Accueil   |   Acteurs   |   Nouvelles   |   Filmographie   |   Liens   |   Livre d'or   |   Contact
PAUL NEWMAN
Cette page a été vue 13975 fois
        

INFORMATIONS :

 

Profession :

 

Acteur, réalisateur, scénariste et producteur américain.

Date et lieu de naissance :

26-01-1925, à Shaker Heights, Ohio, États-Unis.

Date et lieu du décès :

26-09-2008, à Westport, Connecticut, États-Unis.

Cause du décès :

D'un cancer du poumon, il était âgé de 83 ans.

Nom de naissance :

Paul Leonard Newman.

État civil :

Marié en décembre 1949 avec : JACKIE WITTE - divorcé en 1958.
Ils eurent un fils et deux filles : Alan Scott Newman (né le 23 septembre 1950 décédé à la suite d'une overdose de drogue le 20 novembre 1978), Susan Kendall Newman (née le 21 février 1953) et Stéphanie (née en 1954).

Marié le 29 janvier 1958 avec l'actrice : JOANNE WOODWARD - jusqu'au décès de Paul en 2008.
Ils eurent trois filles : Elinor Teresa Newman (née le 8 avril 1959, Melissa-Stewart (née le 17 septembre 1961) et Claire (Clea) Newman (née en 1965).

Taille :

(177 cm)

 

ANECDOTES :

 

Mariage de Paul Newman et Joanne Woodward en 1959

Il s'inscrit aux prestigieux cours de l'Actors Studio que dirige Elia Kazan et Lee Strasberg. Il a comme camarades Marlon Brando, Natalie Wood, Eva Marie Saint ou encore James Dean. Le trio Brando-Dean-Newman forcent l'admiration de la classe.

Classé régulièrement dans les 20 plus grandes stars du siècle et parmi les 20 plus sexy.

Livre : Harry et fils (L'affrontement) dont il a tiré un film.

En mai 2007, il annonce la fin de sa carrière cinématographique.

Ancien fumeur, Newman avait appris cette année qu'il souffrait d'un cancer du poumon et était soigné à New York.

Il détestais qu'on l'appelle " Blue Eyes ".

PAUL NEWMAN, LE PHILANTHROPE

Marqué par la décès de son fils par overdose, Paul Newman a joué un rôle important dans le Mouvement pour les droits civiques, a participé à certaines campagnes du Parti démocrate et a pris part à des conférences pour le désarmement nucléaire.

Il fut en 1968 délégué du Connecticut à la Convention Nationale Démocratique de Chicago, et figura rapidement en bonne place sur la "liste noire" de Richard Nixon.

Possède The Hole In The Wall Gang Camp (pour enfants en phase terminale) et The Scott Newman Foundation (réhabilitation de drogués et alcooliques).

Dans les années 80, il a mis sur pied une société, Newman's Own, connue pour les vinaigrettes à son effigie.

Tous les bénéfices de Newman's Own sont reversés à des oeuvres caritatives. Selon le site web de l'entreprise, plus de 200 millions de dollars ont été distribués à ce jour.


 

PAUL NEWMAN, LE SPORTIF

Paul Newman au volant

 

Après avoir suivi des cours de pilotage pour les besoins du film Virages (Winning), en 1969, Paul Newman a développé une passion pour la course automobile. De l'avis de plusieurs, il était un pilote doué, comme en font foi ses victoires sur les circuits amateur et même professionnel.

En 1979, avec ses coéquipiers Dick Barbour et Rolf Stommelen, Paul Newman a terminé 2e aux 24 heures du Mans, la plus prestigieuse course d'endurance au monde. En 1995, à l'âge de 70 ans, il est devenu le plus vieux pilote à remporter les 24 heures de Daytona, au sein d'une équipe conduisant une Ford Mustang de catégorie GTS.

En 1983, il a fondé une écurie de course automobile avec Carl Haas, groupe auquel s'ajoutera plus tard Michael Lanigan. L'équipe Newman/Haas/Lanigan Racing évolue encore en série IRL aux États-Unis. Ses deux partenaires ont d'ailleurs salué sa générosité et sa passion dans des messages publiés samedi.

Toujours sur une note sportive, Paul Newman a marqué l'imaginaire de plusieurs Québécois par son rôle de Reggie Dunlop dans la comédie de hockey Slap Shot (Lancer-frappé), en 1977. Mais c'est surtout le doublage en français québécois de sa partition, par le comédien Benoît Marleau, qui est resté dans la mémoire des amateurs...

