JACK PALANCE

Vue 10122 fois

Profession:
Acteur américain d'origine ukrainienne.

Date et lieu de naissance:
18-02-1919, à Lattimer en Pennsylvanie aux États-Unis.

Date et lieu du décès:
10-11-2006, à Montecito en Californie aux États-Unis.

Cause du décès:
De mort naturelle à l'âge de 87 ans.

Nom de naissance:
Vladimir Palahnuik.

État civil:
Marié le 21 avril 1949 avec l'actrice : VIRGINIA BAKER - Divorcé en 1966.
Ils eurent trois enfants. : Brooke, Holly et Cody.

Liaison vers 1954 avec l'actrice : MAMIE VAN DOREN.

Marié en 1987 avec : ELAINE ROGERS - jusqu'à son décès en 2006.

Taille:
(1.91 m.)

Commentaires: 5

Anecdotes

Père de l'actrice : Brooke Palance (née le 09-02-1952)
Père de l'actrice : Holly Palance (née le 05-08-1950)
Père de l'acteur : Cody Palance (né en 1955 - décédé à la suite d'un cancer le 15-07-1998)

Frère de l'acteur : Ivan Palance.

Fils d'un mineur d'origine ukrainienne, il exerce de nombreux métiers dont celui de boxeur professionnel. Après la guerre passée dans l'Air Force, il tente sa chance à Broadway. Il est la doublure de Marlon Brando dans Un tramway nommé désir, pièce mise en scène par Elia Kazan.

Les traits anguleux de l'acteur et sa voix râpeuse - résultat d'une blessure à la gorge survenue pendant un combat de boxe - l'avaient souvent conduit à interpréter des personnages inquiétants.

Il est à nouveau nommé aux Academy Awards pour son rôle dans "Le masque arraché" (1952) où il interprète, aux côtés de Joan Crawford, un homme qui prépare l'assassinat de sa femme.

George Stevens Jr., le fils du réalisateur de "L'homme des vallées perdues", George Stevens, a expliqué que Palance arrivait en studio plusieurs semaines avant que ses scènes ne soient tournées.

Il obtient en 1991 l'Oscar du meilleur second rôle pour "City Slickers" après avoir connu, dans les années 1970, une traversée du désert ponctuée de films alimentaires, pour avoir rejeté Hollywood auquel il ne pardonnait pas de le cantonner à des rôles antipathiques.

Misanthrope comme son ami Lee Marvin, Jack Palance vivait depuis lors isolé dans son ranch de Californie et consacrait son temps à la peinture et à ses enfants.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à JACK PALANCE.

Ajout de la vidéo le 03 août 2013 par Philippe de CinéMémorial

 

 

 

L'acteur américain Jack Palance, qui avait prêté sa gueule à des dizaines de rôles de tueurs, psychopathes et autres méchants à Hollywood, est décédé vendredi en Californie à l'âge de 87 ans.

Jack Palance est mort vendredi le 10 novembre 2006 de mort naturelle à son domicile de Montecito, Californie, entouré de sa famille, a précisé un porte-parole, Dick Guttman, dans un communiqué.

De son vrai nom Walter Palahnuik, Palance, né le 18 février 1919 à Lattimer (Pennsylvanie) dans une famille de modestes émigrants ukrainiens, avait joué dans plus de 80 films, principalement des rôles de tueurs et de psychopathes, admirablement servis par sa "gueule" taillée à la serpe.

Visage anguleux, menton en galoche surmonté d'un nez cassé aux ailes écrasées, Palance avait déjà un air inquiétant mais il pouvait devenir effrayant avec ses tempes creuses et ses yeux d'asiate enfouis dans les orbites.

Il avait obtenu en 1991 l'Oscar du meilleur second rôle pour le western comique City Slickers, dont il partageait l'affiche avec Billy Crystal. Il avait pourtant connu dans les années 1970 une traversée du désert ponctuée de films alimentaires, pour avoir rejeté Hollywood auquel il ne pardonnait pas de l'avoir cantonné à des rôles antipathiques.

