MARK ROBSON

Vue 3918 fois

Profession:
Réalisateur, producteur et monteur canadien.

Date et lieu de naissance:
04-12-1913, à Montréal, Québec, Canada.

Date et lieu du décès:
20-06-1978, à Londres, Royaume-Uni.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 64 ans.

Nom de naissance:
Mark Robson.

État civil:
?

Taille:
?

Commentaires: 1

Anecdotes

?

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

D'abord monteur à la RKO, il travaille à ce titre avec Robert Wise sur deux films d'Orson Welles : Citizen Kane (1941) et la Splendeur des Amberson (1942). En 1943, il réalise la Septième Victime pour le producteur Val Lewton, qui lui fera également mettre en scène l'Île de la mort (Isle of the Dead, 1945) et Bedlam (1946).

Il travaille ensuite pour Stanley Kramer et signe une intéressante succession de films consacrés à la boxe Le Champion, 1949, au racisme et à la guerre (Je suis un nègre Home of the Brave, id.) et à la réinsertion des soldats (la Nouvelle Aurore Bright Victory, 1951). Passant de la comédie (Phffft, 1954) au film de guerre les Ponts de Toko-Ri, 1955, il signe la même année Mon fils est innocent, une virulente parabole anticommuniste et puis Plus dure sera la chute, 1956, le dernier film où apparaît Humphrey Bogart, qui dénonce le racket dans le sport.

Les Plaisirs de l'enfer, 1957 et Du haut de la terrasse, 1960, d'après John O'Hara et avec Paul Newman, lui vaudront des succès populaires. Après avoir raconté dans À neuf heures de Rama, 1963 les derniers moments qui précèdent la mort de Gandhi, Robson réalise en 1966 les Centurions, d'après le roman de Jean Lartéguy, et, en 1974, Tremblement de terre, l'un des plus célèbres films-catastrophe, avec Charlton Heston et Ava Gardner.

Il mourra à la fin du tournage d'Avalanche Express en 1978, sorti en 1979.

 

 

 

Son empreinte d'immortalité repose au Walk of Fame, au 1722 Vine Street.

 

 

Source : http://www.premiere.fr - Fait le 27 septembre 2012 par Philippe de CinéMémorial.

 

commentaires (1)

hugongerard

28-09-2012 17:56:33

Je trouve complètement insipide le tître de la comédie qu il signa avec Kim Novak , Judy Hollyday et Jack Lemmon , tître intitulé : Phffft( 1953) difficile et impossible à pronnonçer comme tître vu qu il n y a pas de voyelles concernant le tître de ce film , pourquoi , ne pas avoir choisi un tître appoprié à l histoire de ce film ?.