 


                              

 

 

Ajouter votre commentaire

 


SA BIOGRAPHIE

 

 

Hommage à PAUL NEWMAN

 

 

Ajout de la vidéo le 28 septembre 2008 par Philippe de CinéMémorial

 

Le légendaire acteur américain s'est éteint vendredi des suites d'un cancer, à l'age de 83 ans.

 

C'est une légende du cinéma qui disparaît. Paul Newman n'est plus. L'acteur américain s'est éteint vendredi des suites d'un cancer, selon une porte-parole de sa fondation, Newman's Own. Il était âgé de 83 ans.

Son père était gérant d'un magasin d'articles de sports dans sa petite ville et à des origines juives. Sa mère n'a pas besoin de travailler, elle se consacre entièrement à s'occuper de ses fils : Paul et Arthur (né en 1924).

Leur père souhaite que ses fils reprennent sa boutique à son décès, voir même qu'ils deviennent des champions dans une discipline.

Paul Newman dira d'ailleurs à ce sujet : "dans ma province, j'étais le gamin le plus envié. Imaginez que vous ayez un père dont le métier serait d'équiper les clubs de sport, ce qui lui permettrait de rencontrer toutes les vedettes locales, du base-ball ou du basket ! Formidable, non ? Mon premier jouet fut un football miniature. Et inutile de préciser que ni mon frère ni moi n'avons jamais manqué de gants de base-ball. J'apprenais aussi beaucoup de choses sur le sport en bavardant avec les employés du magasin. Et je collectionnais les autographes et les photos de toutes les stars de l'Ohio".

Selon la légende, lorsque les journalistes lui pose la question : "comment avez-vous débutez ?", il répondit tout simplement : "en chantant la tyrolienne".

En 1929, il apprend par coeur une petite chanson écrite par son oncle Joe, journaliste et poète. Paul émerveille son oncle lorsqu'il la lui chante. Paul Newman affirme que c'est à ce moment là que la passion commence, mais est-ce sérieux où une simple plaisanterie ? En tout cas, il la sifflote encore.

Enfant et adolescent, il pratique de nombreux sports et devient un excellent athlète : natation, tennis, base-ball ou encore patins à roulettes. L'oncle Joe veille sur son petit protégé qu'il gâte particulièrement. À ses retours de l'entrainement, il lui porte son sac et parlent comme 2 bons copains. Quand le thème sportif est achevé, Joe lui parle de sa passion pour le théâtre.

En classe, c'est un bon élève toujours apte à faire de son mieux, que se soit physique ou intellectuel. Dès 7 ans, il s'intéresse à la passion de son oncle qui le pousse dans cette voie.

Dès lors, il participe à tous les spectacles où il joue dans de petites pièces ou des sketchs. 2 ans plus tard, il se produis au théâtre de Cleaveland lors d'une cérémonie donnée pour célébrer l'anniversaire de George Washington. C'est à ce moment là qu'il décide de faire carrière. Il dira à son frère : "Je serai acteur quand je serai grand… si je ne parviens pas être champion de football !".

Pendant les vacances d'été, il est sélectionné par son professeur près avoir mimé et chanté devant lui la fameuse tyrolienne. Il va incarner Saint Georges dans le spectacle "Saint George et le dragon". Le jour J. arrive, la famille est présente et les autres parents de l'école sont là, Paul reçoit un tonnerre d'applaudissements.

Nous sommes en 1935, il continue de travailler sur le terrain sportif et le soir, lorsqu'il rentre chez lui, il rentre au magasin de son père. Dès qu'il a un moment de libre, il s'entraîne dans les champs, accompagné ou non de son frère.

À 14 ans, il travaille avec son père pour gagner un peu d'argent de poche. Avec son emploi du temps, il n'a pas le temps pour beaucoup de loisirs. Adorant toujours autant le base-ball, son père le persuade de continuer dans cette voie (sa donne une bonne publicité pour le magasin en même temps).

Les résultats sont excellents et oublie un temps le théâtre. À 17 ans, il y repense et devient régisseur. Ce métier l'amuse sans pour autant l'intéressé mais il y découvre une autre facette du monde artistique.

