MARLENE DIETRICH

Vue 16329 fois

Profession:
Actrice et chanteuse américaine. D'origine allemande.

Date et lieu de naissance:
27-12-1901, à Schöneberg, Berlin, Allemagne.

Date et lieu du décès:
06-05-1992, à Paris, France.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 90 ans.

Nom de naissance:
Maria Magdelana Dietrich - Maria Von Losch - Surnom : Lili Marlène.

État civil:
Mariée le 17 mai 1924 avec : RUDOLF SIEBER - Jusqu'au décès de Rudolf le 24 juin 1976.
Ils eurent une fille : Maria Elizabeth Sieber où Maria Riva (13.12.1924).

Liaison avec le réalisateur : JOSEPH VON STERNBERG.

Liaison en 1941 avec l'acteur : JEAN GABIN - jusqu'en 1947.

 

Liaisons probable : Brian Aherne, Imperio Argentina, Burt Bacharach, Cecil Beaton, George Bernard Shaw, Yul Brynner, Colette, Ronald Colman, Gary Cooper, Lili Damita, Mercedes De Acosta, Robert Dona, Kirk Douglas, Douglas Fairbanks, Eddie Fisher, John Gilbert, Ernest Hemmingway, Howard Hughes, Joseph P. Kennedy, John F. Kennedy, Burt Lancaster, Fritz Lang, James M. Gavin, Erich Maria Remarque, Burgess Meredith, Edward R. Murrow, George S. Patton, Jr., Edith Piaf, George Raft, William Saroyan, Frank Sinatra, Barbara Stanwyck, Adlai Stevenson, James Stewart, Mike Todd, John Wayne, Orson Welles, Michael Wilding

Taille:
(165 cm)

Commentaires: 3

Anecdotes

Elle était Bisexuelle, et ne s'en cachait pas.

Fille de : Louis Erich Otto Dietrich et d'Elisabeth Josephine Felsing.

1930 - Le 2 avril elle part pour les États-Unis.

1950 - Le gouvernement français lui remet la Légion d'Honneur.

1979 - Une autobiographie est publiée (Nur mein Leben)

1980 - Prix d’honneur aux Prix du cinéma d'Allemagne.

Un projet cinématographique sur sa biographie "Untitled Marlene Dietrich Project" de Jess Money, sera interprétée par Gwyneth Paltrow qui sera la Grande Marlene Dietrich, sa sortie était prevue pour 2006, mais n'est toujours pas sorti en salle.

Dietrich chante dans plusieurs de ses films, en particulier dans The Blue Angel, dans lequel elle chante «Falling In Love Again». Après un ralentissement dans sa carrière cinématographique, elle fit plusieurs disques premièrement pour Decca et ensuite, pour Columbia.

Des années 50 jusqu'au milieu des années 70 Dietrich a fit des tournées internationnales en tant qu'interprète dans des cabarets. Jusqu'au milieu des années 60 son directeur musical était le compositeur populaire Burt Bacharach. Ses arrangements ont aidé à masquer l'étroit champ vocal de Dietrich ont permis à celle-ci d'exécuter ses chansons sous un effet dramatique maximum.

Sa carrière dans le show business prit soudainement fin lorsqu'en 1979 elle se cassa la jambe durant un spectacle. Elle passa les prochaines 12 années sans pouvoir quitter le lit, en retraite dans son appartement de Paris.

Dietrich était connue pour avoir de fortes convictions politiques et un esprit pour les dires. Elle était une anti-Nazi qui a dédaigné les politiques antisémites de l'Allemagne de l'époque. Sa chanson aida aussi à ce niveau puisqu'elle enregistra plusieurs disques anti-Nazi en Allemand.

Dietrich est devenue citoyenne américaine le 06 mars 1937 et a amusé les troupes américaines durant la Seconde Guerre mondiale. Elle est également célèbre pour avoir enregistré Lili Marleen pendant la Seconde Guerre mondiale, exemple curieux d'une chanson qui transcende la haine de la guerre.

À la différence célèbre carrière professionnelle, qui a été soigneusement ouvrée et maintenue, la vie personnelle de Dietrich a été gardée secrète. Elle se maria une seule fois, avec un technicien en cinéma, Rudolf Sieber. Son seul enfant, Maria, est né en 1925. Bien qu'ils ne se marrièrent jamais, le grand amour de sa vie fut l'acteur français, Jean Gabin.

Dietrich est morte à l'âge de 90 ans à Paris. Après des funérailles à l'Église de la Madeleine à Paris, elle est inhumée à Berlin-Friedenau, le 16 mai, auprès de sa mère.

