JOHN CARRADINE

Vue 1180 fois

Profession:
Acteur américain.

Date et lieu de naissance:
05-02-1906, à Greenwich Village, New York city, État de New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
27-11-1988, à Milan, Italie.

Cause du décès:
De cause naturelle à l'âge de 82 ans.

Nom de naissance:
Richmond Reed Carradine. - À ses débuts: John Peter Richmond.

État civil:
Au cours de sa vie, il se maria à quatre reprises et eut cinq enfants :

Marié en décembre 1935 avec : ARDANELLE McCOOL - Jusqu'en mars 1944.
Elle était déjâ la mère de Bruce que John adoptera, et ils eurent un fils ensemble : David Carradine (1936-2009).

Se marie le 13 août 1944 avec l'actrice : SONIA SOREL - Divorcé le 06 mars 1957
Mère de ses trois autres enfants : Chris, Keith et Robert.

Se marie le 30 août 1957 avec : DORIS RICH - Jusqu'au décès de Doris en mai 1971.

Il se marie le 03 juillet 1975 pour une quatrième fois avec EMILY CISNEROS
Jusqu'au décès de John en novembre 1988.

Taille:
(1m83)

Commentaires: 0

Anecdotes

Son père, William Carradine, est correspondant pour l'Associated Press ; sa mère, Geneviève Richmond, est chirurgien.

Il est le père des acteurs (Chris Carradine, David Carradine, Keith Carradine et Robert Carradine).


Sonia Sorel la mère de Chris, Keith et Robert


Les 5 fils de John Carradine

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Futur père d'une fratrie qui connaîtra des succès artistiques divers (Chris Carradine, David Carradine, Keith Carradine et Robert Carradine), John Carradine fut sans doute un des acteurs les plus prolifiques à Hollywood. Avec près de 300 films au compteur en plus de soixante ans de carrière, surpassant même son contemporain Christopher Lee et ses quelques 200 films, John Carradine a tout tourné, tout accepté, ou presque. Jalonnée par une quantité industrielle de nanards et autres productions louches de série Z pour le grand et petit écran, sa carrière n'en reste pas moins émaillée de plusieurs chefs-d'œuvres absolus, tournés avec quelques-uns des plus grands réalisateurs hollywoodiens de l'époque.

Né le 5 février 1905 à New York, Richmond Reed Carradine de son vrai nom- grandit au sein d'un foyer aisé. Son père, William Carradine, est correspondant pour l'Associated Press ; sa mère, Geneviève Richmond, est chirurgien. A cette époque, rares sont les femmes à accéder à un tel métier et niveau de responsabilité. Grandissant dans la propriété familiale de Poughkeepsie, John révèle assez tôt ses penchants artistiques. Il étudie la peinture et la sculpture à l'école d'arts graphiques "Episcopal Academy" de Merion, en Pennsylvanie. Au début des années 1920, il commence à gagner sa vie en sillonnant le sud des États-Unis, pour y vendre ses dessins. En 1925, il débute sur les planches à la Nouvelle Orléans, sous le nom de Peter Richmond, dans "La Dame aux camélias", d'après Alexandre Dumas Fils. S'installant à Los Angeles en 1927, il travaille d'abord dans un petit théâtre local. Puis décide de répondre à une annonce pour un travail de décorateur de scène pour Cecil B. DeMille, qui ne retient pas sa candidature. En 1930, il réussit à faire ses premiers pas au cinéma devant la caméra de Michael Curtiz, en incarnant un reporter (non crédité au générique) dans Brights Lights.


John Carradine et Katharine Hepburn dans le film : Marie Stuart, Reine D'Écosse.

