LEE MARVIN

Vue 18479 fois

Profession:
Acteur américain.

Date et lieu de naissance:
19-02-1924, à New-York dans l'État de New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
29-08-1987, à Tucson, Arizona, États-Unis.
Enterré au cimetière National d'Arlington.

Cause du décès:
D'une crise cardique à l'âge de 63 ans.

Nom de naissance:
Lee Marvin.

État civil:
Marié en février 1951 avec : BETTY EDELING - divorcé le 05 janvier 1967.
Ils eurent un fils : Christopher, né en 1952 et trois filles : Courtenay, née en 1954, Cynthia, née en 1956 et Claudia, née en 1958.

Liaison en 1965 avec : MICHELLE TRIOLA - jusqu'en 1970.

Marié le 18 octobre 1970 avec : PAMELA FEELEY - jusqu'au décès de Lee en 1987.

Taille:
(1m91) et 80 kg.

Commentaires: 1

Anecdotes

Fils de Lamont W. Marvin, avocat et sa mère Courtenay Marvin, journaliste. En 1942, avec l'accord de son père, Lee Marvin quitte l'école secondaire pour entrer dans le Corps des Marines comme sniper, alors qu'il servait dans le Pacifique Sud il a été blessé à Saipan.
Il reste immobilisé pendant plus d’un an avant de retourner aux États-Unis pour commencer à travailler.

Au départ il était plombier, il se découvre une vocation pour le théâtre alors qu'il effectuait des travaux durant une répétition lorsque le producteur lui demande de remplacer un comédien tombé malade.

Lee Marvin interprétait lui-même les chansons dans ses films : Cat Ballou d'Elliot Silverstein (1965), La Kermesse de l'ouest de Joshua Logan (1969)

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à LEE MARVIN.

Source de la vidéo : mickh18 -- Ajout de la vidéo le 03 août 2013 par Philippe de CinéMémorial

Né le 19 février 1924 à New York dans un milieu aisé, son père Lamont Waltman Marvin était administrateur d'une agence de publicité de Madison Avenue, et sa mère Courtenay Washington Davidge (née Court) une rédactrice de mode au magazine Photoplay. Lee à un frère Robert né en 1922. Elève indiscipliné, il se fait régulièrement renvoyer des établissements où il est inscrit. Le dernier lycée qui l’accueille est situé en Floride, ce qui permet au jeune Lee de passer le plus clair de son temps libre à chasser le cerf, le dindon sauvage et le puma dans les Everglades.

A 18 ans, il décide de s’engager dans l’armée et rejoint le United States Marine Corps comme sniper. Intégré à la 4ème division des Marines, il est envoyé sur le théâtre des opérations de la Guerre du Pacifique. Il est blessé au nerf sciatique lors de la bataille de Saipan, lors de l’assaut sur le Mont Tapaucho. Sa blessure lui vaudra un an d’hôpital militaire. Il est rendu à la vie civile en 1945, avec le grade de soldat de première classe, et plusieurs décorations, dont la Purple Heart et la Presidential Unit Citation.

Démobilisé, il exerce le métier de plombier, lors d'une réparation dans un théâtre, le producteur lui propose de remplacer un acteur tombé malade, pris au jeu il se découvre une vocation pour le théâtre. Nanti d'une bourse, il fait ses classes à Broadway en se produisant dans la pièce de Herman Melville «Billy Budd» pour une centaine de représentations, à la suite de quoi Lee Marvin part pour Hollywood. Repéré par Henry Hathaway, il débute avec comme radio à bord d'un navire dans un film de guerre «La Marine est dans le lac» (1950). Il se distingue en chef de gang de motards opposé à Marlon Brando dans «L’équipée sauvage» 1953 de Laslo Benedek. Doté d'un physique impressionnant avec un humour noir, la voix rauque, le regard sombre et chargé de haine, il devient un second couteau voué à jouer des personnages cyniques voire sadiques personnifiant avec une rare constance les pires instincts proche d’une cruauté bestiale.

En 1953, Fritz Lang lui offre un rôle phare celui d'un gangster qui montre une cruauté pathologique dans «Règlement de comptes» avec Gloria Grahame qu’il défigure en lui lançant du café bouillant au visage. Puis un marin dans « Ouragan sur le Caine » (1954) d’Eward Dmytryk aux côtés d’Humphrey Bogart commandant d’un dragueur de mines avec José Ferrer et Van Johnson.

Pour Richard Fleischer dans « Les inconnus dans la ville » (1956), il campe un braqueur de banque toxicomane à l’amphétamine. Il partage la tête d’affiche avec Jack Palance dans le western particulièrement violent « La peur au ventre » (1956) de Stuart Heisler et aussi dans le film de guerre « Attaque ! » (1956) de Robert Aldrich où tous deux se plaignent de leur supérieur le capitaine Cooney (Eddie Albert) pour sa lâcheté aux combats.

