KINUYO TANAKA

Vue 409 fois

Profession:
Actrice et réalisatrice japonaise.

Date et lieu de naissance:
29-12-1909, à Shimonoseki au sud-ouest du Japon dans la préfecture de Yamaguchi.

Date et lieu du décès:
21-03-1977, à un centre hospitalier de Tokyo au Japon.

Cause du décès:
Suite à une tumeur au cerveau à l'âge de 67 ans.

Nom de naissance:
Kinuyo Tanaka.

État civil:
Mariée et divorcée de : HIROSHI SHIMIZU

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à KINUYO TANAKA

Ajout de la vidéo le 18 mai 2022 par Philippe de Ciémorial

 

Kinuyo Tanaka, la plus jeune d'une fratrie de huit enfants, vient au monde le 29 décembre 1909 à Shimonoseki au sud-ouest du Japon dans la préfecture de Yamaguchi, au sein d'une riche famille de négociants.

En 1912, après le décès du père, sa mère s'installe à Osaka la troisième plus grande ville du Japon.


Kinuyo Tanaka - Dans le film de 1951 : Le Fard de Ginza.


Pour aider financièrement sa mère, Kinuyo est déscolarisée à onze ans et sans savoir lire elle joue du biwa (sorte de guitare posée au sol) avec la troupe musicale sur la scène du Rakutenchi, un lieu de divertissement populaire dans le quartier de Sennichimae à Osaka.

Adolescente, elle se passionne pour le cinéma et souhaite devenir une actrice. Recommandée par son cousin, le réalisateur Kobayashi Masaki du studio Shochiku Film Company, son rêve se réalise en 1924, quand elle décroche une apparition sous la direction de Hotei Nomura dans « La femme de Genroku », puis, la même année, dans « Mura no bokujo », du grand cinéaste Hiroshi Shimizu avec lequel elle tourne dix-huit films. Hiroshi devient son mari en 1927 mais le couple divorce après 18 mois de vie commune. Elle ne se remariera jamais et n'aura pas d'enfant.

Le public se passionne pour cette jeune actrice en herbe qui évolue en héroïne romantique dans des mélodrames signés entre autres par Kiyohiko Ushihara. Pour Yasujiro Ozu, cinéaste à la sensibilité américaine, elle interprète des personnages de femmes émancipées, de femmes fatales ou de femmes aux vies difficiles, comme dans le drame social « J'ai été diplômé, mais...» (1929), où elle est serveuse dans un bar pour subvenir au besoin du ménage.

L'arrivée du parlant la gêne un peu, pour poursuivre sa carrière, elle s'efforce de se débarrasser de fort son accent du sud du Japon.

Dans un trépidant film de gangsters où amour et trahison sont la trame du film « Femmes et voyous » (1933) de Yasujiro Ozu, le jour elle travaille comme secrétaire et la nuit elle retrouve le gang de son petit ami Jyoji (Joji Oka) un petit truand.

Sa popularité est telle qu'une série de films porte son nom dont « L'histoire de Kinuyo » (1930) de Heinosuke Gosho et sous la direction de Hiromasa Nomura « Joi Kinuyo sensei » (1937), citons aussi le triangle amoureux « Kinuyo no hatsukoi » (1940) dans lequel, elle tombe, sans le savoir, amoureuse du petit ami de sa sœur cadette (Kuniko Igawa), lorsqu'elle découvre la vérité, elle renonce à toute aspiration romantique.

Evoquons aussi du même réalisateur le drame romantique « L'arbre de l'amour » (1938) dans lequel un jeune médecin, (Ken Uehara), s'éprend de la jeune infirmière Katsue (Kinuyo Tanaka) mais elle à un lourd secret, elle est veuve avec un fils.

Dans le drame médical « Journal d'une femme médecin » (1941) de Hiroshi Shimizu, pendant les vacances d'été, deux infirmières ( Kinuyo Tanaka et Masami Morikawa) emmènent une dizaine d'étudiantes de Tokyo dans un village de montagne sans médecin pour les former à dispenser des soins, confrontées à des cas de tuberculose et à un manque d'hygiène des villageois, elles se heurtent aux préjugés et aux superstitions locales.


