LUDMILA TCHERINA

Vue 18666 fois

Profession:
Actrice, danseuse étoile, chorégraphe, peintre, française.

Date et lieu de naissance:
10-10-1924, à Paris, France.

Date et lieu du décès:
21-03-2004, à Paris, France.

Cause du décès:
D'une longue maladie à l'âge de 79 ans.

Nom de naissance:
Monique Tchemerzine.

État civil:
Veuve de l'acteur : EDMOND AUDRAN - décédé en juillet 1950.

Mariée le 28 mai 1953 avec : RAYMOND ROI - jusqu'au décès de Ludmila le 21 mars 2004.

Taille:
(161 cm)

Commentaires: 6

Anecdotes

?

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

La danseuse étoile Ludmila Tcherina est morte des suites d'une longue maladie, dimanche 21 mars. Elle avait 79 ans. Elle laisse dans les esprits la trace incandescente d'une femme engagée dans une quête artistique qui l'a menée sur tous les fronts : celui de la danse, d'abord, mais aussi celui de la peinture, de la sculpture et du cinéma.

Née le 10 octobre 1924, à Paris, fille d'un prince russe mathématicien et d'une Française, Monika Tchemerzine, dite Ludmila Tcherina, est formée à la danse classique par des professeurs de renom comme Georges Ricaux, qui fut aussi le maître de Jean Babilée et de Roland Petit. Sur scène dès l'âge de 15 ans, elle affirme un vif tempérament en interprétant aux Ballets de Monte-Carlo tous les rôles du répertoire classique. Puis, en 1942, à Paris, elle crée Juliette dans Juliette et Roméo, chorégraphié par Serge Lifar.

À partir de la fin de la seconde guerre mondiale, Ludmila Tcherina mène une carrière indépendante dans différentes compagnies et tourne sur les scènes internationales les plus prestigieuses, du Bolchoï de Moscou à la Scala de Milan. En 1957, elle est danseuse, mime et tragédienne dans Le Martyre de saint Sébastien, créé à l'Opéra de Paris. En 1962, elle interprète Gala, de Salvador Dali et Roland Petit. Dix ans plus tard, elle danse Salomé avec Maurice Béjart : une prestation sur laquelle le chorégraphe ne tarit pas d'éloges. "Une force intérieure cachée qui ne laisse entrevoir que la souplesse de la chair dans ce qu'elle a de plus félin, de plus pervers aussi et qui, pourtant, au centre même du mouvement, devient d'une impassibilité de marbre", disait Béjart lors de la création.

Au cinéma, Ludmila Tcherina séduit des réalisateurs comme Michael Powell, qui la fait tourner dans Les Chaussons rouges (1947), ballet-polar fantastique réglé pour la chorégraphie par Léonid Massine. Elle joue au côté de Louis Jouvet dans Un Revenant et inspire même à Jean Renoir son seul ballet, Le Feu aux poudres. C'est elle qui porta Les Amants de Teruel (1959) de la scène à l'écran.

En 1950, après la mort accidentelle d'Edmond Audran, son mari et partenaire, Ludmila Tcherina trouve refuge dans la peinture et la sculpture, qu'elle ne cessera de pratiquer, avec le soutien d'André Malraux. Pour l'inauguration du tunnel sous la Manche, en 1994, elle a conçu une œuvre monumentale, en hommage à la création et à la construction de l'Europe.
Deux romans parus chez Albin-Michel, L'Amour au miroir (1980) et La Femme à l'envers (1986), rendent compte de la traversée humaine et artistique de cette femme qui aimait à définir "toute œuvre comme un mouvement lancé à la recherche des proportions de l'éternité".

 

Source : Le Monde - Fait le 23 mars 2008 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1980 : Promue Officier de la Légion d'Honneur par Monsieur Jean-Philippe Lecat, ministre de la Culture.
1979 : Promue Chevalier des Palmes Académiques par Monsieur Christian Beullac, ministre de l'Éducation nationale.
1978 : Grande médaille de Vermeil de la Ville de Paris, remise par Monsieur Jacques Chirac, maire de Paris.
1975 : Pour : LA REINE DE SABA - Grand prix de la meilleure performance d'une comédienne pour son interprétation TV, Festival de Monte-Carlo, France.
1973 : Prix d'honneur du GEMAIL, Âme de la Lumière.
1971 : Médaille d'Or du Prix Leonardo da Vinci.
1970 : Médaille de Vermeil de la Société d'Encouragement au progrès.
1970 : Promue Chevalier de la Légion d'Honneur, par Monsieur Edmond Michelet, ministre des Affaires culturelles.
1962 : Promue Chevalier des Arts et Lettres par Monsieur André Malraux, ministre des Affaires culturelles.
1962 : Pour : LES AMANTS DE TERUEL - Obtient les Cinq Étoiles de la critique, la plus haute récompense décernée par la presse pour le meilleur film étranger de l'année, États-unis.
1959 : Oscar de la Popularité pour la Danse, en Italie.
1959 : Médaille d'Argent du Souvenir.
1957 : Chevalier de l'Ordre de la Courtoisie Française.
1956 : Médaille d'Argent de la Ville de Paris.
1950 : Pour : LES CONTES D'HOFFMANN - Grand prix d'interprétation féminine, États-unis.
1950 : Pour : MEPHISTO-VALSE - Grand prix de la Danse, en Amérique du Sud.
1950 : Pour : À LA MÉMOIRE D'UN HÉROS (Bonaparte) - Meilleure interprétation, Festival des Films de Danse, pour le ballet.
1950 : Pour : LA NUIT S'ACHÈVE - Prix de la meilleure interprétation féminine, Festival du Cinéma de Vichy, France.

