JANET LEIGH

Vue 10496 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
06-07-1926, à Merced, Californie, États-Unis.

Date et lieu du décès:
03-10-2004, à Beverly Hills, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
Pathologie vasculaire à l'âge de 77 ans

Nom de naissance:
Jeanette Helen Morrison.

État civil:
Mariage annulée en 1942 avec : JOHN CARLYLE.

Mariée en 1946 avec : STANLEY REAMES - divorcée en 1948.

Mariée le 04 juin 1951 avec l'acteur : TONY CURTIS - divorcée en 1962.
Ils eurent deux filles : l'actrice Jamie Lee Curtis, née en 1958 et l'actrice Kelly Curtis, née en 1956.

Mariée en 1962 avec le réalisateur : ROBERT BRANDT - jusqu'à son décès en 2004.

Taille:
(166 cm)

Commentaires: 2

Anecdotes

Fille d'employé d’une station de ski et d’une mère serveuse.

Janet Leigh, nominée une seule fois au cours de sa carrière aux Oscars pour son rôle vedette dans Psychose (1960) d’Alfred Hitchcock

Son salaire pour "Psychose" était de 25.000 dollars.

Dernière mise à jour : 15 décembre 2008

 

Hommage à JANET LEIGH

 

 

Ajout de la vidéo le 15 décembre 2008 par Philippe de CinéMémorial.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Janet Leigh avait notamment été la partenaire de James Stewart, John Wayne et Frank Sinatra entre les années 1940 et 1960. Mais c'est le film d'Alfred Hitchcock qui la rendit célèbre dans le monde entier. Janet Leigh, immortalisée par Alfred Hitchcock dans l'une des plus fameuses scènes de l'histoire du cinéma, la scène de la douche de Psychose, est morte, dimanche 3 octobre, à son domicile de Beverley Hills.
Agée de 77 ans, l'actrice, qui souffrait depuis un an d'une maladie vasculaire, "est morte paisiblement entourée de sa famille", a indiqué Heidi Schaeffer, l'agent de sa fille, l'actrice Jamie Lee Curtis, au quotidien New York Daily News.
Mariée à plusieurs reprises, elle avait épousé en 1951 l'acteur Tony Curtis, dont elle avait eu deux filles, devenues à leur tour actrices, Jamie Lee Curtis et Kelly Curtis. Initialement, Janet Leigh et Tony Curtis avaient été célébrés par Hollywood comme le jeune couple parfait. Ils avaient joué ensemble notamment dans Houdini, de George Marshall (1953), dans Le Chevalier du roi, de Maté (1954), dans Les Vikings, de Richard Fleischer (1958). Les deux acteurs s'étaient séparés en 1962.
Janet Leigh avait tourné plus d'une soixantaine de films, dans lesquels elle se partageait la vedette avec les légendes masculines d'Hollywood comme James Stewart dans L'Appât (The Naked Spur), d'Anthony Mann, John Wayne dans Les espions s'amusent (Jet Pilot), de Sternberg, Frank Sinatra dans Un crime dans la tête (The Manchurian Candidate), de Frankenheimer, ou Paul Newman dans Détective privé (Harper), de Jack Smight.
Janet Leigh a aussi laissé un souvenir inoubliable dans La Soif du mal (A Touch of Evil), d'Orson Welles, en 1958, où elle incarnait une Susan Vargas droguée aux côtés du cinéaste lui-même, de Charlton Heston et de Marlene Dietrich, dans un policier trouble, sur fond de trafic et de corruption.

LA FAMEUSE SCÈNE DE LA DOUCHE

Mais c'est le maître du suspense Alfred Hitchcock qui lui avait confié en 1960 le rôle le plus inoubliable de sa carrière, celui de Marion Crane, jeune femme en cavale avec l'argent de son patron, qui a rendez-vous avec la mort par une nuit d'orage dans le motel de Norman Bates (Anthony Perkins). Son interprétation lui avait valu un Globe d'or et une nomination aux Oscars.
Les cinéastes, à l'époque, rappelait-elle dans une récente interview, "n'avaient pas le droit de montrer des scènes de nudité ou un poignard perçant un corps, mais la plupart des spectateurs, lorsqu'ils étaient interrogés, pensaient avoir vu ces scènes. Elles étaient le produit de leur imagination. Pareilles restrictions, je crois, étaient une bonne chose. Elles obligeaient les cinéastes à se montrer plus créatifs".
La fameuse scène de la douche - découpée en 70 plans de deux ou trois secondes chacun - avait marqué son interprète, qui confiait depuis ne plus pouvoir prendre une douche. "Ce n'est pas un coup médiatique, pas de la publicité. Honnêtement, c'est vrai", expliquait-elle.

Source : Le Monde.

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1960 - Prix Pomme d’Or - Actrice la plus coopérative, Golden Apple Awards, États-Unis.

1960 - Pour : PEPE - Laurel d’Or - Meilleure interprétation féminine de comédie, États-Unis.

1959 - Pour : PSYCHOSE - Golden Globe - Meilleur second rôle féminin de cinéma, États-Unis.

1952 - Prix Pomme d’Or - Actrice la plus coopérative - Golden Apple Awards, États-Unis.