Kinuyo Tanaka, Kikuko Hanaoka, Kyôko Kagawa et Kiyoko Tsuji - Dans le film de 1951 : Le Fard de Ginza.


Après la défaite du Japon en 1945, une nouvelle ère cinématographique commence à s'exprimer, rompant avec les vieilles traditions, de nombreux réalisateurs défendent l'égalité et le droit des femmes. C'est le cas de Kenji Mizoguchi, qui engage Kinuyo Tanaka dans « La victoire des femmes » (1945), où elle campe une avocate qui défend une mère infanticide ; dans « Flamme de mon amour » (1949), elle campe une militante qui mène dans un parti politique un long combat pour les droits de la femme.

En octobre 1949, Kinuyo Tanaka part en voyage aux États-Unis comme ambassadrice, elle y rencontre les vedettes Bette Davis, Joan Crawford, Elizabeth Taylor, John Wayne ou encore Nancy et Ronald Reagan, cette visite très commentée au Japon est très mal perçu par la presse du Japon occupé, on l'accuse de s'être américanisée avec sa façon de s'habiller, se maquiller et même de bouger, elle subit les foudres de l'opinion publique au point qu'elle pensa au suicide.

En 1950, Kinuyo Tanaka, Tsumasaburo Bando et Isuzu Yamada sont au centre d'un thriller historique « Le palanquin mystérieux » de Daisuke Itô, au 18ème siècle, pendant l'ère de l'empereur Tokugawa, les allées du pouvoir bruissent d'intrigues politiques et de luttes d'influence où meurtres, suicides, sexe, amour, flics honnêtes, et ripoux se côtoient.

Kenji Mizoguchi signe le drame social « La vie d'O'Haru femme galante » (1952), une ancienne prostituée, O'Haru, (Kinuyo Tanaka) se souvient de son passé de jeune fille : elle se laisse séduire par un prince dont l'épouse est stérile, elle est chassée par son père dès qu'elle donne naissance à un enfant, ce dernier la vend alors comme courtisane.

En 1953, Kinuyo Tanaka est l'une des premières femmes japonaises de l'après-guerre à passer derrière la caméra « Lettre d'amour » est le premier de ses six films qu'elle réalise, elle relate les délires de Reikichi (Masayuki Mori), un marin démobilisé qui vit dans l'obsession de Michiko (Yoshiko Kuga) une femme qu'il a aimée avant la guerre, il erre comme un pauvre diable dans les rues de Tokyo à la recherche de son amour perdu dans ce film Kinoyo se donne le rôle d'une prostituée.

Dans un mélodrame cruel « L'Intendant Sansho » (1954) de Kenji Mizoguchi, dans le Japon du XI° siècle, les membres d'une famille sont dispersés et martyrisés, pour avoir défendu des paysans contre un ordre inique du gouverneur elle est déportée sur une île et forcée à la prostitution, mutilée elle finit aveugle, tandis que ses enfants sont vendus comme esclaves à l'intendant Sansho, un propriétaire cruel (Eitaro Shindo).

Parallèlement à son travail d'actrice, elle réalise cinq autres longs métrages d'une modernité sidérante, axés sur la condition des femmes que ce soit à travers le thème du cancer du sein dans « Les poitrines éternelles » (1955) ou « L'amour sous un crucifix » (1960) un film d'époque du XVIè siècle où le christianisme est banni du Japon, la jeune Ogin (Ineko Arima) se voit abandonner par l'amour de sa vie (Tatsuya Nakadai), un seigneur chrétien de plus déjà marié, suivi de « La fille de l'ombre » (1961) où elle traite des femmes arrêtées pour prostitution et envoyées en centre de redressement.

Au cours des années 1960, sa carrière déclinante, Kinuyo Tanaka s'oriente vers la télévision. Signalons un dernier rôle remarquable celui d'une ancienne prostituée dans «Sandakan bordel No. 8» (1972) de Kei Kumai.

Au cours de sa carrière plus de 220 films, Kinuyo remporte plusieurs fois le Prix Mainichi du meilleur second rôle féminin ainsi qu'un Ours d'Argent de la meilleure actrice au festival international du cinéma de Berlin, en Allemagne. En 2010 un musée lui est consacré dans sa ville natale.

