MARIE McDONALD

Vue 5273 fois

Profession:
Actrice et chanteuse américaine.

Date et lieu de naissance:
06-07-1923, à Burgin, Kentcuky, États-Unis.

Date et lieu du décès:
21-10-1965, à Woodland Hills, Californie, États-Unis.
Enterrée à Forest Lawn, à Glendale, en Californie, dans le mausolée de la liberté, Sanctuaire du Patrimoine.

Cause du décès:
D'une overdose de barbituriques. Elle était âgée de 42 ans.

Nom de naissance:
Cora Marie Frye. Surnom : The Body.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 7 reprises :

Mariée en 1940 avec : RICHARD ALLORD - Mariage annulé.

Mariée le 10 janvier 1943 avec : VICTOR M. ORSATTI (1905-1984) - jusqu’en mai 1947.

Mariée le 24 septembre 1947 avec : HARRY KARL (1914-1982) - jusqu’en 1954.
Ils eurent 2 enfants.

Remariée en 1955 avec : HARRY KARL - Jusqu’en 1958.
Ils eurent un enfant : Tina Marie, est né en 1956.

Mariée en 1959 avec : LOUIS BASS - jusqu’en 1960.

Mariée en 1962 avec : EDWARD F. CALAHAN (annulation du mariage après 48 heures)
Ils ont officiellement divorcé en 1963.

Mariée en 1964 avec : DONALD F. TAYLOR - jusqu'à sa mort le 21 octobre 1965.
Il s'est tué deux jours après la mort de Marie.

Après plusieurs fausses couches, elle a adopté deux enfants, Denise "Dédé" et Harrison "Bo", entre les années 1951-1954.

Sa fille : Tina Marie, est né plus tard en 1956.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Elle est morte d'un surdosage de drogue, car il y avait de l'air dans l'aiguille qui a été injecté. Son mari a été accusé d'assassinat, mais il s'est tué deux jours après sa mort.

Sa fille, Tina, est née avec de la drogue dans son système. Elle a eux des graves problèmes liés à ce tout en grandissant. L'actrice défraya la chronique plusieurs fois notamment en 1954 où sous l'emprise de l'alcool et de la drogue au volant de sa voiture elle dégrade plusieurs voitures dans un parking.

En 1957 elle prétend avoir été enlevée par un Noir et un Mexicain qui l'auraient séquestrée, droguée et violée. Le FBI et la presse américaine ont évoqué à ce sujet la mystification d'une actrice en fin de carrière et en mal de notoriété.

En 1942 elle a une liaison amoureuse avec Bruce Cabot.

En 1954 Karl lui présente un roadster Le Mans Cadillac, spécialement personnalisée par Barris. La voiture dispose d'un poste de télévision, radio-téléphone, magnétophone, et un bar à cocktails. Les enjoliveurs sont faits dans une combinaison d'or et de chrome; insérées trente individuellement "rayons" et du centre en saillie sont l'or, le reste en chrome. La peinture est de 30 couches de "poussière de platine."

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à MARIE McDONALD.

Avec un extrait de sa chanson : He Took Me By Storm.

 

 

Source de la vidéo : NelsonandRocky -- Ajout de la vidéo le 23 mai 2014 par Philippe de CinéMémorial

 

 

 

Marie McDonald, de son vrai nom Cora Marie Frye, naît le 6 juillet 1923 à Burgin, dans le Kentcuky.

D’une mère membre des Ziegfield Follies, une grand-mère chanteuse d’opéra e son père travaille aussi pour le domaine artistique : quoi de plus naturel que la petite dernière suive la route de la famille ?

À ses 6 ans pourtant, ses parents divorcent. Sa mère se remarie et part vivre à Yonkers, dans l’État de New York. Elle passe ses études à la Roosevelt High School, excelle dans les cours de piano et rédige le journal du lycée !!

 

 

Marie pense se tourner vers le métier de journaliste et entame ses études à l’Université de Columbia. Mais avec son physique avantageux, elle se fait bien vite remarquer et entame une carrière de mannequinat. À 15 ans, elle quitte l’école pour débuter, mais cache son véritable âge.

En 1939, elle est couronnée «Miss New York» . Hollywood commence à s’intéresser à elle. Elle signe avec les studios Universal, mais lors des répétitions, les agents se rendent compte que son niveau de comédienne est nul. Elle apprend le métier sur place.

Son inexpérience aura raison de sa carrière : 20 films entre 1941 et 1963. Elle joua notamment dans « Pardon My Sarong » (1942) avec Lou Costello et Virginia Bruce, « Tornado » (1943), « Caribbean Romance » (1943) avec Olga San Juan, « I Lov A Soldier » (1944) avec Paulette Goddard, « Getting Gertie’s Garter » (1945) avec Sheila Ryan, « Tell It To The Judge » (1949) avec Rosalind Russell et Robert Cummings ou encore « Hit Parade Of 1951? (1950).

 

 

Écartée des studios pendant plusieurs années, elle réapparaît 2 fois avant de partir : « The Geisha Boy » (1958) avec Sessue Hayakawa et « Promises ! Promises » (1963) avec Jayne Mansfield.

Désespérée : une vie privée qu’elle juge ratée, les scandales en 1re page et la publicité faite sur elle la rapprochent d’une autre blonde platine : Jayne Mansfield. Elle commence à boire, se droguer et dépérie.

 

 

Marie McDonald est décédée d'un surdosage de drogue, car il y avait de l'air dans l'aiguille qui a été injecté, le 21 octobre 1965 à Calabasas, en Californie.

Elle est enterrée au cimetière de Forest Lawn à Glendale, dans le mausolée de la liberté, Sanctuaire du Patrimoine en Californie.

Une de ces citations :

Les maris sont plus faciles à trouver que les bons agents.

 

Source : Vargen57 - Fait le 02 février 2014 par Philippe de CinéMémorial.