JUNE HAVER

Vue 7156 fois

Profession:
Actrice et chanteuse américaine.

Date et lieu de naissance:
10-06-1926, à Rock Island, Illinois, États-Unis.

Date et lieu du décès:
06-07-2005, à Brentwood, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
De problèmes respiratoires à l'âge de 79 ans.

Nom de naissance:
June Stovenour.

État civil:
Mariée le 09 mars 1947 avec : JIMMY ZITO - divorcée le 25 mars 1948.

Mariée le 28 juin 1954 avec l'acteur : FRED MACMURRAY - Jusqu'au décès de Fred le 05 novembre 1991.
June a adopté les jumelles Katherine et Laurie issue du premier mariage de Fred MacMurray.

Taille:
(1m57)

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à JUNE HAVER


Ajout des vidéos le 25 août 2020 par Philippe de CinéMémorial.

Beverly Jean Stovenour naît le 10 juin 1926 dans l’État de l'Illinois, fille d’un père musicien et d'une mère une ancienne actrice. Après le divorce de ses parents elle est adoptée par son beau-père, Bert Haver, dont elle prendra le nom de famille. June avait deux soeurs: Dorothy et Evelyn. Sa mère lui fait prendre des cours de piano et de chant classique À sept ans, elle a remporté le "Post Music Contest" du Conservatoire de musique de Cincinnati. À huit ans, elle décroche un bout d'essai en imitant des actrices célèbres comme Greta Garbo, Katharine Hepburn ou encore Helen Hayes. Toutefois, sa mère, trouve sa fille trop jeune, et ne l'autorise pas à devenir une enfant-actrice de cinéma. A onze ans elle chante sur la station de radio locale WHBF. Puis adolescente, chaperonnée par sa mère, elle part en tournée avec l'orchestre de Ted Fio Rito comme chanteuse du groupe et touche un salaire de 75 dollars par semaine. C’est dans cet endroit qu’elle rencontre son premier mari, le trompettiste Jimmy Zito avec lequel elle se marie en mars 1947, un mariage impulsif qui s’est transformé en échec en mars 1948.

Au milieu de l’année 1942, June Haver déménage à Hollywood où elle finit ses études secondaires. Cette même année, elle participe à des pièces de théâtre et débute à l'écran sous la direction de Reginald Le Borg dans deux courts métrages pour Universal où elle chante. Lors d'une production scolaire dans laquelle elle était déguisée en belle du sud, un dénicheur de talents des studios 20th Century Fox découvre cette jolie jeune fille de dix sept ans blonde aux yeux bleus. En 1943, contrat en poche, elle débute timidement comme figurante dans un film musical «Banana Split» de Busby Berkeley dans le rôle d'une employée de vestiaire. Puis en 1944, elle obtient un second rôle dans «Le Jockey de l'amour» de Henry Hathaway celui de Cri-Cri la fille séduisante du propriétaire d'un haras Charles Dingle.

Sa carrière est lancée. Elle enchaîne avec le premier rôle celui de Mary dans «Pour les beaux yeux de ma belle» de Gregory Ratoff un compositeur de chansons populaires Monty Woolley tombe amoureux de Mary une petite danseuse et chanteuse. Dans un biopic «Les Dolly Sisters» (1945), Irving Cummings raconte l'histoire vraie de Jennie et Rosie Dolly incarnés respectivement par June Haver et Betty Grable deux soeurs hongroises devenues les idoles de Broadway au début du 20e siècle, la seule comédie musicale que les deux actrices ont faite ensemble, même si Haver était surnommé The Pocket Grable.