Finalement, il revient au métier de comédien. Mais il connaît sa 1ère décision : après 3 semaines de répétition pour son rôle de fossoyeur dans la pièce d' "Hamlet", son jeu ne plaît pas au metteur en scène : il est déçu et vexé. Il envisage même de tout arrêter.

Désormais, il n'a plus que 2 solutions : oublier le théâtre et se consacrer exclusivement en sport ou se battre pour décrocher un nouveau rôle.

Mais la guerre fait rage en Europe. Une fois qu'il a obtenu son diplôme il décide de s'engager dans l'armée. Il envisage même de devenir pilote, son dossier est excellent mais le contrôle médical n'est pas de son côté pour cette affectation : ses beaux yeux bleus cachent un daltonisme (sans qu'il le sache).

Il est muté comme radio de 3ème classe sur un bombardier lance-torpilles. Pendant 2 ans, il vit dans cet univers mais reste néanmoins loin du conflit. Il dira d'ailleurs : "alors que j'étais certain de me battre et de risquer ma vie chaque jour. Presqu'en colère, à boire de la bière et à lire des centaines de bouquins. Mes copains qui étaient restés aux États-Unis en savaient sans doute plus que moi sur les opérations militaires. Je n'avais que la radio pour me renseigner".

En avril 1946, il est démobilisé et revient avec une blessure au genou : sa carrière sportive est terminée. Pour ne pas se retrouver sans rien faire, il continu ses études : se sera de l'économie politique. Dans l'Ohio, au Kenyon Collège de Gambier, il arrive tout de même à mêler le sport et les études.

Mais son choix ne l'intéresse absolument pas. À 21 ans, il a passé 30 mois dans un milieu confiné à bord d'un navire de guerre : il préfère boire et s'amuser avec ses copains, flirter et jouer au football. Sa carrure d'athlète fait de lui une des valeurs sûres de l'équipe mais un incident de taverne va tout lui ruiner.

Après avoir un peu trop bu, il se laisse entraîner dans une rixe entre étudiants. Le bar est complètement détruit et dès le lendemain il est exclu. Maintenant qu'il a plus de temps libre, il flirte davantage et fréquente toutes les soirées. Pour gagner un peu d'argent, il travaille quelques semaines dans une blanchisserie réservée aux étudiants.

En 1947, il joue dans 9 pièces et sa passion grandit. Il joue notamment dans Spéciale Première, La Ménagerie de verre, La Mégère apprivoisée ou encore Cyrano de Bergerac. Par la suite, il participe activement à une tournée théâtrale dans des festivals d'été et des scènes de province.

Cependant, malgré sa réussite, il est loin d'être satisfait. Selon lui, il ne fait que réciter des textes sans rien apprendre. En 1949, avec ses diplômes en poche, il s'engage pour une tournée d'été dans le Wisconsin. Ce contrat est une aubaine pour lui : il se sent véritablement comme un professionnel.

C'est à ce moment là qu'il rencontre Jackie Witte. Elle sourit et son charme agit sur lui. Dès leur rencontre, il l'invite mais elle le repousse. Elle n'apprécie pas le côté trop sûr de soi et le juge comme prétentieux. En revanche, elle est sensible à son regard et ses beaux yeux bleus.

Ensemble, ils sont à l'affiche d'une pièce : "John aime Mary" où chacun interprète le couple principal. Dans les coulisses, ils ne tardent pas à tomber dans les bras l'un de l'autre, les spectateurs ressentent la même chose lorsqu'ils les voient sur scène.

Il la demande en mariage et une semaine plus tard ils sont unis. Une fois la lune de miel achevé, Paul se tient à carreaux : il n'a plus le droit à l'erreur car Jackie est déjà enceinte.

Il est engagé par les Woodstock Player et le couple continue à travailler ensemble jusqu'à la fin de l'année 1950. Jacqueline ne peut plus travailler en raison de sa grossesse visible, la pièce est arrêtée. Paul devient ouvrier agricole dans une grande ferme de l'Illinois.

Peu après la naissance de son unique fils, il reçoit un télégramme lui demandant de rentrer toute urgence : son père est sur le point de mourir. Il revient donc dans la famille et son père décède en mai 1950. Seulement il n'y a aucun successeur pour le magasin de sport. Pour des raisons financières, il accepte de s'en occuper le temps que les affaires reprennent bien et pour pouvoir subvenir aux besoins de sa petite famille. Mais le coeur n'y est pas, les affaires ce n'est pas son truc.