En janvier 1977, elle entre dans un centre hospitalier de Tokyo suite à une tumeur au cerveau. Elle y décède le 21 mars de la même année à l'âge de 67 ans


.

SES 13 RÉCOMPENSES :

 

1974 - Pour le film : TROIS VIEILLES DAMES Prix Mainichi - Meilleure actrice au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon.

1974 - Pour le film : SANDAKAN BORDEL No. 8 - Prix Mainichi de la meilleure actrice au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon.

1974 - Pour le film : SANDAKAN BORDEL No. 8 - Prix Kinema Junpo de la meilleure actrice aux Prix Kinema Junpo, Japon.

1974 - Pour le film : SANDAKAN BORDEL No. 8 - Ours d'Argent - Meilleure actrice au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne.

1960 - Pour le film : TENDRE ET FOLLE ADOLESCENCE - Prix Mainichi - Meilleur second rôle féminin au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon.

1958 - Pour le film : LA BALLADE DE NARAYAMA - Prix Kinema Junpo - Meilleure actrice aux Prix Kinema Junpo, Japon.

1957 - Pour le film : UNE GEISHA DANS LA VIEILLE VILLE - Prix Mainichi - Meilleur second rôle féminin au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon.

1957 - Pour le film : LES DEMI-FRÈRES - Prix Mainichi - Meilleur second rôle féminin au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

1957 - Pour le film : CHIJO - Prix Mainichi - Meilleur second rôle féminin au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon.

1948 - Pour le film : UNE POULE DANS LE VENT - Prix Mainichi - Meilleure actrice au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon.

1948 - Pour le film : FEMMES DE LA NUIT - Prix Mainichi - Meilleure actrice au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon.

1947 - Pour le film : L'AMOUR DE L'ACTRICE SUMAKO - Prix Mainichi - Meilleure actrice au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon.

1946 - Pour le film : MARIAGE - Prix Mainichi - Meilleure actrice au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon.

 

Source : Gary Richardson - Fait le 18 mai 2022 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie


208 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1976 - BERCEUSE DE LA GRANDE TERRE .LA
Réal : Yasuro Masumura

 

1975 - VAS-Y, GRAND-MÈRE !
Réal : Shigeyuki Yamane

 

1975 - CAP DU NORD .LE
Réal : Kei Kumai

 

1974 - TROIS VIEILLES DAMES
Réal : Noboru Nakamura

 

1974 - SANDAKAN BORDEL NO. 8
Réal : Kei Kumai

 

1972 - TORA SAN, LE RÊVE DEVIENT RÉALITÉ
Réal : Yôji Yamada

 

1966 - ÇA COMMENCE DANS LES ALPES
Réal : Kengo Furusawa

 

1965 - BARBEROUSSE
Réal : Akira Kurosawa

 

1965 - ANNÉES D'UNE MÈRE .LES
Réal : Junzô Mizukawa

 

1964 - PARFUM DE L'ENCENS .LE
Réal : Keisuke Kinoshita

 

1963 - SEUL SUR L'OCÉAN PACIFIQUE
Réal : Kon Ichikawa

 

1963 - MER BRILLANTE
Réal : Kô Nakahira

 

1963 - MAMAN, J'AI BESOIN DE TOI
Réal : Yoshiro Kawazu

 

1963 - LÉGENDE D'UN DUEL À MORT
Réal : Keisuke Kinoshita

 

1962 - MAÎTRE D'ESCRIME .LE
Réal : Harumi Mizuho

 

1962 - CHRONIQUE DE MON VAGABONDAGE
Réal : Mikio Naruse

 

1961 - FILLE DE L'OMBRE .LA
Réal : Kinuyo Tanaka

 

1961 - ETERNITÉ D'AMOUR
Réal : Hiromichi Horikawa

 

1960 - TENDRE ET FOLLE ADOLESCENCE
Réal : Kon Ichikawa

 

1960 - AMOUR SOUS UN CRUCIFIX .L'
Réal : Kinuyo Tanaka

 

1959 - TROIS TRÉSORS .LES
Réal : Hiroshi Inagaki

 

1959 - TAIYO NI SOMUKU MONO
Réal : Tatsuo Sakai

 

