INGMAR BERGMAN

Vue 10085 fois

Profession:
Acteur, réalisateur, scénariste et producteur suédois.

Date et lieu de naissance:
14-07-1918, à Uppsala, Uppsala län, Suède.

Date et lieu du décès:
30-07-2007, à Faaro, Suède.

Cause du décès:
De mort naturelle à l'âge de 89 ans.

Nom de naissance:
Ernst Ingmar Bergman - Autre nom parfois utilisé : Buntel Eriksson.

État civil:
Marié le 25 mars 1943 avec : ELSE FISHE - divorcé en 1945.

Marié le 22 juillet 1945 avec : ELLEN LUNDSTRÖM - divorcé en 1950.
Ils eurent trois enfants.

Marié en 1951 avec : GUN GRUT - divorcé en 1959.

Marié en 1959 avec : KÄBI LARETEI - divorcé en 1969.
Ils eurent un enfant.

Marié le 11 novembre 1971 avec : INGRID VON ROSEN - jusqu'au décès d'Ingrid le 20 mai 1995.
Ils eurent un enfant.

Taille:
(180 cm)

Commentaires: 0

Anecdotes

Depuis la disparition de sa dernière femme Ingrid en 1995, Ingmar Bergman résidait seul une grande partie de l´année sur l´île de Faarö en mer Baltique. Il s´est marié cinq fois et a eu neuf enfants. Il avait qualifié sa vie "d´enfer supportable".

Son fils Daniel Bergman, est aussi un réalisateur (né le 07 septembre 1962 à Stockholm, Suède)
Père de l'actrice Anna Bergman (née le 05 mai 1949 à Stockholm, Suède)
Père de l'acteur Mats Bergman (né le 5 mai 1948 à Gothenburg, Suède)
Père du réalisatrice Eva Bergman (née le 05 septembre 1945 à Helsingborg, Suède)
Père de Ingmar Bergman Jr. il est capitaine aérien.

Ernst Ingmar Bergman, né le 14 juillet 1918 dans la ville universitaire d'Uppsala, avait grandi entre son père pasteur et une mère stricte et autoritaire d'origine belge, wallonne.

Ernst Ingmar Bergman, né à Uppsala le 14 juillet 1918 et mort le 30 juillet 2007 sur l'île de Fårö, est un metteur en scène de théâtre, scénariste, et réalisateur de cinéma suédois. Il s'est imposé comme l'un des plus grands réalisateurs de l'histoire du cinéma en proposant une œuvre s'attachant à des thèmes métaphysiques (Le Septième Sceau), à l'introspection psychologique (Persona) ou familiale (Cris et chuchotements, Fanny et Alexandre) et à l'analyse des comportements du couple (Scènes de la vie conjugale). Il est le seul cinéaste à avoir obtenu la Palme des Palmes au Festival de Cannes en 1997.

Son oeuvre englobe au total 54 films, 126 productions théâtrales et 39 pièces radiophoniques.

Lauréat de nombreux prix, il fut membre de l´Académie des lettres de Suède. Il a notamment été fait en France Commandeur de la Légion d´honneur.

Le cinéaste a révélé les dessous de sa vie privée et professionnelle dans des livres. Il a reconnu avoir été dans sa jeunesse un fervent admirateur d'Adolf Hitler.

Liv Ulmann joue dans plusieurs films célèbres de Bergman, notamment "Cris et chuchotements" (1972), "Scènes de la vie conjugale" (1973) et "Sonate d'automne" (1978) où apparaît aussi Ingrid Bergman (sans lien de parenté avec le réalisateur).

 

QUELQUES CITATIONS D'INGMAR BERGMAN

Il faut tourner chaque film comme si c'était le dernier.

C'est l'ombre de la mort qui donne le relief à la vie.

On naît sans but, on vit sans comprendre, et on meurt anéanti.

C'est quand je prie que je crois être croyant.

La vieillesse est comparable à l'ascension d'une montagne. Plus vous montez, plus vous êtes fatigué et hors d'haleine, mais combien votre vision s'est élargie !.

La première chose que doivent apprendre les jeunes élèves d'art dramatique, ce n'est pas l'ivresse du théâtre mais bien ses exigences.