Après 2 ans, il renonce et demande à son frère de reprendre l'affaire. Il revend ses parts de la société et repart vers les planches. Il s'installe à New Haven et s'inscrit à la Yale School of Drama afin de suivre les cours d'art dramatique. Il trouve divers emplois car il faut bien nourrir sa femme, son fils et payer l'appartement : il devient donc représentant en encyclopédies, travaille à la radio puis se fait engager dans une agence de publicité.

Tous les soirs, il persiste et se donne une année pour réussir. S'il n'obtient rien d'intéressant et de rentable, il abandonnera définitivement ce à quoi il souhaite. Il promet même à son épouse d'arrêter les cours au printemps 1953.

Mais à la fin de l'été 1952, il est encouragé par ses professeurs qui voient un potentiel qui demande à se concrétiser. La petite famille déménage à nouveau pour New York. Il trouve rapidement un travail à la télévision et Jacqueline cherche du travail. La chance : l'une des tantes de Jackie vit à Long Island à quelques pâtés de maison de chez eux. Pour 60$ par mois, elle accepte de s'occuper de Scott.

Le soir, il commence à apparaître dans quelques émissions télé. Chaque jour, il sonne chez des professionnels afin de décrocher un contrat. En décembre, la chance lui sourit : il décroche un rôle intéressant à la télévision. Bien qu'il n'obtienne pas la gloire, il se fait remarquer. Il est engagé dans divers émissions ce qui lui permet de ramener suffisamment d'argent pour sa famille.

En entrant dans une des maisons de production, il fait une rencontre décisive : l'auteur dramatique William Ince. Il vient juste de terminer une pièce : Picnic. Malgré un trac fou, il se présente au casting : il est immédiatement engagé ! Il n'a certes pas le rôle espéré mais il reste intéressant.

Les répétitions commencent tout comme les ennuis : Ralph Meeker et Alan Seymour ne correspondent pas aux rôles principaux. Ralph est trop âgé pour son personnage (il est censé en avoir 20 ans et en paraît 30) tout comme Alan. Il faut tout recommencer.

Bien que Paul est déjà 27 ans, il en paraît bien moins et se présente : le rôle a été écrit pour lui car William Inge (dans la salle) voit en lui le héros idéal. Le soir de la 1ère est un triomphe et la pièce reste longtemps à l'affiche : les soucis financiers s'envolent. D'autant plus que Jacqueline est à nouveau enceinte et que Susan fera bientôt son entrée.

Les producteurs s'intéressent de plus en plus à sa notoriété grandissante. Un soir, Elia Kazan et Tennessee Williams sont dans la salle : ce n'est pas le soir de se louper. Il se surpasse et son salaire passe de 150 à 200$ par semaine.

Paul Newman et Elizabeth Taylor en 1958

Il s'inscrit aux prestigieux cours de l'Actors Studio que dirige Elia Kazan et Lee Strasberg. Il a comme camarades Marlon Brando, Natalie Wood, Eva Marie Saint ou encore James Dean. Le trio Brando-Dean-Newman force l'admiration de la classe.

Les acteurs débutants ont chacun un style particulier : on leur apprend à jouer le drame plus intensément, plus concentré et avec une certaine lenteur des gestes. Lee Strasberg est pour lui son meilleur élève, Paul affirme qu'il lui doit sa réussite.

Son ménage l'épanouie mais le rôle féminin tenu par Janice Rule est doublée par une certaine Joanne Woodward (qui a un air de Grace Kelly). Il n'a pas perdu la main avec ses méthodes de dragueur : il la remarqué dès le 1er jour. Il échange des banalités, déjeuner ensemble de temps à autre, parle de leurs trajets puis commencent à parler de leur avenir, rient ensemble et les sentiments apparaissent sans qu'ils s'en rendent véritablement compte.

Paul éprouve toujours la plus grande affection pour son épouse, il vit avec la passion qu'il a pour Joanne. En respect pour sa famille, ne souhaitant pas faire du mal à sa famille, il décide de parler avec Jackie en lui disant toute la vérité.

