JAN STERLING

Vue 7405 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
30-04-1921, à New York, New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
26-03-2004, à Woodland, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
D'une série d'attaques d'apoplexie à l'âge de 82 ans.

Nom de naissance:
Jane Sterling Adriance - Autre nom parfois utilisé : Jane Adrian.

État civil:
Mariée en 1941 avec l'acteur : JOHN MERIVALE - Divorcée en 1948.

Mariée en 1950 avec l'acteur : PAUL DOUGLAS - Divorcée en 1959.
Ils eurent un fils : Adams Douglas : (1955 - décédé en 2003)

Taille:
(1.68 m)

Commentaires: 0

Anecdotes

Quelques sources donnent sa date de naissance en 1921, d'autres en 1923 !

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Jan Sterling, la mauvaise fille d'Hollywood au paradis.

L'Arletty du cinéma américain, mémorable taularde à bagout de "Femmes en cage", est morte à 82 ans.

Elle était la fleur de pavé de Manhattan, la "street lamp gal" (fille de lampadaire) que vantait l'affiche Warner pour Femmes en cage, son film le plus connu ; durant les années 50, elle a constamment joué les mauvaises filles, des deux côtés des barreaux. Pourtant, Jan Sterling, morte le 26 mars à 86 ans, était fille de la jet-set juive new-yorkaise, éduquée à la Sorbonne et à Londres. Sa mère s'était remariée, et c'est sous le nom de Jane Sterling Adriance qu'elle commença sa carrière d'actrice à 17 ans.
Amusante. Longtemps confinée aux rôles de jeune fille bien sur les scènes de Broadway, elle se fit remarquer à Chicago en reprenant le rôle de Billie Dawn, la blonde à bagout de Born Yesterday.

A Hollywood, elle joua presque exclusivement les femmes dures et maussades, mais toujours amusantes : la femme du violeur de sourde-muette oscarisée dans Johnny Belinda (Negulesco, 1948), deux fois incarcérée dans le mémorable Femmes en cage (Cromwell, 1950) et sa ridicule imitation, Women's Prison (Seiler, 1955), particulièrement vénale et gratinée en épouse du mineur coincé au fond du Gouffre aux chimères (Wilder, 1950), cédant au baratin de Kirk Douglas. Dans Flesh and the Fury (Pevney, 1952), avarice et méchanceté personnifiée, elle jetait son dévolu sur un boxeur sourd-muet (encore !) joué par l'angélique Tony Curtis. Dans un autre Pevney, c'est Joan Crawford qui était la Female on the Beach, mais c'est Jan Sterling qui mouillait pour Jeff Chandler, cette fois en agent immobilier plutôt sexy.

Typiquement, c'est avec un de son premier rôle "gentil" qu'elle retient l'attention de l'Academy, nominé à l'oscar de l'arrière-plan pour l'hôtesse de l'air paniquée qu'elle joue dans Écrit dans le ciel (Wellman, 1954). Mais les gens de goût la préféreront toujours en entraîneuse dans l'excellent Mystery Street (John Sturges, 1950), où elle parvient à éclipser les lampes du club où elle travaille ­ des appliques avec des pagnes en raphia, qui bougent lascivement au rythme des guitares hawaïennes. Elle disparaissait à la première bobine, et ne réapparaissait qu'en cadavre mystère élucidé par le légiste Ricardo Montalban.

Westerns. Comme fille à la redresse, Jan Sterling figure aussi dans des dizaines de westerns, dont le meilleur est l'Homme au fusil, de Richard Wilson. Cherchant sa femme dont il est séparé, Robert Mitchum la retrouve dans une petite ville sans loi, devenue tenancière de bordel. Sterling aura d'ailleurs beaucoup été "la femme de" dans sa carrière (celle de Bogart dans Plus dure sera la chute, par exemple), quand elle n'était pas en cage.

Dans la vie, elle se maria à l'acteur Paul Douglas, jusqu'à sa mort en 1959. Pour ses fans, elle restait à jamais Smoochie, la taularde de Femmes en cage et l'actrice sur le tard les régalait avec ses anecdotes du tournage, sur lequel toutes étaient copines. Difficile d'imaginer Hope Emerson, la colossale garde-chiourme, en train de chatouiller les touches de piano entourée d'Agnes Moorehead, Lee Patrick, Jane Darwell, Gertrude Michael et Jan Sterling. L'accent "New Yawk, New Yawk" a perdu une de ses plus belles praticiennes, l'équivalent de ce qu'était Arletty à Paname.

