PAUL MEURISSE

Vue 13208 fois

Profession:
Acteur et homme de théâtre français.

Date et lieu de naissance:
21-12-1912, à Dunkerque, dans le Nord, France.

Date et lieu du décès:
19-01-1979, à Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine, France.
Inhumé à l'ancien cimetière de Neuilly-sur-Seine-sur-Seine, Hauts-de-Seine.France.

Cause du décès:
Suite d'une crise d'asthme suraiguë. Il était âgé de 66 ans.

Nom de naissance:
Paul Gustave Pierre Meurisse.

État civil:
Liaison avec : EDITH PIAF de (1940 à 1942)

Marié en 1942 avec l'actrice : MICHELE ALFA, divorcé en 1946.

Marié en 1951 avec l'actrice : MICHELINE CHEIREL, divorcé en 1955.

Marié le 05 juillet 1960 avec l'actrice : MICHELINE GARY, jusqu'au décès de Paul en 1979.

Taille:
(173 cm)

Commentaires: 3

Anecdotes

Il passe son enfance en Corse et fait ses études à Aix-en-Provence.

Il fit ses débuts à Paris en 1936, comme boy de revue.

Son premier travail a été clerc de notaire.

D'abord chanteur (au début de la Seconde Guerre mondiale), il passe très vite au théâtre et au cinéma. Dans son premier film, Vingt-quatre heures de perm' (Maurice Cloche), film réalisé en 1940 mais présenté qu'en 1945, on le voit dans un extrait de son tour de chant.

Il fut un temps le protégé d'Édith Piaf mais sa personnalité bien définie d'un être flegmatique, avare de ses sourires et de ses paroles, pince-sans-rire mais toujours bon garçon fait vite de lui une vedette à part entière.

Tantôt gangster, tantôt flic, ses présences à l'écran ne passent jamais inaperçues même dans les plus petits rôles mais il fut également un homme de théâtre de tout premier plan.

Au cinéma, son meilleur rôle c'est, sans conteste, à Henri-Georges Clouzot qu'il le dut pour Les diaboliques (prix Louis Delluc 1954) où il fut un machiavélique directeur d'institution pour jeunes garçons.

Parmi ses meilleurs amis : Erich von Stroheim.

Paul Meurisse mène une carrière prestigieuse au théâtre. Pensionnaire puis sociétaire de la Comédie-Française de 1956 à 1958, il est particulièrement éblouissant en Coriolan et en Jules César. Dans sa dernière pièce, Mon père avait raison de Sacha Guitry, il joue à la fois le père et le fils. C'est à la sortie de la représentation du 19 janvier 1979 au Théâtre-Hébertot qu'il est terrassé par une crise d'asthme suraiguë.

Après avoir divorcé des comédiennes Michèle Alfa et Micheline Cheirel, il épousa, en 1960, Micheline Gary. Belle fidélité au prénom !

Quelques mois avant sa mort, il publie ses mémoires, "Les Eperons de la liberté".

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à PAUL MEURISSE dans un extrait "Le monocle rit jaune"

Fait le 30 octobre 2008 par Philippe de CinéMémorial.

Paul Meurisse passe son enfance en Corse et fait ses études à Aix-en-Provence où il débute dans la vie comme clerc de notaire. On peut croire que le sérieux des études de droit laisseront quelques dons dans l'esprit de ce comédien et donneront une forme à l'humour de son personnage. Très vite, l'apprenti notaire rêve d'un autre destin.

En 1936, il monte à Paris où il est lauréat d'un "Radio crochet". Il débute au Trianon comme boy de revue, puis présente un tour de chant dans plusieurs cabarets, interprétant de façon lugubre des chansons gaies, ce qui lui vaut un certain succès. Remarqué par Pierre Dac, il part en tournée. En 1939, il est avec Édith Piaf l'interprète du "Bel indifférent " de Jean Cocteau. La guerre vient, mais en 1940, démobilisé, Paul Meurisse reprend sa carrière. Il joue "Trois jeunes filles nues" au théâtre Marigny et fait bientôt ses débuts au cinéma avec "Ne bougez plus" de Pierre Caron, puis "Montmartre-sur-Seine" de Georges Lacombe où il retrouve Édith Piaf.