Durant une quinzaine d'années, il enchaîne la figuration et les petits rôles dans plusieurs dizaines de films, parfois sous la direction d'importants réalisateurs. Citons à ce titre Cecil B. DeMille (Le Signe de la croix, Cléopâtre) ; James Whale, pour lequel il tourne dans L' Homme invisible et La Fiancée de Frankenstein ; ou encore Henry Hathaway dans To the Last Man, en 1933. En 1935, il prend définitivement comme nom de scène John Carradine. Il prouve, notamment sous la direction du grand John Ford, qu'il est loin de se cantonner aux rôles de faire-valoir ; et-ce dès 1936 avec Marie Stuart. C'est d'ailleurs le début d'une riche collaboration entre lui et le metteur en scène, qui non seulement s'épanouira sur onze longs métrages jusqu'aux Cheyennes, en 1964, mais accouchera presque à chaque fois de chefs-d'œuvre : Je n'ai pas tué Lincoln, Sur la piste des Mohawks, La Chevauchée fantastique, L' Homme qui tua Liberty Valance…Excellent général Sebastian dans Quatre hommes et une prière, il campe un mémorable révérend Jim Casey face à Henry Fonda dans Les Raisins de la colère, adapté de John Steinbeck. "Ford était un homme étrange" se souviendra-t-il des années plus tard ; "il fallait savoir comment faire avec lui. Les acteurs étaient terrifiés avec lui, parce qu'il aimait justement les terrifier. C'était un sadique".

Avec sa silhouette longiligne (il mesure 1m86), son nez aquilin, son visage émacié, son regard perçant qu'il sait rendre inquiétant, il fait merveille dans les films fantastiques qu'il a commencé à tourner depuis L' Homme invisible de James Whale, en 1933. Un genre auquel il restera d'ailleurs attaché, avec plus ou moins de bonheur, tout au long de sa carrière. Jusqu'à son ultime contribution au grand écran, dans le pourtant très oubliable Enterré vivant (1990) de Gérard Kikoïne, qui avait fait un détour par la case X à la fin des années 70-80. Avec La Maison de Dracula en 1945, Carradine devient ainsi le premier acteur à endosser les habits du comte après l'illustre Bela Lugosi, et bien avant Christopher Lee. Citons également d'autres productions comme La Maison de Frankenstein, La revanche de l'homme invisible,The Mummy's ghost…Dans la même période, loin des Universal Monsters, il trouve des rôles puissants dans des films qui, s'ils peuvent être taxés d'œuvres de propagande car tournées en pleine guerre, restent des chefs-d'œuvre. D'abord chez Fritz Lang, dans l'extraordinaire Chasse à l'homme (1941), où il donne la réplique à Walter Pidgeon et George Sanders. Puis chez Douglas Sirk, où il campe le terrifiant Reinhard Heydrich, bras droit de Himmler dans Hitler's Madman (1943).

Dans les années d'après-guerre, il s'éloigne des plateaux de tournages de films pour se consacrer à ses activités théâtrales, qui le conduisent jusqu'à Broadway, avec des pièces comme "Galileo" (1947) de Bertolt Brecht, "Volpone" (1948) de Ben Johnson, "La folle de Chaillot" (1950) de Jean Giraudoux ou "The time of your life" (1955) de William Soroyan. Dans les trois décennies suivantes, il alterne avec plus ou moins de bonheur les rôles pour le petit et surtout grand écran. Il tourne dans tous les genres, du western (L' Homme du Kentucky, de et avec Burt Lancaster; Johnny Guitar de Nicholas Ray) au Péplum (Les Dix commandements) en passant par des drames (Bertha Boxcar de Martin Scorsese ; Le Dernier Nabab d'Elia Kazan), l'épouvante avec l'efficace Hurlements, considéré comme un des meilleurs films de loups-garous ; sans oublier la comédie chez Woody Allen (Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe... sans jamais oser le demander).


John Carradine et ses fils

De bons films, qui surnagent malheureusement dans un océan de choix artistiques incertains, où il court le cachet dans des productions telles que ce Commando des morts-vivants ; Les guerriers des étoiles, Bigfoot et autre Nocturna. En 1982, il prête sa voix au personnage du Grand Hiboux dans le superbe film d'animation Brisby et le secret de Nimh, signé Don Bluth. C'est Francis Ford Coppola qui lui offrira une de ses dernières apparitions au cinéma, dans Peggy Sue s'est mariée, en 1986. L'acteur décède de vieillesse, le 27 novembre 1988, à Milan, à l'âge de 82 ans.