Rien de plus facile que d'effrayer un spectateur. On peut littéralement l'affoler, car la plupart des gens ont dans quelque partie de leur être une peur toute prête à éclore.

Le cinéma en tant que rêve, le cinéma en tant que musique. Aucun art ne traverse, comme le cinéma, directement notre conscience diurne pour toucher à nos sentiments, au fond de la chambre crépusculaire de notre âme.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Né à Uppsala, fils d’un pasteur luthérien, Ingmar Bergman est élevé dans une stricte religiosité appelant une vie de refoulements et de sacrifices. Le théâtre de marionnettes représente la première échappatoire d’une enfance qui marque toute son œuvre. Il étudie la littérature et l’histoire de l’art à l’université de Stockholm, avant de travailler comme assistant metteur en scène au Royal Opera. L’une de ses premières pièces, la Mort de Punch (1942), attire l’attention de la société de production Svensk Filmindustri (SF), qui lui propose un emploi de scénariste en 1943. L’année suivante, son premier scénario, Tourments, est tourné par Alf Sjöberg. Il y met en scène un psychopathe dans une Suède neutre face au conflit mondial. Tourments et désespoirs de toute une nation par le prisme d’un personnage particulier : l’essence de la technique bergmanienne était en germe.

De 1944 à 1952, Ingmar Bergman est directeur artistique du théâtre de Hälsingborg. Il y monte de nombreuses pièces (Ibsen, Strindberg, Molière, etc.) sous l’approbation de la critique internationale. Durant cette période, il réalise également Crise (Kris, 1946) pour la société de production SF ; le personnage principal est le portrait d’un Bergman anxieux, aux prises avec l’autorité tutélaire. La Prison (Fängelse, 1949) est le premier film écrit et réalisé par Bergman. Empreint de préoccupations existentielles, il y affirme ce goût de la narration qui lui vaut une reconnaissance internationale. La fin de la décennie conduit le réalisateur à s’interroger sur le thème du couple en rupture, dans la tradition de l’univers d’August Strindberg : la Soif / la Fontaine d’Aréthuse (Törst) et Vers la joie (Till glädje, 1950). Les films suivants constituent la synthèse thématique de cet univers, en un traitement toujours satirique : une réflexion sur la toute-puissance d’un Dieu vengeur face à des couples qui se débattent pour donner un sens à leur vie. La Nuit des forains (Gycklarnas afton, 1953) est mal accueillie dans son pays natal tant la critique sociale y est cinglante.

En revanche, le Septième Sceau (Det sjunde inseglet, 1956), allégorie philosophique sur la vie et la mort, Dieu face à l’holocauste, connaît un succès international. Il réalise ensuite quatre films importants : les Fraises sauvages (Smultronstället, 1957), Au seuil de la vie (Nära livet, 1958), le Visage (Ansiktet, 1958) et la Source (Jungfrukällan, 1960). Persona (1966), avec son prologue incohérent, ses symétries construites, ses prises de vues rapprochées et la quasi-inexistence du son et de la musique, résume l’inspiration austère et psychanalytique des années soixante.

Dans les années soixante-dix, le cinéma de Bergman acquiert une dimension internationale, avec des films tels que Cris et Chuchotements (Viskningar och rop, 1973), la Flûte enchantée (Trollfljöten, 1975), Sonate d’automne (The Autumn Sonata, 1978), Scènes de la vie conjugale (Scener ur ett äktenskap, 1973), Face-à-Face (Ansikte mot ansikte, 1976), mais aussi ses mises en scène pour le théâtre : le Canard sauvage (1972) ou le Misanthrope (1973). Bergman travaille également pour la télévision en adaptant par exemple les Scènes de la vie conjugale. Au cours des années quatre-vingt, il réalise plusieurs films et continue également à faire de la mise en scène pour le théâtre suédois. Fanny et Alexandre (Fanny or Alexander, 1982) propose, au travers des yeux d’un enfant, l’itinéraire biographique et artistique du cinéaste.

