JANE WITHERS

Vue 1645 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
12-04-1926, à Atlanta dans l'état de Géorgie aux Etats-Unis.

Date et lieu du décès:
07-08-2021, à Burbank, en Californie aux Etats-Unis.

Cause du décès:
De causes naturelles à l'âge de 95 ans.

Nom de naissance:
Jane Ruth Withers.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 3 reprises et mère de 5 enfants :

Mariée le 20 septembre 1947 avec l'acteur : WILLIAM MOSS - Divorcée le 20 juillet 1955.
Ils eurent trois enfants : Wendy Leigh, née le 26 septembre 1948, William Paul III, 9 juillet 1950 ; Walter 'Randy', 29 janvier 1952.

Mariée le 23 octobre 1955 avec : KENNETH EDWARD ERRAIR (1928-1968) - Jusqu'au décès de Kenneth en 1968.
Ils eurent deux enfants : Kenneth E. 'Ken' Jr., né le 19 mai 1957; et Kendall Jane, née le 3 mars 1960. Tous sont nés dans le comté de Los Angeles, en Californie.

Mariée le 14 février 1985 avec : THOMAS SPICER PIERSON - Jusqu'au décès de Thomas en 2013.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Salaire :
Pour le film : La jolie batelière en 1935 - 125 $ par semaine
Pour le film : Gentle Julia, en 1936 - 2 000 $ par semaine
Pour le film : Small Town Deb en 1941 - 3 000 $ par semaine


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à JANE WITHERS

Source : SusanHaywards - Ajout de la vidéo le 17 août 2021 par Philippe de CinéMémorial


Enfant star, Jane Withers est la fille de Walter Edward Withers et Lavinia Ruth (née Elble). Elle voit le jour le 12 avril 1926 à Atlanta dans l'état de Géorgie aux Etats-Unis. Elle avait à peine deux ans lorsqu'elle sa mère, qui souhaitait voir sa fillette dans le show business l'inscrit à la Lawlor's Professional School pour suivre des cours de claquettes et de chant.


Jane Withers et Shirley Temple


A trois ans elle remporte un concours local appelé Dixie's Dainty Dewdrop, ce qui lui a valu un rôle dans l'émission de radio pour enfants du samedi matin « Revue pour enfants de tante Sally » dans laquelle elle chante, danse et imite des célébrités du cinéma notamment Greta Garbo ou WC Field.

A 6 ans, la famille s'installe à Hollywood et c'est tout naturellement que la fillette aborde le cinéma dans une comédie pour enfants « Une tendre idylle » de David Butler. Après une série de rôles mineurs en tant que fille de famille, on la voit jouer à la marelle et dans une scène de pantomimes avec W.C. Fields dans « Une riche affaire » de Norman Z. McLeod.

Puis elle est choisie par laTwentieth Century-Fox pour interpréter Joy Smythe, l'enfant gâté et odieux qui terrorise la douce et angélique orpheline Shirley Temple dans la comédie dramatique de David Butler « Shirley aviatrice » (1934). Son rôle de petite peste l'a propulsée vers la célébrité de l'enfance et lui a valu un contrat de sept ans avec le studio.

Elle est géniale en garçon manqué, dans « Ginger » (1935) de Lewis Seiler, une orpheline de huit ans qui vit dans un bidonville de New York avec son vieil oncle Rex, elle est adoptée par une famille riche, mais Ginger parle l'argot et manque de bonnes manières à table et se heurte au jeune fils choyé (Jackie Searl) ; elle reprend le rôle d'une orpheline dans « La belle vie » (1935) de Marshall Neilan, lorsqu'un clochard (John McGuire) lui explique son intention de se rendre en Californie, elle voit l'occasion d'échapper à ses parents adoptifs qui l'exploite et le suit, mes ses ignobles parents sont à sa poursuite. Elle est remarquable en petite espiègle dans la comédie de James Tinling « Pepper » la petite Pepper Jolly s'initie dans la vie du riche et grincheux John Wilkes ( Irvin S. Cobb ) qui vit une existence heureuse avec seulement son argent pour compagnie elle va bouleverser sa vie avec des manèges effrayants et d'autres aventures comme empêcher sa fille d'épouser l'élégant playboy le Baron Von Stofel ( Ivan Lebedeff) avec Slim Summerville et Dean Jagger.

Dans l'amusante comédie « Paddy O'Day » (1936) de Lewis Seiler, sa maman étant décédée, courageusement elle part vivre avec une famille de danseurs russes et se produit avec eux, elle chante et danse avec la jeune Rita Hayworth (âgée de 16 ans) ; dans « Petit démon » (1936), James Tinling relate les aventures comiques de Corky 11 ans, fille d'un officier du Naval Air Service qui, tout en organisant des spectacles musicaux pour les troupes, elle découvre un groupe d'espions.


