MARGOT KIDDER

Vue 1049 fois

Profession:
Actrice et productrice canadienne naturalisée américaine.

Date et lieu de naissance:
17-10-1948, à Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest du Canada.

Date et lieu du décès:
13-05-2018, à Livingston dans le Montana aux États-Unis.

Cause du décès:
Elle meurt dans son sommeil, à l'âge de 69 ans.
Les causes de son décès ne sont pas connues.

Nom de naissance:
Margaret Ruth Kidder - Surnom : Margie

État civil:
Mariée en août 1976 avec : THOMAS MCGUANE - Divorcée le 21 juillet 1977.
Ils eurent une fille : Maggie McGuane (née le 28 octobre 1976.)

Mariée le 25 août 1979 avec : JOHN HEARD - Divorcée le 26 décembre 1980.

Mariée le 06 août 1983 avec le réalisateur français : PHILIPPE DE BROCA.
Divorcée le 09 novembre 1984.

Taille:
(1m68)

Commentaires: 0

Anecdotes

Lauréate du prix Génie de la meilleure actrice en 1982.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à MARGOT KIDDER

Ajout de la vidéo le 15 mai 2018 par Philippe de CinéMémorial

 

Au cinéma, il est certains rôles qui deviennent indissociables d’un interprète précis. D’autres comédiens ont beau s’y coller ensuite, dans une nouvelle version, le souvenir prévaut. C’est ainsi que le personnage de Lois Lane, journaliste intrépide et flamme de Superman, revêtira sans doute à jamais les traits de Margot Kidder, décédée dans son sommeil le 14 mai à l’âge de 69 ans. Atteinte de bipolarité, et jamais très à l’aise avec les aléas de la célébrité, cette actrice d’origine canadienne était devenue une militante passionnée en santé mentale et en environnement, allant jusqu’à se faire arrêter devant la Maison-Blanche en 2011 pour protester contre le pipeline Keystone de TransCanada...

Fille d’un ingénieur américain expatrié expert en explosifs et d’une mère professeure d’histoire, Margaret Ruth Kidder vint au monde en 1948 à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest. À cause du travail de son père, elle passa son enfance à déménager, avec ses quatre frères et sœurs, souvent dans des secteurs assez reculés.

Si rien ne la destinait à être actrice, sa seconde carrière en militantisme aurait en revanche très bien pu être sa première: son enfance durant, on ne parlait en effet à table que de politique. Mais voilà, au détour d’un voyage...

«Il n’y avait pas de cinémas dans nos petites villes minières. J’avais 12 ans et ma mère m’avait emmenée à New York et j’ai vu Bye Bye Birdie, avec ces gens qui chantaient et dansaient, et ça y était. J’ai su que je devrais partir très loin. J’étais naïve, mais je m’en suis plutôt bien tirée», relata-t-elle au Guardian en 2005.

Débuts prometteurs

Le Canadien Norman Jewison, très en vue à Hollywood grâce au triomphe du film Dans la chaleur de la nuit (In the Heat of the Night), lui donna sa chance en 1969 dans la comédie Gaily, Gaily, avec Beau Bridges et Melina Mercouri. Direction : Los Angeles. À la comédie Quackser Fortune Has a Cousin in the Bronxi, tournée en Irlande avec Gene Wilder, succéda un interlude new-yorkais où elle peaufina son jeu. De retour à L.A., elle partagea un appartement avec Jennifer Salt qui devint le repaire des jeunes loups du Nouvel Hollywood, les Coppola, Lucas, Scorsese et De Palma, avec qui elle eut une liaison, y passant tout leur temps. C’est d’ailleurs avec elle et Salt en tête que Brian De Palma écrivit Sœurs de sang (Sisters, 1973), où Kidder incarne des jumelles siamoises séparées dont l’une est en proie à des pulsions homicides. Dans le New Yorker, l’influente Pauline Kael approuva.