Source : Olivier Pallaruelo pour AlloCiné - Fait le 19 mars 2017 par Philippe de CinéMémorial.

SES RÉCOMPENSES :

1984 - Prix du cinéma fantastique international - Meilleur acteur au Fantaporto, Portugal.

1984 - Prix de la BOTTE D'OR - Golden Boot Awards, États-Unis.

1984 - Pour le film : LE MANOIR DE LA TERREUR - Prix Caixa de Catalunya - Meilleur acteur - Festival international de cinéma catalan de Sitges, Espagne.

1983 - Pour le film : L'ÉPOUVANTAIL DE LA MORT - Prix de la contribution artistique pour l'ensemble de la distribution au Mystfest, Italie.


Filmographie

 

225 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1990 - EMMURÉ VIVANT .L'

 

1988 - JACK-O
Réal : Steve Latshaw

 

1987 - EVIL SPAWN
Réal : Kenneth J. Hall, Ted Newsom et Fred Olen Ray

 

1986 - PRISON SHIP
Réal : Fred Olen Ray

 

1986 - PEGGY SUE S'EST MARIÉE

 

1986 - MYSTÈRE LE LA PYRAMIDE .LE
Réal : Fred Olen Ray

 

1985 - MONSTER IN THE CLOSET
Réal : Bob Dahlin

 

1985 - EVILS OF THE NIGHT
Réal : Mardi Rustam

 

1984 - GUERRIERS DES ÉTOILES .LES

 

1983 - MANOIR DE LA PEUR .LE

 

1982 - ÉPOUVANTAIL DE LA MORT .L'
Réal : Sam Pillsbury

 

1982 - YEUX DU CAUCHEMAR .LES
Réal : James Polakof

 

1982 - VALS .THE
Réal : James Polakof

 

1981 - RETOUR VERS LE CAUCHEMAR
Réal : Armand Weston

 

1981 - FRANKENSTEIN ISLAND
Réal : Jerry Warren

 

1981 - HURLEMENTS

 

1980 - CLUB DES MONSTRES .LE

 

1980 - BOOGEYMAN .THE
Réal : Ulli Lommel

 

1979 - NOCTURNA
Réal : Harry Hurwitz

 

1979 - MONSTER
Réal : Kenneth Hartford et Herbert L. Strock

 

1979 - AMERICATHON
Réal : Neal Israel

 

1978 - VAMPIRE HOOKERS
Réal : Cirio H. Santiago

 

1978 - DOCTEUR DRACULA

 

1978 - BIKINI COMMANDO
Réal : Al Adamson

 

1978 - BEES .THE
Réal : Alfredo Zacharias

 

1977 - SATAN'S CHEERLEADERS

 

1977 - OR ÉTAIT AU RENDEZ-VOUS .L'

 

1977 - MISSILE X
Réal : Leslie H. Martinson

 

1977 - BISON BLANC .LE

 

1976 - WON TON TON LE CHIEN QUI SAUVA HOLLYWOOD

 

1976 - SENTINELLE DES MAUDITS .LA

 

1976 - ORDURE DE FLIC...
Réal : Burt Kennedy

 

1976 - DERNIER DES GÉANTS .LE

 

1976 - CRASH

 

1975 - MARY, MARY BLOODY MARY
Réal : Juan Lopez Moctezuma

 

1975 - COMMANDO DES MORTS VIVANTS .LE

 

1974 - SILENT NIGHT, BLOODY NIGHT
Réal : Theodore Gershuny

 

1974 - MOONCHILD
Réal : Alan Gadney

 

1974 - FRANKENSTEIN JUNIOR

 

1973 - TERROR IN THE WAX MUSEUM

 

1973 - SUPERCHIC
Réal : Ed Forsyth

 

1973 - MANOIR AUX SEPT CADAVRES .LE
Réal : John Harrison

 

1972 - TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR LE SEXE SANS JAMAIS OSER LE DEMANDER

 

1972 - SHADOW HOUSE
Réal : Ken Dixon

 

1972 - RICHARD
Réal : Lorees Yerby et Harry Hurwitz

 

1972 - KING GUN
Réal : Robert Gordon

 

