PATRICK TOPALOFF

Vue 7538 fois

Profession:
Acteur, chanteur et humoriste français.

Date et lieu de naissance:
30-12-1944, à Paris, France.

Date et lieu du décès:
07-03-2010, à Sèvres, Hauts-de-Seine, France.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 65 ans.

Nom de naissance:
Patrick Topaloff.

État civil:
?

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Les obsèques de Patrick Topaloff se dérouleront le jeudi 11 Mars 2010, à 15 heures en l'Église Orthodoxe du 12, rue Daru dans le 8ème arrondissement de Paris. Ses nombreux amis et les artistes de la tournée Age tendre et Tête de bois devraient être présents à l'enterrement de cet humoriste, comédien charmeur et charismatique.

Patrick Topaloff, né d'un père géorgien et d'une mère corse, se définissait comme un "délicat entremets franco-russe".

Après des études d'histoire, il avait commencé sa carrière comme animateur sur RMC puis Europe 1, qui en fit une vedette des ondes.

Patrick Topaloff avait connu un accident de parcours, en 1995, avec une condamnation à six mois de prison ferme dans une affaire d'abandon de famille (une pension alimentaire non versée) et en avait purgé quatre derrière les barreaux de Fleury-Mérogis, en région parisienne. Depuis 2007, il participait à la tournée "Age tendre et têtes de bois", qui venait de reprendre samedi pour la 5e saison. Il avait interprété des chansons comme "J'ai bien mangé, j'ai bien bu", composée par Claude François (1971), ou "Où t'as mis ma chemise grise" parodie de Grease en duo avec Sim.

Chaque année dès 2002, il organise à Savy-Berlette au moment du Téléthon un concert de variété française avec le groupe Hélium.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à PATRICK TOPALOFF, dans un extrait avec son ami Sim.

 

 

Ajout de la vidéo le 09 mars 2010 par Philippe de CinéMémorial

 

Hier, nous apprenions le décès soudain de Patrick Topaloff. Le chanteur et comédien s'est effondré en sortant de table d'un restaurant de Sèvres (Haut-de-Seine). Contrairement à ce nous écrivions hier, le comédien ne s'était pas produit sur scène la veille à Chalon-sur-Saône. Fatigué, Topaloff avait préféré annuler sa participation au spectacle Âge Tendre et têtes de bois. Retour sur une carrière riche...

Patrick Topaloff commence suite à un coup du hasard. En 1966 , il gagne un concours qui lui permet de faire ses débuts sur Radio Monte-Carlo avec son ami Jean-Pierre Foucault. Aujourd'hui, l'animateur se souvient : "Nous étions très proches. L'été dernier Patrick était encore à une fête chez moi. J'ai l'impression de perdre un frère", dit-il dans France Soir. "RMC nous a permis de faire nos débuts en radio. Nous nous sommes alors installés tous les deux dans le même appartement à Monte-Carlo..."

L'année suivante, Topaloff poursuit sur Europe 1. Il présente plusieurs émissions de radios avant de faire une rencontre cruciale : Claude François. En 1971, l'idole lui écrit J'ai bien mangé, j'ai bien bu. La chanson est un vrai succès et le 45 tours se vend à plusieurs millions d'exemplaires. Topaloff part alors sur les routes avec Cloclo pour chanter en première partie.

En 1978, il réalise un nouvel exploit avec sa parodie hilarante de Grease. Avec Sim - enterré dans une grande émotion - , il transforme You're the one that I want en Où est ma ch'mise grise?. Topaloff parodiera Chuck Berry, faisant de son Johnny B. Good un Ali Be Good tout aussi apprécié.

Le cinéma s'intéresse bien sûr à lui. Il participe à une douzaine de longs métrages dont Drôle de zèbre, réalisé par Guy Lux où il tient la vedette avec un Sim déguisé en baronne. Plus récemment, il apparaissait dans une fiction d'Yves Boisset pour la télévision sur l'affaire Salengro.

Dans les années 80, avant que ne s'amorce sa traversée du désert, Topaloff apparaît dans Les jeux de 20 heures sur FR3 et L'Académie des neuf sur Antenne 2.

Pour Jean-Pierre Foucault, Patrick Topaloff "n'était pas dans la vraie vie, il était tout fou, il n'avait aucune notion du travail et encore moins de l'argent. Sa vie privée était d'ailleurs très compliquée..."

Justement, une pension alimentaire non payée lui vaut une condamnation 6 mois de prison pour abandon de famille en 1995. Il passera finalement quatre mois derrière les barreaux.

En, 2001, il écrit ses Mémoires. Dans Les pleurs du rires, Patrick Topaloff écrit : "La roue tourne pour tout le monde." En 2007, il entame les spectacles de la tournée Âge tendre et tête de bois. Au côté, notamment, de Claude Barzotti, Franck Alamo et Pascal Danel. Cette semaine, le producteur de la tournée, Michel Algay, a fait parler de lui en attaquant ces Victoires de la musique qui ne rendent jamais hommage aux chanteurs de variétés : "Patrick Topaloff était un ami. C'était un être extraordinaire, un érudit, ce que le public ignorait car il était très discret en dehors de la scène. La mort de Sim, l'an dernier, l'avait bouleversé. Patrick était un comédien et un humoriste incroyable qui incarnait la fête."

Le producteur révèle qu'il travaillait sur un "projet très avancé" autour de Don Camillo. Topaloff devait en reprendre le rôle et monter sur scène à la rentrée 2011. Décidément un week-end chargé en émotion avec la mort d'un infarctus du journaliste et présentateur du journal télévisé, Roger Gicquel .

Le mot de la fin, à son ami Jean-Pierre Foucault : "Je pense qu'il n'a pas eu la carrière qu'il méritait. Il aurait pu devenir un grand homme de radio et de télévision, mais il a préféré le vedettariat que lui procuré la chanson."

 

Source : Purepeople.com - Fait le 09 mars 2010 par Philippe de CinéMémorial..

 

commentaires (0)