Au Canada, elle tourna le film culte Noël tragique (Black Christmas, 1974), de Bob Clark, où les étudiantes d’une pension sont terrorisées par un inconnu. Sa composition de jeune femme à la répartie assassine lui valut un prix Génie (ou Écran canadien). Elle en reçut un second pour A Quiet Day in Belfast, qui la ramena en Irlande.

Pinacle professionnel

?Impressionnés, George Roy Hill et Robert Redford la choisirent, en 1975, pour le drame La kermesse des aigles (The Great Waldo Pepper), sur la crise existentielle d’un pilote de guerre. Elle redonna dans l’horreur cette même année avec La réincarnation de Peter Proud (The Reincarnation of Peter Proud), de J. Lee Thompson.

Devenue mère, elle prit une pause et revint en force en 1979, décrochant les deux rôles les plus convoités du moment : ceux de Lois Lane, qu’elle reprit trois fois, et de Kathy Lutz, mère et épouse épouvantée dans le très médiatisé Amityville, la maison du Diable (The Amityville Horror), d’après l’affaire notoire.

Passé ce pinacle, elle brilla dans le méconnu Cœurs à l’envers (Heartaches, 1981), qui lui valut un troisième prix Génie pour sa performance en femme enceinte du meilleur ami de son conjoint. À cette époque, elle fréquenta le premier ministre Pierre Elliott Trudeau. En 1984, elle coproduisit la série Louisiane, réalisée par son mari d’alors, Philippe de Broca.

Sérénité tardive

Victime d’un grave accident au début des années 1990, elle ne put travailler pendant deux ans et déclara faillite. Elle revint malgré elle au-devant de la scène en 1996. Portée disparue pendant plusieurs jours, elle fut retrouvée au fond d’une cour, hagarde et blessée à la suite d’un épisode maniaque. Rétablie, Margot Kidder endossa la cause de la santé mentale et multiplia les apparitions à la télé, notamment dans la série Smallville, sur l’enfance de Superman. Elle joua aussi au théâtre, entre autres dans Les monologues du vagin, pièce qui lui permit de fouler les planches de son cher Broadway, en 2005.

Recherchant la quiétude, elle la trouva dans le Montana, auprès de sa fille. Encore au Guardian, elle confia : «Mon petit-fils me voit chaque Noël en Lois Lane à la télé, et ça me fait marquer des points.»

Source : .Le Devoir.com/ - Fait le 15 mai 2018 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

66 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

 

2017 - NEIGHBORHOOD .THE
Réal : Frank D'Angelo

 

2016 - RED MAPLE LEAF .THE
Réal : Frank D'Angelo

 

2015 - NO DEPOSIT
Réal : Frank D'Angelo

 

2014 - BIG FAT STONE .THE
Réal : Frank D'Angelo

 

2014 - DEPENDABLES .THE
Réal : Sidney J. Furie

 

2013 - REAL GANGSTERS
Réal : Frank D'Angelo

 

2013 - MATT'S CHANCE
Réal : Nicholas Gyeney

 

2012 - 3 OF A KIND
Réal : Greg Green

 

2011 - SERVITUDE
Réal : Warren P. Sonoda

 

2011 - FOR ROBBING THE DEAD
Réal : Thomas Russell

 

2009 - HALLOWEEN 2
Réal : Rob Zombie

 

2009 - A SINGLE WOMAN
Réal : Kamala Lopez

 

2008 - UNIVERSAL SIGNS
Réal : Ann Calamia

 

2008 - JEUX DE MAINS
Réal : Ron Oliver

 

2008 - BOX COLLECTOR .THE
Réal : John Daly

 

2005 - DERNIER SIGNE : ENDORA .LE
Réal : Douglas Law

 

2004 - ENJEUX SUR GLACE
Réal : Kari Skogland

 

2004 - DEATH 4 TOLD
Réal : Bo Buckley et C. Michael Close - Segment : 'The psychic'

 

2002 - CRIME AND PUNISHMENT
Réal : Menahem Golan

 

2002 - ANGEL BLADE
Réal : David Heavener

 

2000 - TRIBULATION
Réal : André Van Heerden

 

1999 - NIGHTMARE MAN
Réal : Jim Kaufman

 