1972 - PORTNOY ET SON COMPLICE
Réal : Ernest Lehman

 

1972 - HEX
Réal : Leo Garen

 

1972 - BERTHA BOXCAR

 

1972 - BAD CHARLESTON CHARLIE
Réal : Ivan Nagy

 

1971 - SEVEN MINUTES .THE
Réal : Russ Meyer

 

1971 - JUSTICE CAIN
Réal : Kent Osborne

 

1971 - HONEY BRITCHES
Réal : Donn Davison et Fred Olen Ray

 

1971 - BLOOD LEGACY

 

1971 - BEAST OF THE YELLOW NIGHT .THE
Réal : Eddie Romero

 

1970 - RESCAPÉ DE LA VALLÉE DE LA MORT .LE

 

1970 - OPÉRATION M
Réal : Al Adamson

 

1970 - MYRA BRECKINRIDGE

 

1970 - KING GUN
Réal : Robert Gordon

 

1970 - CLAN DES MCMASTER .LE
Réal : Alf Kjellin

 

1970 - BLOOD OF THE IRON MAIDEN
Réal : Ben Benoit

 

1970 - BIGFOOT
Réal : Robert F. Slatzer

 

1969 - MUMMY AND THE CURSE OF THE JACKALS
Réal : Oliver Drake

 

1969 - HORROR OF THE BLOOD MONSTERS
Réal : Al Adamson

 

1969 - FILLES ET SHOW BUSINESS

 

1969 - BLOOD OF DRACULA'S CASTLE
Réal : Al Adamson

 

1968 - HOMME FAIT LA LOI .UN

 

1968 - THEY RAN FOR THEIR LIVES

 

1968 - SENORA MUERTE .LA
Réal : Jaime Salvador

 

1968 - PACTO DIABOLICO
Réal : Jaime Salvador

 

1968 - LAS VAMPIRAS
Réal : Federico Curiel

 

1968 - ESPIONS EN HÉLICOPTÈRE
Réal : Boris Sagal

 

1968 - ENIGMA DE MUERTE
Réal : Federico Curiel

 

1968 - ANTOLOGIA DEL MIEDO
Réal : Ismael Rodríguez

 

1967 - HOSTAGE .THE
Réal : Russell S. Doughten Jr.

 

1967 - ASTRO-ZOMBIES
Réal : Ted V. Mikels

 

1967 - HILLBILLYS IN A HAUNTED HOUSE
Réal : Jean Yarbrough

 

1967 - BLOOD OF GHASTLY HORROR
Réal : Al Adamson

 

1967 - AUTOPSIA DE UN FANTASMA
Réal : Ismael Rodriguez

 

1966 - RETURN FROM THE PAST
Réal : David L. Hewitt

 

1966 - NIGHT TRAIN TO MUNDO FINE
Réal : Coleman Francis

 

1966 - FRANKENSTEIN ET LES FAUX-MONNAYEURS

 

1966 - BILLY LE KID CONTRE DRACULA

 

1965 - WIZARD OF MARS .THE
Réal : David L. Hewitt

 

1965 - The EMPEROR'S NEW CLOTHES .THE
Réal : Bob Clark

 

1965 - SABRE BRISÉ .LE
Réal : Bernard McEveety

 

1965 - PSYCHO-CIRCUS

 

1964 - JERRY SOUFFRE DOULEUR

 

1964 - HOUSE OF THE BLACK DEATH
Réal : Harold Daniels et Jerry Warren

 

1964 - GENESIS
Réal : Michael B. Druxman

 

1964 - CURSE OF THE STONE HAND
Réal : Carlos Hugo Christensen, Carlos Schlieper et Jerry Warren

 

1964 - CHEYENNES .LES

 

1962 - HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE .L'

 

1960 - TARZAN LE MAGNIFIQUE

 

1960 - SEX KITTEN GO TO COLLEGE
Réal : Albert Zugsmith

 

1960 - AVENTURIERS DU FLEUVE .LES

 

1959 - RYMDINVASION I LAPPLAND
Réal : Virgil W. Vogel et Jerry Warren

 

1959 - COSMIC MAN .THE
Réal : Herbert S. Greene

 

1959 - ENVAHISSEURS INVISIBLES .LES

 

1959 - COMANCHES PASSENT À L'ATTAQUE .LES
Réal : Gene Fowler Jr.

