JEAN GALLAND

Vue 298 fois

Profession:
Acteur français.

Date et lieu de naissance:
28-05-1897, à Laval dans le département de la Mayenne en France.

Date et lieu du décès:
18-07-1967, à Évian-Les-Bains, dans la Haute-Savoie, France.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 70 ans.

Nom de naissance:
Jean Charles Pierre Galland.

État civil:
Marié en 1926 avec l'actrice : GERMAINE DERMOZ. - Divorcé en 1957.
Ils eurent une fille : Anne-Marie.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Jean Charles Pierre Galland est né le 28 mai 1897 à Laval dans le département de la Mayenne en France. Après ses études au Petit Lycée de Cherbourg il poursuit des études de droit pour se destiner selon le vœu paternel, soit un éminent professeur d'histoire, soit à la magistrature ou à la diplomatie.

Mais bientôt la Première Guerre mondiale l'appel, engagé en 1916 il est grièvement blessé à Verdun, il revient à la vie civile avec le grade de lieutenant. Le tournant de sa vie se situe fin 1919 ou par le fait du hasard, il se retrouve au milieu d'une bande de comédiens. C'est le déclic, sa carrière prendra une orientation imprévue et opposée à la volonté familiale. Il débute d'abord au music-hall, puis sous le pseudonyme de Jean Gallot il intègre la prestigieuse troupe du Vieux Colombier, sous les auspices du grand Jacques Copeau, qui lui donne sa chance aux côtés de Charles Dullin, Valentine Teissier ou encore Louis Jouvet. Il y restera trois ans et entreprendra ensuite une carrière au théâtre de boulevard.

Au terme d'un solide apprentissage théâtral, il accède au cinéma parlant dès 1930, s'illustrant avec la même virtuosité, en majorité dans des personnages de grande envergure qui, dans les affaires, empruntait souvent des chemins tortueux. Après un petit rôle dans «Paris la nuit» (1930) de Henri Diamant-Berger aux cotés Marguerite Moreno, sous le pseudo de Jean Galland, il interprète le capitaine Cruchet dans le drame de guerre de Raymond Bernard «Les croix de bois» (1931) il vit les horreurs des tranchées durant la Première Guerre mondiale avec entre autres Pierre Blanchar, Gabriel Gabrio et Charles Vanel. Puis Paul Féjos lui offre le rôle du mystérieux personnage de «Fantômas» (1932) il étrangle la marquise de Langrune pour lui dérober un million de francs avec Thomy Bourdelle dans la peau de l'inspecteur Juve.

Il enchaîne quelques œuvres intéressantes notamment dans le registre dramatique citons ; "Remous" (1933) un mélodrame familial signé Edmond T. Gréville où Jean incarne le mari paralytique et impuissant de Jeanne Boitel qui pour la laisser libre d'aimer un sportif plein de vitalité Maurice Maillot il préfère se suicider. Il est physiquement mal dans sa peau dans «Cessez le feu» (1934) de Jacques De Baroncelli en officier qui éprouve de grandes difficultés à se réinsérer dans la vie civile, une fois la guerre terminée avec Annie Ducaux.

Dans le policier «Les hommes de proie» (1937) de Willy Rozier il est soupçonné d'avoir assassiné un maître chanteur qui à découvert qu'il est l'amant de la belle Michelle Jeanne Boitel. Un rôle plus sombre dans «Bar du Sud» (1938) de Henri Fescourt celui du Baron Arnold un trafiquant d'armes, démasqué par Charles Vanel il se suicide, avec Tania Fédor qui joue son épouse Cantonné aux rôles dramatiques, il enchaîne avec «Ceux du ciel» (1940) de Yvan Noé, il campe l'aviateur Pierre Bourrier qui marche de victoire en victoire jusqu'au jour ou suite à une faute de réflexe lors d'un atterrissage sa carrière est brisée, Pierre Renoir, Marie Bell et Raymond Aimos complètent la distribution.

En 1942 Jean Choux réalise durant l'occupation «La femme perdue» un drame sentimental sur fond de Guerre avec Renée Saint-Cyr qui tombe enceinte de Jean Murat un marin, elle rencontre Jean Galland ils s'aiment, il l'épouse et adopte l'enfant, mais la guerre éclate, les deux hommes vont se rencontrer sur le front on devine la douloureuse rencontre. La même année dans «L'homme sans nom» de Léon Mathot, il campe un chirurgien qui se réfugie après une opération malheureuse dans un village basque où il retrouve celle qu'il a aimée jadis Gisèle Grandpré, il soigne et sauve sa fille malade Gilberte Joney. En 1956 dans «L' énigmatique Monsieur D», il tient le rôle d'un riche homme d'affaires qui après son décès, Robert Mitchum, son ancien employeur, découvre que celui-ci était un maître-chanteur.