1999 - HI-LINE .THE
Réal : Ron Judkins

 

1999 - ANNIHILATION OF FISH .THE
Réal : Charles Burnett

 

1998 - CLOWN DE L' HORREUR .LE
Réal : Jean Pellerin

 

1997 - SHADOW ZONE
Réal : Stephen Williams

 

1997 - PLANET OF JUNIOR BROWN .THE
Réal : Clément Virgo

 

1997 - BERCEAU MUET .LE
Réal : Paul Ziller

 

1996 - NEVER MET PICASSO
Réal : Stephen Kijak

 

1995 - WINDRUNNER
Réal : William Clark

 

1995 - BLOODKNOT
Réal : Jorge Montesi

 

1994 - PORNOGRAPHER .THE
Réal : Patrick Sheane Duncan

 

1994 - MAVERICK

 

1994 - HENRY ET VERLIN

 

1994 - BEANSTALK
Réal : Michael Davis

 

1993 - LA FLORIDA

 

1992 - AARON SENT ME
Réal : ?

 

1991 - MEURTRIER DE L'ILLINOIS .LE

 

1991 - CRIME DANS LA TÊTE .UN

 

1990 - WHITE ROOM
Réal : Patricia Rozema

 

1990 - MOB STORY
Réal : Gabriel Markiw et Jancarlo Markiw

 

1987 - SUPERMAN IV LE FACE À FACE

 

1985 - KEEPING TRACK
Réal : Robin Spry

 

1984 - LITTLE TREASURE

 

1983 - SUPERMAN III

 

1983 - MEURTRES À MALTE

 

1983 - LOUISIANE

 

1982 - SOME KIND OF HERO
Réal : Michael Pressman

 

1982 - MISS RIGHT
Réal : Paul Williams

 

1981 - SHOOT THE SUN DOWN
Réal : David Leeds

 

1981 - HEARTACHES
Réal : Donald Shebib

 

1980 - WILL ET PHIL

 

1980 - SUPERMAN II

 

1979 - MR. MIKE' S MONDO VIDEO
Réal : Michael O' Donoghue

 

1979 - AMITYVILLE LA MAISON DU DIABLE

 

1978 - SUPERMAN

 

1975 - RÉINCARNATION DE PETER PROUD .LA

 

1975 - 92 IN THE SHADE

 

1974 - KERMESSE DES AIGLES .LA

 

1974 - GRAVY TRAIN .THE
Réal : Jack Starrett

 

1974 - BLACK CHRISTMAS
Réal : Bob Clark

 

1974 - A QUIET DAY IN BELFAST
Réal : Milad Bassada

 

1973 - SOEURS DE SANG

 

1970 - QUACKSER FORTUNE HAS A COUSIN IN THE BRONX

 

1968 - CHICAGO, CHICAGO

 

1968 - BEST DAMN FIDDLER FROM CALABOGIE TO KALADAR .THE
Réal : Peter Pearson – Moyen Métrage

 

SA PARTICIPATION POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

 

1987 - SHELL GAME

 

1987 - OZMA OF OZ
NARRATRICE (VOIX UNIQUEMENT)

 

1987 - MARVELOUS LAND OF OZ .THE
NARRATRICE (VOIX UNIQUEMENT)

 

1987 - EMERALD CITY OF OZ .THE
NARRATRICE (VOIX UNIQUEMENT)

 

1986 - MA FEMME A DISPARU

 

1985 - PICKING UP THE PIECES

 

1984 - LOUISIANE

 

1984 - GLITTER DOME .THE

 

1983 - PYGMALION

 

1982 - BUS STOP

 

1974 - SUICIDE CLUB .THE

 

1974 - HONKY TONK DE DON TAYLOR

 

1973 - HARRY O

 

1972 - BOUNTY MAN .THE

 

1971 - SUDDENLY SINGLE

 

1971 - NICHOLS

 

1969 - WOJECK

 

1969 - MCQUEEN

 

1969 - CORWIN

 

1969 - ADVENTURES IN RAINBOW COUNTRY

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)