1959 - PRINCESSE ERRANTE .LA
Réal : Eiji Funakoshi

 

1959 - AMOURS DE CHIKAMATSU À OSAKA .LES
Réal : Tomu Uchida

 

1958 - FLEURS D'ÉQUINOXE
Réal : Yasujiro Ozu

 

1958 - BALLADE DE NARAYAMA .LA
Réal : Keisuke Kinoshita

 

1958 - ARC-EN-CIEL ÉTERNEL .L'
Réal : Keisuke Kinoshita

 

1957 - TRISTESSE EST AUX FEMMES .LA
Réal : Kaneto Shindô

 

1957 - GEISHA DANS LA VIEILLE VILLE .UNE
Réal : Hiroshi Inagaki

 

1957 - DEMI-FRÈRES .LES
Réal : Miyoji Ieki

 

1957 - CHIJO
Réal : Kozaburo Yoshimura

 

1956 - TEMPÊTE .LA
Réal : Hiroshi Inagaki

 

1956 - PRISONNIÈRES .LES

 

1956 - CORBEAU JAUNE .LE
Réal : Heinosuke Gosho

 

1956 - AU GRÉ DU COURANT
Réal : Mikio Naruse

 

1955 - POITRINES ÉTERNELLES .LES
Réal : Kinuyo Tanaka

 

1955 - OCHO ICHIDAI
Réal : Daisuke Itô

 

1955 - MAISON DES MULTIPLES PLAISIRS .LA
Réal : Seiji Hisamatsu

 

1954 - LUNE SE LÈVE .LA
Réal : Kinuyo Tanaka

 

1954 - INTENDANT SANSHO .L'

 

1954 - FEMME DONT ON PARLE .UNE
Réal : Kenji Mizoguchi

 

1954 - CALENDRIER DE FEMMES
Réal : Seiji Hisamatsu

 

1953 - PLACE D'UN HÉRITIER .LA
Réal : Daisuke Itô

 

1953 - LETTRE D'AMOUR
Réal : Kinuyo Tanaka

 

1953 - CONTES DE LA LUNE VAGUE APRÈS LA PLUIE .LES
Réal : Kenji Mizoguchi

 

1952 - VIE D'O'HARU FEMME GALANTE .LA
Réal : Kenji Mizoguchi

 

1952 - SOEURS DE NISHIJIN .LES
Réal : Kozaburo Yoshimura

 

1952 - QUATRE CHEMINÉES .LES
Réal : Heinosuke Gosho

 

1952 - HIMITSU
Réal : Seiji Hisamatsu

 

1952 - COEURS SINCÈRES
Réal : Masaki Kobayashi

 

1951 - MÈRE .LA
Réal : Mikio Naruse

 

1951 - MADEMOISELLE OYU
Réal : Kenji Mizoguchi

 

1951 - INAZUMA SÔSHI
Réal : Hiroshi Inagaki

 

1951 - DAME DE MUSASHINO .LA
Réal : Kenji Mizoguchi

 

1950 - SOEURS MUNAKATA .LES
Réal : Yasujiro Ozu

 

1950 - PALANQUIN MYSTÉRIEUX .LE
Réal : Daisuke Itô

 

1950 - FARD DE GINZA .LE
Réal : Mikio Naruse

 

1950 - BAGUE DE FIANÇAILLES .UNE
Réal : Keisuke Kinoshita

 

1949 - MAHIRU NO EMBUKYOKU
Réal : Kôzaburô Yoshimura

 

1949 - FANTÔME DE YOTSUYA, 2ème partie .LE
Réal : Keisuke Kinoshita

 

1949 - FANTÔME DE YOTSUYA, 1ère partie .LE
Réal : Keisuke Kinoshita

 

1948 - POULE DANS LE VENT .UNE
Réal : Yasujiro Ozu

 

1948 - FLAMME DE MON AMOUR
Réal : Kenji Mizoguchi

 

1948 - FEMMES DE LA NUIT
Réal : Kenji Mizoguchi

 

1947 - PHÉNIX .LE
Réal : Keisuke Kinoshita

 

1947 - AMOUR DE L'ACTRICE SUMAKO .L'

 

1946 - UTAMARO ET SES CINQ FEMMES
Réal : Kenji Mizoguchi

 

