historique « Haine, amour et trahison » (1954), Mario Bonnard situe l’action lors de la Première Guerre mondiale en Italie, deux frères s’opposent par leurs engagements politiques : Franco (Pierre Cresson) pour la Triple-Entente et Eugenio (Giorgio Albertazzi) pour la Triplice, cette opposition se double d'une rivalité amoureuse car Franco s'éprend d'Anna, (Brigitte Bardot) une jeune fille qu'Eugenio désirait épouser.

En 1954, pour Raffaello Matarazzo il personnifie le célèbre compositeur Giuseppe Verdi dans le biopic « La vie passionnée de Verdi » l'acteur dresse le portrait du compositeur avec intensité et émotion, avec Anna Maria Ferrero et Gaby André. Pierre Cressoy recevra le prix du meilleur acteur étranger pour sa composition, ce sera son unique titre de gloire. En 1955 dans une libre adaptation historique du « Masque de fer » de Richard Pottier, il tient un double rôle celui de Louis XIV et de son frère jumeau, dont sa naissance a été tenue secrète, il est enfermé dans une forteresse, le visage dissimulé par un masque de fer.

En 1956, Antonio Musu signe le film de guerre « Bataille devant Tobrouk », une excellente reconstitution, réalisé avec un grand souci de vérité, à bord du contre-torpilleur italien Sparviero, le lieutenent Stefano Valli (Pierre Cressoy) reçoit la mission de transporter de l'essence en Afrique mais le navire est torpillé par un sous-marin anglais.


En 1956 dans « L'odyssée du capitaine Steve » de Marcel Pagliero, un groupe d'explorateurs en mission en Nouvelle-Guinée, dirigé par Chips Rafferty dans le rôle titre, le docteur Louise Dumarcet, (Françoise Christophe) qui travaille sur un vaccin contre la malaria rencontre l'amour auprès d'un chasseur de crocodiles qu'elle soigne d'une maladie (Pierre Cressoy).

Puis c’est la vague des péplums où son incontestable musculature et sa présence athlétique font merveille. Citons son personnage de Jonathan qui assiste aux combats de « David et Goliath » (1960) de Richard Pottier rôles interprétés par (Ivica Pajer et Aldo Pedinotti) ; il est Tullus Aufidius dans « La terreur des gladiateurs » (1963) ; Igor le chef des partisans serbes dans « Les Mongols » (1963) d'André De Toth avec Anita Ekberg et Jack Palance le cruel Ogotaï ; Le pharaon Ramsès, qui règne sur la Haute Égypte dans « Maciste et la reine de Troie » (1964) de Giorgio Ferroni avec Yvonne Furneaux la reine.

Dans « Les pirates de Malaisie » (1964) de Umberto Lenzi, le pirate Sandokan (Steve Reeves) arraisonne le bateau du capitaine Young India (Pierre Cressoy) qui garde prisonnière la princesse Ada, (Jacqueline Sassard) ; le Prince Milo dans « Le triomphe d'Hercule » (1964) d'Alberto di Martino, il fait assassiner son souverain le roi de Mycènes pour prendre son pouvoir, Hercule (Dan Vadis) avertit des événements qui ensanglantent son pays arrive à la rescousse.

Le genre péplum déclinant, il se reconvertit dans le western spaghetti, où il joue sous le pseudonyme américanisé de Peter Cross dans « Adios gringo » (1965) de Giorgio Stegani il campe un bandit à la tête d'un gang de hors-la-loi, avec entre autres Giuliano Gemma et Evelyn Stewart qu’il retrouve dans « Le dollar troué » (1965) de Giorgio Ferroni, Gary (Giuliano Gemma) est embauché par McCoy (Pierre Cressoy) , l'homme fort de la ville, qui le charge d'éliminer un criminel, aussitôt le contrat effectué, Gary se rend compte qu'il vient d'assassiner son propre frère (Nazzareno Zamperla), Gary va régler ses comptes avec McCoy.

