MICHAEL WINNER

Vue 5297 fois

Profession:
Réalisateur, producteur et scénariste britannique.

Date et lieu de naissance:
30-10-1935, à Hampstead, Londres, Royaume-Uni.

Date et lieu du décès:
21-01-2013, à Londres, Royaume-Uni.

Cause du décès:
De mort naturelle à son domicile à l'âge de 77 ans.

Nom de naissance:
Michael Robert Winner.

État civil:
Rencontres-en 1957, se fiance en 2007.
Et s'est marié le 19 septembre 2011 avec l'actrice : GERALDINE LYNTON-EDWARDS.

Liaison avec : Jill Ireland
Liaison avec : Joan Collins
Liaison avec : Sophia Loren
Liaison avec : Jenny Seagrove (depuis 1987 - jusqu'en 1993)
Liaison avec : Georgina Hristova (depuis 2001 - jusqu'en 2002)
Liaison avec : Paula Lombard (depuis 2005 - jusqu'en ?)

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Anecdotes :

Il était fils unique de : George Joseph Winner (1910-1975) d'origine russe, administrateur de sociétés et de Helen Zlota Winner, d'origine polonaise (1906-1984).

Michael Winner se fiance avec Geraldine Lynton-Edwards en 2007. Ils s'étaient rencontrés en 1957 quand il était un jeune cinéaste de 21 ans et qu'elle était une actrice de 16 ans et danseuse de ballet. Il a déclaré : "Je vous ai dit Geraldine que ça m'a pris 72 ans pour se fiancer, alors elle n'a pas pu retenir ses larmes de joies pendant le mariage ". Pourtant, ils ne se marient que, le 19 septembre 2011 à Chelsea Town Hall, Londres. Michael Caine et Shakira ont été témoins de la cérémonie.

 

Avec son épouse Geraldine.

 

Il a fait ses études à l'école St-Christophe, de Letchworth, et au Downing College à Cambridge, où il a étudié le droit et l'économie. Il a également édité le journal des étudiants de l'université," Varsity".
Michael avait déjà écrit une chronique pour le journal, "Gossip Michael Winner Showbiz", dans le Post Kensington à partir de l'âge de 14 ans.
Le premier numéro de la Revue Glamour Showgirl en 1955, il a écrit un autre film sur les ragots du show-business, "World Winner".
Ces emplois lui on permit de rencontrer et d'interviewer plusieurs personnalités du cinéma de premier plan, comme : James Stewart et Marlene Dietrich. Il a également écrit pour le New Musical Express.

Michael Winner a connu une deuxième carrière en tant que critique culinaire avec sa chronique Winners Dinners dans le Sunday Times.

 

Le 1er janvier 2007, Michael Winner a contracté une infection bactérienne Vibrio, pour avoir mangé une huître Aux îles de la Barbade. On a dû presque lui amputer une jambe.

En septembre 2011, Winner a également été admis à l'hôpital pour une intoxication alimentaire après avoir mangé un steak tartare, un plat de viande crue.

En 2012, il avait confié au Times s'être renseigné sur le suicide assisté en Suisse, les médecins ne lui ayant donné que 18 mois à vivre. "Je suis très content de crever. J'ai passé assez de temps sur Terre. Je serais content si quelqu'un me donnait la prise à débrancher ", avait-il déclaré.

 

CITATIONS PERSONNELLES :

Je ne veux pas vivre dans une société tolérante. Je veux vivre dans une société très intolérante.

Les femmes aiment à être conservées pour eux-mêmes. Ils ne sont pas pris en charge par les hommes avec de l'argent. En fait, j'ai fait beaucoup mieux quand j'étais assistant-réalisateur.

Ma sympathie va totalement avec la petite vieille qui se fait défoncé la tête avec une barre de fer, et non pas avec un jeune homme qui l'a fait et est envoyé dans le sud de la France pendant six semaines pour se transformer en un être humain adorable.

La partie la plus difficile de diriger est de rester éveillé pendant neuf semaines d'affilée.

Hitchcock disait que les acteurs sont des bovins, mais montrez-moi une vache qui peut gagner un million de dollars par film.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à MICHAEL WINNER

 

 

Source de la vidéo : You Tube -- Ajout de la vidéo le 23 nanvier 2013 par Philippe de CinéMémorial

 

 

 

 

 

Originaire de Hampstead à Londres et critique de cinéma dans un premier temps, Michael Winner fait ses premiers pas dans le cinéma américain avec le western L'Homme de la loi (1971), dont le premier rôle est incarné par Burt Lancaster. Il a ensuite bâti sa notoriété grâce à des films comme Scorpio, avec de nouveau Burt Lancaster opposé à Alain Delon, et les films mettant en scène Charles Bronson, en tant que Justicier dans la ville. Le premier opus de ce qui deviendra une franchise est sorti en 1973, librement adapté du roman Death Wish de Brian Garfield.

