JOHN SCHLESINGER

Vue 5827 fois

Profession:
Acteur, réalisateur, scénariste et producteur anglais.

Date et lieu de naissance:
16-02-1926, à Londres, Angleterre.

Date et lieu du décès:
24-07-2003, à Palm Spring, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
Attaque cérébrale à l'âge de 77 ans.

Nom de naissance:
John Richard Schlesinger.

État civil:
Homosexuel - Conjoint : Michael Childers.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

1970 - Il avait été nommé Commandeur de l'Empire Britannique par la Reine Elizabeth II

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Fils d'un pédiatre, Il est le frère aine d'une famille de 5 enfants. Schlesinger envisage d'abord une carrière d'architecte. Il a étudié littérature au collège Balliol à Oxford. Et il joue avec la Société Dramatique de l'Université d'Oxford et le Club de Théâtre et il a participé à des pièces montées par les étudiants.

Il entre dans le monde du spectacle pendant la Seconde Guerre mondiale, dans des shows pour les armées. Ensuite, à l'université d'Oxford, il participe comme acteur à des pièces de théâtre montées par les étudiants et commence à tourner de petits films. On le retrouve à la BBC-TV, en 1957, metteur en scène pour des séries documentaires et quelques épisodes de The Valiant Years, consacrés à Churchill.

En tant qu'acteur, il continue d'apparaître dans des films comme The Battle of the River Plate (M. Powell et E. Pressburger, 1956) et Brothers in Law (R. Boulting, 1957). C'est en 1961 qu'on le remarque en tant que metteur en scène de cinéma, avec un moyen métrage, Terminus, documentaire sensible et sobre sur l'atmosphère de grisaille quotidienne de la Waterloo Station à Londres (il obtient un Lion d'or à Venise).

Son association avec le producteur Joseph Janni, d'origine italienne, le conduit à réaliser Un amour pas Comme les autres (A Kind of Loving, 1962), mélodrame sombre dénonçant le conformisme suburbain et la vie sordide dans une communauté du nord de l'Angleterre, qui s'inscrit dans la tradition du Free Cinéma. Avec Billy le Menteur (Billy Liar, 1963), adaptation de la célèbre pièce de W. Hall et K. Waterhouse, rendue plus authentique par un tournage en lieux réels dans les rues de Bradford (Yorkshire), il fait découvrir au grand public Julie Christie, aux côtés de Tom Courtenay. Conscients de son talent et de sa photogénie, Schlesinger et Janni construisent leur film suivant autour de la jeune actrice : Darling (id., 1965), d'après un scénario à l'amertume acerbe, de Frederic Raphaël. Julie Christie obtint un Oscar pour ce rôle et continua à travailler sous la direction de Schlesinger : Loin de la foule déchaînée (Far From the Madding Crowd, 1967) est une adaptation réussie du roman de Thomas Hardy évoquant l'ennui de la vie rurale anglaise, le poids des contraintes auxquelles les personnages tentent vainement d'échapper.
De même que bon nombre de cinéastes britanniques de sa génération, Schlesinger part pour Hollywood. Mais ses films américains sont plus inégaux.

Macadam cow-boy (Midnight Cow Boy, 1969) est un point culminant dans sa carrière, puisqu'il obtient l'Oscar du meilleur film, et confirme le talent de Jon Voight et Dustin Hoffman, acteurs dont il va accélérer la reconnaissance par le grand public. Ce film, évoquant les tribulations tragicomiques de deux amis à la dérive, qui tentent de survivre dans la jungle de New York, est une des premières transpositions commerciales de l'univers et des sujets (prostitution masculine, par exemple) du cinéma underground, et plus particulièrement des réalisations d'Andy Warhol.

À ce titre, Schlesinger est associé au renouvellement de la production hollywoodienne de la fin des années 60. Ses films suivants sont décevants. Le Jour du fléau (The Day of the Locust, 1975), adaptation assez plate du roman incisif de Nathanael West sur le Hollywood des années 30, Honky Tonk Freeway (1981) furent des échecs. Seul Marathon Man (id., 1976), thriller très tendu à propos d'anciens nazis vivant tranquillement à New York, fut un succès.