En 1993, ses effets personnels sont remis au Land de Berlin et au « Filmmuseum Berlin-deutsche Kinematek ».

En 2002, la ville de Berlin, dont elle s'était éloignée depuis si longtemps, la nomme «Citoyenne d'honneur» de la ville.

Le 12 juin 2003 une place à son nom est inaugurée à Paris, dans le 16ème, non loin de son ancien domicile. On peut voir également une Marlene-Dietrich-Platz, à Berlin, dans le nouveau quartier de la Potsdamer Platz, à proximité du Musée du Film.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

 

Hommage à MARLENE DIETRICH

 

 

Ajout de la vidéo le 19 octobre 2008 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

Marlene Dietrich, de son vrai nom Marie Magdalene Dietrich, naît le 27 décembre 1901 à Berlin-Schöneberg, en Allemagne.

Elle est la fille cadette de Erich Otto Dietrich, officier prussien et de Joséphine née Felsing. Sa sœur aînée Elisabeth est née en 1900. Elle perd son père, en 1908, lorsqu'elle a 7 ans. Alors qu'elle a 11 ans, elle contracte ses 2 prénoms pour devenir Marlene.

Sa mère se remarie avec Eduard von Losch, officier de cavalerie, qui adopte ses filles. Marlene exploite sa passion pour la musique et le chant, mais doit toutefois abandonner le violon à la suite d'une fracture du poignet. Son beau-père est tué à son tour pendant la Première guerre mondiale, en 1916. De 1919 à 1921 elle poursuit ses études comme interne à Weimar.

 

 

En 1921, elle prend ses 1ers cours de théâtre auprès de Max Reinhardt. L'année suivante elle joue ses premiers petits rôles au théâtre au Grosses Schauspielhaus et pose dans des revues comme celle du Kurfürstendamm de Berlin aux côtés de la vedette française Margo Lion.

Elle obtient aussi des rôles mineurs au cinéma. Son premier rôle reconnu est celui de Lucy dans " Tragédie De L'Amour " de Joe May.

Le 17 mai 1923 elle épouse Rudolf Sieber et donne naissance à son unique enfant : Maria Elisabeth Sieber naît le 13 décembre 1924.

Elle enregistre ses 1ères chansons, notamment " Es liegt in der Luft " (1928).

En 1930, elle tourne son 1er rôle important dans " L'Énigme ". C'est là que Josef von Sternberg la remarque et la recommande à la Paramount, dont le bureau berlinois cherche une actrice pour faire pièce au mythe de Greta Garbo, lancé par la MGM.

 

Carole Lombard, Cary Grant, Marlene Dietrich et Richard Barthelmess lors d'une fête en 1932.

 

En 1930, elle devient célèbre avec le film " L'Ange Bleu " de Josef von Sternberg et notamment avec la chanson " Ich bin von Kopf bis Fuss auf Liebe eingestellt " (" Je suis faite pour aimer de la tête aux pieds ") traduite en anglais par " Falling in love again ". Tourné dans les studios de l'Ufa à Babelsberg, le film réunit Emil Jannings (1870-1950) dans le rôle du Professeur Immanuel Rath, et Marlene Dietrich dans celui de Lola Lola. Il s'agit du 1er film parlant du cinéma allemand.

Il transforme cette actrice inconnue aux cheveux platinés en star au charisme à la fois ensorceleur et glacé.

Le 1er avril 1930, le soir de la 1ère au Gloria Palast , elle arbore un long manteau de fourrure blanc tout en serrant une gerbe de roses dans les bras et porte sur sa robe, un bouquet de violettes épinglé… là où les femmes n'en mettent jamais. A 23 heures, Marlene prend le train à la gare de Lehrter vers le port de Bremerhaven et prend le bateau pour New York. Elle part en effet tourner " Morocco " aux États-Unis qui lui vaudra un Oscar est une reconnaissance mondiale.

Fuyant le régime nazi, elle devient citoyenne américaine en 1937. Anti-nazie fervente, elle chante pour les troupes américaines et britanniques stationnées au Royaume-Uni et en France pendant la campagne de Libération.

À la libération de Paris, elle retrouve Jean Gabin, qui fut son amant un temps et participait à la campagne comme étant commandant d'une unité de blindés. Au lendemain de la guerre, sa carrière est au plus bas. Elle apparaît dans des films mineurs comme " Stage Fright " (1950) d'Hitchcock ou " L'Ange des Maudits " (1952) de Fritz Lang.