Elle est pétillante dans une comédie musicale «Trois jeunes filles en bleu» (1946) de H. Bruce Humberstone, trois sœurs partent pour Atlantic City, June Haver se fait passer en riche héritière, Vivian Blaine sa secrétaire et, Celeste Holm sa femme de chambre, toute cette mise en scène dans l'espoir de trouver un riche mari. Dans une comédie légère «Bagarre pour une blonde» (1947), de F. Hugh Herbert, un jeune paysan, Lon McCallister tente d'impressionner son patron en tentant de dresser deux mulets que personne n'arrive à maîtriser, mais c’est surtout pour séduire sa fille June Haver . Un rôle plus majeur dans «Le grand tourbillon» (1949) de David Butler dans un biopic, June, incarne Marilyn Miller la célèbre danseuse de comédie musicale de Boston où prise d'un malaise, elle voit défiler sa vie, en flashback on découvre ses débuts difficiles en famille, son amour discret avec le danseur Jack Donahue incarné par Ray Bolger.

June tournera encore trois films musicaux avec le même enthousiasme, puis se retire à 27 ans après une comédie romantique « L’adorable voisine» (1953) de Richard Sale, Dan Dailey un dessinateur de bandes dessinées, veuf et père de Joe un garçon de dix ans, tombe amoureux de sa voisine June Haver une artiste de music-hall célèbre, mais tout se complique quand Joe se sent délaissé par son père.

Le film terminé, June annonce son intention d'être religieuse et entré à la St. Mary's Academy à Leavenworth, Kansas en tant que sœur novice de l'Ordre des Sœurs de la Charité. Sept mois plus tard, pour raison de santé, elle quitte le couvent et devient décoratrice intérieure. Lors d'une soirée de nouvel an, elle retrouve l'acteur Fred MacMurray avec lequel elle à joué en 1945 dans « Drôle d’histoire» de Gregory Ratoff, ils se sont mariés en 1954 et June a adopté les jumelles Katherine et Laurie issue du premier mariage de Fred MacMurray.

Depuis son enfance June Haver était une gamine déterminée, devenue une actrice talentueuse et libérée, son jeu était d'un optimisme naturel, dommage qu'elle quitta trop tôt la profession.

Elle est décédée d'une insuffisance respiratoire à Brentwood, en Californie, le 6 juillet 2005 à l'âge de 79 ans.

Son empreinte d'immortalité repose au 1777 Vine Street, Hollywood .

 

RÉCOMPENSE :

 

1949 - Prix Pomme d’Or de l’actrice la plus coopérative - Golden Apple Awards, États-Unis.

Source : Gary Richardson - Fait le 25 août 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

15 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

1952 - ADORABLE VOISINE .L'

1951 - NID D'AMOUR

1950 - I'LL GET BY

1949 - FILLES À PAPA

1949 - TOUTE LA VILLE CHANTE

1949 - GRAND TOURBILLON .LE

1947 - BAGARRE POUR UNE BLONDE

1947 - EMBRASSONS-NOUS

1946 - WAKE UP AND DREAM

1946 - TROIS JEUNES FILLES EN BLEU

1945 - DOLLY SISTERS .LES

1945 - DRÔLE D'HISTOIRE

1944 - POUR NOS GARS EN UNIFORME

1943 - POUR LES BEAUX YEUX DE MA BELLE

1943 - JOCKEY DE L'AMOUR .LE

1943 - BANANA SPLIT

 

3 COURTS MÉTRAGES ET 1 DOCUMENTAIRE
____________________________________________

1958 - DISNEYLAND'59 - KODAK PRESENTS DISNEYLAND'59
(Documentaire 90 Mn.)
Avec Walt Disney, Art Linkletter, Ozzie Nelson, Harriet Hilliard, Ricky Nelson, Richard Nixon

 

1944 - ALL-STAR BOND RALLY .THE
(Court métrage - documentaire de 18 Mn.)
De Michael Audley
Avec Bob Hope, Vivian Blaine, Jeanne Crain, Bing Crosby, Linda Darnell

 

1942 - TUNE TIME
(Court métrage)
Avec Jan Garber, Vivien Fay, Marvel Maxwell, Donald Novis, Lee Bennett

 

1941 - SKYLINE SERENADE
(Court métrage 16 Mn.)
De Larry Ceballos et Reginald Le Borg
Avec Ted Fio Rito, Candy Candido, Allen Cole, Ruth Day

 

_______________________FIN_____________________

 

 

commentaires (0)