Plus récemment, Ingmar Bergman publie des récits autobiographiques — Lanterna magica (1987) et Images (1990) — et deux scénarios, dont les Meilleures Intentions, réalisées par Bille August en 1993. Ingmar Bergman a également reçu plusieurs récompenses dont l’ours d’or au festival de Berlin et la plaque d’or de la Swedish Academy en 1958, l’oscar du meilleur film étranger à Venise en 1961 et en 1962, le prix Erasmus, décerné aux Pays-Bas en 1965 et la palme des palmes d’or à Cannes en 1997. Il est par ailleurs docteur honoris causa en philosophie de l’université de Stockholm depuis 1975.

En 2003, Bergman reprend place derrière la caméra et réalise "Saraband" pour la télévision suédoise. L´ouvrage est ensuite diffusé dans les salles de cinéma.

RÉCOMPENSES ET DISTINCTIONS

OSCAR DU CINÉMA

1960 : Nommé à l'Oscar du meilleur scénario original pour Les Fraises sauvages (Smultronstället)
1963 : Nommé à l'Oscar du meilleur scénario original pour À travers le miroir (Såsom i en spegel)
1974 : Nommé à l'Oscar du meilleur réalisateur, du meilleur scénario original, et du meilleur film pour Cris et chuchotements (Viskningar och rop)
1977 : Nommé à l'Oscar du meilleur réalisateur pour Face à face (Ansikte mot ansikte)
1979 : Nommé à l'Oscar du meilleur scénario original pour Sonate d'automne (Höstsonaten)
1984 : Nommé à l'Oscar du meilleur réalisateur, et du meilleur scénario original pour Fanny et Alexandre (Fanny och Alexander)

BAFTA Awards

1960 : Nommé au BAFTA Award du meilleur film pour Le Visage (Ansiktet)
1984 : Nommé au BAFTA Award du meilleur film étranger pour Fanny et Alexandre (Fanny och Alexander)

BERLINALE

1958 : Ours d'or pour Les Fraises sauvages (Smultronstället)
1962 : en compétition officielle avec À travers le miroir (Såsom i en spegel)
1962 : OCIC Award pour À travers le miroir (Såsom i en spegel)

BODIL AWARDS

1957 : Bodil du meilleur film européen pour Sourires d'une nuit d'été (Sommarnattens leende)
1959 : Bodil du meilleur film européen pour Les Fraises sauvages (Smultronstället)
1974 : Bodil du meilleur film européen pour Cris et chuchotements (Viskningar och rop)
1979 : Bodil du meilleur film européen pour Sonate d'automne (Höstsonaten)

FESTIVAL DE CANNES

1956 : Sélectionné en compétition officielle avec Sourires d'une nuit d'été (Sommarnattens leende)
1956 : Meilleur humour poétique pour Sourires d'une nuit d'été (Sommarnattens leende)
1957 : Prix du Jury pour Le Septième Sceau (Det sjunde inseglet)
1958 : Sélectionné en compétition officielle avec Au seuil de la vie (Nära livet)
1958 : Prix du meilleur réalisateur pour Au seuil de la vie (Nära livet)
1958 : Prix de la mise en scène pour Au seuil de la vie (Nära livet)
1960 : Sélectionné en compétition officielle avec La Source (Jungfrukällan)
1960 : Mention spéciale pour La Source (Jungfrukällan)
1973 : Grand prix pour Cris et chuchotements (Viskningar och rop)
1997 : Palme des palmes, récompense spéciale décernée lors du cinquantenaire du Festival de Cannes 1997
1998 : Prix du jury Œucuménique

CÉSAR DU CINÉMA

1976 : Nommé au César du meilleur film étranger pour La Flûte enchantée (Trollflöjten)
1979 : Nommé au César du meilleur film étranger pour Sonate d'automne (Höstsonaten)
1984 : César du meilleur film étranger pour Fanny et Alexandre (Fanny och Alexander)
2005 : Nommé au César du meilleur film de l'Union européenne pour Sarabande (Saraband)

FESTIVAL DAVID DI DONATELLO

1974 : David du meilleur réalisateur pour Cris et chuchotements (Viskningar och rop)
1984 : David du meilleur réalisateur, du meilleur scénario, et du meilleur film étranger pour Fanny et Alexandre (Fanny och Alexander)
1986 : Luchino Visconti Award