Le contexte britannique semble mieux lui convenir. En témoignent les deux films qu'il a réalisés en Angleterre pendant la même période. Un dimanche comme les autres (Sunday Bloody Sunday, 1971) reste une des représentations les plus sensibles et les plus nuancées de l'homosexualité dans le cinéma de l'époque ; Yanks (1979) fait le portrait chaleureux d'un petit village anglais pendant la Seconde Guerre mondiale, où des liens s'établissent de manière impalpable entre la population locale et les soldats américains stationnés dans la région.
Cinéaste éclectique, Schlesinger continue à réaliser des documentaires (épisode The Longest, dans Visions of Eight, sur les jeux Olympiques de Munich, 1973). Il s'est aussi essayé à la mise en scène d'opéra. Il a réalisé pour la BBC An Englishman Abroad (1983), remarquable évocation de l'espion anglais Burgess, puis à Hollywood le Jeu du faucon (The Falcon and the Snowman, 1984), également inspiré par le monde des services secrets. En 1987, il décrit, en utilisant les recettes du thriller, l'Amérique gangrenée par les sectes et le surnaturel : les Envoûtés (The Believers). Puis, de retour dans son pays natal, taille un rôle à sa mesure pour Shirley MacLaine, celui d'un professeur de piano possessif et exclusif qui tente d'inculquer les valeurs culturelles occidentales à son jeune élève d'origine indienne (Madame Sousatzka, 1988). Il signe ensuite Fenêtre sur le Pacifique (Pacifoc Height, 1990), A Question of attribution (TV, 1992), The Innocent (1993).
2003 Le réalisateur britannique John Schlesinger est mort le 25 juillet au centre médical de Palm Springs (Californie) aux États-unis à l'age de 77 ans à cause d'une maladie cardiaque. Il ne s'était jamais vraiment remis d'un infarctus il y a deux ans et sa santé s'était détériorée depuis.

 

SES RÉCOMPENSES

1996 - Prix spécial pour les réalisations de film avec une sensibilité visuelle spéciale, Camerimage. Lodz, Pologne.

1995 - Prix pour l'accomplissement exceptionnel en réalisations, Hamptons International Film Festival, États-Unis.

1991 - Pour : A Question of Attribution - Meilleur drame pour la TV, BAFTA award, Royaume-Uni.

1984 - Pour : An Englishman Abroad - Meilleur drame pour la TV, BAFTA Award, Royaume-Uni.

1980 - Pour : Yanks - Européen David Award, Italie.

1979 - Pour : Yanks - Meilleur réalisateur - NBR Award, États-Unis.

1971 - Pour : Un dimanche comme les autres - Meilleur réalisateur, David Award, Italie.

1971 - Pour : Un dimanche comme les autres - Meilleur réalisateur, BAFTA Award, Royaume-Uni.

1970 - La Reine Elizabeth II l'a nommé Commandeur de l'Empire Britannique.

1970 - Pour : Macadam cow-boy - Meilleur réalisateur, Ruban d'argent, Syndicat national italien des journalistes, Italie.

1970 - Pour : Macadam cow-boy - Meilleur réalisateur, David Award, Italie.

1970 - Pour : Macadam cow-boy - Meilleur réalisateur, BAFTA Award, Royaume-Uni.

1970 - Pour : Macadam cow-boy - Meilleur réalisateur Academy Awards, États-Unis.

1970 - Pour : Macadam cow-boy - Bodil Award pour le meilleur film étranger, Danemark.

1969 - Pour : Macadam cow-boy - Meilleur film, Festival International de Berlin, Allemagne.

1966 - Pour : Darling - Meilleur réalisateur - NBR Award, États-Unis.

1965 - Pour : Billy le menteur - Prix du meilleur réalisateur, N.Y. Film Critics Award de New York, États-Unis.

1965 - Pour : Darling - Prix du meilleur réalisateur, N.Y. Film Critics Award de New York, États-Unis.

1962 - Pour : Terminus - Meilleur court métrage, BAFTA Award, Royaume-Uni.

1962 - Pour : Un amour comme les autres - L'Ours d'Or à Berlin, Allemagne.

 

Filmographie

 

25 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

2000 - COUPLE PRESQUE PARFAIT .UN

 

1996 - AU-DELÀ DES LOIS

 

1993 - INNOCENT .L'

 

1991 - FENÊTRE SUR PACIFIQUE

 

1988 - MADAME SOUSATZKA

 

1987 - ENVOÛTÉS .LES

 

1985 - JEU DU FAUCON .LE

 

1980 - HONKY TONK FREEWAY

 

1979 - YANKS

 

1976 - MARATHON MAN

 

1974 - JOUR DU FLÉAU .LE

 

1971 - DIMANCHE COMME LES AUTRES .UN

 

1969 - MACADAM COW-BOY

 

1967 - LOIN DE LA FOULE DÉCHAÎNÉE

 

1965 - DARLING CHÉRIE

 

1963 - BILLY LE MENTEUR

 

1961 - AMOUR PAS COMME LES AUTRES .UN

 

1957 - STORMY CROSSING

 

1957 - SEPT TONNERRES .LES

 

1956 - CE SACRÉ CONFRÈRE

 

1956 - BATAILLE DU RIO DE LA PLATA .LA

 

1956 - LAST MAN TO HANG .THE

 

1955 - OH ! ROSALINDA !