Dès lors, il tourne sas arrêt incarnant avec le même flegme, tour à tour, ironique ou inquiétant, les personnages les plus divers : professeur, prêtre, policier, criminel, espion, juge, savant et même "Napoléon III" dans "La Castiglione" de Georges Combret. Certains cinéastes vont satisfaire le rêve intérieur du comédien : Henri-Georges Clouzot grâce aux "Diaboliques" où Paul Meurisse incarne pourtant un personnage odieux : Jean Delannoy avec "Guinguette"; quelques autres encore qui lui apportent beaucoup, mais à qui il apporte de son côté une précieuse collaboration. En 1961, Paul Meurisse crée avec succès un personnage de série policière : "Le Monocle" dans plusieurs films de Georges Latimer. Parmi ses interprétations les plus marquantes à l'écran, il faut citer : Marie Octobre" de Julien Duvivier, "La tête contre les murs" de Georges Franju, "Le déjeuner sur l'herbe" de Jean Renoir (dans un rôle de savant dont l'austérité fond au soleil de Provence et aux charmes d'une jolie fille).

"La vérité" de Clouzot, "Le deuxième souffle" et "L'armée des ombres" de Jean-Pierre Melville. Cette abondante carrière cinématographique n'a pas empêché Paul Meurisse de remporter aussi de très beaux succès à la scène. Il fut pendant deux ans, de 1956 à 1958, pensionnaire puis sociétaire de la Comédie-Française. On le vit sur beaucoup de scènes théâtrales dans "Le coup de grâce ", "Un nommé Judas", "Jules César", "L'hurluberlu", "La foire d'empoigne", "Un sale égoïste"... De quoi remplir confortablement une carrière fournie, brillante. Son autorité, son flegme, la finesse de son talent y font merveille. Le 5 juillet 1960, Paul Meurisse épousait en troisième noce, la comédienne Micheline Gary.

Alors qu'il interprétait la pièce de Sacha Guitry, "Mon Père avait Raison", Paul Meurisse devait mourir d'une crise d'asthme suraiguë, à sa sortie de scène, le 19 janvier 1979. - Source : Alice

 

Filmographie

 

69 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1976 - ÉDUCATION AMOUREUSE DE VALENTIN .L'

 

1975 - GITAN .LE

 

1974 - SUSPECTS .LES

 

1972 - VORACES .LES

 

1970 - DOUCEMENT LES BASSES

 

1970 - CRI DU CORMORAN LE SOIR AU-DESSUS DES JONQUES .LE

 

1969 - ARMÉE DES OMBRES .L'

 

1966 - DEUXIÈME SOUFFLE .LE

 

1965 - CONGRÈS S'AMUSE .LE

 

1965 - GROSSE CAISSE .LA

 

1965 - QUAND PASSENT LES FAISANS

 

1964 - MOI ET LES HOMMES DE 40 ANS

 

1964 - MAJORDOME .LE

 

1964 - MONOCLE RIT JAUNE .LE

 

1963 - ASSASSIN CONNAÎT LA MUSIQUE .L'

 

1963 - MÉFIEZ-VOUS MESDAMES

 

1962 - OEIL DU MONOCLE .L'

 

1962 - CARILLONS SANS JOIE

 

1962 - DU MOURON POUR LES PETITS OISEAUX

 

1961 - MONOCLE NOIR .LE

 

1961 - NOUVEAUX ARISTOCRATES .LES

 

1961 - JEU DE LA VÉRITÉ .LE

 

1960 - VÉRITÉ .LA

 

1960 - FRANÇAISE ET L'AMOUR .LA

 

1959 - DÉJEUNER SUR L'HERBE .LE

 

1959 - MARIE-OCTOBRE

 