MOSTRA DE VENISE

1948 : Sélectionné en compétition officielle avec Musique dans les ténèbres (Musik i mörker)
1958 : Prix de la critique pour Les Fraises sauvages (Smultronstället)
1959 : Sélectionné en compétition officielle avec Le Visage (Ansiktet)
1959 : Prix spécial de la critique pour Le Visage (Ansiktet)
1971 : Lion d'or pour sa carrière
1983 : Prix FIPRESCI pour Fanny et Alexandre (Fanny och Alexander)

NEW YORK FILM CRITICS CIRCLE AWARDS

1973 : Meilleur réalisateur et meilleur scénario pour Cris et chuchotements (Viskningar och rop)
1974 : Meilleur scénario pour Scènes de la vie conjugale Scener ur ett äktenskap
1983 : Meilleur réalisateur pour Fanny et Alexandre (Fanny och Alexander)

NATIONAL SOCIETY OF FILM CRITICS AWARDS

1968 : Meilleur réalisateur pour Persona
1969 : Meilleur réalisateur pour La Honte (Skammen)
1971 : Meilleur réalisateur pour Une passion (En Passion)
1973 : Meilleur scénario pour Cris et chuchotements (Viskningar och rop)
1975 : Meilleur scénario pour Scènes de la vie conjugale Scener ur ett äktenskap
1975 : Prix spécial pour La Flûte enchantée (Trollflöjten)

ITALIAN NATIONAL SYNDICATE OF FILM JOURNALISTS

1960 : Meilleur réalisateur pour Les Fraises sauvages (Smultronstället)
1961 : Meilleur réalisateur pour Le Septième sceau (Det Sjunde inseglet)
1974 : Meilleur réalisateur pour Cris et chuchotements (Viskningar och rop)
1979 : Meilleur réalisateur pour Sonate d'automne (Höstsonaten)
1984 : Meilleur réalisateur pour Fanny et Alexandre (Fanny och Alexander)

GOLDEN GLOBE AWARD

1959 : golden globe du meilleur film étranger pour Les Fraises sauvages (Smultronstället)
1960 : golden globe du meilleur film étranger pour La Source (Jungfrukällan)
1974 : golden globe du meilleur film étranger pour Scènes de la vie conjugale Scener ur ett äktenskap
1976 : golden globe du meilleur film étranger pour Face à face (Ansikte mot ansikte)
1978 : golden globe du meilleur film étranger pour Sonate d'automne (Höstsonaten)
1983 : golden globe du meilleur film étranger pour Fanny et Alexandre (Fanny och Alexander)

Source pour les récompenses : Wikipédia

 

Filmographie

 

53 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

1999 - INFIDÈLE
De Liv Ullmanno - Uniquement scénario

 

1997 - EN PRÉSENCE D'UN CLOWN

 

1992 - SÖNDAGSBARN
De Daniel Bergman - Uniquement scénario

 

1992 - MEILLEURES INTENTIONS .LES

 

1982 - FANNY ET ALEXANDRE

 

1980 - DE LA VIE DES MARIONNETTES

 

1978 - SONATE D'AUTOMNE

 

1977 - PETITE MUSIQUE DE NUIT
D'Harold Prince - Uniquement scénario

 

1977 - PARADISTORG DE GUNNEL LINDBLOM
Uniquement production

 

1976 - OEUF DU SERPENT .L'

 

1975 - FLÛTE ENCHANTÉE .LA

 

1975 - FACE À FACE

 

1973 - SCÈNES DE LA VIE CONJUGALE

 

1972 - CRIS ET CHUCHOTEMENTS

 

1970 - LIEN .LE

 

1970 - PASSION .UNE

 

1967 - HONTE .LA

 

1968 - HEURE DU LOUP .L'

 

1966 - PERSONA

 

1965 - STIMULANTIA
Réal+Scén+photos

 

1964 - TOUTES SES FEMMES

 

1963 - SILENCE .LE

 

1962 - COMMUNIANTS .LES

 

1961 - À TRAVERS LE MIROIR
Réal+Scén : Ingmar Bergman

 

1960 - LUSTGÅRDEN
D'Alf Kjellin - Uniquement scénario et sujet

 