 

1954 - HOMMES NE COMPRENDRONT JAMAIS .LES

 

1953 - MARIN DU ROI

 

8 DOCUMENTAIRES ET 8 COURTS MÉTRAGES
____________________________________________

2002 - REEL RADICALS : THE SIXTIES REVOLUTION IN FILM
(Documentaire TV de 127 Mn. - Dans son propre rôle - non crédité)
De Lewis A. Bogach et Don Fizzinoglia
Avec Woody Harrelson (narrateur)

 

2000 - JOHN BARRY : LICENCE TO THRILL
(Documentaire pour la TV de 50 Mn. - Dans son propre rôle)
Avec Greta Scacchi (narratrice)

 

1998 - KENNETH WILLIAMS : A LIFE ON THE BOX
(Documentaire pour la TV Seulement interprétation)

 

1995 - CELLULOID CLOSET .THE
(Documentaire - seulement interprétation)
De Rob Epstein et Jeffrey Friedman
Avec Lily Tomlin (narratrice)

 

1992 - IN THE LIFE
(Série documentaire pour la TV - seulement interprétation - D'Andrea Swift et Bob Diamond
Avec Harvey Fierstein, Lesley Gore

 

1976 - MAGIC OF HOLLYWOOD… IS THE MAGIC OF PEOPLE .THE
Documentaire - court métrage de 21 Mn. - seulement interprétation - D'Allan Garden
Avec Dustin Hoffman, Everett Creach, Robert Evans, Laurence Olivier

 

1972 - VISIONS OF EIGHT
(Documentaire - segment : The longest
(Seulement réalisateur avec la collaboration de Milos Forman, Kon Ichikawa)

 

1967 - LOCATION
Court métrage de 11 Mn. De Ronald Saland - seulement interprétation
Avec Alan Bates, Julie Christie, Peter Finch, Terence Stamp

 

1967 - ISRAELI
Court métrage - réalisateur avec la collaboration d'Harry Saltzman et Wolf Mankowitz

 

1961 - TERMINUS
Documentaire - court métrage de 3 Mn. - réalisateur et scénario

 

1956 - SUNDAY IN THE PARK
Court métrage - réalisateur avec la collaboration de Basil Appleby plus le scénario

 

1950 - STARFISH .THE
Court métrage - réalisateur avec la colloboration d'Alan Cooke plus le scénario

 

1948 - BLACK LEGEND
Court métrage - réalisateur avec la colloboration d'Alan Cooke plus le scénario et interprétation

 

1946 - HORROR
Court métrage - seulement réalisateur)

 

11 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1998 - ÉCHOPPE DES HORREURS .L'
Téléfilm de John Schlesinger
Avec Ben Kingsley, Campbell Scott, Joanna Lumley, Selina Boyack, David Wilmot

 

1997 - TWILIGHT OF THE GOLDS .THE
Téléfilm de Ross Kagan Marks
(Seulement interprétation)
Avec Garry Marshall, Faye Dunaway, Jill Bernstein, Mark Shunkey

 

1995 - FERME DU MAUVAIS SORT .LA

 

1992 - A QUESTION OF ATTRIBUTION
Téléfilm de John Schlesinger
Avec James Fox, David Calder, Geoffrey Palmer, Prunella Scales

 

1991 - LOST LANGUAGE OF CRANES .THE
Téléfilm de Nigel Finch
(Seulement interprétation)
Avec Brian Cox, Eileen Atkins, Angus Macfadyen, Corey Parker

 

1989 - CORAL BROWNE : CAVIAR FOR THE GENERAL
Téléfilm de Christopher O'Hare
Seulement interprétation

 

1985 - BROTHERS-IN-LAW
Téléfilm d'E.W. Swackhamer
(Seulement interprétation)
Avec Mac Davis, Joseph Cortese, Robert Culp, John Saxon

 

1983 - AN ENGLISHMAN ABROAD
Téléfilm de John Schlesinger
Avec Alan Bates, Coral Browne, Charles Gray, Harold Innocent

 

1983 - SEPARATE TABLES
Téléfilm de John Schlesinger
Avec Julie Christie, Alan Bates, Claire Bloom, Irene Worth

 

1967 - DAYS IN THE TREES
Téléfilm de John Schlesinger avec la collaboration de Waris Hussein
Avec Peggy Ashcroft, George Baker, Frances Cuka, Brian Badcoe

 

1958 - MONITOR
Série TV
(Seulement réalisateur avec la collaboration de David Hugh Jones et Ken Russell)

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)