MARGUERITE DE LA MOTTE

Vue 7602 fois

Profession:
Actrice américaine, d'origine française.

Date et lieu de naissance:
22-06-1903, à l’hôpital St. Francis de San Francisco, Californie, États-Unis.

Date et lieu du décès:
10-03-1950, à San Francisco, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
D'une thrombose cérébrale à l'âge de 46 ans.

Nom de naissance:
Marguerite Béatrice De La Motte - Surnom : Peggy.

État civil:
Mariée en 1924 avec l'acteur : JOHN BOWERS (1885-1936)
Jusqu'au décès de John en 1936.

Mariée avec : SIDNEY H. RIVKIN (pas de date)

Taille:
(1m57)

Commentaires: 0

Anecdotes


Les photos du dessus proviennent du site LucyWho.com

 

Son premier mari, John Bowers, s'est suicidé en se noyant à 50 ans le 17 novembre 1936 après 12 ans de mariage.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à MARGUERITE DE LA MOTTE

Source de la vidéo : You Tube
Ajout de la vidéo le 01 septembre 2012 par Philippe de CinéMémorial


Marguerite Béatrice De La Motte est née le 22 juin 1903, à Duluth dans le comté de Saint Louis, dans le Minnesota. Fille ainée de Robert De La Motte un avocat, sa mère Marie De LA Viefville est femme au foyer. Un petit garçon, Joseph, vient compléter la famille en 1908. Adolescente, elle suit des cours d’art dramatique, de musique et de danse. Remarquée par Anna Pavlova, la grande ballerine la prend sous son aile et la forme à la danse classique. En peu de temps, elle devient une danseuse réputée.


Lors d’une représentation de danse à la nouvelle salle de spectacle le «Million Dollar Theatre» de Sid Grauman, à Los Angeles, toute rayonnante de fraîcheur, Marguerite De La Motte attire l’attention de Douglas Fairbanks qui lui offre un rôle dans sa comédie romantique «Le lieutenant Douglas» (1918). Elle n’a pas encore seize ans quand quelques mois plus tard, elle perd ses deux parents. Sa mère se tue dans un accident de voiture, son père décède peu après d’une crise cardiaque. Avec son frère, elle est placée sous la tutelle du producteur J.L. Frothingham qui a déjà un projet au cinéma avec elle.

Pour le grand écran, Marguerite De La Motte enchaîne une série de comédies où le romantisme est souvent le thème principal. Dans « Pas de chance » (1919) de James Kirkwood, elle est Millie, le cœur partagé entre George Dromgold, qui vient de lui éviter la noyade, et Jack Pickford, qui à arrêté deux braqueurs de banque, Millie choisit finalement le second.

Elle joue une aveugle qui tombe amoureuse de son médecin, (Roy Stewart), qui tente de lui redonner la vue, dans une comédie romantique «The sagebrusher» (1920) de Edward Sloman. Jack Conway reforme le couple dans le western «The U.P. Trail» (1920) où un ingénieur sauve la belle Allie après que sa famille a été massacrée par des indiens, tout finira par une histoire d’amour.

Elle retrouve Douglas Fairbanks pour des films d’aventures comme «Le signe de Zorro» (1920) de Fred Niblo dans lequel, le triomphant Zorro obtient la main de Lolita (Marguerite De La Motte). Dans «Les trois mousquetaires» (1921) du même réalisateur, Douglas, alias D’Artagnan, tombe amoureux de Constance Bonacieux, (Marguerite DeLa Motte) qui finit empoisonnée par Milady de Winter, interprétée par Barbara La Marr.


Marguerite De La Motte, 1920


Theodore Reed lui donne un rôle plus social dans «L’excentrique» (1921), où Charlie Jackson, un inventeur un peu décalé, joué par Douglas Fairbanks, tente d’intéresser de riches investisseurs au plan de sa petite amie, Marguerite De La Motte, pour aider les enfants des quartiers pauvres.

Elle remonte le temps en jouant une Lady dans le film d’aventure historique «Richard Cœur de Lion» (1923) de Chester Withey où après bien des péripéties le frère du roi d’Ecosse, (John Bowers) peut épouser Lady Edith Plantagenet. En 1929, dans «Le masque de fer» de Allan Dwan, elle reprend brièvement le rôle de Constance Bonacieux et où elle retrouve Douglas Fairbanks dans le rôle de d’Artagnan.

L’avènement du parlant lui donne l’occasion de se retrouver dans le western «Le châtiment» (1930) de Louis King aux cotés de Buck Jones. Enfin, Marguerite De La Motte tient un dernier petit rôle, celui d’une serveuse, dans deux épisodes du sérial «Les pilleurs» (1942) de Ford Beebe.

Mais l’arrivée du son et la politique des studios changeant radicalement, après une longue et fructueuse carrière elle préfère se retirer de la vie publique.

L’actrice s’est mariée deux fois, d’abord avec John Bowers en 1924, ils sont déjà séparés quand l’acteur se suicide par noyade, à l’âge de 50 ans, après que sa carrière eut été brisée par l’arrivée du parlant. En seconde noce, elle épouse l’avocat Sidney H. Rivkin, une union qui se solde par un divorce quatre ans plus tard.

Marguerite De La Motte a travaillé comme inspecteur dans une usine de guerre du sud de la Californie pendant la Seconde Guerre mondiale . Plus tard, elle est arrivée à San Francisco, en Californie , où elle a travaillé au bureau de la Croix-Rouge.