Fils de mineur de fond, il entame dès ses 13 ans une carrière de boxeur professionnel au palmarès honorable : 18 victoires pour 20 combats.

À l'aube de la Seconde Guerre mondiale, il s'essaie aux planches lors de ses études universitaires, avant de s'engager sous les drapeaux pour devenir pilote de bombardier.

Démobilisé, il vivote, devenant successivement vendeur de glaces, maître-nageur, garde du corps et journaliste, avant de brûler les planches de Broadway et d'être remarqué et lancé par Elia Kazan pour son visage que seule une mère pourrait aimer.

Le metteur en scène lui confie le rôle principal dans la pièce Un tramway nommé désir, où Palance remplace Anthony Quinn et Marlon Brando, malades tour à tour. C'est encore Kazan qui le révèle au cinéma, trois ans après, dans Panique dans la rue.

Puis il se forge une image de "salaud" en étant Attila dans Le signe du païen de Douglas Sirk (1954), Jack l'éventreur dans L'assassin de Londres d'Hugo Fregonese (1955) et l'homme qui tente de tuer la belle Joan Crawford dans Le masque arraché de David Miller (1952) pour lequel il sera nommé aux Oscars.

En 1955, Robert Aldrich lui offre son premier rôle psychologique dans Le grand couteau où il révèle une autre facette de son talent.

Malgré d'autres tentatives, comme dans La peur au ventre de Stuart Heisler (1955) ou Le mépris de Jean-Luc Godard (1964), il retourne à ses rôles habituels.

Écœuré par Hollywood, il accepte les rôles de troisième couteau et devient plus célèbre pour ses frasques - il se bat avec des spectateurs, se brouille avec les metteurs en scène et les imprésarios - que pour ses films en dépit de quelques réussites dans Barabbas (1962) et Les professionnels (1966).

Après s'être perdu dans des productions italiennes, il avait fait un retour remarqué notamment dans Bagdad Café de Percy Adlon (1987) et Batman de Tim Burton (1988).

Misanthrope comme son ami Lee Marvin, Jack Palance vivait isolé dans son ranch de Californie et consacrait son temps à la peinture et à sa famille. Il était apparu à l'écran pour la dernière fois en 2004 dans un téléfilm.

 

Mise à jour le 07 novembre 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1998 - Prix pour l'ensemble de sa carrière - Festival international - Worldfest Flagstaff d'Arizona, États-Unis.
1992 - Pour : LA VIE, L'AMOUR… LES VACHES - City slickers - Oscar - Meilleur second rôle masculin, États-Unis.

1992 - Pour : LA VIE, L'AMOUR… LES VACHES - City slickers - Golden Globe - Meilleur second rôle masculin, États-Unis.

1992 - Pour : LA VIE, L'AMOUR… LES VACHES - City slickers - Prix de la Comédie Américaine - Meilleur second rôle masculin - American Comedy Awards, États-Unis.

 

Filmographie

 

89 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1998 - ÎLE AU TRÉSOR .L'
Treasure Island
De Peter Rowe

 

1997 - MARCO POLO
The incredible adventures of Marco Polo
De George Erschbamer

 

1994 - OR DE CURLY .L'
City slickers II : The legend of Curly's gold
De Paul Weiland

 

1994 - CYGNE ET LA PRINCESSE .LE
The swan princess
Dessin animé de Richard Rich - Uniquement sa voix

 

1994 - NOUVEAUX ASSOCIÉS .LES

 

1992 - CYBORG 2
Cyborg 2: Glass shadow
De Michael Schroeder

 

1991 - VIE L'AMOUR, LES VACHES .LA

 

1989 - SOLAR CRISIS

 

1989 - TANGO ET CASH

 

1989 - BATMAN

 

1988 - GOR II
The outlaw
De John Bud Cardos

 

1988 - YOUNG GUNS

 

1987 - BAGDAD CAFÉ

 

1986 - COBRA NOIR .LE
Cobra nero - The black cobra
De Stelvio Massi

 

1986 - GOR
De Fritz Kiersch

 