Source : Philippe Garnier de la Libération. - Fait le 27 mars 2011 par Philippe de CinéMémorial.

SES RÉCOMPENSES :

1954 - Pour le film : ÉCRIT DANS LE CIEL - Golden Globe - Meilleur second rôle féminin, Los Angeles, États-Unis.
1951 - Pour le filmr : LE GOUFFRE AUX CHIMÈRES - Prix NBR - Meilleure actrice, National Board of Review, États-Unis.

 

Filmographie

 

35 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1981 - FIRST MONDAY IN OCTOBER

 

1976 - SAMMY SOMEBODY

 

1969 - MINX .THE

 

1968 - ANGRY BREED .THE

 

1967 - INCIDENT .L'

 

1961 - LOVE IN A GOLDFISH BOWL

 

1958 - KATHY O'

 

1958 - JEUNESSE DROGUÉE

 

1958 - FEMMES DEVANT LE DÉSIR

 

1957 - MEURTRES SUR LA DIXIÈME AVENUE

 

1956 - PLUS DURE SERA LA CHUTE

 

1956 - 1984

 

1955 - HOMME AU FUSIL .L'

 

1955 - MAISON SUR LA PLAGE .LA

 

1955 - FEMMES EN PRISON

 

1954 - DANS LES BAS-FONDS DE CHICAGO

 

1954 - RETURN FROM THE SEA

 

1954 - ÉCRIT DANS LE CIEL

 

1954 - LOI DU LARGE .LA

 

1953 - VILLE SOUS LE JOUG .LA

 

1953 - MÊME LES ASSASSINS TREMBLENT

 

1952 - SKY FULL OF MOON

 

1952 - TRIOMPHE DE BUFFALO BILL .LE

 

1951 - VOIX DU COEUR .LA

 

1951 - RHUBARB LE CHAT MILLIONNAIRE

 

1951 - GOUFFRE AUX CHIMÈRES .LE

 

1951 - ÉCHEC AU HOLD-UP

 

1950 - MÈRE DU MARIÉ .LA

 

1950 - MIDI, GARE CENTRALE

 

1950 - MYSTÈRE DE LA PLAGE PERDUE .LE

 

1950 - VENGEANCE DE FRANK JAMES .LA

 

1949 - FEMMES EN CAGE

 

1949 - SKIPPER SURPRISED HIS WIFE .THE

 

1948 - JOHNNY BELINDA

 

1947 - TAÏKOUN

 

7 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1982 - DANGEROUS COMPANY
Téléfilm de Lamont Johnson
Avec Beau Bridges, Alan Autry, Karen Carlson, Kene Holliday, Ralph Macchio

 

1980 - MY KIDNAPPER, MY LOVE
Téléfilm de Sam Wanamaker
Avec J.D. Cannon, Ellen Geer, Glynnis O'Connor, Mickey Rooney, James Stacy

 

1979 - LITTLE HOUSE YEARS
Téléfilm de Michael Landon
Avec Michael Landon, Karen Grassle, Melissa Gilbert, Melissa Sue Anderson, Lindsay Greenbush, Sidney Greenbush

 

1979 - BACKSTAIRS AT THE WHITE HOUSE
Série TV de Michael O'Herlihy
Avec Olivia Cole, Leslie Uggams, Louis Gossett Jr., Robert Hooks, Leslie Nielsen, Cloris Leachman, Paul Winfield

 

1976 - HAVING BABIES
Téléfilm de Robert Day
Avec Desi Arnaz Jr., Adrienne Barbeau, Ronny Cox, Helen Hunt, Shera Danese, James Donahue

 

1970 - HAINE ET PASSIONS
Série TV de 1952 - toujours en tournage en 2004 - Elle y a participée de 1969 à 1970 - Créé par Irna Phillips

 

1950 - MARSHAL OF GUNSIGHT PASS .THE
Mini série TV de Phil Booth et Frank Fox
Avec Roscoe Ates, Eddie Dean, Russell Hayden, Riley Hill

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)