John Bowers et Marguerite De La Motte - Dans le film : Daughters Who Pay, 1925.


Le 10 mars 1950, elle décède à l’hôpital St. Francis de San Francisco, victime d’une thrombose cérébrale à l’âge de 47 ans. Elle repose dans le Olivet Memorial Park à Colma en Californie.

Source : Gary Richardson - Fait le 31 juillet 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie



Photo du film : Le signe de Zorro en 1920 avec Douglas Fairbanks.


62 LONGS MÉTRAGES
_________________________________


1942 - OVERLAND MAIL
Réal : Ford Beebe et John Rawlins

 

1941 - REG'LAR FELLERS
Réal : Arthur Dreifuss

 

1941 - MAN WHO RETURNED TO LIFE .THE
Réal : Lew Landers

 

1934 - A WOMAN'S MAN
Réal : Edward Ludwig

 

1930 - SHADOW RANCH
Réal : Louis King

 

1929 - MONTMARTRE ROSE
Réal : Frederick Hiatt et Bernard McEveety

 

1929 - MASQUE DE FER .LE

 

1927 - RAGTIME
Réal : Scott Pembroke

 

1927 - KID SISTER .THE
Réal : Ralph Graves

 

1927 - HELD BY THE LAW
Réal : Ernst Laemmle

 

1927 - BROADWAY MADNESS
Réal : Burton L. King

 

1926 - SOLDAT INCONNU .LE
Réal : Renaud Hoffman

 

1926 - PALS IN PARADISE
Réal : George B. Seitz

 

1926 - LAST FRONTIER .THE
Réal : George B. Seitz

 

1926 - FINAL EXTRA .THE
Réal : James P. Hogan

 

1926 - C'ÉTAIT UN PRINCE !
Réal : Joseph Henabery

 

1925 - PEOPLE VS. NANCY PRESTON .THE
Réal : Tom Forman

 

1925 - OFF THE HIGHWAY
Réal : Tom Forman

 

1925 - HEARTS AND FISTS
Réal : Lloyd Ingraham

 

1925 - GIRL WHO WOULDN'T WORK .THE
Réal : Marcel De Sano

 

1925 - DÉ ROUGE
Réal : William K. Howard

 

1925 - DAUGHTERS WHO PAY
Réal : George Terwilliger

 

1925 - CINQUIÈME AVENUE
Réal : Robert G. Vignola

 

1925 - CHILDREN OF WHIRLWIND
Réal : Whitman Bennett

 

1924 - THOSE WHO DARE
Réal : John B. O'Brien

 

1924 - IN LOVE WITH LOVE
Réal : Rowland V. Lee

 

1924 - GERALD CRANSTON'S LADY
Réal : Emmett J. Flynn

 

1924 - FLATTERY
Réal : Tom Forman

 

1924 - BEHOLD THIS WOMAN
Réal : J. Stuart Blackton

 

1924 - EAST OF BROADWAY
Réal : William K. Howard

 

1924 - CLEAN HEART .THE
Réal : J. Stuart Blackton

 

1924 - CHEAPER TO MARRY
Réal : Robert Z. Leonard

 

1924 - BRUTE BIEN-AIMÉE .LA
Réal : J. Stuart Blacktown

 

1923 - WHEN A MAN'S A MAN
Réal : Edward F. Cline

 

1923 - WHAT A WIFE LEARNED
Réal : John Wray Griffith

 

1923 - WANDERING DAUGHTERS
Réal : James Young

 

1923 - RICHARD COEUR-DE-LION
Réal : Chester Withey

 

1923 - JUST LIKE A WOMAN
Réal : Scott R. Beal et Hugh McClung

 

1923 - DESIRE
Réal : Rowland V. Lee

 

1923 - A MAN OF ACTION
Réal : James W. Horne

 

1922 - SHATTERED IDOLS
Réal : Edward Sloman

 

1922 - SHADOWS
Réal : Tom Forman

 

1922 - SCARS OF JEALOUSY
Réal : Lambert Hillyer

 

1922 - JILT .THE
Réal : Irving Cummings

 

1922 - FOOLS OF FORTUNE
Réal : Louis Chaudet

 

1922 - FAMOUS MRS. FAIR .THE
Réal : Fred Niblo

 

1921 - TROIS MOUSQUETAIRES .LES

 

1921 - TEN DOLLAR RAISE .THE
Réal : Edward Sloman

 

1921 - NUT .THE

 

1920 - U.P. TRAIL .THE
Réal : Jack Conway

 

1920 - TRUMPET ISLAND
Réal : Tom Terriss

 

1920 - MARQUE DE ZORRO .LA

 

1920 - SAGEBRUSHER .THE
Réal : Edward Sloman

 

1920 - HOPE .THE
Réal : Herbert Blaché

 

1920 - BROKEN GATE .THE
Réal : Paul Scardon

 

1919 - PAGAN GOD .THE
Réal : Park Frame

 

1919 - JOSSELYN'S WIFE
Réal : Howard C. Hickman

 

1919 - IN WRONG
Réal : James Kirkwood

 

1919 - FOR A WOMAN'S HONOR
Réal : Park Frame

 

1919 - DANGEROUS WATERS
Réal : Park Frame et Joseph Franz

 

1919 - A SAGEBUSH HAMLET
Réal : Joseph Franz

 

1918 - ARIZONA
Réal : Douglas Fairbanks

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)