1946 - MARIAGE
Réal : Keisuke Kinoshita

 

1945 - VICTOIRE DES FEMMES .LA
Réal : Kenji Mizoguchi

 

1945 - NIKONIKO TAIKAI UTA NO HANAKAGO
Réal : Hideo Ôba

 

1945 - CONTE D'ARCHERIE À LA SANJUSANGENDO
Réal : Mikio Naruse

 

1944 - TROIS GÉNÉRATIONS DE DANJURO .LES
Réal : Kenji Mizoguchi

 

1944 - KAETTE KITA OTOKO
Réal : Yuzo Kawashima

 

1944 - CHANT DE PLEINE CONFIANCE EN LA VICTOIRE
Réal : Kenji Mizoguchi, Masahiro Makino, Hiroshi Shimizu et Tomotaka Tasaka

 

1944 - ARMÉE .L'
Réal : Keisuke Kinoshita

 

1942 - HISTOIRE DE MUSASHI MIYAMOTO .L'
Réal : Kenji Mizoguchi

 

1942 - ARU ONNA
Réal : Minoru Shibuya

 

1941 - RAPPORT D'UNE FEMME DOCTEUR
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1941 - GENKIDE YUKÔYO
Réal : Hiromasa Nomura

 

1941 - FLORAISON
Réal : Kozaburo Yoshimura

 

1941 - ÉPINGLE À CHEVEUX .L'
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1940 - OKINU TO BANTÔ
Réal : Hiromasa Nomura

 

1940 - KINUYO NO HATSUKOI
Réal : Hiromasa Nomura

 

1940 - BUTAI SUGATA
Réal : Hiromasa Nomura

 

1939 - ZOKU AIZEN KATSURA
Réal : Hiromasa Nomura

 

1939 - HANA ARU ZASSO
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1939 - FEMME DE NANIVA .LA
Réal : Kenji Mizoguchi

 

1939 - AIZEN TSUBAKI
Réal : Yasushi Sasaki

 

1939 - AIZEN KATSURA : KANKETSU-HEN
Réal : Hiromasa Nomura

 

1938 - SHINSHAKU : TÔJIN OKICHI, FUNSHIN-HEN
Réal : Minoru Inuzuka

 

1938 - HAHA TO KO
Réal : Minoru Inuzuka

 

1938 - ARBRE DE L'AMOUR .L'
Réal : Hiromasa Nomura

 

1937 - JOI KINUYO SENSEI
Réal : Hiromasa Nomura

 

1936 - SHINDO : KOHEN RYOTA NO MAKI
Réal : Heinosuke Gosho

 

1936 - NOUVELLE VOIE
Réal : Heinosuke Gosho

 

1936 - HOMME À FEMMES .L'
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1936 - CHANSON D'UN PANIER DE FLEURS
Réal : Heinosuke Gosho

 

1935 - OKOTO ET SASUKE
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1935 - JEUNE FILLE PURE .UNE
Réal : Yasujiro Ozu

 

1935 - FARDEAU DE LA VIE .LE
Réal : Heinosuke Gosho

 

1934 - WATASHI NO NIISAN
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1934 - SAKURA ONDO
Réal : Heinosuke Gosho

 

1934 - OSAYO KOISUGATA
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1934 - ONNA KEIZU
Réal : Hotei Nomura

 

1934 - FEMME DE CETTE NUIT .LA
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1934 - CHIJÔ NO SEIZA, ZEMPEN : CHIJÔ-HEN
Réal : Hotei Nomura

 

1934 - CHIJÔ NO SEIZA, KÔHEN : SEIZA-HEN
Réal : Hotei Nomura

 

1933 - ÔENDANCHÔ NO KOI
Réal : Hiromasa Nomura

 

1933 - MARIÉE PARLE DANS SON SOMMEIL .LA
Réal : Heinosuke Gosho

 

1933 - FEMMES AU COMBAT
Réal : Yasujiro Ozu

 

1933 - FEMME DE TOKYO .UNE
Réal : Yasujiro Ozu

 

1933 - DEUX YEUX
Réal : Mikio Naruse

 

1933 - DANSEUSE D'IZU .LA
Réal : Heinosuke Gosho

 

