JOHN STURGES

Vue 5386 fois

Profession:
Réalisateur américain.

Date et lieu de naissance:
03-01-1910, à Oak Park, Illinois, États-Unis.

Date et lieu du décès:
18-08-1992, à San Luis Obispo, Californie, États-Unis.
Incinéré, ses cendres furent dispersées.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 81 ans.

Nom de naissance:
John Elliott Carne.

État civil:
Marié en 1945 avec : DOROTHY LYNN BROOKS, divorcé, pas de date.

 


Taille:
?

Commentaires: 3

Anecdotes

?

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Installé à Hollywood, il travaille tout d’abord comme monteur à la RKO, puis aborde la réalisation en compagnie de William Wyler pour le documentaire Thunderbolt (1945). Quelques westerns (dont The Man Who Dared, 1946) lui permettent d’affirmer son talent de réalisateur de films d’action. Les moyens financiers qui lui sont dès lors accordés lui permettent de se lancer dans des projets plus ambitieux.

Ses meilleurs films, réalisés dans les années cinquante et au début des années soixante, comptent nombre de westerns remarquables. Dans Un homme est passé, 1955, Spencer Tracy, remarquablement dirigé, joue un manchot, visiteur importun d’une petite ville poussiéreuse, en plein désert d’Arizona, dont les habitants sont responsables du meurtre d’un Japonais (jouent également dans ce film Ernest Borgnine, Walter Brennan, Lee Marvin et Robert Ryan).

Drame de la xénophobie et du secret, le film est un chef-d’œuvre de suspense et de violence savamment contrôlés. Il est suivi d’un autre western, Règlement de comptes à OK Corral, 1957 : le shérif Wyatt Earp (Burt Lancaster) et son ami Doc Holliday (Kirk Douglas), un joueur de poker professionnel, unissent leurs efforts pour mettre un terme aux sinistres agissements d'une bande de gangsters menée par Ike Clanton (Lyle Bettger).

Les Sept Mercenaires, 1960 est une version western du classique japonais les Sept Samouraïs, 1954, avec notamment Yul Brynner, Steve McQueen, Charles Bronson, James Coburn. La Grande Évasion, 1963 et ses trois heures d’épopée au cours desquelles un groupe de prisonniers alliés s’échappe d’un camp nazi, marquent l’apogée de Sturges. Les films suivants sont moins brillants. Zébra, station polaire, 1968 campe la guerre froide au pôle Nord ; et l’Aigle s’est envolé, 1976, film d’espionnage, regroupe beaucoup de vedettes (Michael Caine, Donald Sutherland, Robert Duvall) pour un résultat décevant. Sturges laissera surtout le souvenir de ses premiers westerns.

 

 

Fait le 06 février 2010 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

41 RÉALISATIONS DE LONGS MÉTRAGES

************************************

 

1976 - AIGLE S'EST ENVOLÉ .L'

 

1974 - SILENCIEUX AU BOUT DU CANON .UN

 

1972 - JOE KIDD

 

1969 - NAUFRAGÉS DE L'ESPACE .LES

 

1968 - DESTINATION : ZEBRA, STATION POLAIRE

 

1967 - SEPT SECONDES EN ENFER

 

1965 - STATION TROIS ULTRA-SECRÈTE

 

1964 - SUR LA PISTE DE LA GRANDE CARAVANE

 

1962 - GRANDE ÉVASION .LA

 

1962 - CITOYEN DE NULLE PART

 

1961 - TROIS SERGENTS .LES

 

1961 - PAR L'AMOUR POSSÉDÉ

 

1960 - SEPT MERCENAIRES .LES

 

1959 - PROIE DES VAUTOURS .LA

 

1959 - DERNIER TRAIN DE GUN HILL .LE

 

1958 - VIEIL HOMME ET LA MER .LE

 

1957 - TRÉSOR DU PENDU .LE

 

1957 - RÈGLEMENT DE COMPTES À O.K. CORRAL

 

1955 - DUEL D'ESPIONS

 

1955 - COUP DE FOUET EN RETOUR

 

1954 - VÉNUS DES MERS CHAUDES .LA

 

1954 - HOMME EST PASSÉ .UN

 

1954 - FORT BRAVO

 

1953 - FAST COMPAGNY

 

1952 - PLAGE DÉSERTE .LA

 

1952 - JEUNE FILLE EN BLANC .LA

 

1951 - PEUPLE ACCUSE O'HARA .LE

 

1951 - IT'S A BIG COUNTRY

 

1951 - FEMME EN PÉRIL

 

1950 - TOURMENT

 

1950 - MYSTÈRE DE LA PLAGE PERDUE .LE

 

1950 - MAGNIFICENT YANKEE .THE

 

1949 - AVENTURIERS DU DÉSERT .LES

 

1949 - CAPTURE .LA

 

1948 - BEST MAN WINS

 

1947 - SIGNE DU BÉLIER .LE

 

1947 - KEEPER OF THE BEES

 

1947 - FOR THE LOVE OF RUSTY

 

1947 - ALIAS MR. TWILIGHT

 

1946 - SHADOWED

 

1946 - MAN WHO DARED .THE

 

 

SES PARTICIPATIONS POUR D'AUTRES RÉALISATEURS

************************************

 

1974 - CHINO

 

1970 - MANS .LE

 

1958 - LIBRE COMME LE VENT

 

1942 - SYNCOPATION
Réal : William Dieterle

 

1941 - SES TROIS AMOUREUX

 

1941 - BLONDE MENACE

 

1940 - DRÔLE DE MARIAGE

 

commentaires (3)

hugongerard

06-07-2012 13:20:34

Erreur , Philippe , Ike Clanton comme vous l ' avez si bien écrit dans la biographie de John Sturges , n est pas interprèté par Lee Van Cleef , mais par Lyle Bettger , Lee Van Cleef , y campaît le rôle d ' Ed Bailey , tué au couteau par Kirk Douglas au débût du film : Reglement de comptes à Ok Coral ( 1957). Regardez bien la distribution des acteurs jouant dans ce western , vous l ' avez marqué vous même.

Philippe de CinéMéémorial

06-07-2012 14:33:15

Salut Tu as entièrement raison il s'agit bien de Bettger dans le rôle d'Ike Clanton. Merci pour cette remarque Philippe de CinéMémorial

hugongerard

12-12-2012 13:23:46

Un trés grand cinéaste de série B, mais aussi un trés grand du western , ces westerns , ne se démodent jamais , que dire aussi de ses autres films idem , aussi avec la même clique d ' acteurs tels que Steve Mac Queen , Charles Bronson , James Coburn , pour ne citer que ces 3 là et d ' autres. Du vrai cinéma comme on les aime , du solide .