Dans les années 60, John Ford lui offre des rôles correspondant à son personnage de dur à cuir, et d’agressif, citons « L'homme qui tua Liberty Valance » (1962) il est le cruel pistolero Liberty Valence on assiste à un face à face inoubliable avec John Wayne et James Stewart. Il retrouve le Duke pour camper un bagarreur ivrogne dans « La taverne de l’Irlandais » (1963) de John Ford En 1964, il interprète un tueur professionnel nerveux et violent dans «A bout portant» de Don Siegel avec Angie Dickinson, sa prestation est récompensée par le prix du meilleur acteur étranger à la cérémonie des BAFTA Awards. On le découvre en hors-la loi pousser la chansonnette dans le comique «Cat Ballou» (1965), d'Elliott Silverstein avec Jane Fonda dans le rôle titre, qui pour venger son père elle s'associe avec des hors-la-loi, il est récompensé de six prix dont l'Oscar du meilleur acteur. Robert Aldrich le propulse au rang de super star avec « Les douze salopards » (1967) il recrute douze condamnés à mort en échange d'une amnistie pour une mission suicide, attaquer un château en France, et tuer le plus possible de généraux nazis, il est récompensé du Laurel d'or pour son rôle du Commandant John Reisman.

On le voit, avec des longs cheveux blancs et des rouflaquettes, le chapeau haut de forme dans un western tiré d'une comédie musicale à l'époque de la ruée vers l'or « La Kermesse de l'Ouest » (1969) de Joshua Logan, il campe un bagarreur alcoolique, qui avec un jeune fermier Clint Eastwood, ils découvrent de nombreuses pépites d’or.

Dans les années 70/80 les traits burinés il complète sa filmographie avec « Carnage » (1971) de Michael Ritchie un homme de main d'un riche industriel véreux Gene Hackman. Dans « L’empereur du Nord » (1973), Robert Aldrich en fait un vagabond pendant la Grande Dépression qui défie Ernest Borgnine une brute sanguinaire et sadique qui surveille les voyageurs qui montent clandestinement dans son train ; un braqueur de banque vieillissant blessé et proche de la mort nommé Spikes dans « Du sang dans la poussière » (1973) de Richard Fleischer, trois ados (Gary Grimes, Charles Martin Smith et Ron Howard) le soignent, après l'avoir ramener à la vie, le trio décide d’échapper à leur vie banale en devenant eux-mêmes des hors-la-loi, les garçons convainquent Spikes de leur apprendre les voies du desperado.

Dans un excellant le film d’action et d’espionnage « Avalanche Express » (1973) de Mark Robson, il campe l'agent secret Wargrave (Lee Marvin) qui aide le général Marenkov (Robert Shaw) à passer à l'ouest pour démanteler un réseau russe en Europe, mais vu l'importance de sa fonction dans l'Union soviétique, les agents moscovites dont Bunin (Maximilian Schell) feront tout pour l'éliminer y compris en déclenchant des avalanches sur le trajet du train.

Citons aussi son personnage du sergent Possum dans « Au-delà de la gloire » (1979) de Samuel Fuller, novembre 1918, dans un champ de bataille, le sergent Possum (Lee Marvin) regarde les cadavres des soldats américains et allemands, entendant un Allemand crier et ne comprenant pas ce qu'il dit, le sergent le tue, quelque temps après, son officier lui annonce que la guerre est finie, il regrette alors de l'avoir tué.

Ses derniers personnages sont de la même veine avec « Canicule » (1983) de Yves Boisset, il campe un gangster traqué par la police à la suite d'un hold-up sanglant, et dans son dernier film « Delta Force » (1985) de Menahem Golan il est le colonel Alexander qui dirige l'équipe des forces spéciales.

Dans la vie, Lee Marvin était connu pour sa forte personnalité aux colères légendaires. Après l'échec de son premier mariage avec Bett Edeling (1951-67) qui lui a donné quatre enfants, il se retire avec sa seconde épouse, Pamela Freeley en 1970, dans un ranch à Tucson en Arizona, dont l'une des baies vitrées donnait sur le désert. C'est en ce lieu aride et propice à la réflexion, qu'il décède d'un arrêt cardiaque le 29 août 1987 à l'âge de 63 ans. Pour avoir héroïquement servi la bannière étoilée, Lee Marvin fut inhumé au cimetière militaire d'Arlington, entre le Soldat inconnu et John Kennedy.

Source : Gary Richardson - Fait le 23 décembre 2021 par Philippe de CinéMémorial.


SES RÉCOMPENSES :


1968 - Pour le film : LES DOUZE SALOPARDS - Laurel d'Or - Meilleure interprétation masculine, États-Unis.

1966 - Pour le film : CAT BALLOU - Oscar du meilleur acteur, États-Unis.

1966 - Pour le film : CAT BALLOU - BAFTA - Meilleur acteur étranger aux British Academy Awards, Royaume-Uni.

1966 - Pour le film : CAT BALLOU - Golden Globe - Meilleur acteur de cinéma catégorie musical ou comédie, États-Unis.

1966 - Pour le film : CAT BALLOU - Laurel d'Or - Meilleure interprétation masculine – Comédie, États-Unis.