Par la suite ses compositions sont moins riches, néanmoins il tournera encore une vingtaine de films avec certains réalisateurs de la nouvelle vague dont Claude Chabrol ou Jean-Pierre Mocky, entre autres on le verra en prêtre, en psychiatre, en baron, en général, en commissaire, en directeur de l'hôtel, etc Il termine sa carrière dans le rôle d'un vieux monsieur dans «Commissaire San Antonio» (1966) de Guy Lefranc. Jean Galland connu un succès assez notable, une carrière jalonnée de drames et de mélodrames dont certain faisaient perler larme à l'œil de la gente féminine… Alpiniste réputé, il réalisa un film documentaire qu'il présenta à Cherbourg en 1959. En 1967 il se retire définitivement de la vie artistique pour prendre la direction d'un laboratoire pharmaceutique.

Décédé le 18 juillet 1967 d'une crise cardiaque à l'âge de 70 ans alors qu'il était en tournée à Évian, il repose dans la sépulture familiale au cimetière de Condé-sur-Noireau (Calvados). Jean Galland fut marié pendant 30 ans de 1926 à 1957 avec l'actrice Germaine Dermoz dont il a eu une fille, Anne-Marie.

Source : Gary Richardson - Fait le 22 juin 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

73 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1966 - SALE TEMPS POUR LES MOUCHES

 

1964 - GROS BRAS .LES

 

1964 - ABONNÉ DE LA LIGNE U .L'

 

1963 - HONORABLE STANISLAS, AGENT SECRET .L'

 

1963 - DRÔLE DE PAROISSIEN .UN

 

1963 - DES FRISSONS PARTOUT

 

1963 - AVENTURES DE SALAVIN .LES

 

1962 - VIERGES .LES

 

1962 - SNOBS !

 

1962 - EMPIRE DE LA NUIT .L'

 

1961 - RENDEZ-VOUS DE MINUIT .LE

 

1961 - POUPÉE .LA

 

1961 - GROSSE TÊTE .UNE

 

1960 - GODELUREAUX .LES

 

1959 - TÊTE CONTRE LES MURS .LA

 

1959 - SIGNÉ ARSÈNE LUPIN

 

1958 - CHRISTINE

 

1957 - PEAU DE L'OURS .LA

 

1957 - MANCHE ET LA BELLE .UNE

 

1957 - MADEMOISELLE STRIP-TEASE

 

1957 - À PIED, À CHEVAL ET EN VOITURE

 

1956 - ÉNIGMATIQUE MONSIEUR D. .L'

 

1956 - BONJOUR TOUBIB

 

1955 - LOLA MONTÈS

 

1954 - MARIANNE DE MA JEUNESSE

 

1954 - FILS DE CAROLINE CHÉRIE .LE

 

1954 - AVENTURIER DE SÉVILLE .L'

 

1953 - MADAME DE...

 

1953 - GUÉRISSEUR .LE

 

1952 - FUGUE DE MONSIEUR PERLE .LA

 

1951 - PLAISIR .LE

 

1951 - ÉDOUARD ET CAROLINE

 

1943 - HOMME SANS NOM .L'

 

1942 - FEMME PERDUE .LA

 

1941 - VIE PRIVÉE

 

1941 - ANDORRA OU LES HOMMES D'AIRAIN

 

1940 - CEUX DU CIEL

 

1939 - NADIA LA FEMME TRAQUÉE

 

1939 - MENACES

 

1939 - ENTENTE CORDIALE

 

1939 - DANUBE BLEU .LE

 

1939 - BRIGADE SAUVAGE .LA

 

1939 - BRAZZA OU L'ÉPOPÉE DU CONGO

 

1938 - ROMAN DE WERTHER .LE

 

1938 - BAR DU SUD

 

1937 - PASSEURS D'HOMMES

 

1937 - MARTHE RICHARD AU SERVICE DE LA FRANCE

 

1937 - HOMMES DE PROIE .LES

 

1937 - DANSEUSE ROUGE .LA

 

1936 - INCONNUE .L'

 

1936 - HOUSE OF THE SPANIARD .THE

 

1936 - 27 RUE DE LA PAIX

 

1935 - STRADIVARIUS

 

1935 - ROSES NOIRES

 

1935 - PRINCESSE TAM-TAM

 

1935 - MARCHAND D'AMOUR

 

1935 - DEUXIÈME BUREAU

 

1934 - MYSTÈRE IMBERGER .LE

 

1934 - DISQUE 413 .LE

 

1934 - CESSEZ LE FEU

 

1934 - AMOK

 

1933 - SCANDALE .LE

 

1933 - REQUINS DU PÉTROLE .LES

 

1933 - REMOUS

 

1933 - CERTAIN MONSIEUR GRANT .UN

 

1933 - BARBIER DE SÉVILLE .LE

 

1932 - MATER DOLOROSA

 

1932 - JUGEMENT DE MINUIT .LE

 

1932 - FANTÔMAS

 

1932 - COUP DE FEU À L’AUBE

 

1931 - CROIX DE BOIS .LES

 

1931 - BAROUD

 

1930 - PARIS LA NUIT

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)