1984 - FOUR DEUCES .THE
De William K. Bushnell

 

1984 - IL RICHIAMO DEL LUPO
The cry of the wolf
De Gianfranco Baldanello

 

1982 - HELL'S BRIGADE
D'Henry Mankiewicz

 

1982 - ALONE IN THE DARK

 

1981 - LAST RIDE OF THE DALTON GANG .THE
De Dan Curtis

 

1980 - TERREUR EXTRA TERRESTRE
Without warning
De Greydon Clark

 

1980 - HAWK THE SLAYER
De Terry Marcel

 

1979 - COCAINE COWBOYS
D'Ulli Lommel

 

1979 - SHAPE OF THINGS TO COME .THE
De George McCowan

 

1978 - SEPT FILLES EN OR
Seven from heaven
De Greydon Clark

 

1977 - JIM BUCK
Portrait of a hitman - The last contract
D'Allan A. Buckhantz

 

1977 - BLOOD CITY
Welcome to Blood City
De Peter Sasdy

 

1977 - FLIC, JUGE ET BOURREAU
One man jury - Deal on arrival
De Charles Martin

 

1976 - IMPITOYABLES .LES
Diamante lobo - A bullet from god
De Gianfranco Parolini

 

1976 - VOLUPTUEUSE LAURA
Eva nera - Emmanuelle goes japanese
De Joe D'Amato

 

1976 - MISTER SCARFACE
I padroni della città
De Fernando Di Leo

 

1976 - SORCIERS DE L'ÎLE AUX SINGES .LES
Safari Express
De Duccio Tessari

 

1976 - AFRICA EXPRESS

 

1976 - POUR UN DOLLAR D'ARGENT
Sangre di sbirro
D'Alfonso Brescia

 

1976 - FLICS EN JEANS

 

1975 - DÉFENSE DE TOUCHER
L'infermiera
De Nello Rossati

 

1974 - DRACULA ET SES FEMMES VAMPIRES
Dracula - Bram Stcker's Dracula
De Dan Curtis

 

1973 - OR NOIR DE L'OKLAHOMA .L'

 

1973 - GANG DES FRÈRES BLUE .LE

 

1973 - CRAZE

 

1972 - TE DEUM
Con men - Father Jackleg
D'Enzo G. Castellari

 

1972 - AMIGO MON COLT A DEUX MOTS À TE DIRE

 

1971 - COLLINES DE LA TERREUR .LES

 

1970 - COMPANEROS

 

1970 - CLAN DE MCMASTERS .LE
The McMasters
D'Alf Kjellin

 

1970 - CAVALIERS .LES

 

1969 - MONTE WALSH

 

1969 - HAINE DES DESPERADOS .LA
The desesperados
D'Henry Levin

 

1969 - LÉGION DES DAMNÉS .LA
La legione di dannati
D'Umberto Lenzi

 

1968 - HOMMES DE LAS VEGAS .LES

 

1968 - CHE

 

1968 - INFORTUNES DE LA VERTU .LES

 

1968 - PAS DE PITIÉ POUR LES HÉROS
L'urlo dei giganti - Attack force Normandy
De León Klimovsky

 

1968 - EL MERCENARIO

 

1967 - TRAFIC DANS LA TERREUR
Kill a dragon
De Michael Moore

 

1967 - DR. JEKYLL AND MR. HYDE
The strange case of Dr. Jekyll and Mr. Hyde
De Charles Jarrott

 

1967 - JARDIN DES TORTURES .LE

 

1966 - ESPION AU CHAPEAU VERT .L'

 

1966 - PROFESSIONNELS .LES
 

1965 - TUEURS DE SAN FRANCISCO .LES
 

1963 - MÉPRIS .LE

 

1962 - IL CRIMINALE
De Marcello Baldi

 

1962 - GLAIVE DU CONQUÉRANT .LE
Rosmunda e Alboino
De Carlo Campogalliani

 

1962 - BARABBAS

 

1961 - DERNIÈRE ATTAQUE .LA
La guerra continua
De Leopoldo Savona

 

1961 - REWAK LE REBELLE

 