 

Marlène en 1967

En décembre 1952, elle fait une apparition remarquée dans un gala au profit des enfants handicapés vêtue de l'uniforme de Monsieur Loyal. Ce tremplin lui permet de monter son propre spectacle-cabaret à Las Vegas.

Elle entame une carrière de chanteuse reconnue sur les scènes du monde entier, accompagnée par l'arrangeur Burt Bacharach : l'Europe en 1960 puis Israël, le continent américain et enfin l'URSS en 1964.

Son interprétation de la chanson " Sag mir, wo die Blumen sind " composée par Pete Seegers et transposée en allemand par Max Colpet fait d'elle une figure saillante de la dénonciation de la Guerre Froide. Elle enregistre plusieurs disques majeurs comme " Dietrich in Rio " (1959), " Wiedersehen mit Marlene " (1960) et " Marlene Dietrich in London " (1964). Son travail scénique est consacré par son succès à Broadway en 1967.

 

 

Elle retourne en Allemagne en 1960 cependant son accueil mitigé. Elle est même agressée à Wiesbaden par une jeune fille qui lui crache au visage. Elle affirme alors par voie de presse qu'elle ne reviendra plus dans son pays natal et que désormais, " elle et les Allemands ne parlent plus la même langue ".

Après une chute fatale dans une fosse d'orchestre lors d'une tournée en Australie en 1975, Marlene Dietrich se retire définitivement de la scène. Elle vivra recluse dans son appartement de l'Avenue Montaigne à Paris jusqu'à son décès.

Elle meurt à Paris le 6 mai 1992 d'une crise cardiaque.

Les circonstances de sa mort sont encore suspectes, d'après sa femme de ménage elle aurait maquillée son décès en suicide avec un excès de somnifères mais ce n'est toujours pas prouvé officiellement. La cérémonie a lieu l'église de La Madeleine. Elle est ensuite enterrée à Berlin, au cimetière de Friedenau.

Elle a été nommée citoyenne d'honneur en Allemagne à titre posthume. Sa fille et son unique enfant, devenue par son mariage Maria Riva, a écrit une biographie remarquée de sa mère.

En 1983, le réalisateur suisse Maximilian Schell lui avait consacré un documentaire primé au festival de Cannes, intitulé " Marlene ", dans lequel l'actrice revient sur sa vie sans pour autant apparaître en personne.

Le chanteur français Daniel Dalavoine est aussi l'auteur de la chanson qu'il interprète avec brio : Lily Marlène. Si vous avez l'occasion de l'écouter vos serez conquis.

 

 

Quelque unes de ces citations :

" Je ne suis pas un mythe "

" Je n'ai jamais eu plaisir à travailler dans un film "

" En Europe, il n'importe pas si vous êtes un homme ou une femme, nous faisons l'amour avec n'importe qui que nous trouvons attrayant "

" Un pays sans bordels est comme une maison sans salle de bains "

" Penser à 2 fois avant de charger un ami d'un secret "

" Pour être une femme vous avoir besoin d'un maître, et en lui une boussole pendant votre vie. Vous avez besoin d'un homme que vous pouvez regarder jusqu'au respect. Si vous le détrônez il n'est aucune merveille dont vous êtes mécontente, et les femmes mécontentes ne sont pas ont aimé pour longtemps "

" Je ne suis pas une actrice. Je suis une personnalité "

" J'ai un enfant et j'ai rendu quelques personnes heureuses. C'est tout "

" Le rapport entre l'homme de maquillage et l'acteur de film est celui des complices dans le crime "

" J'ai jamais pris ma carrière sérieusement "

" J'étais une actrice. J'ai fait des films. Fin "

 

Source : Wikipédia - Fait le 3 décembre 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1980 - Prix honorifique pour sa carrière au cinéma Allemand, Allemagne.

Son étoile se trouve au Walk of Fame au numéro 6400 sur Hollywood Boulevard.