Il ne la quittera pas si elle le désire. Cette situation éternisera 5 années sans qu'aucun ne soit heureux. Picnic reste à l'affiche pendant 450 représentations, la dernière a lieu pendant l'été 1954

Victor Saville lui envoi un télégramme en lui proposant un rôle dans "Le Calice D'Argent" avec un casting impressionnant : Virginia Mayo, Natalie Wood et Pier Angeli. Il est emballé et signe les yeux fermés. Une GRAVE ERREUR

A son arrivée à Hollywood il déchante. En seulement une semaine de tournage, il se rend compte que le réalisateur n'y connaît rien et se rend compte que le côté artistique est délaissé

Une fois sur place, il espère voir son contrat déchiré mais il n'en est rien. De plus, Victor Saville lui demande de procéder à plusieurs changements physiques (il doit interpréter un grec) : teindre ses cheveux en blonds, redresser son nez, lui réajuster ses dents et changer sa façon de marcher.

Devant le navet qui se présente, il joue de son mieux afin de passer inaperçu : depuis la fin de ce tournage, il ne veut plus parler de tournage où il s'est senti particulièrement ridicule. Chance pour lui, on ne parle de lui nulle part. À son retour à New York, il voit sa femme, ses enfants et Joanne. Son apprend lui apprend que Marlon Brando a décliné l'offre de la pièce "La Maison des otages". Il accepte l'offre et pendant mois, la pièce attire les américains en masse.

Grâce au théâtre, il a plus d'heure pour être sa famille mais aussi voir secrètement Joanne. En parallèle, il tourne dans quelques téléfilms et apparaît dans diverses émissions, il gagne environ 700$ par semaine. Mais Marlon Brando ne lui adresse plus la parole parce qu'il a accepté ce rôle et James Dean lui a chipé le rôle dans "A l'Est d'Éden" alors qu'Elia Kazan le voyait dans ce rôle.

Au mois d'août, ils se réconcilient et devaient tournés un dramatique télévisé. Il prendre sa "revanche" en reprenant le rôle du boxeur Rocky Graziano dans "Marqué par la haine" avec son ancienne petite amie : Pier Angeli. En même temps, un jeune 1er fait son entrée : un certain Steve McQueen. Mais c'est Paul Newman la star ici, Steve attendra son tour.

Sa carrière est lancée !! Il enchaîne les tournages : "Femmes Coupables" avec Jean Simmons, "pour elle un seul homme" et il retrouve Joanne dans "Les feux de l'été".

Après une séparation d'un an, les anciens amants se retrouvent et leur passion est intacte. Joanne avait décidée de prendre de la distance pour éviter tout scandale. Dès le 2ème jour de tournage, ils sont à nouveau ensemble et ce soir-là, Paul ne rentre pas chez lui. Jackie se rend bien compte que leur mariage ne tient plus la route et décide de divorcer.

Entre les 2 ex-conjoints, tous les accords sont prissent à l'amiable : Jackie lui assure qu'il pourra voir ses enfants aussi souvent qu'il le souhaitera et lui promet de leur éviter tout problèmes financiers. Entre eux règnent un respect mutuel et une sincère amitié.

Joanne et Paul peuvent enfin se marier. Ils se marient à l'hôtel El Rancho et jusqu'au dernier moment, les proches pensent qu'il ne viendra pas. Mais Joanne connaît son emploi du temps, Paul a été retenu plus longtemps qu'il ne l'avait pensé. Il saute au dernier moment dans un avion sans prendre son déjeuner ni acheter les alliances !! Dès son arrivée, elle le conduit au buffet sans lui permettre de s'habiller.

Il lui avoue qu'il a oublié les alliances : peu importe, des anneaux de rideaux feront l'affaire. Ils achèteront les alliances pendant leur voyage de noces.

Dès ses débuts dans la réalisation en 1968, il avait été salué à juste titre comme un metteur en scène avec lequel il faudrait désormais compter, soucieux de la vérité psychologique de ses personnages souvent complexes et attaché à un travail patient et approfondi avec ses comédiens. "Rachel, Rachel" obtint d'emblée le Prix de la New York Film Critics' Society et quatre citations à l'Oscar.

Suivent 2 rôles historiques : le général Groves, le maître d'oeuvre "administratif et politique" de la bombe atomique avec "Les maîtres de l'ombre". Puis il revient au cinéma plus intimiste en créant avec Joanne Woodward le couple conformiste et étriqué de "Mr. And Mrs. Bridge" (1990).

Délégué du Connecticut à la Convention Démocrate de Chicago en 1968, il a participé aux campagnes électorales d'Eugene McCarthy et George McGovern et a pris part aux conférences pour le désarmement nucléaire.

