MARY MURPHY

Vue 345 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
26-01-1931, à Washington, District de Columbia, aux États-Unis.

Date et lieu du décès:
04-05-2011, à Beverly Hills, en Californie aux États-Unis.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 80 ans.

Nom de naissance:
Mary Murphy.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se marie à 2 reprises et mère d'une fille. :

Mariée le 04 juin 1956 avec l'acteur : DALE ROBERTSON - Divorcée le 04 septembre 1956

En deuxième noces le 20 mai 1962 elle épouse le golfeur : ALAN SPECHT , même échec ils divorcent cinq plus tard Ils eurent une fille unique, Stéphanie née en 1967.

Taille:
(1m63)

Commentaires: 0

Anecdotes


Mary Murphy et Marlon Brando - Dans le film : L’équipée sauvage de 1953.


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à MARY MURPHY

Source : Spanish Films - Ajout de la vidéo le 13 juillet 2021 par Philippe de CinéMémorial


Mary Murphy vient au monde à Washington, D C le 26 janvier 1931, la plus jeune des quatre enfants de James Victor Murphy, un homme d'affaire. Après le décès de son père, sa mère emmène sa fille de neuf ans avec ses deux frères et sa sœur en Californie du Sud où Mary fréquente le lycée universitaire de West Los Angeles.


Robert Taylor, Robert Karnes, Mary Murphy - Dans le film : Les aventuriers du Far-West - de 1952.


Cette belle brunette de vingt ans aux yeux bleus a été abordée sur la terrasse d'un café, à Beverly Hills par un découvreur de talents du studio Paramount. Ce dernier lui propose de devenir une actrice de cinéma et l’invite à se rendre au studio pour passer une audition. Après un bout d'essai concluants Mary Murphy sous son vrai nom, signe un contrat avec les studios Paramount.

Premiers pas devant les caméras de Sidney Lanfield, aux cotés de Bob Hope puis enchaine une suite de petits rôles non mentionnés au générique. Son nom commence à apparaître dans un drame romantique « Un amour désespéré » de William Wyler elle est l'épouse de l'infidèle Laurence Olivier.

Mais il lui faut attendre le milieu des années cinquante pour son talent soit enfin reconnue. Laslo Benedek lui offre le rôle de sa carrière avec « L'équipée sauvage » (1953) celui de la petite amie de Marlon Brando qui tente de le remettre dans le droit chemin, avec Lee Marvin et Robert Keith. Puis en co-vedette avec Tony Curtis qui n'est pas insensible à la belle Nina, la fille d'un scientifique (Eduard Franz) qu'il doit escorter hors d’une ile infectée de japonais dans « La patrouille infernale » (1954) de Stuart Heisler.



Dale Robertson et Mary Murphy - Dans le film : Sitting Bull de 1954.


Dans un autre style elle est l'assistante de Vincent Price un magicien psychopathe dans le thriller horrifique « Le tueur porte un masque » (1955) dirigé par John Brahm ; elle vient en aide Ray Milland soupçonné à tort d'un massacre de diligence, dans un western à l'atmosphère étrange, « L'homme traqué » (1955) réalisé par l’acteur ; la même année dans un suspens oppressant « La maison des otages » de William Wyler, elle est confrontée à un dangereux prisonnier évadé (Humphrey Bogart) qui retient toute sa famille en otage avec Fredric March et Martha Scott ; suivi du thriller « L’étrangère intime » (1956) d’Alec C. Snowden un cinéaste (Richard Basehart) affronte une mystérieuse maître chanteur ( Mary Murphy) qui prétend être sa maitresse, cette révélation soudaine les mènent à une destruction mutuelle. Elle donne pleinement la mesure de son talent avec « Pressés de vivre » (1958) de Paul Henreid, pour échapper à leur père violent, deux sœurs, (Mary Murphy et Norma Eberhardt) s’enfuient et sont attirées par une vie de séduction et de voleuses pour survivre ; dans « Crime et châtiment » (1959) de Denis Sanders, elle campe un prostituée qui aide un jeune criminel (George Hamilton) à avouer son crime

Dans les années 60 face à la nouvelle génération, elle délaisse le grand écran et apparaît à la télévision dans de nombreuses séries télévisées, comme « Les détectives » (1959) ; « Laramie » (1961) ; « Alfred Hitchcock Présente » (1961), « Perry Mason » (1962) ; « Au-delà du réel » (1965) : Les rues de San Francico et L'homme de fer (1974).

Par la suite Mary Murphy se tourna vers des causes environnementales et travailla aussi un certain temps dans une galerie d'art de Los Angeles.

Elle réapparaît dans les années 70, où elle côtoie Steve McQueen un cavalier de rodéo dans « Junior Bonner, le dernier bagarreur » (1972) de Sam Peckinpah.


Son premier mariage avec l'acteur Dale Robertson, en 1956 n'a duré que trois mois, elle épouse en deuxième noces le golfeur Alan Specht en 1962, même échec ils divorcent cinq plus tard après la naissance de sa fille unique, Stéphanie née en 1967. Mary Murphy est décédée d'une crise cardiaque le 4 mai 2011 chez elle à Beverly Hills, en Californie, à l'âge de 80 ans.

Source : Gary Richardson - Fait le 13 juillet 2021 par Philippe de CinéMémorial.