PHILIPPE CLAIR

Vue 1583 fois

Profession:
Acteur, réalisateur, scénariste et producteur Français.

Date et lieu de naissance:
14-09-1930, à Martimprey-du-Kiss (aujourd'hui Ahfir) au Maroc.

Date et lieu du décès:
28-11-2020, à ? en France.

Cause du décès:
De cause naturelle à l'âge de 90 ans.

Nom de naissance:
Prosper Charles Bensoussan.

État civil:
Philippe Clair est le père d'Estéban alias David Boring.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à PHILIPPE CLAIR

Ajout de la vidéo le 30 novembre 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

Prosper Bensoussan est né en 1930 au Maroc. Après avoir effectué divers petits boulots comme mécanicien, électricien, magasinier, assureur, camelot, Prosper Bensoussan monte à Paris. Inscrit au cours de René Simon, le comédien le baptise "Philippe Clair", car Bensoussan est passionné par Gérard Philippe, et le film de René Clair Le silence est d'or. Puis, devenu Philippe Clair, il intègre le Conservatoire de Paris où il côtoie Jean-Paul Belmondo, Jean-Pierre Marielle ou Jean Rochefort.

En 1956, Clair remporte le prix Bernstein du meilleur jeune comédien. Il commence alors à jouer au théâtre et au cinéma dans Des gens sans importance d'Henri Verneuil, qui marquent ses débuts à l'écran en 1956. Quelques années de théâtre plus tard, il passe à la réalisation de sa première comédie, Déclic et des claques avec Annie Girardot. Le film est un échec, et Clair porte son attention sur la télévision, enregistre des disques très orientés sur l'humour "Pied-Noir", et joue au théâtre la pièce La parodie du Cid, qu'il adaptera au cinéma sous le titre de Rodriguez au pays des merguez (1980).

Il revient à la réalisation en 1971 avec La Grande Java, qui révèle Les Charlots au cinéma, puis La grande maffia, qui marque sa rencontre avec Aldo Maccione, qu'il dirigera à quatre autres reprises. Leur plus grand succès commun sera Plus beau que moi tu meurs (1982), qui dépassera les trois millions d'entrées. Philippe Clair définit son cinéma comique comme une "logique dans l'absurde", et il laisse souvent libre cours aux délires et aux folies les plus incroyables.

S'inscrivant dans cette thématique, on citera son diptyque des "Réformés" auquel il convient d'ajouter Ces flics étranges venus d'ailleurs (1979). On peut inscrire dans cette mouvance Le Grand fanfaron, La Brigade en folie, et ce qui reste l'un de ses films les plus délirants : Le Führer en Folie avec Henri Tisot et Alice Sapritch. En 1984, Philippe Clair parvient à obtenir la star comique américaine Jerry Lewis pour Par où t'es rentré ? On t'a pas vu sortir.

La suite de la carrière de Clair se fait avec Aldo Maccione en tête d'affiche, toujours placé sous le signe de la comédie avec Si tu vas à Rio... tu meurs (1987), puis une comédie dramatique, la seule de la carrière de Clair, qu'il décrit comme sa plus belle réussite (professionnelle) et son plus bel échec (en terme d'entrées) : L'aventure extraordinaire d'un papa peu ordinaire (1989). Il y fait jouer son fils, Michael Clair, et le film raconte comment un papa va chercher à retrouver son enfant emmené par sa mère alors qu'il était absent. Ce sujet était très personnel pour Philippe Clair, qui vécut une situation similaire avec sa fille Béatrice, qu'il ne revit que vingt ans plus tard.

Ce film fut le dernier de la carrière de Philippe Clair, qui ne retourna jamais de film comme réalisateur. En 2010 et 2012, il participa à deux courts-métrages, avant de remonter sur les planches pour un one-man-show évidemment intitulé... Tais-toi quand tu parles, du nom de l'un de ses films avec Aldo Maccione. En 2016, il apparaît dans le documentaire comique Yo! Pékin réalisé par son fils Estéban.

Source : Corentin Palanchini d'AlloCiné - Fait le 30 novembre 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

23 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
__________________

 

1989 - AVENTURE EXTRAORDINAIRE D'UN PAPA PEU ORDINAIRE .L'

 

1987 - SI TU VAS A RIO TU MEURS

 

1987 - CAYENNE PALACE

 

1986 - SI T’AS BESOIN DE RIEN, FAIS-MOI SIGNE

 

1984 - PAR OÙ T'ES RENTRÉ ON T'A PAS VU SORTIR

 

1982 - PLUS BEAU QUE MOI, TU MEURS

 

1981 - TAIS-TOI QUAND TU PARLES

 

1979 - RODRIGUEZ AU PAYS DES MERGUEZ

 

1978 - RÉFORMÉS SE PORTENT BIEN .LES

 

1978 - COMMENT SE FAIRE REFORMER

 

1978 - CES FLICS ÉTRANGES VENUS D'AILLEURS

 

1976 - LÂCHE-MOI LES VALSEUSES

 

1975 - GRAND FANFARON .LE

 

1974 - FÜHRER EN FOLIE .LE

 

1972 - BRIGADE EN FOLIE .LA

 

1971 - GRANDE MAFFIA .LA

 

1970 - GRANDE JAVA .LA

 

1966 - DU RIFIFI À PANAME

 

1964 - DÉCLIC ET DES CLAQUES

 

1962 - PETITS MATINS .LES

 

1962 - DONNEZ-MOI DIX HOMMES DÉSESPÉRÉS

 

1959 - BABETTE S'EN VA-T-EN GUERRE

 

1955 - DES GENS SANS IMPORTANCE

 

4 COURTS MÉTRAGES et 1 DOCUMENTAIRE :
____________________________________________

 

2016 - YO ! PÉKIN
Court métrage d'Estéban

 

2014 - BUBBLE BLUES
Court métrage de Patrick Volve

 

2013 - CASTING
Court métrage de Franck Tempesti

 

2012 - PLUS DRÔLE QUE LUI, TU MEURS
Documentaire de Gilles Botineau

 

2010 - KINO KILLER PANCHO
Court métrage de Franck Tempesti

 

SA PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

 

1985 - MONDES ENGLOUTIS .LES
Réal : Michel Gauthier - Uniquement sa voix

 

1982 - SEPT JOURS DU MARIÉ .LES
Réal : Serge Moati

 

1972 - TOP À...

 

1967 - JARDIN SOUS LA LUNE .LE
Réal : Abder Isker

 

1964 - CARAVANE PACOULI .LA
Réal : Louis Soulanes

 

1963 - CHEVALIER DE MAISON-ROUGE .LE
Réal : Claude Barma

 

1963 - AFFAIRE DE FAMILLE .UNE
Série : Les Cinq Dernières Minutes, épisode no 29 - Réal : Jean-Pierre Marchand

 

1962 - TAXI .LE
Réal : Vicky Ivernel

 

1962 - INSPECTEUR LECLERC ENQUÊTE .L'

 

1962 - C'ÉTAIT ÉCRIT
Série : Les Cinq Dernières Minutes, épisode no 25 - Réal : Claude Loursais

 

1959 - CYRANO DE BERGERAC

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)