Il a également joué un rôle important dans la lutte contre la drogue en créant avec son épouse, la Fondation Scott Newman en souvenir de leur fils mort d'overdose ainsi que dans les mouvements pour les droits civiques.

Paul Newman et Joanne

En 1970, le couple était apparu dans "King : A Filmed Record… Montgomery To Memphis", un documentaire sur Martin Luther King. Paul Newman consacre une part importante de ses loisirs à la compétition automobile dont il reste l'un des coureurs les plus réputés des États-Unis. Il remporta notamment en 1985 le Sports Car Club of America National Championship ainsi que 3 Road Atlantas. Il meurt ce 26 septembre 2008 à Westport, Connecticut aux États-Unis, dans sa demeure parmi sa famille et ses amis.

Il était ateint d'un cancer du poumon et était âgé de 83 ans. Adieu Monsieur Newman on ne vous oubliera jamais.

 

Source : Vargen57 - Fait le 28 septembre 2008 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1995 - Pour : UN HOMME PRESQUE PARFAIT - Ours d'Argent - Meilleur acteur - Festival international du cinéma de Berlin, Allemagne.

1995 - Pour : UN HOMME PRESQUE PARFAIT - Prix NSFC - Meilleur acteur - Société Nationale des Critiques de Cinéma, États-Unis.

1995 - Pour : UN HOMME PRESQUE PARFAIT - Prix NYFCC - Meilleur acteur par le cercle des critiques de cinéma de New York, États-Unis.

1994 - Prix Humanitaire Jean Hersholt - Academy Awards, États-Unis.

1987 - Pour : LA COULEUR DE L'ARGENT - Oscar - Meilleur acteur, États-Unis

1987 - Pour : LA COULEUR DE L'ARGENT - Prix NBR - Meilleur acteur - National Board of Review, États-Unis.

1986 - Prix pour l'ensemble de sa carrière - Guilde des acteurs de cinéma, États-Unis.

1986 - Prix Pomme d'Or - Star masculine de l'année - Golden Apple Awards, États-Unis.

1986 - Oscar d'Honneur - Academy Awards, États-Unis.

1984 - Prix Cecil B. DeMille - Golden Globes, États-Unis.

1983 - Pour : LE VERDICT - David - Meilleur acteur étranger, Italie.

1975 - Gala Tribute - Film Society of Lincoln Center, États-Unis.

1970 - Pour : RACHEL, RACHEL - Golden Globe - Meilleur film de cinéma, États-Unis.

1970 - Pour : RACHEL, RACHEL - Prix NYFCC - Meilleur réalisateur - Cercle des critiques du cinéma de New York, États-Unis.

1970 - Laurel d'Or - Star masculine de l'année, États-Unis.

1968 - Homme de l'année - Hasty Pudding Theatricals, États-Unis.

1968 - Laurel d'Or - Star masculine de l'année, États-Unis.

1968 - Golden Globe - Homme favori dans le monde, États-Unis.

1967 - Prix de la star masculine la plus populaire - Photoplay Awards, États-Unis.

1966 - Golden Globe - Homme favori dans le monde, États-Unis.

1964 - Pour : LE PLUS SAUVAGE D'ENTRE TOUS - Laurel d'Or - Meilleure interprétation dramatique masculine, États-Unis.

1964 - Golden Globe - Homme favori dans le monde, États-Unis.

1962 - Pour : L'ARNAQUEUR - Laurel d'Or - Meilleure interprétation dramatique masculine, États-Unis.

1962 - Pour : L'ARNAQUEUR - Prix du Jury - Meilleur acteur - Festival du cinéma - Mar del Plata, Argentine.

1962 - Pour : L'ARNAQUEUR - BAFTA - Meilleur acteur étranger - British Academy Awards, Royaume-Unis.

1957 - Pour : LES FEUX DE L'ÉTÉ - Prix d'interprétation masculine - Festival du cinéma de Cannes, France.

1957 - Golden Globe - Meilleur espoir masculin, États-Unis.