Fin des années 60 le western spaghetti s’essouffle à son tour, il apparaît encore dans une poignée de films jusqu’en 1973, mais les genres cinématographiques évoluants et vite oublié de la profession, Pierre Cressoy sombra littéralement dans l'oubli, à 49 ans il décide de mettre un terme à sa carrière.

Il fut longtemps le compagnon de l’actrice Hélène Rémy qui consacra l'essentiel de sa carrière au cinéma italien. Après leur rupture, il épousa Françoise Mafranc et le couple se retira à Juan-les-Pins. L’acteur décède le 31 octobre 1980 d'un cancer du poumon au centre de pneumologie de Gorbio, il repose au cimetière des Aix-d'Angillon…


Source : Gary Richardson - Fait le 22 octobre 2021 par Philippe de CinéMémorial.


Filmographie


52 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_____________________________


 

1973 - PLANÈTE VÉNUS .LA

 

1971 - GRANDE CHEVAUCHÉE DE ROBIN DES BOIS .LA

 

1970 - TULIPES DE HAARLEM .LES

 

1969 - RAPTUS

 

1967 - TROIS CAVALIERS POUR FORT YUMA

 

1966 - NAVAJO JOE

 

1965 - SAMSON ET LE TRÉSOR DES INCAS

 

1965 - SEPT ÉCOSSAIS DU TEXAS

 

1965 - DOLLAR TROUÉ .LE

 

1965 - ADIOS GRINGO

 

1964 - TRIOMPHE D'HERCULE .LE

 

1964 - TERREUR DES GLADIATEURS .LA

 

1964 - PIRATES DE MALAISIE .LES

 

1964 - HÉLÈNE, REINE DE TROIE

 

1964 - SQUILLO

 

1961 - MARCO POLO

 

1960 - CHASSE AUX MARIS .LA

 

1960 - MONGOLS .LES

 

1959 - DONNE CI TENGONO ASSAI .LE

 

1959 - SEULE CONTRE LES BORGIA

 

1959 - DAVID ET GOLIATH

 

1959 - BRÈVES AMOURS

 

1958 - ESCLAVE DE L’ORIENT .L'

 

1958 - CHEVALIER DU CHÂTEAU MAUDIT .LE

 

1957 - EL ALAMEIN

 

1957 - CHIAMAVAN CAPINERA .LA

 

1957 - BELLES DE L'AIR

 

1956 - BATAILLE DEVANT TOBROUK

 

1955 - ODYSSÉE DU CAPITAINE STEVE .L'

 

1955 - FILS DE L'AUTRE .LE

 

1955 - FEMMES ET SOLDATS

 

1955 - CINQ DERNIÈRES MINUTES .LES

 

1954 - MASQUE DE FER .LE

 

1954 - HAINE, AMOUR ET TRAHISON

 

1954 - GIUSEPPE VERDI

 

1954 - FEMMES LIBRES

 

1953 - SAC DE ROME .LE

 

1953 - PHRYNÉ, COURTISANE D'ORIENT

 

1953 - POUR TOI J'AI PÊCHÉ

 

1953 - COMPAGNES DE LA NUIT .LES

 

1952 - INFIDÈLES .LES

 

1952 - À LA POINTE DE L’ÉPÉE

 

1952 - PANIQUE À GIBRALTAR

 

1952 - MÉLODIES IMMORTELLES

 

1952 - GUERRE DES MONDES .LA

 

1951 - DUEL À DAKAR

 

1951 - BANCO DE PRINCE

 

1950 - CAROLINE CHÉRIE

 

1949 - MADEMOISELLE DE LA FERTÉ

 

1949 - GRAND CIRQUE .LE .

 

1949 - AU GRAND BALCON

 

1947 - DOLMEN TRAGIQUE .LE.

 

1947 - DERNIÈRE CHEVAUCHÉE .LA

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)