LOUIS HAYWARD

Vue 310 fois

Profession:
Acteur, réalisateur et producteur britannique.

Date et lieu de naissance:
19-03-1909, à Johannesburg en Afrique du Sud, alors colonie britannique.

Date et lieu du décès:
21-01-1985, à l’hôpital de Palm Springs, en Californie, aux États-Unis.

Cause du décès:
D'un cancer du poumon à l'âge de 75 ans.

Nom de naissance:
Louis Charles Hayward de son vrai nom Sadield Grant.

État civil:
Marié le 16 novembre 1938 avec l'actrice : IDA LUPINO - Divorcé le 11 mai 1945.

Marié en 1946 avec : PEGGY FIELD MORROW - Divorcé en 1950.

Marié en 1953 avec : JUNE HANSON - Jusqu'au décès de Louis en 1985.
Ils eurent un enfant.

Taille:
(1m79)

Commentaires: 0

Anecdotes


Louis Hayward = Dans le film : La fleche noire, 1948


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à LOUIS HAYWARD

Source : WickedlyChels - Ajout de la vidéo le 23 juillet 2021 par Philippe de CinéMémorial


Louis Charles Hayward de son vrai nom Sadield Grant, vient au monde le 19 mars 1909 à Johannesburg en Afrique du Sud où il a vécu sa petite enfance. Après ses études en France puis en Angleterre au collège Latymer Upper School, il gère brièvement une boite de nuit à Londres avant d’intégrer une compagnie de répertoire jouant en co-vedette dans des productions théâtrales telles que «Dracula» ou «Another Language». En 1935, il participe à quelques films britanniques et c'est à cette occasion qu'il se fait remarquer par un chasseur de talent d'Hollywood qui l’invite à se rendre aux États-Unis.


Louis Hayward et Evelyn Keyes - Dans le film : LE CRIME D'ELLEN CREED, 1941


Ses engagements britanniques terminés, Louis Hayward s'installe définitivement à New York. Après un bref passage à Broadway, il signe un contrat avec la Warner Bros. Malgré son côté fringant de jeune premier, il laisse apparaitre une légère touche de plaisanterie cynique et spirituelle qui lui convient bien dans les comédies et les drames romantiques.

Il s'est rapidement établi avec un second rôle de jeune amoureux dans «Anthony Adverse» (1936) de Mervyn LeRoy, où pour les beaux yeux d’Anita Louise il meurt dans un duel à l’épée face à son rival Claude Rains.

Il incarne tour à tour : un psychiatre dans une prison avec «Derrière les grands murs» (1937) de Lew Landers ; un journaliste dans « Midnight intruder » (1937) de Arthur Lubin ; le détective britannique Simon Templar, dans «Le Saint à New York» (1938) de Ben Holmes (à noter que c'est la première apparition du personnage à l'écran).

Puis un double rôle celui de Louis XIV et de son frère jumeau Philippe de Gascon dans «L'homme au masque de fer» de James Whale avec Joan Bennett en Marie-Thérèse d'Autriche; suivi de «Le fils de Monte Cristo» (1940) de Rowland V. Lee avec le rôle d’Edmond Dantès Jr avec Joan Bennett la Grande Duchesse. Après quelques rôles appuyés, sa personnalité et son talent l’amène progressivement vers le haut de l’affiche ; il bénéficie du rôle d’un psychopatre dans le mélodrame criminel de Charles Vidor «Le crime d’Ellen Creed» (1941) avec Ida Lupino sa future épouse.


Joan Bennett, Louis Hayward - Dans le film : L'homme au masque de fer, 1938


Mais la Seconde Guerre mondiale ralenti son ascension, il est incorporé dans le Corps américain des Marines et participe sur le Front Pacifique comme photographe, chargé de filmer les opérations de la bataille de Tarawa.

Démobilisé, il reprend le rôle d'Edmond Dantès dans «Le retour de Monte Cristo» (1948) de Henry Levin avec Barbara Britton. Louis Hayward s'intègre parfaitement dans l'univers noir et schizophrénique d’Egar G. Ulmer, avec «Le démon de la chair» (1946) avec Hedy Lamarr qui le pousse au crime ; et «L’impitoyable» (1948) une satire virulente sur le monde de l’argent avec Zachary Scott et Diana Lynn ; et ferraille en justicier masqué dans «Le pirate de Capri» (1949) avec Massimo Serato et Binnie Barnes.