 


 
Ajouter votre commentaire

 

 

61 LONGS MÉTRAGES

************************************

 

2001 - SENTIERS DE LA PERDITION .LES

 

1999 - EN TOUTE COMPLICITÉ

 

1998 - BOUTEILLE À LA MER .UNE

 

1997 - HEURE MAGIQUE .L'

 

1994 - HOMME PRESQUE PARFAIT .UN

 

1993 - GRAND SAUT .LE

 

1990 - MR. & MRS. BRIDGES

 

1989 - BLAZE

 

1988 - MAÎTRES DE L'OMBRE .LES

 

1987 - MÉNAGERIE DE VERRE .LA

 

1985 - COULEUR DE L'ARGENT .LA

 

1983 - AFFRONTEMENT .L'

 

1982 - VERDICT .LE

 

1981 - ABSENCE DE MALICE

 

1980 - POLICEMAN .LE

 

1980 - JOUR DE LA FIN DU MONDE .LE

 

1978 - QUINTET

 

1977 - CASTAGNE .LA

 

1976 - BUFFALO BILL ET LES INDIENS

 

1976 - DERNIÈRE FOLIE DE MEL BROOKS .LA

 

1975 - TOILE D'ARAIGNÉE .LA

 

1974 - TOUR INFERNALE .LA

 

1973 - ARNAQUE .L'

 

1973 - PIÈGE .LE

 

1972 - DE L'INFLUENCE DES RAYONS GAMMA SUR LE COMPORTEMENT DES MARGUERITES

 

1972 - INDÉSIRABLES .LES

 

1972 - JUGE ET HORS-LA-LOI

 

1971 - CLAN DES IRRÉDUCTIBLES .LE

 

1970 - RIVAGE OUBLIÉ .LE

 

1969 - WUSA

 

1969 - VIRAGES

 

1969 - RACHEL, RACHEL

 

1969 - BUTCH CASSIDY ET LE KID

 

1968 - ÉVASION SUR COMMANDE

 

1967 - LUKE LA MAIN FROIDE

 

1966 - HOMBRE

 

1966 - RIDEAU DÉCHIRÉ .LE

 

1965 - LADY L.

 

1965 - DÉTECTIVE PRIVÉ

 

1964 - OUTRAGE .L'

 

1964 - MADAME CROQUE-MARIS

 

1963 - PAS DE LAURIERS POUR LES TUEURS

 

1963 - FILLE À LA CASQUETTE .LA

 

1963 - PLUS SAUVAGE D'ENTRE TOUS .LE

 

1962 - AVENTURES DE JEUNESSE

 

1961 - DOUX OISEAU DE JEUNESSE

 

1961 - ARNAQUEUR .L'

 

1961 - PARIS BLUES

 

1960 - EXODUS

 

1960 - DU HAUT DE LA TERRASSE

 

1959 - CE MONDE À PART

 

1958 - BRUNE BRULANTE .LA

 

1958 - CHATTE SUR UN TOIT BRÛLANT .LA

 

1958 - FEUX DE L'ÉTÉ .LES

 

1958 - GAUCHER .LE

 

1957 - FEMMES COUPABLES

 

1957 - POUR ELLE, UN SEUL HOMME

 

1956 - MARQUÉ PAR LA HAINE

 

1956 - SUPPLICE DES AVEUX .LE

 

1954 - CALICE D'ARGENT .LE

 


 

3 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION et 3 DOCUMENTAIRES
************************************

 

2004 - EMPIRE FALLS
Téléfilm de Fred Schepisi

 

2002 - LIFE BETWEEN .THE
Documentaire

 

2002 - OUR TOWN
Téléfilm de James Naughton

 

1996 - SUPER SPEEDWAY
Documentaire de Stephen Low - Voix+Narration : Paul Newman

 

1981 - COME ALONG WITH ME
Téléfilm de Joanne Woodward

 

1980 - ÉCRIN DE L'OMBRE .L'
The shadow box
Téléfilm - Réal+Prod : Paul Newman

 

1969 - MAKING OF BUTCH CASSIDY AND THE SUNDANCE KID .THE
Documentaire de Robert L. Crawford - Paul Newman ne fit qu'une simple apparition

 

 


Commentaires

Nom :hugongerard
Date :06-02-2010 17:24:25
Commentaire :Ras le bol d ' entendre dire de la part de certaines personnes que le personnage qui campe dans Marqué par la haine( 1956) de Robert Wise , film qui l ' a propulsé au sommet se nomme Rocky Marcianno , c ' est Rocky Graziano et non Marciano qui est le véritable nom du boxeur , pour leur faire comprendre çà , c ' est dur.
Ajouter un commentaire:
Nom:
Email:
Commentaire:
Question de sécurité: quel est le nom de ce site ?