 

Filmographie

 

55 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1978 - C'EST MON GIGOLO
De David Hemmings

 

1964 - DEUX TÊTES FOLLES

 

1961 - JUGEMENT À NUREMBERG
 

1958 - SOIF DU MAL .LA

 

1958 - DAS KOMMT NICHT WIEDER
De Martin Ulner

 

1957 - TÉMOIN À CHARGE

 

1957 - HISTOIRE À MONTE CARLO .UNE
De Samuel Taylor

 

1956 - TOUR DU MONDE EN 80 JOURS .LE

 

1951 - ANGE DES MAUDITS .L'

 

1951 - VOYAGE FANTASTIQUE .LE

 

1949 - GRAND ALIBI .LE

 

1949 - ANGE DE LA HAINE .L'

 

1947 - SCANDALEUSE DE BERLIN .LA
 

1947 - ANNEAUX D'OR .LES
 

1946 - MARTIN ROUMAGNAC

 

1944 - KISMET
De William Dieterle

 

1944 - HOLLYWOOD PARADE

 

1943 - SHOW BUSINESS AT WAR
 

1942 - FIÈVRE DE L'OR NOIR .LA

 

1942 - ÉCUMEURS .LES

 

1942 - MADAME VEUT UN BÉBÉ

 

1941 - ENTRAÎNEUSE FATALE .L'

 

1941 - BELLE ENSORCELEUSE .LA

 

1940 - MAISON DES SEPT PÉCHÉS .LA

 

1939 - FEMME OU DÉMON
 

1937 - ANGE

 

1937 - CHEVALIER SANS ARMURE .LE

 

1936 - JARDIN D'ALLAH .LE

 

1935 - DÉSIR

 

1935 - FEMME ET LE PANTIN .LA
De Josef von Sternberg

 

1934 - IMPÉRATRICE ROUGE .L'
De Josef von Sternberg

 

1933 - CANTIQUE DES CANTIQUES .LE

 

1932 - VÉNUS BLONDE .LA

 

1932 - SHANGHAI EXPRESS

 

1931 - AGENT X 27

 

1930 - COEURS BRÛLÉS

 

1930 - ANGE BLEU .L'
 

1929 - GAFAHREN DER BRAUTZEIT
De Fred Sauer

 

1929 - NAVIRE DES HOMMES PERDUS .LE

 

1929 - FEMME QUE L'ON DÉSIRE .LA
De Curtis Bernhardt

 

1929 - CE N'EST QUE VOTRE MAIN, MADAME

 

1928 - PRINCESS OLALA
De Robert Land

 

1927 - CAFÉ ELECTRIC
De Gustav Ucicky

 

1927 - PLUS GRAND BLUFF .LE
D'Harry Piel et Henrik Galeen

 

1927 - BARON IMAGINAIRE .LE
De Willy Wolff

 

1926 - TÊTE HAUTE, CHARLY !
De Willy Wolff

 

1926 - MADAME NE VEUT PAS D'ENFANT
D'Alexander Korda

 

1926 - DUBARRY MODERNE .UNE
D'Alexander Kordan

 

1925 - DER TÄNZER MEINER FRAU
D'Alexander Korda

 

1925 - MANON LESCAUT
D'Arthur Robison

 

1924 - RUE SANS JOIE .LA
De Georg Wilhelm Pabst

 

1924 - SAUT DANS LA VIE .LE
De Johannes Guter

 

1923 - HOMME DU BORD DE LA ROUTE .L'
De William Dieterle

 

1923 - TRAGÉDIE DE L'AMOUR .LA
De Joe May

 

1923 - PETIT NAPOLÉON .LE

 

 

9 DOCUMENTAIRES
____________________________________________

2001 - HITLERS FRAUEN
De Stefan Brauburger et Oliver Halmburger

 

1999 - PARAGRAPH 175
De Rob Epstein et Jeffrey Friedman

 

1997 - MARLENE DIETRICH : SHADOW AND LIGHT
De Chris Hunt

 

1990 - DIETRICH SONGS .THE
D'Henry Moore et Jack H. Moore

 

1984 - MARLÈNE
De Maximilian Schell

 

1972 - I WISH YOU LOVE
De Clark Jones

 

1965 - FASCISME ORDINAIRE
De Mikhail Romm

 

1962 - BLACK FOX : THE TRUE STORY OF ADOLF HITLER .THE
De Louis Clyde Stowmen

 

1935 - FASHION SIDE OF HOLLYWOOD .THE
De Josef von Sternberg

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (3)

Luc

30-11-2008 17:45:01

Bonjour, Pour ceux qui sont fan de Marlène : Le dimanche, 07 décembre 2008 à 22h55 la chaîne ARTE-FRANCE diffusera “L’ ANGE BLEU - 1930 -”. Alors, ce jour là, à vos cassettes VHS (ou autres) & bonne Saint-Nicolas (je suis belge). Au revoir.

Marco

08-01-2010 11:14:48

Houaa!!!!!!les liaisons et Mr Jean Gabin ?

hugongerard

21-01-2012 18:02:56

A aussi eu une liaison avec le Duke John Wayne .