PIERRE BERTIN

Vue 6171 fois

Profession:
Acteur, scénariste et homme de théâtre français.

Date et lieu de naissance:
24-10-1891, à Lille dans le Nord, France.

Date et lieu du décès:
13-05-1984, à Paris, France.

Cause du décès:
Probablement de mort naturelle à l'âge de 92 ans.

Nom de naissance:
Pierre Victor Théophile Bertin.

État civil:
Marié avec : MARCELLE MEYER.
Ils eurent un fils l'acteur : Roland Bertin.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Après ses études de médecine, il est découvert par Antoine et devient acteur de théâtre, entre autres à l'Odéon. Rentra à la comédie Française en 1923-1945. Il en est devenu sociétaire en 1931.

 

Fait le 13 janvier 2010 par Philippe de CinéMémorial.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Il fut les deux, entrant au Conservatoire et poursuivant en même temps ses études de carabin. Un soir, sur la scène de la Comédie-Française, il jouait le docteur Diafoirus du « Malade imaginaire » tout en étant le médecin de service. S’il fut avant tout un comédien de théâtre, il est resté vingt-deux ans à la Comédie Française avant d’intégrer la Compagnie Renaud-Barrault — il fut aussi passionné de musique, composant des chansons, des livrets d’opéras-comiques. Proche du mouvement surréaliste dans les années vingt, il fut l’ami d’artistes comme Jean Cocteau ou Darius Milhaud.

À l’écran : « (...) le lorgnon dont il use supérieurement concourt à fixer son image de marque. Onctueux et melliflu, il argumente et ajuste le pince-nez, le retire, le rejette, le replace, le fait tournoyer. » (in « Les Excentriques du cinéma français », Ed. H. Veyrier, 1983). Il fut spécialisé dans des rôles de pacifiques hurluberlus, pompeux, phraseurs et lunaires. Il fut Comte de Guiche dans Cyrano de Bergerac, Baron de Nesselrode dans Le Diable boiteux, Marquis de la Force dans Le dialogue des Carmélites. Enseignant souvent chahuté (L’amour chante. Knock, Professeur Cupidon); Lieutenant (Le secret de la Comtesse) ou Colonel (Tire-au-flanc) sans grande autorité, Abbé (L’affaire du collier de la Reine) ou Chanoine (Calmos), il fut encore Commissaire (Orphée), Président de tribunal (Les bons vivants, L’étranger) et même Roi (de Puerto Nero, dans Le Roi-bis). Il incarna dans Mademoiselle Béatrice le personnage qui lui ressemble le plus, rêveur et poète... Pierre Bertin est décédé à Paris le 13 mai 1984. (référence : Fiche Monsieur Cinéma)

 

Source : titou.52@orange.fr - Fait le 14 septembre 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

57 LONGS MÉTRAGES

************************************

 

1984 - DÉTECTIVE

 

1977 - BEAUJOLAIS NOUVEAU EST ARRIVÉ .LE

 

1975 - CALMOS

 

1973 - OISEAU RARE .L'

 

1971 - ABSENCES RÉPÉTÉES

 

1967 - ÉTRANGER .L'

 

1966 - GRANDE VADROUILLE .LA

 

1965 - PAS DE CAVIAR POUR TANTE OLGA

 

1965 - NUIT DES ADIEUX .LA
Titre Orig. : Tretya molodost - Autre Titre : Troisième jeunesse
Réal : Jean Dréville et Isaac Michalovitch Menaker

 

1965 - BONS VIVANTS .LES

 

1964 - COMMENT ÉPOUSER UN PREMIER MINISTRE

 

1963 - TONTONS FLINGUEURS .LES

 

1960 - DIALOGUE DES CARMÉLITES .LE

 

1960 - BONNES FEMMES .LES

 

1959 - MARRAINE DE CHARLEY .LA

 

1959 - BABETTE S'EN VA-T-EN GUERRE

 

1956 - ELENA ET LES HOMMES

 

1955 - C'EST MOI LE MAÎTRE

 

1951 - MONSIEUR FABRE

 

1950 - MON PHOQUE ET ELLES

 

1950 - KNOCK

 

1949 - VÉRONIQUE

 

1949 - TIRE AU FLANC
Réal : Fernand Rivers

 

1949 - ORPHÉE

 

1948 - HANS LE MARIN

 

1948 - DIABLE BOITEUX .LE

 

1948 - CARTOUCHE, ROI DE PARIS
Réal : Guillaume Radot

 

1946 - PAS UN MOT À LA REINE-MÈRE

 

1946 - CHÂTEAU DE LA DERNIÈRE CHANCE .LE

 

1946 - BEAU VOYAGE .LE

 

1945 - INSAISISSABLE FRÉDÉRIC .L'

 

1945 - CYRANO DE BERGERAC
Réal : Fernand Rivers

 

1945 - AFFAIRE DU COLLIER DE LA REINE .L'

 

1943 - CORBEAU .LE

 

1943 - AU BONHEUR DES DAMES

 

1942 - MADEMOISELLE BÉATRICE

 

1941 - PÉCHÉS DE JEUNESSE

 

1939 - JEUNES FILLES EN DÉTRESSE

 

1937 - FAISONS UN RÊVE

 

1934 - NUIT DE FOLIES .UNE

 

1933 - PROFESSEUR CUPIDON
Autre Titre : Le prof' ingénu
Réal : Robert Beaudoin et André Chemel

 

1933 - CORALIE ET CIE
Réal : Alberto Cavalcanti

 

1932 - ROI BIS .LE
Réal : Robert Beaudoin

 

1932 - PETITE CHOCOLATIÈRE .LA

 

1931 - JE SERAI SEULE APRÈS MINUIT

 

1931 - FAUBOURG MONTMARTRE

 

1931 - CORDON BLEU .LE

 

1930 - AMOUR CHANTE .L'

 

1923 - COMTE DE GRIOLET .LE
Réal : Jacques Isnardon et Raoul Grimoin-Sanson

 

1917 - SECRET DE LA COMTESSE .LE
Réal : Georges Denola

 

1916 - INSTINCT .L'
Réal : Henri Pouctal

 

 

3 COURTS MÉTRAGES, 2 MOYENS MÉTRAGES ET 2 DOCUMENTAIRES

************************************

 

1975 - HOMMAGE À RAIMU
Documentaire pour la télé.

 

1966 - ARAIGNÉLÉPHANT .L'
Court métrage de 7 min. de Piotr Kamler

 

1958 - ROI SOLEIL .LE
Court métrage - documentaire de Jean Vidal
Pierre Bertin était le narrateur

 

1935 - CARTE FORCÉE .LA
Court métrage d'André Hugon

 

1935 - MAIN PASSE .LA
Moyen métrage d'André Hugon

 

1932 - AFFAIRE DE LA RUE MOUFFETARD .L'
Moyen métrage de Pierre Weill

 

commentaires (0)