Au cours des années suivantes, la petite star a continué à briller dans plusieurs films de la Fox où ses co-stars comprenaient Ralph Morgan, Jane Darwell, et Sara Haden, dans le dramatique « Little Miss Nobody » (1936) de John G. Blystone , Judy une fillette dissipée perturbe son orphelinat, elle est envoyée dans une école de réforme, elle s'échappe, mais elle est vite retrouvée et traduite en justice pour enfant, face à son père le procureur ; Una Merkel et Stuart Ervin avec lequel elle sauve un cheval à la jambe cassée pour l'inscrire dans une course dans « Par trois longueurs» (1937) de H. Bruce Humberstone ; Robert Wilcox et Rochelle Hudson dans « Joyeux gitans » (1938) du même réalisateur elle est Gypsy la petite tsigane.

Jane Withers grandit, et tout à son honneur, la 20th Century-Fox a pris en considération la féminité épanouie de sa starlette en lui permettant d'avoir sa première romance à l'écran dans « Boy friend » (1939) de James Tinling avec son petit ami de l'école militaire Bill Bradley incarné par George Ernest ; elle enchaine avec la comédie pour adolescents « High School (1940) de George Nichols Jr, devenue un garçon manqué insolent, son père (Paul Harvey) l'envoie dans un lycée à San Antonio où malgré son arrogance elle apprend à communiquer avec ses camarades; suivi d'une comédie familiale signé Harold D. Schuster « Age ingrat » (1941) l'hostilité de ses parents (Cecil Kellaway et Katharine Alexander), se reflète dans la rivalité entre leurs deux filles (Jane et Cobina Wright) qui finalement, se réconcilient puis s'attellent à réconcilier leurs parents.

Lors de l'entrée en Guerre des Etats-Unis, Jane Whiters a participé à plus de 100 collectes d'obligations de guerre et fit de nombreuses visites auprès des soldats, grâce à une partie de sa collection personnelle de poupées, elle a permis de récolter 2,5 millions de dollars de fonds pour l'effort de guerre des Etats-Unis.

La Fox, ne renouvelant pas son contrat, en 1942, elle signe pour trois ans avec la Republic Pictures avec des résultats mitigés. Citons : le drame de guerre « L'étoile du Nord » (1943) de Lewis Milestone où elle voit l'invasion de son village ukrainien subir l'invasion nazie avec Erich von Stroheim et Walter Huston, et un drame familial « Créatures dans la brume » (1944) de John English où avec son frère (Bob Stebbins), ils font face à la négligence de leurs parents et de leur consommation d'alcool . Après le film noir de Lew Landers, « Danger Street » (1947), les photographes d'un magazine (Jane Withers, Robert Lowery) vendent les photos révélatrices d'un lieu de jeu étrange à leur éditeur puis jouant au détective ils découvrent un meurtre et s'exposent en identifiant le tueur.

Jane Withers fait une pause pour épouser en 1947 William Moss, un pétrolier et éleveur du Texas avec qui elle a eu trois enfants, le couple divorce en 1954. L'année suivante, elle convole avec le chanteur Kenneth Errair, membre du groupe vocal des années 1950 The Four Freshman, deux enfants son nés de leur union et son restés unis jusqu'au décès du chanteur dans un accident d'avion en 1968.

En 1955, le réalisateur George Stevens là sort de sa pré-retraite pour le rôle de Vashti Snythe la voisine de James Dean dans l'épopée pétrolière « Géant » avec entres autres les principaux protagonistes, Rock Hudson, Elizabeth Taylor et Mercedes McCambridge. Elle termine sa filmographie avec le drame de Guerre « Le combat du capitaine Newman » de David Miller elle campe une infirmière le Lieutenant Grace Blodgett dans un service psychiatrique pendant la Seconde Guerre mondiale dirigé par le capitaine Newman (Gregory Peck) et le Lieutenant infirmière en chef Francie Corum (Angie Dickinson).

L'actrice a connu une autre gloire, outre sa participation dans de nombreuse séries télévisées, dans les années 1960 et 1970 elle joué Joséphine la plombière dans une série de publicités télévisées pour le nettoyant Comet.

En 1996, elle prête sa voix pour les dessins animés de Walt Disney, celle de la gargouille nommée Laverne dans la version Disney du « Bossu de Notre-Dame » (1996) et sa suite « Le Bossu de Notre Dame 2 : Le Secret de la Cloche » en 2002.

Jane Withers était également une passionnée d'ours en peluche et possède une vaste collection de poupées, environ 8 000 y compris des mini-répliques de stars du cinéma et de la radio des années 1930, dont beaucoup ont été vendues aux enchères en août 2004.

En 1960, elle a été reconnue pour sa contribution au cinéma avec une étoile sur le Hollywood Walk of Fame.

Elle est décédée le 7 août 2021 de causes naturelles à Burbank, en Californie à l'âge de 95 ans, elle repose au Glen Eden Memorial Park à Livonia, Michigan, à côté de son deuxième mari…

Source : Gary Richardson - Fait le 17 août 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 


SON UNIQUE RÉCOMPENSE :

1980 - Prix pour l'ensemble de sa carrière - Young Artist Awards, États-Unis.