1966 - Pour le film : À BOUT PORTANT - BAFTA - Meilleur acteur étranger aux British Academy Awards, Royaume-Uni.

1965 - Pour le film : CAT BALLOU - Ours d'Argent - Meilleur acteur au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne.

1965 - Pour le film : CAT BALLOU - Prix NBR - Meilleur acteur par la National Board of Review, États-Unis.

1965 - Pour le film : LA NEF DES FOUS - Prix NBR - Meilleur acteur par la National Board of Review, États-Unis.

1965 - Pour le film : LES PROFESSIONNELS - Laurel d'Or - Meilleure interprétation masculine – Action, États-Unis.

 

Filmographie

 

59 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1985 - DELTA FORCE

 

1983 - GORKY PARK

 

1982 - CANICULE

 

1981 - CHASSE À MORT

 

1980 - AU-DELÀ DE LA GLOIRE

 

1979 - AVALANCHE EXPRESS

 

1976 - COW-BOY EN COLÈRE .UN

 

1975 - PAROLE D'HOMME

 

1974 - HOMME DU CLAN .L'

 

1974 - DU SANG DANS LA POUSSIÈRE

 

1973 - EMPEREUR DU NORD .L'

 

1973 - ICEMAN COMETH .THE

 

1972 - INDÉSIRABLES .LES

 

1972 - CARNAGE

 

1969 - MONTE WALSH

 

1969 - KERMESSE DE L'OUEST .LA

 

1968 - DUEL DANS LE PACIFIQUE

 

1968 - ODYSSÉE D'UN SERGENT .L'

 

1967 - POINT DE NON-RETOUR .LE

 

1967 - DOUZE SALOPARDS .LES

 

1966 - PROFESSIONNELS .LES

 

1965 - CAT BALLOU

 

1965 - NEF DES FOUS .LA

 

1964 - À BOUT PORTANT

 

1962 - TAVERNE DE L’IRLANDAIS .LA

 

1962 - HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE .L'

 

1961 - COMANCHEROS .LES

 

1959 - CHEVAUCHÉE DE LA VENGEANCE .LA

 

1958 - MISSOURI TRAVELER .THE

 

1957 - ARBRE DE VIE .L'

 

1956 - ATTAQUE !

 

1956 - SEPT HOMMES À ABATTRE

 

1956 - SUPPLICE DES AVEUX .LE

 

1956 - PILIERS DU CIEL .LES

 

1955 - PEUR AU VENTRE .LA

 

1955 - SHACK OUT ON 101

 

1955 - POUR QUE VIVENT LES HOMMES

 

1955 - PEAU D'UN AUTRE .LA

 

1955 - SIXIÈME VICTIME .LA

 

1955 - INCONNUS DANS LA VILLE .LES

 

1954 - HOMME EST PASSÉ .UN

 

1954 - RAID .LE

 

1954 - PANIQUE SUR LA VILLE

 

1954 - OURAGAN SUR LE CAINE

 

1954 - ÉQUIPÉE SAUVAGE .L'

 

1953 - RÈGLEMENT DE COMPTES

 

1953 - MASSACREURS DU KANSAS .LES

 

1953 - EXPÉDITION DU FORT KING .L'

 

1953 - BRIGADE GLORIEUSE .LA

 

1953 - BATAILLE SANS MERCI

 

1952 - RELAIS DE L'OR MAUDIT .LE

 

1952 - EIGHT IRON MEN

 

1952 - DUEL SANS MERCI

 

1952 - CINQ MARIAGES À L'ESSAI

 

1952 - COURRIER DIPLOMATIQUE

 

1952 - HONG KONG

 

1951 - TERESA

 

1951 - DOWN AMONG THE SHELTERING PALMS

 

1951 - MARINE EST DANS LE LAC .LA

 

SA PARTICIPATION POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1985 - DOUZE SALOPARDS .LES : NOUVELLE MISSION

 

1967 - IL ÉTAIT UNE FOIS 2 SALOPARDS

 

2 COURTS MÉTRAGES ET 2 DOCUMENTAIRES
____________________________________________

1979 - SAM FULLER AND THE BIG RED ONE
Documentaire de Thys Ockersen

 

1967 - OPERATION DIRTY DOZEN
Court métrage de Ronald Saland

 

1967 - TONITE LET'S ALL MAKE LOVE IN LONDON
Documentaire de Peter Whitehead

 

1967 - ROCK .THE
Court métrage

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (1)

hugongerard

11-12-2012 17:30:36

Ne pas oublier qu il fût le héros d une série tv policière Mr Squad , et apparaîtra aussi en tant que guest star dans d ' autres séries tv telles que : La quatrième dimension de Rod Serling , Bonanza , les incorruptibles avec Robert Stack : 3 épisodes intitulés : Drogué du risque( Victor Rate) ,Monsieur Nick Acropolis( Nick Acropolis) et 5 contre 1 avec 2 autres guest stars apparaissant dans le même épisode( Cinq contre un) : Roy Thinnes( Les envahisseurs) et James Caan( Le Parrain Sonny Corleonne) .