1932 - VENGEANCE DES QUARANTE-SEPT RONINS .LA
Réal : Teinosuke Kinugasa

 

1932 - TU ES STUPIDE, MON FRÈRE !
Réal : Heinosuke Gosho

 

1932 - SOLEIL SE LÈVE À L'EST .LE
Réal : Sessue Hayakawa

 

1932 - SAULES PLEUREURS DE GINZA .LES
Réal : Heinosuke Gosho

 

1932 - ROMANCE AU STUDIO .UNE
Réal : Heinosuke Gosho

 

1932 - QUARANTE-SEPT RONINS .LES
Réal : Teinosuke Kinugasa

 

1932 - OÙ SONT LES RÊVES DE JEUNESSE ?
Réal : Yasujiro Ozu

 

1932 - AMOUR À TOKYO
Réal : Heinosuke Gosho

 

1931 - SOEURS
Réal : Yoshinobu Ikeda

 

1931 - SHOHAI
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1931 - SHIMAI ZENPEN
Réal : Yoshinobu Ikeda

 

1931 - RUNPEN TO SONO MISUME
Réal : Shiro Kido avec Atsushi Watanabe

 

1931 - LIGNE DE VIE ABC
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1931 - KONJIKI YASHA
Réal : Hotei Nomura

 

1931 - KAGAYAKE NIHON NO JOSEI
Réal : Hiromasa Nomura

 

1931 - JUNAN NO ONNA
Réal : Hotei Nomura

 

1931 - HOGARAKA NI NAKE
Réal : Kojiro Sasaki

 

1931 - AI YO JINRUI TO TOMO NI ARE, ZENPEN, NIHON HEN
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1931 - AI YO JINRUI TO TOMO NI ARE, KOHEN, BEIKOKU HEN
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1930 - VIE SOURIANTE .UNE
Réal : Heinosuke Gosho

 

1930 - TEKKEN SEISA
Réal : Kazuhiko Nomura

 

1930 - SEISHUNFU
Réal : Yoshinobu Ikeda

 

1930 - POURQUOI PLEUREZ-VOUS JEUNES GENS ?
Réal : Kiyohiko Ushihara

 

1930 - MÈRE, N'AI PAS HONTE DE TON NOM
Réal : Heinosuke Gosho

 

1930 - MADEMOISELLE
Réal : Yasujiro Ozu

 

1930 - MADAME ET ÉPOUSE
Réal : Heinosuke Gosho

 

1930 - J'AI ÉTÉ RECALÉ, MAIS
Réal : Yasujiro Ozu

 

1930 - HISTOIRE DE KINUYO .L'
Réal : Heinosuke Gosho

 

1930 - DAITOKAI : BAKUHATSU-HEN
Réal : Kiyohiko Ushihara

 

1930 - AIYOKU NO KI
Réal : Heinosuke Gosho

 

1929 -AVANCÉE DE L'ARMÉE .L'
Réal : Kiyohiko Ushihara

 

1929 - YOKINA UTA
Réal : Atsushi Watanabe

 

1929 - YAMA NO GAIKA
Réal : Kiyohiko Ushihara

 

1929 - VIE DES OUVRIERS DE LA GRANDE VILLE .LA
Réal : Kiyohiko Ushihara

 

1929 - OYAJI TO SONO KO
Réal : Heinosuke Gosho

 

1929 - NOUVEAU TYPE DE FEMME .UN
Réal : Heinosuke Gosho

 

1929 - KUWA NO MI WA KURENAI
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1929 - KANOJO WA DOKOE IKU
Réal : Yoshinobu Ikeda

 

1929 - J'AI ÉTÉ DIPLÔMÉ, MAIS…
Réal : Yasujiro Ozu

 

1929 - HIBARI NAKU SATO
Réal : Hotei Nomura

 

1929 - ECHIGO JISHI
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1928 - YAMATO, LE BÛCHERON
Réal : Kojiro Sasaki

 

1928 - TETSU NO SHOJO
Réal : Tadamoto Okubo

 

1928 - SITUATION DU MONDE HUMAIN .LA
Réal : Heinosuke Gosho

 

1928 - SEISHUN KOKYYOGAKU
Réal : Hotei Nomura

 