 

1958 - FIER REBELLE .LE

 

1958 - DERNIÈRE FANFARE .LA

 

1958 - CONFESSION D'UN TUEUR
Réal : Gene Fowler Jr.

 

1957 - UNEARTHLY .THE
Réal : Brooke L. Peters

 

1957 - MONDE PÉTRIFIÉ .LE
Réal : Jerry Warren

 

1957 - HISTOIRE DE L'HUMANITÉ .L'
Réal : Irwin Allen

 

1957 - BATEAU DE L'ENFER .LE

 

1957 - ABOMINABLE HOMME DES NEIGES .L'

 

1956 - TOUR DU MONDE EN 80 JOURS .LE

 

1956 - BRIGAND BIEN-AIMÉ .LE

 

1956 - MONSTRES SE RÉVOLTENT .LES
Réal : Reginald LeBorg

 

1956 - HIDDEN GUNS
Réal : Albert C. Gannaway

 

1956 - DIX COMMANDEMENTS .LES

 

1956 - DARK VENTURE
Réal : John Calvert

 

1955 - TU SERAS JUGÉ

 

1955 - RATS DU BLED .LES

 

1955 - HOMME DU KENTUCKY .L'

 

1955 - BOUFFON DU ROI .LE

 

1954 - ÉGYPTIEN .L'

 

1954 - THUNDER PASS
Réal : Frank McDonald

 

1954 - JUNGLE DE FEMMES
Réal : Bruno VeSota

 

1954 - JOHNNY GUITARE

 

1954 - GRANDE NUIT DE CASANOVA .LA

 

1949 - C-MAN
Réal : Joseph Lerner

 

1947 - BEL AMI

 

1946 - FACE OF MARBLE .THE
Réal : William Beaudine

 

1946 - DOWN MISSOURI WAY
Réal : Josef Berne

 

1945 - MAISON DE DRACULA .LA

 

1945 - CRIME PASSIONNEL

 

1945 - CINQUIÈME CHAISE .LA

 

1945 - CAPITAINE KIDD

 

1944 - VOODOO MAN
Réal : William Beaudine

 

1944 - RETOUR DE L'HOMME SINGE .LE
Réal : Phil Rosen

 

1944 - REGARDS SUR LE PASSÉ

 

1944 - MAISON DE FRANKENSTEIN .LA

 

1944 - AFFAIRE BARBE-BLEUE .L'

 

1944 - FANTÔME DE LA MOMIE .LE
Réal : Reginald LeBorg

 

1944 - BLACK PARACHUTE .THE
Réal : Lew Landers

 

1944 - REVANCHE DE L'HOMME INVISIBLE .LA

 

1944 - BATAILLE DE L'EAU .LA
Réal : Steve Sekely

 

1944 - BARBARY COAST GENT

 

1944 - AVENTURES DE MARK TWAIN .LES

 

1944 - ALASKA
Réal : George Archainbaud

 

1943 - ÎLE DES PÉCHÉS OUBLIÉS .L'
Réal : Edgar G. Ulmer

 

1943 - SILVER SPURS
Réal : Joseph Kane

 

1943 - REVENGE OF THE ZOMBIES

 

1943 - KERMESSE DE GANGSTERS

 

1943 - FEMME GORILLE .LA

 

1942 - SUIVEZ LE FANTÔME
Réal : Alfred L. Werker

 

1942 - NORTHWEST RANGERS

 

1942 - HITLER'S MADMAN

 

1942 - CHEVALIER DE LA VENGEANCE .LE

 

1941 - ÉTANG TRAGIQUE .L'

 

1941 - PIONNIERS DE LA WESTERN UNION .LES

 

1941 - CHASSE À L'HOMME

 

1941 - ARÈNES SANGLANTES

 

1940 - RETOUR DE FRANK JAMES .LE

 

1940 - RAISINS DE LA COLÈRE .LES

 