1960 - OEIL DU DIABLE .L'

 

1958 - VISAGE .LE

 

1958 - AU SEUIL DE LA VIE
Réal+Scén

 

1957 - NATTENS LJUS
De Lars-Erik Kjellgren - Uniquement scénario

 

1957 - FRAISES SAUVAGES .LES

 

1957 - HERR SLEEMAN KOMMER
Réal : Ingmar Bergman

 

1957 - SEPTIÈME SCEAU .LE

 

1956 - DERNIER COUPLE QUI COURT .LE
D'Alf Sjöberg - Uniquement scénario

 

1955 - SOURIRES D’UNE NUIT D’ÉTÉ

 

1954 - RÊVES DE FEMMES

 

1953 - LEÇON D’AMOUR .UNE

 

1953 - NUIT DES FORAINS .LA
Réal+Scén

 

1953 - MONIKA

 

1951 - MEDAN STADEN SOVER
De Lars-Erik Kjellgren - Uniquement scénario

 

1951 - ATTENTE DES FEMMES .L'
Réal+Scén

 

1951 - DIVORCE
De Gustaf Molander - Uniquement scénario

 

1950 - JEUX D’ÉTÉ

 

1950 - TELLE CHOSE NE SE PRODUIRAIT PAS .UNE

 

1949 - VERS LA JOIE

 

1949 - FONTAINE D’ARÉTHUSE .LA

 

1948 - VILLE PORTUAIRE

 

1948 - SENSUALITÉ
De Gustav Molander - Uniquement scénario

 

1948 - PRISON .LA

 

1947 - MUSIQUE DANS LES TÉNÈBRES

 

1947 - ÉTERNEL MIRAGE .L'

 

1947 - FEMME SANS VISAGE .LA
De Gustaf Molander

 

1946 - IL PLEUT SUR NOTRE AMOUR

 

1946 - BATEAU POUR LES INDES
Réal+Scén

 

1946 - CRISE

 

23 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

2003 - SARABAND

 

2000 - BILDMAKARNA
Téléfilm - Uniquement réalisation

 

1991 - MARQUISE DE SADE .LA
Téléfilm - Uniquement réalisation et scénario

 

1996 - ENSKILDA SAMTAL
Téléfilm de Liv Ullmann - Uniquement scénario

 

1995 - SISTA SKRIKET
Téléfilm - Uniquement réalisation et scénario

 

1993 - BACKANTERNA
Téléfilm - Uniquement réalisation

 

1990 - A LITTLE MUSIC NIGHT
Téléfilm de Scott Ellis - Uniquement scénario

 

1986 - DE TVÅ SALIGA
Téléfilm - Uniquement réalisation

 

1984 - VISAGE DE KARIN .LE
Téléfilm - Uniquement réalisation et scénario

 

1984 - APRÈS LA RÉPÉTITION
Téléfilm d'Ingmar Bergman

 

1983 - HUSTRUSKOLAN
Téléfilm - Uniquement réalisation

 

1978 - RÄTT UT I LUFTEN
Téléfilm d'Erland Josephson - Uniquement production

 

1974 - MISANTHROPE .LE
Téléfilm - Uniquement réalisation

 

1970 - LIE .THE
Téléfilm d'Alan Bridges - Uniquement scénario

 

1970 - RESERVATET
Téléfilm de Jan Molander - Uniquement scénario

 

1969 - RITE .LE
Téléfilm d'Ingmar Bergman

 

1965 - DONN JUAN
Téléfilm - Uniquement réalisation

 

1963 - TRÄMÅLNING
Téléfilm de Lennart Olsson - Uniquement scénario

 

1962 - ETT DRÖMSPEL
Téléfilm - Uniquement réalisation

 

1959 - OVÄDER
Téléfilm - Uniquement réalisation

 

1959 - SOURCE .LA
Téléfilm - Uniquement réalisation

 

1957 - VENETIANSKAN
Téléfilm - Uniquement réalisation

 

1957 - RABIES
Téléfilm - Uniquement réalisation

 

1 DOCUMENTAIRE
____________________________________________

1969 - FÅRÖDOKUMENT 1969
Documentaire - Uniquement réalisation

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)