1961 - JUGEMENT DERNIER .LE

 

1960 - TRENO DI NATALE
De Raffaello Matarazzo

 

1960 - MONGOLS .LES

 

1959 - AUSTERLITZ
 

1959 - TOUT PRÈS DE SATAN

 

1958 - SIGNE PARTICULIER : NÉANT
L'énigme du diamant bleu - The man inside
De John Gilling

 

1957 - CAGE AUX HOMMES .LA
House of numbers
De Russell Rouse

 

1957 - JICOP LE PROSCRIT

 

1957 - TUMULTE DES SENTIMENTS .LE

 

1956 - ATTAQUE !

 

1955 - PEUR AU VENTRE .LA

 

1955 - GRAND COUTEAU .LE

 

1955 - EL TIGRE

 

1954 - CALICE D'ARGENT .LE

 

1954 - TUEUR DE LONDRES
Man in the attic
D'Hugo Fregonese

 

1954 - SIGNE DU PAÏEN .LE

 

1953 - PASSION SOUS LES TROPIQUES

 

1953 - VOL SUR TANGER
Flight to Tangier
De Charles Marquis Warren

 

1953 - SORCIER DU RIO GRANDE .LE
Arrowhead
De Charles Marquis Warren

 

1953 - HOMME DES VALLÉES PERDUES .L'

 

1952 - MASQUE ARRACHÉ .LE

 

1950 - OKINAWA

 

1950 - PANIQUE DANS LA RUE

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (5)

hugongerard

12-06-2008 19:09:58

Il est quand même dommage qu ' un acteur comme JACK PALANCE qui a si souvent joué des rôles de méchants au cinéma que ce soit des rôles d ' indien de tueur dans des films comme LE SIGNE DU PAIEN LE TUEUR DE LONDRES ou il tenaît le rôle de JACK L EVENTREUR rôle qui correspond tout a fait à son physique et à son style de jeu , et bien d ' autres films car il y en a dans sa filmographie , n ' est pas réussi à s ' imposer au cinéma , dans des films comme par exemple LE GRAND COUTEAU de ROBERT ALDRICH .

hugongerard

21-07-2008 13:14:58

Malgré ses rôles de tueurs et de psychopates avec un visage rugueux , taillé à coups de serpe , JACK PALANCE est le genre de type qu ' on aimerait pas rencontrer au coin d ' une rue , tellement , il ferait peur.

hugongerard

24-11-2008 09:53:29

J ' avais beaucoup apprécié LE GRAND COUTEAU de ROBERT ALDRICH ( 1955) , JACK PALANCE y campait pour 1 fois un rôle sympathique et trés psychologique , il y jouait le rôle d ' un acteur célèbre CHARLIE CASTLE riche et vivant à HOLLYWOOD , ayant des problèmes , sa femme MARION le quitte , son producteur ( ROD STEIGER) le harcèle pour l ' obliger à signer un contrat de sept ans , CHARLIE resiste , il est l ' objet d ' un odieux chantage de ce producteur , il a tué une fillette alors qu ' il conduisait en état d ' ivresse ,etc , bref je ne vais pas dévoiler toute l histoire il y en aurait long à raconter . Excellent film de ROBERT ALDRICH et trés bonne interprétation de JACK PALANCE et des acteurs qui l ' entourent.

hugongerard

27-09-2009 18:00:07

Je recherche en dvd si il est disponible naturellement The man in the attick ( Le tueur de Londres ) dans lequel Jack Palance campaît le rôle de Jack L éventreur signé Hugo Frégonèse , ce film est-il sorti en France . A t-il été diffusé à la télé ? .

hugongerard

16-03-2013 13:02:51

Eddy Mitchell lui avait consacré 2 soirées concernant son émission : La dernière scéance en proposant tout d ' abord : Okinawa de Lewis Milestone et : Le grand couteau de Robert Aldrich , pour la seconde dernière séance consacré a cet acteur : 2 autres films : La peur au ventre de Stuart Heisler et la cage aux hommes de Russell Rouse : Excellents films.