Controversé en raison de son apologie de l'autodéfense, ce film portera Bronson au sommet. L'acteur et le réalisateur ont collaboré à six reprises : sur Les Collines de la terreur (1971), Le Flingueur (1972) (qui a fait l'objet d'un remake avec Jason Statham), Le Cercle noir (1973), Un justicier dans la ville (1974), Un justicier dans la ville 2 (1982) et Le Justicier de New York (1985). Son dernier long-métrage date de 1998 et c'est une comédie policière avec John Cleese, Bob Hoskins, Ben Kingsley et Joanna Lumley, Parting Shots.

 

Photo de Michael Winner à Droite, Carol Reed et Orson Welles à gauche.

 

Michael Winner montrera également ses talents dans un tout autre domaine : la gastronomie. Il deviendra en effet un célèbre critique de restaurants, usant de sa plume pour le Sunday Times avec sa chronique "Winner's Dinners". Dans ces dernières années, il avait également réalisé plusieurs publicités pour une compagnie d'assurance dans lesquelles figurent une réplique qui deviendra célèbre : "Calmez-vous mon cher !" La maladie s'immiscera dans son existence, attaquant son foie. L'été dernier, ses médecins ne lui donnaient que dix-huit mois à vivre.

 

Sur le tournage du film : Les collines de la terreur en 1971 avec son acteur fétiche : Charles Bronson.

 

Son épouse Geraldine Winner dira de lui : "C'était un homme merveilleux, brillant, drôle et généreux. Une lumière s'est éteinte dans ma vie." Sa femme, Michael Winner l'a rencontrée en 1957 quand il avait 21 ans. Ils se fianceront en 2007 et se marieront en 2011 à Londres, lors d'une cérémonie à laquelle Michael Caine a participé.

 

Source : Purepeople.com - Fait le 23 janvier 2013 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

36 RÉALISATIONS

************************************

 

1998 - PARTING SHOTS

 

1993 - DIRTY WEEKEND

 

1990 - DOUBLE ARNAQUE

 

1988 - A CHORUS OF DISAPPROVAL

 

1987 - RENDEZ-VOUS AVEC LA MORT

 

1985 - JUSTICIER DE NEW YORK .LE

 

1983 - DÉPRAVÉE .LA

 

1983 - DERNIÈRE VICTIME .LA

 

1982 - JUSTICIER DANS LA VILLE 2 .UN

 

1979 - ARME AU POING .L'

 

1977 - GRAND SOMMEIL .LE

 

1976 - WON TON TON LE CHIEN QUI SAUVA HOLLYWOOD

 

1976 - SENTINELLE DES MAUDITS .LA

 

1974 - JUSTICIER DANS LA VILLE .UN

 

1973 - SCORPIO

 

1972 - CERCLE NOIR .LE

 

1972 - FLINGUEUR .LE

 

1971 - COLLINES DE LA TERREUR .LES

 

1971 - CORRUPTEUR .LE

 

1971 - HOMME DE LA LOI .L'

 

1969 - JEUX .LES

 

1969 - EXTRAORDINAIRE ÉVASION .L'

 

1967 - SCOTLAND YARD AU PARFUM

 

1967 - QU'ARRIVERA-T-IL APRÈS

 

1965 - YOU MUST BE JOKING !

 

1964 - DANS LES MAILLES DU FILET

 

1963 - WEST 11

 

1962 - COOL MIKADO .THE

 

1962 - SOME LIKE IT COOL

 

1962 - PLAY IT COOL

 

1961 - OUT OF THE SHADOW

 

1961 - OLD MAC

 

1961 - NUS AU SOLEIL

 

1961 - GIRLS, GIRLS, GIRLS !

 

1960 - SHOOT TO KILL

 

1960 - CLIMB UP THE WALL

 

 

SES AUTRES PARTICIPATIONS CINÉMATOGRAPHIQUES

************************************

 

2009 - CADAVRES À LA PELLE
Réal : John Landis - Uniquement interprétation

 

1992 - DECADENCE
Réal : Steven Berkoff - Uniquement interprétation

 

1985 - CLAUDIA
Réal : Anwar Kawadri - Uniquement la production + la réalisation de quelques scènes

 

1958 - MAN WITH A GUN
Réal : Montgomery Tully avec Lee Patterson - Uniquement le scénario

 

commentaires (0)