1928 - ROI DE LA TERRE .LE
Réal : Kiyohiko Ushihara

 

1928 - MOSHIMO KANOJO GA
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1928 - LUI ET LA VIE
Réal : Kiyohiko Ushihara

 

1928 - KINDAI MUSHA SHUGYO
Réal : Kiyohiko Ushihara

 

1928 - KARE TO TOKYO
Réal : Kiyohiko Ushihara

 

1928 - KARE TO DENEN
Réal : Kiyohiko Ushihara

 

1928 - KANGEKI JIDAI
Réal : Kiyohiko Ushihara

 

1928 - GOKUROSAMA
Réal : Tadamoto Okubo

 

1928 - FUMETSU NO AI
Réal : Tsutomu Shigemune

 

1928 - FORGERON DE LA FORÊT .LE
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1928 - BRILLANTE PÉRIODE SHOWA
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1928 - APPARE BIDANSHI
Réal : Tarajiro Saito

 

1927 - YORU NO TSUWAMONO
Réal : Jobu Tatsumi

 

1927 - YAKKO NO KOMAN
Réal : Tsutomu Shigemune

 

1927 - TENNOJI NO HARAKIRI
Réal : Shiro Nakagawa

 

1927 - TAKADANOBADA
Réal : Torajiro Saito

 

1927 - SHINDU FUJIN
Réal : Yoshinobu Ikeda

 

1927 - RÊVE INTIME
Réal : Heinosuke Gosho

 

1927 - MUSASABI NO SANKICHI
Réal : Tsutomu Shigemune

 

1927 - MARIÉE DU VILLAGE .LA
Réal : Heinosuke Gosho

 

1927 - KOKKYO NO UTA
Réal : Jobu Tatsumi

 

1927 - KISO SHINJU
Réal : Jiro Yoshino

 

1927 - HIGAN SINNINGIRI
Réal : Jiro Yoshino

 

1927 - CHRONIQUE D'UN PAYS MARIN
Réal : Teinosuke Kinugasa

 

1927 - BYAKKO TAI
Réal : Hotei Nomura

 

1927 - ARA NONKI DANE
Réal : Nonkinosuke Kamata

 

1927 - ANTO
Réal : Torajiro Saito

 

1927 - ÂGE DE L'ÉMOTION .L'
Réal : Kiyohiko Ushihara

 

1926 - YOTO
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1926 - UMORETARU SEISHUN
Réal : Yoshinobu Ikeda

 

1926 - TRAHISON .LA
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1926 - PETITE AMIE .LA
Réal : Heinosuke Gosho

 

1926 - OBOTCHAN
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1926 - NAYAMASHIKI KORO
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1926 - KOI NO IKUJI
Réal : Jobu Tatsumi

 

1926 - KARABOTAN
Réal : Houtei Nomura

 

1926 - HONRYU
Réal : Heinosuke Gosho

 

1926 - HIRAMEKU YAIBA
Réal : Tadamoto Okubo

 

1926 - GENS DE LA VILLE .LES
Réal : Heinosuke Gosho

 

1925 - YUKAN NARU TOI
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1925 - TUEUR DE CENT HOMMES AU TEMPLE D'ICHINJI
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1925 - NATURE EST JUGE .LA
Réal : Yasujiro Shimazu

 

1925 - KOI NO TORINAWA
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1925 - KOI NO HOBAKU
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1925 - GUERRIER DÉCHU .LE
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1925 - GOIKEN GOMUYO
Réal : Yoshinobu Ikeda

 

1925 - CRI PERÇANT DU COURANT VIOLENT .LE
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1925 - CHIISAKI TABIGEININ
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1924 - MURA NO BOKUJO
Réal : Hiroshi Shimizu

 

1924 - FEMME DE GENROKU .LA
Réal : Hotei Nomura

 

1 COURT MÉTRAGE et 1 DOCUMENTAIRE
___________________________________

 

1975 - KENZI MIZOGUSHI : LA VIE D'UN CINÉASTE
Documentaire de Kaneto Shindô

 

1950 - WATASHI WA JOSEI No. 1
Court métrage de Shuichi Anbara & Toshiro Nakamura

 

_______________________ FIN _____________________

 

commentaires (0)