Filmographie

 

52 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

2004 - A FATE TOTALLY WORSE THAN DEATH

 

1998 - HALLOWEEN : 20 ANS APRÈS, IL REVIENT

 

1980 - FOG

 

1979 - BOARDWALK

 

1972 - RONGEURS DE L'APOCALYPSE .LES

 

1972 - FEMME SANS MARI .LA

 

1969 - HELLO DOWN THERE

 

1967 - CARNAVAL DES TRUANDS .LE

 

1966 - ESPION AU CHAPEAU VERT .L'

 

1966 - TROIS SUR UN SOFA

 

1966 - SURSIS POUR UNE NUIT

 

1965 - DÉTECTIVE PRIVÉ

 

1965 - IMPLACABLE POURSUITE DE KID RODELO .L'

 

1963 - DIVAN DE L'INFIDÉLITÉ .LE

 

1963 - BYE BYE BIRDIE

 

1962 - CRIME DANS LA TÊTE .UN

 

1960 - PSYCHOSE

 

1960 - PEPE

 

1960 - QUI ÉTAIT DONC CETTE DAME

 

1958 - VIKINGS .LES

 

1958 - VACANCES À PARIS

 

1958 - SOIF DU MAL .LA

 

1957 - ESPIONS S'AMUSENT .LES

 

1956 - SAFARI

 

1955 - PEAU D'UN AUTRE .LA

 

1955 - MA SOEUR EST DU TONNERRE

 

1954 - SUR LA TRACE DU CRIME

 

1954 - PRINCE VAILLANT

 

1954 - C'EST PAS UNE VIE

 

1954 - CHEVALIER DU ROI .LE

 

1953 - YEUX DE MA MIE .LES

 

1953 - PETITE CONSTANCE .LA

 

1953 - HOUDINI LE GRAND MAGICIEN

 

1953 - APPÂT .L'

 

1952 - FOIS N'ENGAGE À RIEN .UNE

 

1952 - SCARAMOUCHE

 

1952 - INTRÉPIDE .L'

 

1951 - STRICTLY DISHONORABLE

 

1951 - IT'S A BIG COUNTRY

 

1951 - COULISSES DE BROADWAY .LES

 

1951 - ANGELS IN THE OUTFIELD

 

1949 - CORPS ET ÂME

 

1949 - QUATRE FILLES DU DOCTEUR MARCH .LES

 

1949 - MARIAGE COMPLIQUÉ

 

1949 - DYNASTIE DES FORSYTHE .LA

 

1949 - DANUBE ROUGE .LE

 

1948 - MAÎTRE DE LASSIE .LE

 

1948 - MA VIE EST UNE CHANSON

 

1947 - ACTE DE VIOLENCE

 

1947 - QUAND VIENT L'HIVER

 

1946 - HEURE DU PARDON .L'

 

31 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

2002 - INTIMATE PORTRAIT : ELIZABETH TAYLOR
Documentaire biographique pour la TV - Scén : Larissa Bills

 

1999 - REPUTATIONS : ALFRED HITCHCOCK
Documentaire pour la TV - De Tim Kirby

 

1999 - H POUR HITCHCOCK
HITCHCOCK : SHADOW OF A GENIUS
Documentaire biographique pour la TV - Réal+Scén : Ted Haimes

 

1997 - COMME UNE OMBRE
Titre Orig. : IN MY SISTER'S SHADOW
Téléfilm de Sandor Stern

 

1979 - MIROIR, MIROIR

 

1977 - MURDER AT THE WORLD SERIES
Téléfilm d'Andrew V. McLaglen

 

1977 - TELETHON
Téléfilm de David Lowell Rich

 

1975 - COLUMBO : FORGOTTEN LADY
Téléfilm de Harvey Hart

 

1973 - MURDOCK'S GANG
Téléfilm de Charles S. Dubin

 

1971 - DEADLY DREAM
Téléfilm d'Alf Kjellin

 

1970 - HOUSE ON GREENAPPLE ROAD .THE
Téléfilm de Robert Day

 

1969 - MONK .THE
Téléfilm de George McCowan

 

1969 - HONEYMOON WITH A STRANGER
Téléfilm

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (2)

LE ROUX

04-08-2010 19:47:50

toutes c'est étoiles (actrices.....) sont des bougies qui éclairent le chemin du paradis ..... GILLES

riviere

24-02-2015 12:21:40

Ma préférée! Elle est redécouverte et c'est justice! Que de classiques dans sa filmographie, riche de 50 oeuvres, dont 'Psychose' (Hitchcock1960), 'La soif du mal (Welles1957), 'L'appât' (Mann1953), 'Scaramouche' (Sidney1952), 'Les quatre filles du Docteur March' (LeRoy1948), 'Les Vikings' (Fleisher1957), 'Un crime dans la tête' (Frankenheimer1962), 'Ma soeur est du tonnerre' (Quine1955) 'Prince vaillant' (Hathaway1954), 'Fog' (Carpenter1979), 'Détective privé' (Smight1965); et quelle beauté !!! J'ai parlé (enfin!) avec elle lors d'un hommage en 1999: Adorable, quel souvenir!! Denis de Lisieux