PATRICK McGOOHAN

Vue 11145 fois

Profession:
Acteur et producteur irlandais.

Date et lieu de naissance:
19-03-1928, à Astoria, New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
13-01-2009, à Los Angeles, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
Des suites d'une longue maladie à l'âge de 80 ans.

Nom de naissance:
Patrick Joseph McGoohan. - Autre nom : Joseph Serf et Paddy Fitz.

État civil:
Marié le 19 mai 1951 avec : JOAN DRUMMOND - Jusqu'au décès de Patrick en 2009.
Ils eurent trois Filles : Catherine, actrice, née en 1952, Anne, actrice et Frances.

Taille:
(188 cm)

Commentaires: 6

Anecdotes

Fils de Thomas McGoohan et de Rose Fitzpatrick

Acteur vedette des séries Destination danger et Le Prisonnier (série dont il est par ailleurs le co-créateur), il a également participé à plusieurs épisodes de la série Columbo, en jouant le rôle du meurtrier à quatre reprises et en produisant plusieurs épisodes.

À l'instar de Patrick McGoohan, je crierai jusqu'à ma mort : «Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre!» Bon vent, Mister McGoohan! Vous voilà libre pour l'éternité en compagnie des étoiles !

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à PATRICK McGOOHAN.

Ajout de la vidéo le 17 janvier 2009 par Philippe de CinéMémorial.

Patrick McGoohan est né à New York en 1928. Il passe toute sa jeunesse en Irlande et en Angleterre. À l'âge de 16 ans, il quitte l'école et part vivre de petits boulots. D'abord employé de ferme, puis de banque, il devient ensuite technicien au Sheffield Repertory Theatre. C'est là qu'il fera ses premiers pas sur les planches. En 1955, Orson Welles repère rapidement son talent et qualifie sa présence d'"intimidante". Patrick McGoohan a le regard dur. En 1960, son talent d'acteur et ses facilités pour la boxe lui ouvrent les portes de la télévision britannique. Il obtient alors le rôle principal dans la série Secret Agent et incarne un agent secret avec pour seuls gadgets, son cerveau et sa force. Après avoir refusé de jouer le rôle de James Bond dans Docteur No , l'acteur se lance dans la rédaction du scénario de la série Le Prisonnier.

Son rôle dans les 17 épisodes de la série était son bébé. Démissionnaire des services secrets britanniques, "Pat" se fait asphyxier dans sa maison pour une raison inconnue. À son réveil, Patrick McGohann ouvre les yeux dans un monde clos. Il devient alors Numéro 6 dans un "village" où tout semble beau et accueillant. Rapidement, Patrick McGoohan réalise le sinistre sort qui lui est réservé. Les habitants sont ici pour voir leurs connaissances extraites de leurs cerveaux. Chacun se voit assigner un numéro à la place d'un nom. Le chef des interrogatoires s'appelle Numéro 2. Le boss qu'il ne verra jamais est Numéro 1. Plus que tout, Patrick McGoohan veut s'échapper de ce monde à l'atmosphère flippante. C'est sans compter sur la Boule, toujours là pour réprimer les tentatives d'évasion. Après avoir été évoquée plusieurs fois, l'adaptation de cette série au cinéma est toujours d'actualité. Attendons les nouvelles de celui qui s'est emparé du projet, le célèbre réalisateur anglais Christopher Nolan.Il restera célèbre pour cette phrase : « Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre ! »

L'acteur, récompensé à plusieurs reprises aux Emmy Awards, s'est éteint à Los Angeles des suites d'une longue maladie, a annoncé son beau-fils, le producteur de films Cleve Landsberg.

Au début des années 1960, tout auréolé du succès de la série d'espionnage britannique Destination danger, dans laquelle il incarne l'espion John Drake, le jeune comédien irlando-américain, né à New York le 19 mars 1928, se voit proposer le rôle de James Bond dans James Bond contre Dr. No, de Terence Young. Les producteurs Harry Saltzman et Albert Broccoli croient en lui.

Pourtant, fatigué des rôles d'agent secret après quatre saisons et 86 épisodes de DangerMan, Patrick McGoohan refuse et abandonne le rôle de l'agent 007 à l'Écossais Sean Connery. Finalement, aucun regret à avoir. Car McGoohan se lance lance dans un projet d'envergure qui va bouleverser sa vie : la série télévisée britannique Le Prisonnier.

Créée en 1966 et diffusée entre le 1er octobre 1967 et le 4 février 1968 sur le réseau ITV, cette série unique en son genre, comptant 17 épisodes, a été qualifiée de « chef-d'oeuvre télévisionnaire » par l'éditrice Hélène Oswald et Alain Carrazé dans un célèbre ouvrage paru aux Éditions Néo.

L'histoire met en scène un agent secret britannique qui démissionne brutalement de son poste et rentre chez lui au volant de sa Lotus Seven. Alors qu'il est en train de faire ses valises, un gaz anesthésiant est diffusé dans son appartement. À son réveil, il se retrouve au Village, lieu étrange et carcéral constituée d'une part de villageois numérotés comme lui et, d'autre part, de leurs geôliers, (dont le plus célèbre d'entre eux, la boule blanche). Désormais, on l'appelle le numéro 6…

Tourné à Portmeirion, village résidentiel situé au nord-ouest du pays de Galles (créé par l'architecte sir Clough Williams-Ellis), les 17 épisodes de cette série allégorique peuvent se lire de différentes manières : on peut y voir la bataille de l'homme contre l'oppression, la lutte le l'individu face à un sytème, ou bie n une partie d'échec contre la mort. Dans les années 1970, Patrick McGoohan aura également joué aux côtés de son ami Peter Falk dans plusieurs épisodes de la série Columbo.