1940 - ODYSSÉE DES MORMONS .L'

 

1940 - BELLE ÉCUYÈRE .LA

 

1939 - SUR LA PISTE DES MOHAWKS

 

1939 - QUELS SERONT LES CINQ

 

1939 - CHIEN DES BASKERVILLES .LE

 

1939 - CHEVAUCHÉE FANTASTIQUE .LA

 

1939 - CAPITAINE FURIE

 

1939 - TROIS MOUSQUETAIRES .LES

 

1939 - BRIGAND BIEN-AIMÉ .LE

 

1939 - AIGLE DES FRONTIÈRES .L'

 

1938 - ÎLE DES ANGOISSES .L'

 

1938 - QUATRE HOMMES ET UNE PRIÈRE

 

1938 - PROSCRIT .LE

 

1938 - POUR UN MILLION

 

1938 - PATROUILLE EN MER

 

1938 - OF HUMAN HEARTS

 

1938 - MR. MOTO'S LAST WARNING

 

1938 - KENTUCKY MOONSHINE
Réal : David Butler

 

1938 - FOLLE PARADE .LA

 

1938 - CONCESSION INTERNATIONALE

 

1937 - SERMENT DE MONSIEUR MOTO .LE

 

1937 - SA DERNIÈRE CHANCE

 

1937 - NUITS D'ARABIE

 

1937 - HURRICANE

 

1937 - DERNIER GANGSTER .LE

 

1937 - CHARMANTE FAMILLE

 

1937 - CHARLIE CHAN AUX JEUX OLYMPIQUES

 

1937 - CAPITAINES COURAGEUX

 

1937 - NANCY STEELE A DISPARU

 

1937 - AVENTURE EN ESPAGNE

 

1936 - SOUS LES PONTS DE NEW-YORK
Réal : Alfred Santell

 

1936 - SOUS DEUX DRAPEAUX

 

1936 - RAMONA

 

1936 - MESSAGE À GARCIA

 

1936 - MARIE STUART, REINE D'ÉCOSSE

 

1936 - LAUGHING AT TROUBLE
Réal : Frank R. Strayer

 

1936 - JARDIN D'ALLAH .LE

 

1936 - HALF ANGEL
Réal : Sidney Lanfield

 

1936 - FOSSETTES

 

1936 - DANIEL BOONE
Réal : David Howard

 

1936 - CROC-BLANC

 

1936 - CAPITAINE JANVIER

 

1936 - JE N'AI PAS TUÉ LINCOLN

 

1936 - TRANSATLANTIC FOLIES

 

1935 - TRANSIENT LADY
Réal : Edward Buzzell

 

1935 - SHE GETS HER MAN

 

1935 - MISÉRABLES .LES

 

1935 - HOMME QUI FIT SAUTER LA BANQUE .L'

 

1935 - FIANCÉE DE FRANKENSTEIN .LA

 

1935 - CROISADES .LES

 

1935 - CONQUÉRANT DES INDES .LE

 

1935 - CARDINAL RICHELIEU
Réal : Rowland V. Lee

 

1935 - BAD BOY
Réal : John G. Blystone

 

1935 - ALIAS MARY DOW
Réal : Kurt Neumann

 

1934 - MEANEST GAL IN TOWN .THE
Réal : Russell Mack

 

1934 - CHAT NOIR .LE

 

1934 - CLÉOPÂTRE

 

1933 - STORY OF TEMPLE DRAKE .THE
Réal : Stephen Roberts

 

1933 - MATIN DE GLOIRE

 

1933 - LOI DU LYNCH .LA

 

1933 - JUSQU'AU DERNIER HOMME

 

1933 - HOMME INVISIBLE .L'

 

1932 - SIGNE DE LA CROIX .LE

 

1932 - FORGOTTEN COMMANDMENTS
Réal : Louis J. Gasnier et William Schorr

 

1931 - HAVRE DE LA HAINE .LE
Réal : Russell Mack

 

1930 - TOL'ABLE DAVID
Réal : John G. Blystone

 

1930 - DANS LE DÉCOR
Réal : Michael Curtiz

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)