Filmographie

 

16 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1963 - RAVISSANTE IDIOTE .UNE

 

1961 - AMANTS DE TÉRUEL .LES

 

1959 - LUNE DE MIEL

 

1955 - OH ! ROSALINDA !

 

1954 - FILLE DE MATA HARI .LA

 

1954 - SIGNE DU PAÏEN .LE

 

1953 - GRAND GALA

 

1952 - SPARTACUS

 

1951 - PARSIFAL

 

1951 - CONTES D'HOFFMANN .LES

 

1950 - CLARA DE MONTARGIS

 

1949 - NUIT S'ACHÈVE .LA

 

1949 - BELLE QUE VOILÀ .LA

 

1948 - FANDANGO

 

1948 - CHAUSSONS ROUGES .LES

 

1946 - REVENANT .UN

 

2 COURTS MÉTRAGES:
____________________________________________

1963 - HOMMAGE À DEBUSSY
Court métrage de Marcel L'Herbier
Avec Serge Lifar, Geneviève Page

 

1958 - MUSÉE GRÉVIN
Court métrage de Jacques Demy et Jean Masson
Avec Jean-Louis Barrault, Louison Bobet, Jean Cocteau, Michel Serrault

 

5 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1975 - PASSION D'ANNA KARÉNINE .LA
Téléfilm d'Yves-André Hubert
Avec Jean Topart, Claude Titre, Annick Fougerie, Jean-Claude Barbier, Marcelle Tassencourt

 

1974 - REINE DE SABA .LA
Téléfilm de Pierre Koralnik
Avec Frédéric de Pasquale

 

1973 - SALOMÉ
Téléfilm de Pierre Koralnik
Avec Michel Auclair, Madeleine Sologne, Jean-Paul Zehnacker, Christian Delangre

 

1972 - DAME AUX CAMÉLIAS .LA
Téléfilm de Robert Maurice
Avec Viviane Romance, Lucienne Bogaert, Jean Martin, Bernard Salvage

 

1972 - ATLANTIDE .L'
Téléfilm de Jean Kerchbron
Avec Denis Manuel, Jacques Berthier, Gilles Ségal, Yves Elliot

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (6)

PapyLuc

15-12-2009 20:23:53

Bonjour, En lisant cet article, je me suis rendu compte que j' avais enregistré sur VHS : 1948 - CHAUSSONS ROUGES .LES Ce film a été diffusé, en son temps sur FR3 (Cinéma de Minuit, Thème : Cinéma anglais). J' avais trouvé ce film magnifique mais je n' avais pas capté que... LUDMILA TCHERINA Merci à : http://cinememorial.unblog.fr/ ... que je visite chaque jour !!!

PapyLuc

15-12-2009 20:24:06

Bonjour, En lisant cet article, je me suis rendu compte que j' avais enregistré sur VHS : 1948 - CHAUSSONS ROUGES .LES Ce film a été diffusé, en son temps sur FR3 (Cinéma de Minuit, Thème : Cinéma anglais). J' avais trouvé ce film magnifique mais je n' avais pas capté que... LUDMILA TCHERINA Merci à : http://cinememorial.unblog.fr/ ... que je visite chaque jour !!!

Hervé VILEZ

27-09-2010 18:10:11

Ludmila Tcherina restera toujours dans mon coeur comme ayant été l'une des plus grandes danseuses de son époque. Hervé VILEZ.

MFL

31-03-2011 17:40:36

je recherche le lac des cygnes dansé par ludmila tchérina merci à celui qui me trouvera quelque chose de me contacter merci

Anne Jidkoff.

03-09-2012 20:00:11

Bien que je puisse confondre la personnalité brillante décrite ci-dessus (Que Dieu garde son âme) avec Ludmila Mikaêl aussi dans les arts du spetacle, bien que plus jeune, il me semble que c'est elle dont mon Père était admirateur ou ami. Peut-être ses familiers en ont gardé le souvenir, faites leur savoir, s'il vous plait.. J'ai été plusieurs fois au Palais Garnier ou bastille pour voir des ballets, celui que j'ai préféré étant avec des décors de Olivier Debré et Melle Pietragalla.

pierre

12-09-2018 10:41:25

bonjour, savez vous si Madame Tcherina a eu une descendance et si oui qui sont ils ? je souhaiterai entrer en contact avec eux. pourriez vous m'aider. merci à vous.