Dans l'ambiance oppressante du film noir de Fritz Lang «Au fil de l’eau» (1949) il campe un romancier lassé d’un roman qu’il peine à terminé, retrouve l’inspiration après avoir étranglé sa jolie servante et cherche à faire disparaître le corps. Pour Gordon Douglas il est bondissant à souhait aux cotés de Patricia Medina et George Macready dans «Les nouvelles aventures du capitaine Blood» (1951) et Ralph Murphy relate la vie du bandit de grand chemin Dick Turpin alias Louis Hayward dans le biopic «Le bandit gentilhomme» (1951).

Après le drame carcéral «Duffy de San Quentin» (1953), de Walter Doniger où il campe un prisonnier fauteur de troubles et celui d’un médecin hypnotiseur dans «The search of Bridey Murphy» (1956) de Noel Langley ; Louis Hayward se dirige la télévision et participe une vingtaine de séries avant son retour onze ans plus tard devant les caméras de Gordon Douglas, pour tenir le rôle du Major Benson aux cotés de Rod Taylor dit «Chuka» (1967) face aux indiens affamés, où voulant embrasser une indienne, Benson se fait poignarder par elle. Il finit sa carrière en se perdant dans le film d’horreur de George Fenady «Terror in the wax museum» (1973).

Louis Hayward s'est marié successivement avec, Ida Lupino de 1938 à 1945, puis Peggy Morrow Field de 1946 à 1950, et convole une dernière fois avec June Hanson en 1953 elle lui donna un enfant, ils restèrent unis jusqu'au décès de l'acteur , gros fumeur, le cancer du poumon l’emporte le 21 février 1985 à l’hôpital de Palm Springs, en Californie. Il avait 75 ans.


Louis Hayward et Danielle Darrieux - Dans le film : La Coqueluche de Paris, 1938.

Source : Gary Richardson - Fait le 23 juillet 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie


Louis Hayward = Dans le film : La fleche noire, 1948 (gettyimages)


47 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
___________________________________

1973 - TERROR IN THE WAX MUSEUM

1970 - SPHYNX .LE

1967 - JOE NAVIDAD

1967 - EL MAGNIFICO EXTRANJERO

1967 - CHUKA LE REDOUTABLE

1956 - SEARCH FOR BRIDLEY MURPHY .THE

1954 - DUFFY OF SAN QUENTIN

1953 - SAINT DÉFIE SCOTLAND YARD .LE

1953 - COMPLOT DANS LA JUNGLE

1952 - FEMME AU MASQUE DE FER .LA

1952 - ÉVASIONS DU CAPITAINE BLOOD .LES

1951 - FILS DU DR. JEKYLL .LE

1951 - DICK TURPIN, BANDIT GENTILHOMME

1950 - NOUVELLES AVENTURES DU CAPITAINE BLOOD .LES

1949 - PIRATE DE CAPRI .LE

1949 - AU FIL DE L'EAU

1948 - IMPITOYABLE .L'

1948 - GRANDE MENACE .LA

1947 - FLECHE NOIRE .LA

1947 - REPEAT PERFORMANCE

1946 - RETOUR DE MONTE-CRISTO .LE

1946 - ESCLAVE DU SOUVENIR .L'

1945 - DIX PETITS INDIENS

1945 - DÉMON DE LA CHAIR .LE

1941 - CRIME D'ELLEN CREED .LE

1940 - MON FILS, MON FILS

1940 - FILS DE MONTE CRISTO .LE

1940 - DANCE, GIRL, DANCE

1939 - SAINT À NEW YORK .LE

1939 - HOMME AU MASQUE DE FER .L'

1938 - MIDNIGHT INTRUDER

1938 - DUC DE WEST POINT .LE

1938 - COQUELUCHE DE PARIS

1937 - FEMME QUE J'AIME .LA

1937 - DERRIÈRE LES GRANDS MURS

1936 - ANTHONY ADVERSE MARCHANDS D'ESCLAVES

1936 - ABSOLUTE QUIET

1936 - À VOS ORDRES, MADAME

1936 - À NEW YORK TOUS LES DEUX

1935 - LOVE TEST .THE

1935 - FEMME ERRANTE

1935 - A FEATHER IN HER HAT

1933 - THIRTEENTH CANDLE .THE

1933 - MAN OUTSIDE .THE

1933 - I’LL STICK TO YOU

1933 - CHELSEA LIFE

1932 - SELF MADE LADY

 

1 DOCUMENTAIRE
____________________________________________

1944 - WITH THE MARINES AT TARAWA
Documentaire de Louis Hayward

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)