 

Filmographie


49 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1963 - COMBAT DU CAPITAINE NEWMAN .LE

 

1961 - RIGHT APPROACH .THE

 

1958 - COEUR REBEL
Réal. : Dick Ross

 

1956 - GÉANT

 

1946 - AFFAIRS OF GERALDINE
Réal. : George Blair

 

1947 - DANGER STREET
Réal. : Lew Landers

 

1944 - CRÉATURES DANS LA BRUME
Réal. : John English

 

1943 - MY BEST GAL

 

1943 - ÉTOILE DU NORD .L'

 

1942 - MAD MARTINDALES .THE

 

1942 - JOHNNY DOUGHBOY

 

1941 - SON PREMIER BAISER

 

1941 - ÂGE INGRAT

 

1941 - JEUNESSE AMÉRICAINE
Réal. : Louis King

 

1941 - A VERY YOUNG LADY

 

1940 - GIRL FROM AVENUE A
Réal. : Otto Brower

 

1940 - YOUTH WILL BE SERVED
Réal. : Otto Brower

 

1940 - GOLDEN HOOFS
Réal. : Lynn Shores

 

1940 - FOUS CHANTANTS .LES
Réal. : Alfred E. Green

 

1939 - PACK UP YOUR TROUBLES

 

1939 - HIGH SCHOOL
Réal. : George Nichols Jr. & Norman Foster

 

1939 - CHICKEN WAGON FAMILY
Réal. : Herbert I. Leeds

 

1939 - BOY FRIEND
Réal. : James Tinling

 

1938 - JOYEUX GITANS

 

1938 - MON ONCLE D'HOLLYWOOD
Réal. : Herbert I. Leeds

 

1938 - ARIZONA WILDCAT

 

1938 - ALWAYS IN TROUBLE
Réal. : Joseph Santley

 

1937 - WILD AND WOOLLY

 

1937 - QUARANTE CINQ PAPAS
Réal. : James Tinling

 

1937 - CHECKERS

 

1936 - PEPPER
Réal. : James Tinling

 

1936 - LITTLE MISS NOBODY
Réal. : John G. Blystone

 

1936 - GENTLE JULIA

 

1936 - CAN THIS BE DIXIE ?
Réal. : George Marshall

 

1936 - PETIT DÉMON
Réal. : James Tinling

 

1936 - ANGEL'S HOLIDAY

 

1935 - PADDY O'DAY

 

1935 - JOLIE BATELIÈRE .LA

 

1935 - GINGER
Réal. : Lewis Seiler

 

1935 - FÉERIES DE FEMMES

 

1935 - BONNE FÉE .LA

 

1935 - BELLE VIE .LA
Réal. : Marshall Neilan

 

1934 - SHIRLEY AVIATRICE

 

1934 - RICHE AFFAIRE .UNE

 

1934 - JEAN BOLIDE
Réal. : Lew Landers

 

1934 - IMAGES DE LA VIE

 

1933 - RÉVOLTE AU ZOO

 

1933 - MARY STEVENS, M.D.

 

1932 - TENDRE IDYLLE .UNE
Réal. : David Butler

 

SES COURTS MÉTRAGES, DOCUMENTAIRES ET ANIMATIONS :
____________________________________________

 

2002 - BOSSU DE NOTRE-DAME 2 .LE : LE SECRET DE QUASIMODO

 

1999 - HOLLYWOOD AT YOUR FEET
STORY OF THE CHINESE THEATRE FOOTPRINTS .THE
Documentaire de Michele Farinola

 

1996 - BOSSU DE NOTRE-DAME .LE

 

1956 - SCREEN SNAPSHOTS : HOLLYWOOD SMALL FRY

 

1946 - PEEKS AT HOLLYWOOD
Court Métrage d'Irving Applebaum

 

1945 - SCREEN SNAPSHOTS SERIES 25, NO. 3 : FASHIONS AND RODEO
Court Métrage de Ralph Staub

 

1942 - PICTURE PEOPLE VOL. 2 NO. 6: HOLLYWOOD WAR EFFORTS
Court Métrage de M. Clay Adams

 

1942 - HEDDA HOPPER’S HOLLYWOOD NO. 4
Court Métrage de Herbert Moulton

 

1941 - MEET THE STARS #6: STARS AT PLAY
Court Métrage de Harriet Parsons

 

1941 - HEDDA HOPPER’S HOLLYWOOD NO. 2
Court Métrage de Herbert Moulton

 

1940 - SCREEN SNAPSHOTS SERIES 19, No. 6

 

1940 - MEET THE STARS #1 : CHINESE GARDEN FESTIVAL
Court Métrage de Harriet Parsons

 

1939 - HOLLYWOOD HOBBIES

 

1933 - STRATOS-FEAR
Court Métrage d'Ub Iwerks

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)