1959 - TÊTE CONTRE LES MURS .LA

 

1958 - GUINGUETTE

 

1958 - ÉCHEC AU PORTEUR

 

1957 - VIOLENTS .LES

 

1957 - SEPTIÈME CIEL .LE

 

1956 - JUSQU'AU DERNIER

 

1956 - INSPECTEUR AIME LA BAGARRE .L'

 

1955 - AFFAIRE DES POISONS .L'

 

1955 - DIABOLIQUES .LES

 

1954 - FORTUNE CARRÉE

 

1953 - CASTIGLIONE .LA

 

1953 - JE SUIS UN MOUCHARD

 

1951 - SERGIL CHEZ LES FILLES

 

1951 - MA FEMME EST FORMIDABLE

 

1951 - VEDETTES SANS MAQUILLAGE

 

1950 - SÉRÉNADE AU BOURREAU

 

1950 - MARIA DU BOUT DU MONDE

 

1949 - AGNÈS DE RIEN

 

1949 - DERNIÈRE HEURE, ÉDITION SPÉCIALE

 

1948 - ANGE ROUGE .L'

 

1948 - SCANDALE

 

1948 - IMPASSE DES DEUX ANGES

 

1948 - SERGIL ET LE DICTATEUR

 

1948 - COLONEL DURAND .LE

 

1948 - MANU, IL CONTRABBANDIERE

 

1947 - DAME DE ONZE HEURES  .LA

 

1947 - BETHSABÉE

 

1947 - DESSOUS DES CARTES .LE

 

1947 - FLEUR DE L'ÂGE .LA

 

1947 - INSPECTEUR SERGIL .L'

 

1946 - MACADAM

 

1946 - MONSIEUR CHASSE

 

1945 - INSAISISSABLE FRÉDÉRIC .L'

 

1945 - MARIE LA MISÈRE

 

1943 - FERME AUX LOUPS .LA

 

1942 - MARIAGE D'AMOUR

 

1942 - DÉFENSE D'AIMER

 

1941 - MONTMARTRE-SUR-SEINE

 

1941 - NE BOUGEZ PLUS

 

1940 - VINGT-QUATRE HEURES DE PERM'

 

QUELQUES PARTICIPATIONS THÉÂTRALE
____________________________________________

CORIOLAN, À LA COMÉDIE-FRANÇAISE

 

TROIS JEUNES FILLES NUES, AU THÉÂTRE MARIGNY

 

LE COUP DE GRÂCE

 

UN NOMMÉ JUDAS

 

JULES CÉSAR

 

L'HURLUBERLU

 

LA FOIRE D'EMPOIGNE

 

UN SALE ÉGOÏSTE

 

L'AUTRE VALSE
de Françoise Dorin - Mise en scène de Michel Roux
Au Théâtre des Variétés à Paris

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (3)

hugongerard

25-12-2008 09:40:30

Un grand acteur trés distingué à l humour pinçe sans rire , sa grande protégée , la grande EDITH PIAF , voulait en faire un chanteur , mais il était trés mauvais en tant que chanteur , elle en fait un grand comédien , des films cultes à retenir dans sa filmographie , je retiens l ' odieux directeur de collèdge MICHEL DELASALLE , du film LES DIABOLIQUES de CLOUZOT , LUC JARDIE de L ARMEE DES OMBRES de JEAN-PIERRE MELVILLE , sans oublier la trilogie des MONOCLES dirigé par GEORGES LAUTNER sur des dialogues de MICHEL AUDIARD .

hugongerard

12-03-2009 09:35:32

Ne pas oublier la célèbre pièce en 1 acte LE BEL INDIFFERENT écrit et mise en scène par JEAN COCTEAU jouée au théâtre des BOUFFES PARISIENNES , avec sa grande protectrice EDITH PIAF , un rôle muet , pour un grand acteur .

Eric

30-09-2011 18:22:54

http://paulmeurisse.forumgratuit.fr/ Site sur Paul Meurisse