Au cinéma, il avait donné la réplique à Clint Eastwodd dans L'Évadé d'Alcatraz, réalisé par Don Siegel en 1979, film dans lequel il jouait le directeur de la célèbre prison construite sur une île dans la baie de San Francisco.

Il restera également pour Scanners, de David Cronenberg, en 1981, ou bien Braveheart, de Mel Gibson, en 1995, grand film épique dans lequel il jouait le roi Edward, aux côtés de Sophie Marceau.

Source : Le Figaro - Fait le 17 janvier 2009 par Philippe de CinéMémorial.

SES RÉCOMPENSES :

1990 - Pour : COLUMBO - Un Emmy - Pour le meilleur rôle d"invité dans une série de télévision - États-Unis.

1975 - Pour : COLUMBO - Un Emmy - Pour le meilleur second rôle d'une série de télévision - États-Unis.

1960 - Prix BAFTA - Pour le meilleur acteur - BAFTA TV Award - Royaume-Uni.

 

Filmographie

 

30 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1998 - HYSTERIA
Réal : Rene Daalder

 

1996 - DROIT DE TUER ? .LE

 

1996 - FANTÔME DU BENGALE .LE

 

1995 - BRAVEHEART

 

1987 - TRESPASSES
Réal : Peter Sharp

 

1985 - BABY LE SECRET DE LA LÉGENDE OUBLIÉE

 

1981 - KINGS AND DESPERATE MEN
Réal : Alexis Kanner

 

1981 - SCANNERS
T.or. : Scanners
Réal : David Cronenberg

 

1979 - ÉVADÉ D'ALCATRAZ .L'

 

1978 - CIBLE ÉTOILÉE .LA

 

1977 - HOMME AU MASQUE DE FER .L'

 

1976 - TRANSAMERICA EXPRESS

 

1975 - GÉNIE, DEUX ASSOCIÉS UNE CLOCHE .UN

 

1971 - MARIE STUART, REINE D'ÉCOSSE

 

1970 - GUERRE DES BOOTLEGGERS .LA

 

1968 - DESTINATION : ZEBRA, STATION POLAIRE

 

1968 - JOURNEY INTO DARKNESS
Réal : James Hill et Peter Sasdy

 

1963 - TROIS VIES DE THOMASINA .LES

 

1962 - QUARE FELLOW .THE
Réal : Arthur Dreifuss

 

1962 - ACCUSÉ, LEVEZ-VOUS

 

1961 - DEUX VIVANTS, UN MORT

 

1961 - ALL NIGHT LONG
Réal : Basil Dearden

 

1958 - RENCONTRE AU KENYA

 

1957 - GIPSY

 

1957 - TRAIN D'ENFER

 

1957 - MARÉE HAUTE À MIDI
T.or. : High Tide at Noon
Réal : Philip Leacock

 

1956 - ZARAK LE VALEUREUX

 

1955 - PASSAGE HOME
Réal : Roy Ward Baker

 

1955 - ARMURE NOIRE .L'
T.or. : The Dark Avenger - Autre Titre : Le prince noir
Réal : Henry Levin

 

1955 - FILLE COMME ÇA .UNE

 

1955 - BRISEURS DE BARRAGES .LES

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (6)

playtime

14-02-2009 20:42:24

je le revois poursuivi par cette grosse boule blanche et la phrase culte que peu de gens comprennent encore \"I am not a number\" http://playtime.unblog.fr/

Manonthemoon

15-07-2009 14:03:27

C'etait tout simplement le meilleur pour moi. Remarquable dans tous ses roles, des plus petits au plus importants. Meme ceux qu'il incarnait dans les quelques films moyens qu'il a fait et qui ne vaut que par sa presence. Je retiens tout d'abord Destination danger, la serie qu'il l'a revele. Une serie jamais egalee. Be seeing you !

hugongerard

08-09-2009 17:56:45

Je ne suis pas un numéro , je suis un homme libre s ' exclamait-il dans LE PRISONNIER . Le véritable nom du numéro 6 dans la séie LE PRISONNIER se nomme John Drake car la série qui précède cette série est DESTINATION DANGER . Le prisonnier n ' est autre que la suite de DESTINATION DANGER , d ' après mes sourçes , si je ne fais pas d ' erreur à ce sujet.

serge

21-04-2010 14:14:16

je viens de décourir votre site par hassard et je suis déja enchanté, je crois que je vais passé beaucoup de temps a vous découvrire, merci beaucoup

hugongerard

17-09-2012 18:10:22

Qui pourrait me donner le nom du village ou a été tourné la série : Le prisonnier ? , ce village existe et est un lieu touristique pour les touristes .

hugongerard

06-01-2013 16:27:19

Revu recemment dans le rôle d ' Oscar Finch dans un épisode de Columbo intitulé : Votez pour moi , épisode rediffusé hier samedi sur Tf1 à 1h35 .